La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre Poulman - 1843

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Pierre Poulman - 1843   Lun 9 Fév 2009 - 22:46

A priori un "inédit" Exclamation guillotiné à la Barrière Saint-Jacques le 7 février 1844 et qui ne figure pas au Palmarès (s'agit-il d'une création littéraire Question Question ):

Citation :


LE 7 février 1844, à huit heures du malin, les élèves de l'atelier Rude (rue d'Enfer, à l'angle de la rue du Val-de-Grâce) furent accueillis par le modèle — un lutteur de foires — avec un étonnement railleur :
« Comment, messieurs, vous, des artistes, vous venez travailler
le jour où, à quelques pas d'ici, on guillotine Poulman? »

Ce reproche provoqua une juste émotion : les élèves résolurent de rehausser, par leur présence, l'éclat de la sanglante cérémonie et gagnèrent rapidement la place Saint-Jacques, lieu désigné pour les exécutions judiciaires, laissant la garde de l'atelier déserté au dernier
nouveau : J.-B. Carpeaux.

Au bout de la rue Saint- Jacques, contre la barrière, se dressaient les deux bras rouges de la guillotine, au centre d'une place semi circulaire, entourée de vagues masures, de cabarets tapissés de vigne, de bicoques
vermoulues.

La clientèle ordinaire des guillotinades — soldats, policiers, amateurs d'émotions fortes, noctambules, filles, escarp3s et filous, titis grimpés le long des réverbères — encombrait la place, avide d'assister aux
derniers moments de cette brute féroce, Poulman, dont les crimes stupéfièrent Paris.

Escroqueries, vols à main armée, assassinats, Poulman avait lout avoué... jusqu'à des tentatives avortées. « Un jour, avait-il raconté, je me rends chez une vieille dame, M""' Fouquet, bien décidé à la voler et à la tuer si elle regimbe; un gros registre sous le bras — pour me donner une contenance — et un couteau ouvert dans ma poche, « Une lettre
pour vous », lui dis-je en matière d'introduction. « Ah! » s'écria la mère Fouquet, « c'est sans doute de la Reine... j'attends un secours!...» «J'étais volé!» concluait-il mélancoliquement.

Vols chez la comtesse de Talbot, chez le duc de Broglie, au Ministère des Finances; vols chez de nombreux commerçants, Poulman reconnaissait tout; pour couronner sa série de forfaits, il avait assommé, d'un
coup de tisonnier, «le sieur Jeanton, tenant auberge au hameau de Picardie, sur la route de Paris à Troyes».

Jeanton, assurait Poulman en façon d'excuse, avait voulu le « tricher » sur le nombre des œufs comptés dans une omelette.

C'était celte sinistre brute qu'étaient ailés voir guillotiner les élèves de Rude, le génial sculpteur. La lugubre cérémonie terminée, on regagna la rue d'Enfer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Mar 10 Fév 2009 - 17:13

Apparemment, la date est erronnée, moi, j'ai trouvé l'exécution au 5 février 1843 (l'homme a été condamné le 24 janvier 1843).

Pour en savoir plus sur lui : je compte raconter son histoire dans les Grandes Affaires Criminelles de Seine-et-Marne qui paraîtra à l'automne !

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Mar 10 Fév 2009 - 21:27

Les Archives nationales mentionnent comme année de condamnation, 1844. ?
______________________________________

Mention des AN.

POULMANN (Pierre), assassinat et vol, Seine,
27/01/1844. BB/24/2015 dossier : 8317
S1.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Mer 11 Fév 2009 - 8:49

Bonjour, Titus !
Savez-vous d'où est tiré votre récit ? J'ai l'impression de l'avoir déjà lu, mais où ? study
Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Mer 11 Fév 2009 - 14:55

Bonjour, Pierrepoint,

Tapez "Sculpteurs" dans la rubrique RECHERCHER, Poulmann y est évoqué.
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Ven 13 Fév 2009 - 22:11

Effectivement ...

Mille excuse cher Mercatore pour vous avoir plagié sans m'en douter ...


Mais je n'avais pas lu votre article ...

Errare Humanum Est.


http://guillotine.cultureforum.net/la-veuve-f1/les-sculpteurs-et-la-guillotine-t422.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   Ven 13 Fév 2009 - 22:22

Il n'a pas pas plagiat, ni erreur, Titus. Qui peut se souvenir de tous les posts mis sur ce site et encore faut-il les avoir tous lus, ce qui doit être improbable, sauf Sywann, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Poulman - 1843   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Poulman - 1843
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre Poulman - 1843
» CITATION....L ABBE PIERRE
» Etablissement Pénitentiaire / Saint - Pierre / Réunion.
» Pierre Carrot - vous connaissez ?
» Une énigme de Testou : Pierre-Louis Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: