La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles-Emmanuel Dumont - collectionneur d'instruments de justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Charles-Emmanuel Dumont - collectionneur d'instruments de justice   Sam 17 Jan 2009 - 20:41

Cette petite note pour tirer de l’oubli un personnage qui s’est intéressé – comme la plupart d’entre nous – à la peine de mort, aux différents moyens de l’appliquer, aux exécuteurs, etc. Il s’agit de Charles-Emmanuel DUMONT (1802-1878) qui fut magistrat en Lorraine vers le milieu du XIXe siècle. Il exerça notamment comme vice-président du Tribunal de Saint-Mihiel (Meuse). Dans l’exercice de ses fonctions il eut l’occasion de rencontrer et d’interroger d’anciens bourreaux, dont certains avaient été en activité avant la révolution. Il a publié le fruit de ses recherches dans un ouvrage (en deux volumes) intitulé « Justice criminelle des duchés de Lorraine et de Bar du Bassigny et des trois évêchés (Meurthe, Meuse, Moselle, Vosges, Haute-Marne) » (Imprimerie de Dard, Nancy, 1848). Parmi les planches qui illustrent ce livre, il y a la célèbre « tortouse », c’est-à-dire la corde à nœud coulant avec laquelle on pendait encore au XVIIIe siècle.
Parallèlement, Charles-Emmanuel DUMONT avait rassemblé une collection extrêmement précieuse d’outils de bourreaux. Il en a représenté quelques uns dans son ouvrage. A sa mort, cette collection a été donnée au Musée Lorrain, à Nancy. Elle était exposée autrefois dans une annexe de celui-ci, dans la salle de garde de la porte de la craffe. Parmi ceux-ci, j’ai noté des fers à marquer les condamnés sur l’épaule (V = voleur, R = récidive, TPF : travaux perpétuels forcés, GAL = galères), un réchaud pour chauffer les fers à marquer, un billot avec anneau mû par une manivelle, avec laquelle l’aide du bourreau maintient la main du condamné à la mutilation, plusieurs « glaives de justice » servant à décapiter (un daté de 1650, un autre marqué « Heidenrich, pro fide et patria »), des grésillons pour les orteils, un long couperet pour couper le poing, des chaines avec carcans, un couteau de guillotine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 51
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Charles-Emmanuel Dumont - collectionneur d'instruments de justice   Sam 17 Jan 2009 - 21:08

Les magistrats aiment bien ce genre d'articles.

Mon arrière-grand père - qui fut président de cassation - avait une collection fabuleuse de pièces à conviction, i.e. d'armes du crime, qui allait du simple couteau en passant par le sabre et le tromblon.

En général et malgré leur dénégation, juges, policiers et avocats se partagent les pièces entassées au greffe après un certain temps - il faut souvent conserver un objet pour pouvoir éventuellement justifier une sentence.

C'est ce qui est arrivé dans certain tribunal d'appel en province où une pièce servant de dépo^t depuis +30 ans a fini par e^tre vidée par cette coalition bizarre de juges, avocats et policiers sous les yeux ébahis du voisin vis-à-vis Shocked Shocked Shocked .

Alors que les juges aient pu se partager les instruments du bourreau quand il y en avait encore n'a rien d'étonnant. Actuellement on doit se contenter de ceux des prévenus - dont nombre seraient devenus des patients autrefois Laughing Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Charles-Emmanuel Dumont - collectionneur d'instruments de justice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles-Emmanuel Dumont - collectionneur d'instruments de justice
» Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville
» Charles Sannat / billets d'humeur
» Police partout, justice nulle part ?
» Où est la justice divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: