La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les bourrelles - femmes bourreaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 19 Déc 2008 - 13:13

Il me semble que Sywan parle d'une femme bourreau dans son bouquin Gac Paris, mais il précise qu'il n'y a pas trace de son passage, ou quelque chose comme ça, mais la période dont il parle ne correspond pas au XVIIIème siècle.

En tous cas, ce fait de bourrelle est à approfondir.
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 19 Déc 2008 - 15:02

L'histoire de Le Pastour - cette femme bourreau - est rapportée dans le livre de Folco "Un loup est un loup".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Mar 23 Déc 2008 - 13:00

Il me semble aussi que Delarue en parle dans "Le métier de bourreau".

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Bourreau et femme   Jeu 25 Déc 2008 - 22:40

Bonsoir.
La vie de cette personne a inspire a la romanciere Nicole avril un roman, dans les annees 70/80.
Je crois que ca s'appelait "Monsieur de Lyon".
Ca vous rappelle quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anatole deibler
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 35
Localisation : Pertuis
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Jeu 25 Déc 2008 - 22:58

Effectivement Nicole Avril a publiée un ouvrage sur ce bourreau très

particulier, cet ouvrage fort intéressant, a été écrit sous la forme d'un

roman, et est aujourd'hui vendu sous le format de livre de poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Sam 27 Déc 2008 - 11:05

Dans l'Abattoir Solennel, on parle d'Hélène Gillet (1625). Où le bourreau rate son premier coup car troublé et où finalement, c'est sa femme la bourrelle qui s'acharne comme une furie sur la condamnée. En définitive, elle sera sauvée par la foule qui, excédée par la bourrelle, a mis cette dernière en pièces détachées. Hélène Gillet a finalement guéri de ses blessures, a été graciée et a fini ses jours au couvent. Cela se passait à Dijon et le bourreau a tout autant été assassiné par la foule en délire.
Le bulletin de santé de Hélène Gillet aurait paru dans "Histoires curieuses" de Maurice Garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anatole deibler
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 35
Localisation : Pertuis
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Jeu 1 Jan 2009 - 21:53

Cette histoire est véridique, comme quoi les épouses avaient quelquefois

plus de hargne, pour exécuter les condmnés, que leurs maris eux-même.

Plus récemment Rosalie Deibler née Rogis en voulait à son époux de ne

pas assumer pleinement de décapiter ses clients, et surtout de ne pas en

être fier, car Rosalie parait-il se vantait, et affichait pleinement son état de

femme de "Monsieur de Paris" si j'en crois Jaeger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 2 Jan 2009 - 10:15

Cela me fait penser à la pauvre Florence Thompson aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 2 Jan 2009 - 17:10

anatole deibler a écrit:
Cette histoire est véridique, comme quoi les épouses avaient quelquefois

plus de hargne, pour exécuter les condmnés, que leurs maris eux-même.

Plus récemment Rosalie Deibler née Rogis en voulait à son époux de ne

pas assumer pleinement de décapiter ses clients, et surtout de ne pas en

être fier, car Rosalie parait-il se vantait, et affichait pleinement son état de

femme de "Monsieur de Paris" si j'en crois Jaeger...
Bonsoir à toute l'équipe !
Attention à Jaeger, qui est d'une fiabilité plus que douteuse !...
Rosalie était surtout connue pour une avarice hors du commun Shocked , mais je crois que sa seule intervention dans les affaires d'Anatole fut de récupérer, une fois devenue veuve, les reliquats des frais de déplacement
dudit Anatole, l'Administration ayant décrété qu'il n'y avait plus lieu de les rembourser compte-tenu du décès du bénéficiaire Laughing
La femme d'exécuteur qui plastronnait " par procuration " était l'épouse de
Nicolas Roch, Claire Herman.Voir Delarue, page 309,pour quelques détails savoureux...
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Mer 7 Jan 2009 - 14:08

A priori une autre femme bourreau, en Irlande:

http://terrecelte.uniterre.com/folklore/

Citation :

Lady Betty

Encore une légende de drame familial ! On la raconte à Roscommon, où l'impopulaire Lady Betty est censée hanter la tour de la prison. Elle vivait avec son fils qui la quitta tôt pour aller s'enrichir en Amérique, abandonant sa mère et la laissant s'aigrir dans la solitude. Un soir, elle hébergea un jeune homme bien habillé qui lui demandait l'hospitalité, puis le tua pour lui prendre son argent. En fouillant dans ses poches elle tomba sur ses papiers et réalisa que le jeune homme qu'elle venait de tuer n'était autre que, comme vous l'aurez deviné, son fils. Elle fut arrêtée et condamnée à mort, mais aucun bourreau n'était disponible.... Elle échappa à sa sentence en acceptant la place de bourreau qu'il manquait à Roscommon et s'épanouit dans son nouveau métier en pendant avec plaisir les prisonniers par la fenêtre de sa propre cellule, que l'on peut encore visiter à Roscommon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffdu59
Bourreau de village


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Bourreau féminin   Ven 13 Mar 2009 - 12:15

J'ai une question qui peut paraitre stupide. Y-a-t-il dans l'histoire des femmes qui ont officiées en temps que titulaire ou aide ( avec la Veuve ou d'une autre manière) ?
Ce serait sympa de pouvoir m'éclairer là-dessus Very Happy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 13 Mar 2009 - 15:07

Jeffdu59 a écrit:
J'ai une question qui peut paraitre stupide. Y-a-t-il dans l'histoire des femmes qui ont officiées en temps que titulaire ou aide ( avec la Veuve ou d'une autre manière) ?
Ce serait sympa de pouvoir m'éclairer là-dessus Very Happy ?
Bonjour, Jeff !
Du temps de la Veuve, la réponse est négative...IL y aurait eu un cas antérieurement, je crois que la question a été débattue sur ce forum, je vais essayer de retrouver le lien.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Olympe de Gouge
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 64
Localisation : USA
Emploi : comptabilité
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 13 Mar 2009 - 20:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffdu59
Bourreau de village


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Ven 13 Mar 2009 - 22:13

Merci à vous celà m'éclaire un peu plus sur le sujet Very Happy Je vais essayer de chercher de mon coté.
Bonsoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Sam 14 Mar 2009 - 1:10

On pourrait citer de nombreux exemples de femmes de bourreaux qui ont assisté leurs maris dans l’exercice de leurs hautes œuvres. Surtout sous l’ancien régime.

En 1625, le bourreau de Dijon nommé Simon Grandjean avait été chargé d’exécuter Hélène Gillet, une jeune aristocrate de vingt-deux ans condamnée à mort pour infanticide par le présidial de Bourg puis par le parlement de Dijon. Le jour dit, une foule immense se pressait sur la place du Morimont. Comme la condamnée était noble, la tradition imposait qu’elle soit décapitée à l’épée. L’un des exercices les plus difficiles pour un bourreau. Evidemment, Simon Grandjean manqua la malheureuse. Sous les huées du public il tenta d’achever la décapitation en portant plusieurs coups successifs à la jeune femme, ne réussissant qu’à la blesser. Paniqué par la foule en colère, il lâcha son épée et couru se réfugier dans une petite chapelle qui se trouvait au pied de l’échafaud. C’est alors que son épouse (qui appartenait à une grande famille d’exécuteurs : les Chrétien) se présenta pour achever la besogne. D’abord, elle tenta d’étrangler Hélène Gillet avec la corde qui la liait. Sans succès. Puis, elle la tira jusqu’aux marches de l’échafaud. Là, malgré les pierres que les spectateurs commençaient à lui lancer, elle s’arma d’une énorme paire de ciseaux qu’elle avait apportée pour couper la chevelure de la suppliciée. Elle échoua dans sa tentative de lui trancher la gorge, ne parvenant qu’à la blesser un peu plus en lui plantant les ciseaux en divers endroits. C’était trop pour la foule qui se déchaîna contre l’exécuteur et son épouse : ils furent lapidés à mort. On parvint à sauver la condamnée qui, finalement, obtint des lettres de grâce de Louis XIII. Elle termina sa vie dans un couvent de Bourg.

En 1793, à Uzerche, on utilisait pour la première fois la guillotine. Le condamné, nommé Piarrissou, était gros et gras. Comme la machine était mal montée, la lame ne fit qu’entamer la nuque. Par trois fois, on remonta le couteau sans parvenir à le décapiter. Le sang giclait partout. Complètement désemparé l’exécuteur abandonna l’opération et choisit de s’enfuir. A la surprise générale, on vit alors paraître sa femme qui lui servait d’aide. Elle sortit un couteau de boucher qu’elle avait apporté «à tout hasard » et, en moins d’une minute, scia la tête du supplicié.

A Bruxelles, en 1840, un assassin avait été condamné à mort. Or, il n’existait aucun exécuteur dans cette ville. On fit appel à celui de Liège, nommé François Hamel. Mais c’était un homme faible et malade, âgé de soixante-quinze ans, qui n’avait plus exercé depuis bien longtemps. Le bourreau de Liège, inquiet à l’idée de perdre peut-être ses gages, décida d’envoyer son épouse. Agée de quarante ans, celle-ci se nommait Charlotte Reine et descendait d’une grande famille de bourreaux de l’Est de la France. Hamel lui expliqua les gestes qu’il fallait accomplir et l’envoya se présenter à sa place, à Bruxelles. Le procureur du roi fut très surpris de voir cette femme, pleine d’assurance, qui se déclarait prête à exécuter le condamné. On en référa au ministre de la justice et l’offre fut déclinée. Finalement, l’assassin obtint sa grâce et la bourrelle fut priée de rentrer chez elle. Hamel fut mis à la retraite en janvier 1843 et mourut en 1846, âgé de 80 ans. Sa femme lui survécut jusqu’en 1883.

Enfin, je n’évoque que pour mémoire le cas de Marguerite-Julienne Le Paistour (née à Cancale le 2 août 1720) dont on a déjà parlé sur le forum. Cette jeune femme avait décidé de quitter sa famille et de mener une vie aventureuse sous des habits d’homme, se faisant appeler Henri. Après plusieurs années passées dans les armées, le hasard lui fit rencontrer un bourreau qui l’engagea comme aide. Pensant naturellement qu’il s’agissait d’un homme. C’est ainsi que « Monsieur Henri » devint l’aide du bourreau de Strasbourg puis de celui de Montpellier. Finalement, Marguerite/Henri fut nommée bourreau de Lyon, en novembre 1746. Après avoir exercé pendant plusieurs mois ce difficile office, elle finit par être dénoncée par sa servante. Emprisonnée, elle fut relâchée pour se marier, en janvier 1749, avec un laquais du nom de Noël Roche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Jeffdu59
Bourreau de village


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Sam 14 Mar 2009 - 6:59

Bonjour Jourdan. Le dernier cas que vous évoquez, on en parle dans un livre intitulé "Les Insoumises" de Jean Haechler.

Voici le lien http://www.nouveau-monde.net/livre/?GCOI=84736100100890&fa=reviews

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 60
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Jacobé Rieger   Mar 15 Déc 2009 - 22:05

Bonsoir,
Quelqu'un aurait t'il des précisions sur Jacobé RIEGER,bourelle à Nancy(54) de 1730 à 1732?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Mer 16 Déc 2009 - 0:22

Jacobé Rieger (née vers 1705) fille de Jean-Martin Rieger, bourreau de Nordhouse, en Alsace, a épousé à Nordhouse, en 1722, Jean-Pierre Bour (1694-1730) bourreau de Nancy, dont elle a eu deux fils. Remariée à Nancy, en 1732, avec François Roch (1715-1747), bourreau de Nancy, elle fut mère de trois autres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 60
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   Mer 16 Déc 2009 - 9:59

Merci pour votre réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kashima
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 41
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Bourrelle   Lun 10 Jan 2011 - 20:40

J'aime beaucoup le mot "bourrelle"!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org/portal
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bourrelles - femmes bourreaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bourrelles - femmes bourreaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la retraite des femmes
» Femmes et créatrices d'entreprise : zoom sur les aides
» Témoignage femmes entrepreneurs pour mon memoire
» mabrouk les sages femmes
» les sages femmes en greve le 20/06/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: