La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Guillotines - achat vente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 17 Juin 2011 - 13:05

On atteint vraiment un sommet de tartufferie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 17 Juin 2011 - 13:21

Javier a écrit:
Bonjour Michael,
Pour moi, les paroles de Nouvion ont l'intérêt de considerer la guillotine comme une autre méthode d'exécution alternatif à la fusillade pendant la guerre, comme commentaire à la phrase de Carnifex.

Je ne sais pas. Il est possible que la guillotine ait été utilisée dans ce cadre, mais je basais mon raisonnement sur l'équation guillotine=tribunal révolutionnaire, c'est-à dire juridiction civile. Comme je ne voyais pas une juridiction civile suivre une armée, je me disais que seule une juridiction militaire, c'est-à dire une juridiction spéciale, pouvait émettre une condamnation à mort.

Et j'ai toujours lu que les militaires fusillent (parfois pendent, mais rarement).

Cependant, je peux me tromper, bien sûr.




Pour en revenir à Drouot, je pense qu'ils ne prennent pas beaucoup de risques.

D'une part parce que, contrairement au domaine de l'art, il n'existe pas d'expert réellement expert dans le domaine de la guillotine.
Il s'agira toujours d'un expert en histoire genre histoire militaire, qui se basera surtout sur l'aspect ancien de la chose.


D'autre part, si le caractère faux de l'engin était démontré, il est impossible de prouver que Drouot en a eu connaissance. Dans ce cas, l'assurance paiera la victime. Le commissaire-priseur n'aura à supporter que la franchise de l'assurance, ce qui doit être bien inférieur au montant des honoraires perçus...et qui a peu de chance de se réaliser au surplus.



Ce ne serait pas la 1ère fois qu'une copie serait vendue comme authentique après avoir été authentifiée par un "expert" scratch . Il y a de nombreux précédents, parfois cocasses.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 17 Juin 2011 - 16:30

Ah ! Les "zexperts" en art ! Que je vous raconte une histoire qui vaut le coup d'être narrée... car il y a prescription.

Dans les années 70 un antiquaire repère un jeune ouvrier diablement habile de ses mains et lui demande de réaliser un tambour Napoléonien "d'époque"... Viellissement des peaux au brou de noix, craquelement sur le ciment avant qu'elle ne soient ramolies... idem pour les cordes piquées de clous pour ajouter des traces de rouille... soudure des viroles de laiton à la baguette d'argent "en montant" pour provoquer des déformations, puis battage à coups de chaine pour l'irrégularité des coups, passage à l'acide avant enfouissement, patinage... Bref !... la panoplie complête amenant certificat d'authenticité de la part de deux experts !... Dans le stand, au marché aux puces, une seule chose conservait sa place en permanence, l'épitaphe ; "Tambour Napoléonien certifié d'époque" "Pièce unique"... A 90% les acheteurs étaient américains... à peine étaient-ils disparus à l'angle de la venelle qu'un autre tambour prenait la place.

Un beau jour le proprio trouve une virole nue en province. Un truc ayant véritablement l'odeur de l'authenticité. L'artiste faussaire l'habille... et l'engin est proposé à l'expertise en même temps que 2 autre tambours créés de toutes pièces.

Verdict ; certificat d'authenticité pour les 2 faux... "Epoque douteuse" pour le "rhabillé" !

En admettant que le flair des experts consultés ( 3 pour le rhabillé... même verdict !) ait pu être faussé par la "composition anachronique" des éléments... ej veux bien !... Mais franchement... un vendeur qui vous amène en expertise de 3 à 6 tambours d'époque napoléonienne en expertise, chaque mois... Il n'y a pas de quoi se poser des questions sur l'existence sur l'existence d'une " culture industrielle de tambours d'époque" ?



Dernière édition par michel-j le Ven 17 Juin 2011 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 51
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 17 Juin 2011 - 17:30

L'industrie du faux est promise à un bel avenir - si tous les milliardaires chinois voulaient leur guillotine d'époque, où les trouver ?

Quant aux tableaux et oeuvres d'art, alors là, experts et faussaires s'en donnent à coeur joie ...
http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/eh/f/noir/lectures/shaun_greenhalgh.htm


Ci-joint un site où on vend quelques épées de justice.
J'ai des gros doutes sur l'authenticité des objets.

http://expert-armes.com/index.php?id=283

http://www.expert-armes.com/index.php?id=11

Shaun Greenhalgh, maître faussaire

LE MONDE | 01.02.08

Célèbre pour son club de football, où évoluait naguère Nicolas Anelka, Bolton, bourgade située dans la banlieue de Manchester, l'est désormais aussi pour ses faussaires. Ils travaillaient en famille : George Greenhalgh, le père, 83 ans ; Olive, la mère, 82 ans ; et le petit Shaun, 47 ans. Le faussaire, c'est lui. L'hebdomadaire Newsweek le décrit comme un "homme trapu, blafard, qui n'a jamais eu d'emploi et avait échoué à entrer dans le corps des Royal Marines parce qu'il ne savait pas nager".



Autodidacte (il a quitté l'école à 16 ans), Shaun aurait réalisé environ 120 faux depuis 1989. Il a été condamné à quatre ans et huit mois de prison ferme. Papa et maman, qui se chargeaient d'écouler la marchandise, ont écopé respectivement de deux ans et un an avec sursis. Leur trafic durerait sans doute encore si Shaun n'avait fait une faute d'orthographe.

En octobre 2005, un retraité propose au British Museum trois reliefs assyriens. Le musée envisage d'en acheter un. Les deux autres sont proposés à la maison de vente Bonhams. Son expert, Richard Falkiner, qui collabore également à Antiques Trade Gazette, n'est pas dupe un instant. Pour lui, il s'agit au mieux d'une copie du XIXe siècle. Le British Museum réexamine l'œuvre, et constate une faute dans l'écriture cunéiforme. Et que le harnais des chevaux évoque plus un derby moderne que l'antique cavalerie assyrienne. Le British Museum alerte alors Scotland Yard.

En mars 2006, les policiers du département d'art et d'antiquités du "Yard" débarquent dans la petite ville de Bolton, où habite le retraité vendeur du faux relief. C'est le début d'une histoire incroyable. Dans la petite maison de brique rouge, les policiers trouvent des piles de livres d'art, des pierres à demi sculptées, ou encore, juché sur le frigo, un four destiné à fondre des métaux précieux.

Rien de répréhensible, sinon quand cet amour de l'art se double d'un vrai don pour le faux. Avec un bel éclectisme, puisque les oeuvres contrefaites par Shaun Greenhalgh vont de la peinture moderne à la sculpture antique, égyptienne notamment. Le musée local possède une statue dite Princesse d'Amarna, acquise en 2003. Selon les experts anglais, l'oeuvre représentait une soeur de Toutankhamon, et datait de 1 300 avant Jésus-Christ. Elle était plus belle que son équivalent du Louvre, ajoutaient-ils. Estimée au moins 1 million de livres sterling (1,34 million d'euros), le Bolton Council l'avait obtenue pour 439 767 livres (589 153 euros) seulement. Une affaire ! Sauf quand on a appris qu'elle avait été sculptée par Shaun dans le jardin familial.

Les parents ne se chargeaient pas seulement d'écouler le travail du fiston. Ils le documentaient aussi, privilégiant les oeuvres dont les historiens d'art soupçonnaient l'existence, sans savoir précisément où les localiser. C'est une des raisons de leur long succès : les Greenhalgh fournissaient à la communauté artistique ce qu'elle recherchait avidement.

Après avoir arrêté la famille, les policiers se mettent en quête de leurs œuvres dispersées de par le monde. Pour l'instant, ils n'en ont repéré qu'une demi-douzaine. Dont une sculpture de Gauguin, un Faune qui figure dans leurs papiers. C'est un journaliste d'Art Newspaper, Martin Bailey, qui a été le premier à la localiser : elle est tout simplement devenue en 2001 un des fleurons du prestigieux Art Institute de Chicago qui, après les révélations du journaliste, l'a expédiée au purgatoire de ses réserves : "Parfois, trop de connaissances colorent la façon de regarder un objet", a commenté le directeur des lieux, cité par le Chicago Tribune.

"Le Faune, raconte Martin Bailey, a été déposé chez Sotheby's par une madame Roscoe, le nom de jeune fille d'Olive Greenhalgh. Il a été vendu à Londres le 30 novembre 1994, avec une note dans le catalogue de Sotheby's précisant qu'il figurerait au catalogue raisonné de Gauguin que prépare l'Institut Wildenstein. Estimé entre 20 000 et 30 000 livres, il a été vendu 20 700..."

Les experts de Sotheby's ont fait du beau travail : la sculpture correspond à un dessin d'un carnet réalisé par Gauguin à la Martinique en 1887. Elle a appartenu au peintre Roderick O'Connor, un ami de Gauguin à Pont-Aven, et a été exposée à Paris par la galerie Nunès et Fiquet en 1917. Puis a disparu, jusqu'à cette vente de Sotheby's.

Ce sont deux antiquaires londoniens, Howie et Pillar, qui l'achètent. "Nous avons vécu avec, confie Mme Howie à Martin Bailey. Et je ne peux pas vous dire à quel point elle nous a donnés du plaisir. C'était un merveilleux objet." C'est aussi l'avis de Douglas Druick, conservateur en chef de l'Art Institute de Chicago, qui la leur achète en 2001 pour 125 000 dollars (près de 85 000 euros). En septembre de la même année, elle est un des clous de l'exposition "Van Gogh-Gauguin" qu'organise le musée américain.

Mais les historiens s'interrogent : Gauguin était un joyeux luron, or le Faune n'est pas spécialement bien pourvu par la nature. Pour M. Druick, il faut y voir un signe des difficultés conjugales de l'artiste et de son épouse Mette. La spécialiste des sculptures de Gauguin, Anne-Brigitte Fonsmark, a une autre interprétation : Le Faune ne représenterait pas Gauguin, mais son beau-frère, qu'il détestait, et qu'il aurait symboliquement castré. Ainsi écrit-on l'histoire de l'art...

Rares sont les historiens d'art qui, comme Otto Kurz (1908-1975), membre du fameux Institut Warburg, se sont sérieusement penchés sur le problème des contrefaçons. A lire son Faux et faussaires (Flammarion 1992), on comprend pourquoi : sauf à soumettre les oeuvres à une batterie de tests scientifiques, il est presque impossible de détecter un faux bien fait.

Et encore, la technologie ne permet pas toujours tout. Car la pratique du faux est vieille comme l'histoire de l'art. D'après Otto Kurz, Michel-Ange lui-même s'y est livré lorsque, jeune homme, il copia un Ghirlandaio et fit passer aux yeux du maître la copie pour l'original. Moins connu, Pietro della Vecchia (1605-1678) pastichait à merveille Giorgione. Au XVe siècle, le Napolitain Colantonio réalisait de magnifiques peintures... flamandes ! Plus près de nous, les exemples abondent. En septembre 2000, le tribunal correctionnel d'Orléans jugeait Geert Jansen et sa compagne, Ellen Van Barren. La police avait saisi près de 1 500 contrefaçons dans leur château. L'habile faussaire était particulièrement fier que le peintre Karel Appel ait revendiqué comme sienne une de ses oeuvres.

Si même les artistes se trompent, que peuvent les musées ? On se souvient de l'immense rigolade qui secoua le milieu de l'art en 1984 lorsque quatre étudiants de Livourne, en Italie, révélèrent être les auteurs des statues de Modigliani que la directrice du musée local avait retrouvées en faisant draguer le canal, où, selon la légende, l'artiste les avait précipitées. Les potaches, voyant s'engager les recherches, avaient nuitamment réédité le geste de Modigliani, pour, dirent-ils, "qu'ils trouvent au moins quelque chose...".

La directrice du musée s'en fut passer un long séjour à l'hôpital, et son frère, qui dirigeait la Galeria d'arte moderna de Rome et avait défendu l'authenticité des pastiches, fut destitué. Comme dans l'affaire Greenhalgh, le désir de retrouver les oeuvres que l'on savait disparues avait été plus fort que l'objectivité scientifique.

C'est le désir aussi qui plongea dans l'embarras le tout jeune Centre Pompidou lorsqu'éclata, en 1978, l'affaire des faux Mondrian. Considéré comme un des premiers maîtres de l'abstraction, l'artiste hollandais manquait cruellement aux collections nationales. Beaubourg n'avait qu'un Mondrian, acheté pour 400 000 dollars vers 1976. Lorsqu'on lui en proposa trois d'un coup, pour un total de 6 millions de francs, les conservateurs se ruèrent sur l'aubaine. L'artiste et critique Michel Seuphor, qui fut un proche de Mondrian, les trouvait très beaux.

En juillet 1978, le comité d'acquisition vota l'achat. Puis douta. Le Centre suspendit l'acquisition. Un procès eut lieu. L'expert judiciaire démontra que la toile de deux tableaux respectivement datés de 1915 et 1921 n'avait été fabriquée qu'après 1932. Le doute qui avait saisi les conservateurs tenait à l'absence de pedigree des tableaux. Une oeuvre a une histoire, d'anciens propriétaires, elle a été exposée, et tout cela laisse des traces.

Le coup de génie d'un autre faussaire, le Britannique John Drewe, fut précisément de commencer par là. Il trafiqua les archives de la Tate Gallery de Londres pour y introduire des éléments, comme des photographies, ou des listes d'oeuvres exposées dans des galeries connues, qui authentifiaient les faux que réalisait un complice.

L'affaire Greenhalgh n'est donc que la dernière d'une série longue comme l'histoire de l'art elle-même. Mais ne jetons pas la pierre aux spécialistes. La prétendue sculpture de Gauguin a été appréciée par des centaines de milliers de personnes. Elle avait été montrée en Europe en 2002, lors de l'exposition Van Gogh-Gauguin au Musée Van-Gogh d'Amsterdam. Personne n'avait douté de son authenticité.

Surtout pas l'auteur de ces lignes, hélas, dans son compte rendu de l'exposition (Le Monde du 4 mars 2002). Mea culpa. Cela semblait un bien beau Gauguin. Mais pour un Greenhalgh, il est réellement magnifique. Et on ne peut que suggérer à l'Art Institute de Chicago de le ressortir de ses réserves, avec, bien sûr, sa nouvelle attribution : "Shaun Greenhalgh, né en 1961. Vit et travaille à la prison de Liverpool."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Une fausse guillotine vendue pour 180.000 Euros   Jeu 31 Jan 2013 - 13:40

En Juin 2011 cette guillotine a ete mise en vente par la maison Delorme et Collin du Bocage:



Nous avions discute a l'epoque l'origine de cette guillotine et plusieurs membres du forum se souvenaient l'avoir vue exposee au Caveau des Oubliettes, un club Parisien. Nous avions tous des soupcons quant a son authenticitee.
Un mois avant la vente j'ai ete contacte par un collectioneur Canadien qui voulait savoir si elle etait authentique car il voulait peut-etre l'acheter. Je lui ai recommande de ne pas l'acheter car j'etais deja certain que c'etait une copie.

J'ai aussi contacte la maison de vente pour les avertir que la guillotine etait probablement fausse et j'ai recu une reponse pleine de sarcasme qui doutait de mon savoir sur le sujet, car leurs "specialistes" etaient assez certain de son origine (une guillotine portable des armees de la Revolution...)

La guillotine a ete vendue pour 180.000 Euros. Mon acheteur Canadien etait present a la vente (Filmee pour un documentaire televise) mais il n'a pas essaye de l'acheter.

Je viens de decouvrir l'origine de l'horrible reproduction... il s'agit d'une guillotine construite pour un film sur la Revolution Francaise dans les annees 1930 ou 1940. Voici une scene de la guillotine dans le film. Je n'ai pas encore decouvert le titre du film mais je me demande qu'en penserait l'acheteur de cette "magnifique" guillotine portable de la Revolution... Y-a-t-il quelqu'un qui reconnait le film?



Dernière édition par Boisdejustice le Ven 1 Fév 2013 - 5:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 14:05

D'apres Coquin du Bocage cette photo, prise pendant la Revolution, prouve irrefutablement l'authenticite de la machine. On reconnait deux "Sans-Culotte" et un batiment d'epoque a l'arriere-plan qui confirment la date de la photo... 1794. La photo originale est maintenant en vente chez eux pour 195.000 Euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 14:43


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 15:13

peut etre le film de renoir "la Marseillaise"...datant de la fin des annees 30...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 16:07

C'est bien un seau avec anse en chanvre pour récupérer la tête ?
Fallait bien savoir viser ! Le bourreau était peut-être fan de pétanque.


A noter que l’échafaud n'avait pas encore été inventé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 16:40

ce n'est ni la marseillaise ni si paris m'etait conte ni marie antoinette comme films..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 17:56

Boisdejustice a écrit:
D'apres Coquin du Bocage cette photo, prise pendant la Revolution, prouve irrefutablement l'authenticite de la machine. On reconnait deux "Sans-Culotte" et un batiment d'epoque a l'arriere-plan qui confirment la date de la photo... 1794. La photo originale est maintenant en vente chez eux pour 195.000 Euros.

C'est une blague? Shocked

Soutenir qu'une photo a été prise en 1794? Qui plus est une photo de cette qualité Rolling Eyes

195.000€... drunken

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 18:31

Rhhhooooo !!!! Un truc aussi gros ne nécessitait pas une tonne de smileys pour signifier l'ironie !


Pour mémoire, la 1ère "photographie" fut prise en 1826-1827 par Joseph Nicéphore Niépce et nécessita entre 14 et 18h de pose :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Jeu 31 Jan 2013 - 18:48

Oui, c'est ce que je suis allé vérifier car je ne me souvenais pas de la période exacte de la 1ère photo. C'est bien celle-là, Benny.

On voit bien une certaine différence dans la netteté. What a Face

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 1 Fév 2013 - 5:09

Bien sur que c'est une blague... Mais puisque les coquins du bocage etaient si bornes concernant l'authenticite de leur guillotine malgre les fortes preuves qu'il s'agissait d'une reproduction, j'imaginais comment il reagiraient en voyant la photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Ven 1 Fév 2013 - 13:06

Connait-on l'identité du pigeon de l'acheteur?

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Sam 2 Fév 2013 - 5:21

Je ne connais pas son identitee. La video de la vente ne la revele pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 46
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: A vendre : guillotine miniature   Lun 12 Aoû 2013 - 15:50

Bonjour,

Avant de la mettre sur le bon coin, je vends cette guillotine :

Site internet dédié



A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Mar 29 Oct 2013 - 11:35

bonjour a tous !
Puis je me permettre de proposer ici ma guillotine "Berger Soulard" dont je dois me séparer à regrets en raison d'une grave maladie ?
je mettrai en ligne quelques images si j'ai l'accord des modérateurs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Mar 29 Oct 2013 - 12:52

Bien sûr Jihem. Mais je vous conseille également Ebay et/ou le bon coin. Vous ratisserez plus large.

Je vous souhaite d'aller mieux. Courage! Neutral

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Mar 29 Oct 2013 - 13:11

je supprime l'annonce...


Dernière édition par jihem le Jeu 7 Nov 2013 - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 46
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: A VENDRE Guillotine "Berger Soulard"   Mar 29 Oct 2013 - 21:13

C'est vrai que c'est une belle guillotine.
En ayant fait moi-même je suis en admiration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Mer 30 Oct 2013 - 13:09

Il faudrait que vous indiquiez ses dimensions, plus particulièrement la hauteur.

Vous la vendez avec la vitrine en plexi, également?

Si pas de livraison, dans quel département êtes-vous?
 

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Mer 30 Oct 2013 - 13:38


Pas de souci pour poster les photos, jihem. J'espère de tout cœur que tout ira bien pour vous.

Amicalement.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delevis
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : drôme
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: recherche berger 1907   Dim 9 Mar 2014 - 12:14

bonjour, j aurais aimais acheté une veuve berger 1907 a l’échelle des figurines "action man" celle de deibler mais je ne ces comment mi prendre ni les tarif Sad ... quelqu’un peut t'il m'aidez svp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frankm
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 46
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   Lun 10 Mar 2014 - 16:29

Boisdejustice fabrique et vend des modèles 1:6 ultra splendides compatibles action Man et Barbie.
Sinon il faut se la fabriquer soit même. Voir mon site pour des plans à 1:10 à adapter à 1:6. Et il reste du travail sur le mécanisme de libération du couperet.
Mais c'est du boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guillotine1889.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillotines - achat vente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillotines - achat vente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guillotines - achat vente
» Achat à la caisse, vente en unité
» Achat/vente de maisons à Guenzet
» cours pièces argent sur ebay/ le suivi
» Guillotine achat - vente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: