La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les suicides à la guillotine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le bourreau breton
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 23
Localisation : Plonévez-Porzay (à coté de Douarnenez), Finistère (29)
Emploi : Etudiant dans les Métiers de l'Enseigne et de la Signalétique (MES)
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 13:53

Je me disais exactement la même chose, Carnifex.

De plus, sur la gravure on distingue bien la lame, qui semble s'être arrêtée à mi-section du cou... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 13:57

Il avait le bras long ... Very Happy

Il serait étonnant que le dessinateur ait eu accès au lieu et qu'il ait pu voir et le corps et la machine.
Il a essayé d'imaginer... Seulement, il est meilleur au dessin qu'à la logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 15:36

Même sentiment. Le dessinateur "imagine". Hummm...
J'ai recherché dans les quotidiens de cette époque, mais je n'ai rien trouvé.
Je vais continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 15:56

mercattore a écrit:
Wink J'ai retrouvé des éléments disparus, avec un texte qui ne figurait pas à l'origine.
Le texte figurait déjà dans le message originel (22/01/2008), seule l'image avait disparu à la suite de la fermeture du site hébergeur. Je l'ai donc remise à sa place, c'est à dire dans le message originel, de la même façon que j'ai remis à leurs places toutes les images qu'Archange et moi-même avons retrouvées par nos recherches.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 16:04

Wink Très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Ven 20 Juil 2012 - 16:09

Suicide by a guillotine 1876



Strange but true story from The Illustrated Police News

1876 London - An inquest was held on Friday week on the body of a French Artisan who committed suicide under the following circumstances: Mr. John Wilson stated that deceased had lodged with him for twelve months, and was apparently independent when he took the apartments.

Latterly he seemed to be pressed for money and a fortnight ago told witness he was an artisan who had saved money for the purpose of going into business.

The previous Saturday he brought home two large planks of wood and a large double handled knife, such as is used by tanners for scraping the hair off skins, but no notice was taken of it, witness thinking it was for model-making.

On Monday his suicide was discovered his head having been cut off by a guillotine. The two planks had been used as uprights at the top of which the knife had been placed. Grooves had been cut in the inner side of the planks for the knife to run easily and two heavy stones were bound to the upper side of the knife to give it weight.

By means of the pulley he had drawn up the knife and let it fall on his throat, the head being cut clean off.

Confirmatory evidence having been given the Jury returned a verdict of unsound mind.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Suicides à la guillotine - humour   Ven 20 Juil 2012 - 17:25

Suicides à la guillotine - humour



Plusieurs précautions valent mieux qu'une...

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 21 Juil 2012 - 0:14


Bonsoir Mercattore,

L'image "Un relieur se guillotine avec un massicot" a disparu. Un souci avec le site hébergeur ? scratch

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Bourreau de village


Nombre de messages : 50
Age : 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 21 Juil 2012 - 8:46

Javier a écrit:
Bonjour,
Ici il y a un autre qui va l'essayer avec un hache.




Extrait du site d'Internet:
"La palme du suicide le plus ingénieux revient sans doute à un menuisier de Saint-Pierre-la-Palud, qui arrive à se trancher le cou dans sa maison à l’aide d’une guillotine artisanale de sa fabrication. Couché sur le dos pour voir s’abattre le fatal couteau (une simple hache de jardinier), il tire lui-même la ficelle qui fait manœuvrer le déclic.
L’ingénuosité de son invention lui vaut l’honneur de figurer à la "Une" de plusieurs illustrés."

Il s'appelait Depassio. Par contre, son prénom n'a été mentionné nulle part.

"Né à Saint Pierre la Palud en 1854, DEPASSIO (dont le prénom n’a pas été retenu) était un menuisier consciencieux et habile. Il avait en particulier réalisé seul le remarquable escalier monumental du hall d’entrée de la Pérollière, ouvrage particulièrement difficile, un véritable chef-d’oeuvre.

Mais il avait de fortes tendances dépressives, qui allaient lui faire imaginer une décision funeste unique au monde, à notre connaissance.

La nuit du 27 au 28 janvier 1896 est pour son voisin mitoyen une nuit d’insomnie : les bruits de scie et de coups de marteau se prolongent du soir au matin, sans interruption. Le lendemain, son voisin, inquiet d’avoir à affronter une deuxième nuit difficile, vient chez lui. Il frappe à sa porte. Il n’obtient pas de réponse . . . . pousse la porte . . . . entre dans la maison . . . ne trouve personne . . . se dirige vers la cave . . . et là, dans la pénombre, fait une découverte déconcertante : l’homme est couché sur le dos, sur une sorte de lit bas dominé à la tête par deux montants verticaux de deux mètres de hauteur.

Il a le bras droit levé, la main accrochée à une corde fixée au sommet de "l’ouvrage" et dans la main gauche, un bâton avec lequel il a éteint une lampe à huile placée non loin de lui. On fait de la lumière . . . .

HORREUR ! ! ! Depassio n’a plus de tête. Celle-ci a roulé au fond de la cave, détachée net de son corps par sa machine infernale qui n’est autre qu’une guillotine artisanale.

Les montants verticaux sont pourvus de glissières permettant le coulissement d’une hache de 25 centimètres, lestée d’un marteau de maçon de 7 kilos. Au sommet de l’ouvrage, un système de verrous fait de pointes entrecroisées est commandé par la corde sur laquelle le malheureux a tiré après avoir fait l’obscurité."

Source : André SEVERAT dans LYON CRIMINEL Editions Voyages 2000 (1974)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 21 Juil 2012 - 10:24

Adelayde a écrit:

Bonsoir Mercattore,

L'image "Un relieur se guillotine avec un massicot" a disparu. Un souci avec le site hébergeur ? scratch
Vous avez pu résoudre le problème :

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'inconnu du rhone
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 51
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 23 Juil 2012 - 1:11

bonsoir,
j'ai trouvé ceci aux archives departementales du rhone: acte numero 3 décès de jean pierre depassio 41 ans,maçon, né a messinny(rhone) ,décédé le 23 janvier 1896.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Bourreau de village


Nombre de messages : 50
Age : 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 23 Juil 2012 - 10:28

Merci. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 28 Juil 2012 - 17:53

Petite question technique....... Est ce que monsieur Bill (george Rapin), peut il être considéré comme un suicidé à la guillotine Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 28 Juil 2012 - 22:27

Pourquoi ? Il ne s'est pas guillotiné.
Revenir en haut Aller en bas
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 30 Juil 2012 - 17:23

Ben je me disait, il voulait absolument finir sur la guillotine? Est ce que cela ne peut pas être une forme direct de suicide a la guillotine? On pourrais rajouté aussi Claude(?) Buffet, qui ne voulait qu'une chose, être guillotiné. N'est ce pas des suicides? Obnubilés par la Guillotine? Mais si j'ai mal compris, et que cela ne comporte que les "auto-guillotinages", alors la, effectivement... Désolé....... A vrai dire je n'imaginé même pas qu'on puisse envisager un mode de suicide pareil Shocked .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Suicide à la guillotine   Lun 30 Juil 2012 - 17:49

Dans le même genre, aux USA il y a nombre de suicides par policiers interposés depuis pas mal d'années. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 30 Juil 2012 - 18:09

Panoramix a écrit:
Dans le même genre, aux USA il y a nombre de suicides par policiers interposés depuis pas mal d'années. affraid
Est-ce que tu peux préciser, citer des cas particuliers ?

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 30 Juil 2012 - 18:31

octave a écrit:
Ben je me disait, il voulait absolument finir sur la guillotine? Est ce que cela ne peut pas être une forme direct de suicide a la guillotine? On pourrais rajouté aussi Claude(?) Buffet, qui ne voulait qu'une chose, être guillotiné. N'est ce pas des suicides? Obnubilés par la Guillotine? Mais si j'ai mal compris, et que cela ne comporte que les "auto-guillotinages", alors la, effectivement... Désolé....... A vrai dire je n'imaginé même pas qu'on puisse envisager un mode de suicide pareil Shocked .

Georges Rapin était tout de même un "rouleur de mécanique". Mais ce n'est pas parce qu'il n'avait pas signé sa demande de grâce qu'il voulait véritablement finir sur la guillotine. Même si le condamné ne signait pas sa demande de grâce celle-ci était tout de même examinée par une commission.

Quant à Buffet, sa volonté de finir sur la guillotine ma parait plus affirmée que celle de G. Rapin.
Ses paroles au tribunal, en parlant de la peine de mort « et vous me la donnerez» sont troublantes.
Revenir en haut Aller en bas
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 45
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Lun 30 Juil 2012 - 21:21

Buffet ne voulait pas passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Il pensait alors accélérer sa fin par ce biais. D'une certaine façon on peut penser à un suicide.

Rapin, quant à lui voulait être reconnu comme un caïd par ses "pairs". Et quelle meilleure façon d'être considéré comme un caïd que de finir guillotiné. Mais je ressens moins cela comme une volonté de suicide, pour ma part.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Suicide à la guillotine   Mar 31 Juil 2012 - 8:47

Jen'ai plus de noms en tête, mais je me souviens de reportages et de débats sur le fait que, certains forcénés, n'ayant manifestement aucune envie de finir en prison ou sur la table d'injection, ont préféré sortir avec leurs armes, sachant fort bien que les policiers allaient les abattre sans aucune hésitation .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Suicide à la guillotine   Mar 31 Juil 2012 - 10:44

Il a été prouvé, aprés enquête qu'ils voulaient se suicider, mais n'avaient pas eu le courage d'appuyer eux-mêmes sur la détente !
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Mar 31 Juil 2012 - 11:00

Panoramix a écrit:
Jen'ai plus de noms en tête, mais je me souviens de reportages et de débats sur le fait que, certains forcénés, n'ayant manifestement aucune envie de finir en prison ou sur la table d'injection, ont préféré sortir avec leurs armes, sachant fort bien que les policiers allaient les abattre sans aucune hésitation .
Panoramix a écrit:
Il a été prouvé, aprés enquête qu'ils voulaient se suicider, mais n'avaient pas eu le courage d'appuyer eux-mêmes sur la détente !

Dommage que tu n'aies aucun élément concret sur ce sujet et plus particulièrement à propos des détenus qui, condamnés soit à mort, soit à la prison à vie parviennent :
- primo à se procurer des armes,
- secundo à sortir de la prison munis desdites armes.
Cela m'aurait intéressée.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 46
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Mar 31 Juil 2012 - 17:52

La bas si je ne me trompe pas, ils appèlent ça, SBC. Suicide by cop, c'est de plus en plus répandu, il y a même plusieurs chaines de télés spécialisés du câble, des chaines qui ne diffuse que ça, des poursuites policières, des arrestations, etc........ Tout cela en direct. Plusieurs de ces chaines en on, parait il, filmés... Patientez un peu, Bernard De La Vilardière va surement nous le sortir très vite celui la lol! . Je tiens a dire que je ne suis jamais aller là bas, mais les suicides by cops, cela fait déjà longtemps que j'en entend parler. J'en ai déjà entendu parler dans les médias. Je ne sait plus ou (cela fait longtemps), mais ils en on déjà parler a la télé, ça c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5596
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Mar 31 Juil 2012 - 18:15

Grâce à vos précisions, on y voit nettement plus clair Octave : le suicide par police interposée ne vise pas particulièrement les personnes qui refusent de finir en prison ou sur la table d'injection. queen

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suicide_par_police_interpos%C3%A9e

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2420
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   Sam 9 Aoû 2014 - 5:49




Morbid Ingenuity: American Autodecapitants
Illustrated Lecture with Robert Damon Schneck
Date: Thursday, May 22
Time: 8:00 PM
Admission: $8
Buy tickets here
*** Offsite: Morbid Anatomy Museum (New Space) , 424 A 3rd Avenue (Corner of 7th Street and 3rd Avenue)

Does beheading call to mind the grim excesses of state power or contemporary terrorism? Think again. For a small but dedicated group of nineteenth- and twentieth-century suicides the construction of a home-made guillotine offered not only a quick, clean way out, but also a way to test their engineering skills quite literally to the limit, in a culture that celebrated ‘Yankee ingenuity.’ Join Robert Damon Schneck for an evening dedicated to hinged axes, weighted blades, and even – gulp – the odd chainsaw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les suicides à la guillotine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les suicides à la guillotine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The guillotine from Kiev Museum of the War
» La guillotine du Caveau des oubliettes
» Les réactions des condamnés face à la guillotine
» Guillotine ayant exécuté Louis XVI ?
» La guillotine à Angers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: