La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La peine de mort est abolie - 1981

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 38
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Philippe Seguin et l'abolition de la peine de mort   Lun 29 Mar 2010 - 0:36

J'ai également ce souvenir. Thierry Levy était l'avocat de Henry lors de l'obtention de sa libération conditionnelle et de son second procès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabienne
Condamné à mort


Nombre de messages : 1
Age : 51
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Philippe Seguin et l'abolition de la peine de mort   Ven 25 Juin 2010 - 20:42

je vois que tu connais aussi l'histoire de Horneik et Keller, le crime d'Ondes, si on peut dire, plutôt une tuerie...mais grace a Valéry, il y a eu grace....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Abolition et conséquences ...   Dim 22 Jan 2012 - 1:07

Bonjour à tous,
Je suis en cours d'écriture d'un scénario ayant pour personnage principale un exécuteur au moment de l’abolition de la peine de mort.
J'aurais besoin de témoignages et/ou d'avis à ce sujet afin de pouvoir créer un personnage fidèle à l'état d'esprit dans lequel les derniers
exécuteurs ont pu se trouver.
Merci d'avance pour vos remarques et commentaire.


Dernière édition par flemclem le Dim 22 Jan 2012 - 1:08, édité 1 fois (Raison : Ecriture de scénario)
Revenir en haut Aller en bas
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1505
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Dim 22 Jan 2012 - 18:32

Le dernier exécuteur fut Marcel CHEVALLIER. Il fut peu loquace.

On sait qu'il avait un 2ème travail (celui d'exécuteur ne nourrissant pas son homme) et qu'il apprit par la presse qu'il était "licencié", ce qui le mit en colère. Non pas le fait d'être viré mais de l'apprendre par la presse, d'être viré comme un malpropre, ce qui correspond assez bien je trouve à l'absence de considération que la justice avait pour cette fonction.

Les exécuteurs, surtout à la fin, ne remplissaient cet office que pour "la gamelle", pour le complément financier que cela apportait. Chevallier considérait que c'était une fonction comme une autre, qu'il ne lui appartenait pas de dire si c'était bien ou mal, dans la mesure où c'est la société qui avait décidé d'établir la peine de mort et qu'une cour avec des jurés populaires avait décidé de lui envoyer un "client".

Je ne saurais trop vous conseiller de lire "le métier de bourreau" de Larue, "les carnets noirs du bourreau" de Jean Ker (au sujet d'André OBRECHT, avant dernier exécuteur) et pourquoi pas le livre "Paroles de bourreau" de F. Meyssonnier (dernier exécuteur d'Algérie).

Dans ce dernier livre on est surpris de voir qu'un exécuteur pouvait avoir une vie normale. Mais il faut souligner que, contrairement à la métropole l'Algérie fut, semble t-il, le seul endroit où n'existait pas ce préjugé défavorable que subirent tous les exécuteurs depuis des siècles, les obligeant à vivre cachés.

Bon courage pour votre livre. Tenez-nous au courant et n'hésitez pas à consulter ce forum ou des tonnes d'infos ont été patiemment dénichées par tous ses membres.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Dim 22 Jan 2012 - 19:26

Merci pour ces réponses,
y a t il eu, a vos connaissances, un exécuteur (ou plusieurs) qui non seulement n'éprouvait aucun remord mais appréciait ce métier au point même d'en devenir addict ?
J'ai pu lire d'en d'autres sujets qu'un certain nombre d'entre eux étaient portés sur l'alcool. Était-ce la un simple moyen pour décompresser ou un vrai besoin pour eux?
Ce qui ferait dire que la plupart d'entre eux étaient mal à l'aise avec leur métier... J'irai plus loin en me demandant si ils étaient mal à l'aise par rapport aux regards des autres
(la plupart on gardé leur identité secrète) ou s'il était eux même dégouté par leur activité.

En ce qui concerne mon projet, c'est un film que je suis en train d'écrire. Dans celui ci , il y aura sans doute une scène d'exécution, d’où ma prochaine question.
Savez vous s'il est possible de louer, emprunter, acheter une guillotine ou s'il est plus "simple" d'en construire une soit même. Dans ce cas précis j'aurais sans doute besoin de vos conceils éclairé.
Revenir en haut Aller en bas
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1505
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Dim 22 Jan 2012 - 22:02

L'un des plus fameux exécuteurs, Anatole DEIBLER, avait voulu échapper à sa condition de "fils de" d'une part en voulant faire son service militaire (les fils d'exécuteurs en étaient dispensés), d'autre part en étant représentant en tissu ou quelque chose comme ça (si ma mémoire est bonne).

Je pense que c'est le traitement, à l'époque très attirant, qui l'incita à revenir dans la carrière de son père.

A travers ce que j'en ai lu beaucoup d'exécuteurs, pour ne pas dire l'écrasante majorité, embrassaient ce "métier" parce que toutes les portes se refermaient devant eux quand on apprenait qu'ils étaient fils de bourreau.

Lorsque le nombre d'exécuteurs dut considérablement diminuer beaucoup refusèrent les mutations qu'on leur proposait. Ils furent cependant beaucoup à revenir sur leur décision quelques temps plus tard, devant l'impossibilité de trouver du travail.

Le préjugé fut très fort en France métropolitaine durant des siècles. Il était même tellement fort qu'il arriva, lorsqu'un exécuteur ratait la mise à mort que la foule le lynche à mort. Les exemples ne manquent pas où l'exécuteur devait se mettre sous la protection des gens d'armes, lesquels ne les protégeaient qu'avec mauvaise grâce.

C'est sûr que quand on sait qu'en plus on est haï au point de risquer sa vie quand le travail est mal fait cela ne devait pas arranger le moral.

Il est plausible que bons nombres d'exécuteurs buvaient car ils n'avaient la possibilité d'avoir aucune vie sociale et que le rejet dont ils faisaient l'objet les désolait. Leur condition de parias les conduisait par ailleurs à devoir donner une éducation privée (et fort chère) à leur progéniture. Il s'ensuivit que la plupart des exécuteurs étaient plus instruits que la moyenne.

Les témoignages ne manquent pas d'exécuteurs qui vivaient dignement à l'écart de la population, allaient à la messe et se comportaient en bons citoyens.

Il y eut quelques cas d'exécuteurs qui semblaient prendre du plaisir à exercer leur ministère, mais la plupart subissaient leur condition avec résignation et avaient une vie rangée, voire exemplaire.

Ceux qui étaient pris en état d'ivresse manifeste lors d'une exécution étaient en général immédiatement révoqués, ce qui signifiait pour eux la mort (de faim), personne ne voulant leur donner du travail.




En ce qui concerne l'emprunt d'une guillotine, les membres de ce forum ne peuvent que vous inciter à voir comment c'est fait et fonctionne, la plupart des films ayant utilisé des modèles totalement fantaisistes.

Vous pouvez contacter notre ami Boisdejustice qui est parfaitement francophone (cliquer ici) qui fabrique des modèles réduits. Si vous souhaitez utiliser un modèle à échelle 1/1 cela va poser des problèmes. je sais cependant que M. Guido VARESI (qui tient un musée en Suisse) en possède une (faite par Boisdejustice). Je crois aussi que c'est un ami de Boisdejustice.

Bon courage dans vos recherches. tenez-nous informés. Wink

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Lun 23 Jan 2012 - 14:28

Citation :
En ce qui concerne l'emprunt d'une guillotine
Il y a la guillotine de cinéma "Lelouch", qui, hormis le fait qu’elle soit à l’échelle 3/4, serait assez ressemblante à l’original.

Pour vous replonger dans l’ambiance des années 70 / début 80, période des dernières exécutions puis de l’abolition, il y a des reportages d’archive, des anciens JT, etc ... sur le site de l’INA.
Faites une recherche sur "peine de mort", "abolition", sur les noms des derniers exécutés.

Egalement les journaux d’époque, les jours ou lendemains ou semaines suivant une exécution, et puis sur toute la période des débats précédant l’abolition.

On peut aussi retrouver sur le net une interview de Marcel Chevalier, qui n’était par ailleurs guère loquace sur sa fonction.

Enfin cerise sur le gâteau, il est possible qu’un exécuteur-adjoint de la dernière période (Roger Gabriel Dehaes, né en 1933) soit encore en vie.
Peut-être parviendrez vous à le contacter et obtenir un entretien pour le faire parler à ce sujet ( auquel cas pensez à le publier sur ce forum, merci ).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Lun 23 Jan 2012 - 15:37

Bonjour brossman,

Des extraits de l'interview de Marcel Chevalier se trouvent sur ce fil :

http://guillotine.cultureforum.net/t486-marcel-chevalier-parle?highlight=chevalier

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Ven 20 Juil 2012 - 18:03


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Ven 20 Juil 2012 - 18:20

en 1981,j'avais 16 ans et autant que je me souvienne,je n'ai pas eu "l'impression" d'avoir ete un temoin d'une "polemique" concernant la peine de mort


comment Vous,les plus ages,avez vecu cette epoque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yaguara
Aide confirmé


Nombre de messages : 42
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Mar 31 Juil 2012 - 6:47

Dans la partie "Death penalty" du forum il me semble avoir vu dans le sujet sur la pdm en Arabie Saoudite, une interview d'un exécuteur qui sans être "addict", me semblait assez fier d'exercer son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1505
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Mar 31 Juil 2012 - 12:43

http://blog.foreignpolicy.com/posts/2006/12/01/saudi_state_executioner_loves_his_job

Il adore son métier... Rolling Eyes

Vous noterez qu'en plus il s'implique bien plus qu'en France, car il doit manier un sabre et non appuyer sur une manette.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Claude - Un opéra écrit par Robert Badinter   Jeu 11 Avr 2013 - 11:16


Un opéra écrit par Robert Badinter, vibrant plaidoyer contre la peine de mort

Un Noir américain âgé de 50 ans a été exécuté par injection létale mardi soir au Texas pour un meurtre qu'il nie avoir commis il y a 23 ans. Rickey Lewis aura passé 19 ans dans le couloir de la mort. « Je ne suis pas un meurtrier, laissez sortir la vérité pour que je ne sois pas mort en vain », a-t-il dit avant de mourir.

Un couple de Français l’a accompagné jusqu'au dernier instant. Danièle et René Sirven militent contre la peine de mort, au sein de l’Association pour la justice du Languedoc-Roussillon. Ils échangeaient depuis dix ans des courriers et des dessins avec le condamné, auquel ils avaient rendu visite à plusieurs reprises. Danièle Sirven a parlé de cette exécution comme d'un homicide légal. Il s'agit du deuxième homme exécuté au Texas en 2013, le sixième de l'année aux États-Unis.


Près de 700 exécutions capitales en 2012 dans 21 pays

Malgré une tendance générale à l’abolition dans le monde, les exécutions capitales ont repris dans plusieurs pays en 2012, et on enregistre une hausse alarmante en Irak. C’est ce qu’indique le rapport annuel sur la peine de mort d’Amnesty international publié mercredi 10 avril .
L’organisation de défense des droits de l’homme dénombre au moins 682 exécutions en 2012 dans 21 pays, soit deux fois plus que l’année précédente. Ces chiffres n’incluent toutefois pas les milliers d’exécutions qui auraient lieu en Chine et dont les statistiques sont secrètes.


Robert Badinter et son combat contre la peine de mort

La lutte contre la peine de mort et contre des conditions de détention contraires à la dignité de l’Homme, Robert Badinter en a fait son combat. Ancien ministre, avocat, philosophe et écrivain, il demeure pour l’Histoire le garde des sceaux qui a fait abolir la peine capitale en France, en 1981, sous la présidence de François Mitterrand.

Aujourd’hui, Robert Badinter continue à militer pour des conditions de détention et une justice dignes des droits de l’Homme.Il a été interrogé par nos collègues des émissions musicales de Radio Vatican à l’occasion de la représentation à l’Opéra de Lyon, dans le cadre du Festival Justice et Injustice, de l’opéra « Claude ». Une œuvre écrite par Robert Badinter et composée par Thierry Escaich.

Ce récit pointe les responsabilités de la société dans les dérives criminelles des pauvres. Il relate l’histoire de Claude un ouvrier de la Croix-Rousse qui se bat contre la misère, et l’injustice sociale et qui condamné à 7 ans de réclusion sera ensuite guillotiné.
Écoutez un extrait de l’entretien que Robert Badinter nous a accordé.

Cet opéra est diffusé sur Arte aujourd’hui à 20h00.

http://fr.radiovaticana.va/news/2013/04/10/un_op%C3%A9ra_%C3%A9crit_par_robert_badinter,_vibrant_plaidoyer_contre_la_pein/fr1-681613


Pour voir l’opéra, clic ici :

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Claude_Robert_Badinter_Thierry_Escaich_Victor_Hugo_Festival_Justice-Injustice_Opera_Lyon/

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Claude - Un opéra écrit par Robert Badinter   Ven 12 Avr 2013 - 18:46

Archi nul à mes yeux.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Politique fiction sur la peine de mort en France   Dim 28 Avr 2013 - 14:19

Bonjour à tous,

Valéry Giscard d'Estaing s'était déclaré en 1974 opposé à titre personnel à la peine de mort. Toutefois, lors de son septennat (1974-1981) il a laissé "la justice suivre son cours" en trois occasions.

Faisons un peu de politique fiction. Le 10 mai 1981 Valéry Giscard D'Estaing est ré-élu pour un mandat de 7 ans comme Président de la République jusqu'en 1988.

- A votre avis que serait il advenu alors de la peine de mort ?

- L'aurait-il fait appliquer de nouvelle(s) fois ?

- Aurait il, sous la pression du courant montant philosophique, humaniste et intellectuel favorable à son abolition, engagé un débat ?

- A la fin de son mandat, la peine de mort en France aura t'elle été inscrite dans notre Code Pénal ?

Vos avis seront les bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Mer 8 Mai 2013 - 11:32

Et bien ma proposition de politique fiction ne rencontre pas beaucoup de succès... Laughing Sad
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Mer 8 Mai 2013 - 13:51


Désolée, Joseph Ignace... queen
La "politique fiction" est dans l'air du temps : on nous la sert à toutes les sauces. Imaginer tout et n’importe quoi dans un roman, une poésie etc., oui. S’agissant d’histoire, de politique etc., les élucubrations, les hypothèses fumeuses, m’insupportent.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2445
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Dim 18 Aoû 2013 - 6:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Lun 28 Avr 2014 - 12:10

Adelayde a écrit:

Désolée, Joseph Ignace...   queen
La "politique fiction" est dans l'air du temps : on nous la sert à toutes les sauces. Imaginer tout et n’importe quoi dans un roman, une poésie etc., oui. S’agissant d’histoire, de politique etc., les élucubrations, les hypothèses fumeuses, m’insupportent.

Bonjour,

Je ne cherche pas a faire polémique sur l'affaire Ranucci, mais à la fin de la vidéo qui suit, M. le Président Giscard aurait maintenu la peine de mort dans notre arsenal judiciaire...



Amts

Pier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Lun 28 Avr 2014 - 12:42

Savoir qui aurait fait quoi dans tel ou tel cas de figure est un vaste sujet à propos duquel on peut émettre mille et une hypothèses aussi diverse que variées...

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Lun 28 Avr 2014 - 12:54

Adelayde a écrit:
Savoir qui aurait fait quoi dans tel ou tel cas de figure est un vaste sujet à propos duquel on peut émettre mille et une hypothèses aussi diverse que variées...

Je suis d'accord, mais il l'affirme  Very Happy . 30 ans après je vous l'accorde. Et il le dit lui même selon les circonstances du moment... c'est un politique ne l'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Ven 16 Mai 2014 - 8:27

L'ABOLITION DE LA PEINE DE MORT : UN COMBAT DE OUEST-FRANCE (successeur de l'Ouest-Eclair, et si  Very Happy )

http://www.ouest-france.fr/etats-unis-leffroyable-imbroglio-de-la-peine-de-mort-2538963

PS : voir le petit film de 2:00 minutes en fin d'article...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Dim 25 Mai 2014 - 10:04

Robert Badinter : "C'en est fini de la peine de mort" .

1er août 2011

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Mar 27 Mai 2014 - 15:09

L'Europe rétablit la peine de mort
26 janvier 2014

Ma question est la suivante : Cela est il vrai ? au vu du texte qui suit, j'ai des doutes...

Par Vivre est un village
L'Europe rétablit la peine de mort. Mais oublie de prévenir les peuples européens de ce rétablissement .
Elle ne la rétablit pas pour les pédophiles ou les crimes de sang , non , ceux là resteront exemptés de peine capitale ; elle la rétablit pour le crime de contestation sociale ... plus précisément pour :

c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»

Je vous laisse prendre connaissance de ce texte surréaliste publié au Journal Officiel du 14 Décembre 2007 , dans la plus stricte omerta médiatique. NON malheureusement , ce n'est pas un hoax .
Le journal officiel ci-dessous est tout à fait consultable sur les sites officiels de l'Union Européenne
Citation: 14.12.2007 Journal officiel de l'Union européenne C 303/17 FR

EXPLICATIONS (*) RELATIVES À LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX (2007/C 303/02)

Les explications qui figurent ci-après ont été établies initialement sous la responsabilité du praesidium de la Convention qui a élaboré la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Elles ont été mises à jour sous la responsabilité du praesidium de la Convention européenne, compte tenu des adaptations apportées au texte de la Charte par ladite Convention (notamment aux articles 51 et 52) et de l'évolution du droit de l'Union. Bien que ces explications n'aient pas en soi de valeur juridique, elles constituent un outil d'interprétation précieux destiné à éclairer les dispositions de la Charte.


TITRE I — DIGNITÉ
..................................
1.Les dispositions de l'article 2 de la Charte correspondent à celles des articles précités de la CEDH et du protocole additionnel. Elles en ont le même sens et la même portée, conformément à l'article 52, paragraphe 3, de la Charte. Ainsi, les définitions «négatives» qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:

a) l'article 2, paragraphe 2, de la CEDH:
«La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire:
a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l'évasion d'une personne régulièrement détenue;
c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.

1. l'article 2 du protocole no 6 annexé à la CEDH:
«Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions ...».

Cette surprenante autorisation , faite en violation totale de la plupart des lois des pays Européens, n'aurait-elle pas été inspirée directement de la législation américaine qui autorise encore la peine de mort dans certains Etats , et qui autorise une détention totalement arbitraire et illimitée en vertu du NDAA décidé en catimini , le 31 Décembre 2012 Par le Président OBAMA lui même .

Effectivement depuis 2007 , l'influence américaine s'est considérablement accru sur les résolutions Européennes .. en particulier une certaine résolution du 25 Avril 2007 , antérieure donc à la parution des modifications ci-dessus rétablissant la peine capitale.


Cette résolution Européenne s'intitule :


Citation:


Résolution du Parlement européen du 25 avril 2007 sur les relations transatlantiques

Le Parlement européen ,
— vu ses résolutions antérieures sur les relations transatlantiques, notamment ses deux résolutions du 1er juin 2006 sur l'amélioration des relations entre l'Union européenne et les États-Unis dans le cadre d'un accord de partenariat transatlantique(1) et sur les relations économiques transatlantiques UE/États-Unis(2) ,
— vu la déclaration UE/États-Unis du 26 juin 2004 sur la lutte contre le terrorisme et la déclaration du 20 juin 2005 sur le renforcement de la coopération concernant la non-prolifération et la lutte contre le terrorisme,

La suprenante parution au JO de l'union Européeene du 14 Décembre , s'octroie donc le droit de rétablir la peine capitale pour de présumés "terroristes" qui auraient de plus l'idée d'inciter à des émeutes ou à des insurrections .

Ce fameux partenariat Transatlantique fait actuellement la Une d'un bon nombre de nos médias , pour des raisons tout à fait objectives : personne ne sait de quoi il s'agit et tout le monde s'inquiète . De nombreux aspects de nos vies quotidiennes sont affectées par ce fameux pacte . Qu'il s'agisse de notre alimentation avec les OGM ou les aliments carnés .. , de nos semences , il paraitrait que très bientôt nous n'aurons plus le droit de cultiver nos potagers .. ou encore de notre énergie avec les autorisations que vient de consentir la Commission Européenne , pour les explorations et exploitations de gaz de schistes , contrairement aux recommandations du Parlement Européen lui même , ou encore de justice arbitrale qui n'est rien d'autre que la privatisation de la justice , la rendant ainsi totalement dépendante des lobbys et faisant ainsi totalement disparaitre la notion inscrite en article 1 de notre Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen :

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit .

Toujours est-il que textes comme négociations sont restés totalement secrets , traitement parfaitement démocratique comme tout le monde le sait ..

Heureusement certains sites de réinformation, comme celui de Contrelacour , très au fait de ce qui se passe à Bruxelles, s'inquiètent de ces silences répétés et avertissent sans relâche de ces dénis de démocratie incessants .. pour ne pas parler de tentation totalitaire .


Marché transatlantique : les gouvernements nationaux privés d’accès aux documents de la négociationou encore

Marché transatlantique : le débat se focalise sur les tribunaux d’arbitrage au risque d’oublier le reste


Monsieur Karel de Gucht a d'ailleurs pris peur devant l'émotion populaire provoquée par ce manque d'informations .. Il n'a pas décidé pour autant de donner les informations , celles ci demeurent toujours secrètes .. Il a juste décidé de suspendre les négociations sur quelques points , dont la justice arbitrale , pour ne pas inquiéter les peuples Européens avant les Élections européennes devant avoir lieu entre le 22 et le 25 Mai 2014 .


Pourtant , ce partenariat transatlantique est assez bien décrit dans cette résolution d'Avril 2007 .. Il concerne à peu près tout ..
- la politique étrangère Européenne et en particulier le proche Orient .. et bien sûr l'Iran .. La Syrie n'était pas encore à l'ordre du jour en 2007 !!!
- les visas
- la gouvernance économique mondiale
- les services financiers et les mesures de régulation de circulation des capitaux "non contraignantes" (sic)
- le rôle très particulier de l'Allemagne dans l'économie et le commerce de ce nouvel ensemble
- l'environnement
- l'énergie
- la propriété intellectuelle et la réforme des brevets


Ce texte est pour une fois assez clair .. Je ne peux que vous recommander de le lire .


Il y a néanmoins un article sur lequel il me parait essentiel d'attirer l'attention .
Il s'agit de l'article 35 , dans la rubrique



Citation: Cadre institutionnel et rôle du Parlement
35. souligne que seule la participation plus large à tous les niveaux du Congrès des États-Unis, du Parlement européen permettra réellement de renforcer l'ensemble du processus et que les échanges interparlementaires existants devraient être graduellement transformés en une "assemblée transatlantique" de fait.


Si on essaie d'analyser ce recouvre le terme "d'échanges interparlementaires existants" , il ne s'agit vraisemblablement de rien d'autre que de mettre un terme à l'existence de nos Parlements Nationaux .. donc de nos démocraties .


C'est d'ailleurs très exactement ce qui se passe depuis plus d'un an avec ce fameux pacte puisque les parlements nationaux ne sont plus consultés .
Ils ne l'ont pas été sur l'Union Bancaire Européenne et sur le rôle de la BCE qui devient de plus en anti-démocratique , vu le niveau de pouvoir qui viennent de lui être concédés par des technocrates soumis aux lobbys ..


Les Parlements ne le seront pas plus sur le reste jusqu'au jour ou les nécessités budgétaires feront prendre conscience de leur inutilité ..


Le déficit démocratique de la zone euro : la liste de lecture des égarés
Citation: Paul de Grauwe Citation:

La BCE ne connaît d’autre loi que la sienne.

L’économiste belge Paul De Grauwe, plutôt europhile, est lucide sur la façon dont le traité de Maastricht consacre l’irresponsabilité de la BCE :

Non seulement la BCE est à l’abri de politiciens, mais les statuts [de la BCE] l’ont également placée au-delà de la portée des règles démocratiques qui sanctionnent les mauvais comportements. [...]

C'est bien une Europe hideuse , totalement irrespectueuse de tous nos fondements démocratiques , et en particulier celui qui impose une séparation des pouvoirs entre l'exécutif et le législatif, qui est en train de se construire à nos dépens . Le Gouvernement Hollande a essayé de devance l'appel avec son projet de loi heureusement refusé à l'unanimité par le Sénat , présenté le 15 Janvier dernier, par le gouvernement et voulant instituer une loi d'habilitation de réforme du Code Civil par Ordonnance .
C'est à dire les pleins pouvoir à l'exécutif , ce qui ne se pratique en principe que quand l'état d'urgence est décrété .

Le Code civil désormais réformé par Ordonnance fin de la démocratie

C'est une Europe qui veut mettre les peuples en esclavage , au service de multinationales ou d'établissement financiers sans âme ni conscience , réduisant l'humain à une variable d'ajustement pour reprendre les termes d'un certain Lakshmi Mittal .. S'exonérant totalement du respect des lois qui nous gouvernent , comme le montrent les "amendes" de plus en plus fréquentes infligées aux banques américaines comme Européennes, amendes toujours inférieures aux profits retirés, qui ne sont jamais accompagnées de sanctions pénales , et dont les préjudices ne sont même plus calculés , comme ceux concernant la fraude sur les taux ou sur les dérivés ou encore les manipulations des prix des matières premières (énergie ou agriculture) .

Cette Europe qui rétablit une peine capitale sans même prendre la peine d'en informer les populations concernées.. dont l'incohérence est capable d'exiger une uniformisation de légumes consommables, mais qui est incapable de mettre en place une régulation de capitaux et de la fiscalité en particulier sur les entreprises .. comme viennent encore récemment de le démontrer les dernières découvertes concernant Mac Donald, Apple, Star Bucks , Paypal , Google .

Je crois que le bon sens populaire pour reprendre une expression chère à un certain Général de Gaulle , doit nous faire nous rassembler de toute urgence pour refuser cette Europe .. Quelques soient nos opinions politiques .. quelques soient nos appartenances , pour nous comme pour nos enfants.

Car lorsqu'elle sera définitivement en place , il sera trop tard .. et je n'aurais sans doute plus le droit d'écrire un tel texte ..

Merci de m'avoir lue .

TEXTE RÉDIGÉ PAR MARIE-CAROLINE PORTEU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kezako
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   Sam 2 Aoû 2014 - 18:14

L'Europe enfonce une porte ouverte : la plupart des régimes d'exception appliquent la peine de mort, ne serait-ce que pendant une courte période, pour faire "place nette"... Le premier homme politique français à avoir demandé officiellement (devant la Constituante) l'abolition de la peine de mort en France n'est-il pas un certain Maximilien Robespierre ? On connait la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peine de mort est abolie - 1981   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peine de mort est abolie - 1981
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peine de mort est abolie - 1981
» Peine de mort en Thaïlande -Siam
» Peine de mort en Corée du Nord
» Peine de mort en Palestine
» Peine de mort au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: