La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exécutions à la Réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Exécutions à la Réunion   Ven 5 Déc 2008 - 19:13

10 avril 1940 Saint-Denis (La Réunion) Une double exécution Dernière exécution PUBLIQUE de France (hors métropole)

Information glanée dans le Palmarès . Quelqu'un en sait-il davantage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   Sam 6 Déc 2008 - 5:19

Je sais juste l'identité des deux criminels exécutés ce matin-là.

En fait, c'est une aberration juridique. La loi du 24 juin 1939 ne concernait que la France et l'Algérie, pas les DOM TOM. Alors, jusqu'en octobre 1940, les exécutions pouvaient demeurer publiques en Martinique, Guadeloupe, la Réunion, etc...

Je ne veux pas en réveler trop, j'en parle dans la biographie de Desfourneaux, et visiblement, mon éditeur me dit que je ne suis pas encore assez renommé pour la publier !

_________________
"C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut. C'est par l'élixir de Sapho que ma pensée s'accélère. Les lèvres se tachent, les taches deviennent mise en garde. C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut."


Dernière édition par Sywan le Dim 7 Déc 2008 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Reunion 1940   Sam 6 Déc 2008 - 11:26

Sywan a écrit:
Je sais juste l'identité des deux criminels exécutés ce matin-là.

En fait, c'est une aberration juridique. La loi du 24 juin 1939 ne concernait que la France et l'Algérie, pas les DOM TOM. Alors, jusqu'en octobre 1940, les exécutions pouvaient demeurer publiques en Martinique, Guadeloupe, la Réunion, etc...

Je ne veux pas en réveler trop, j'en parle dans la biographie de Desfourneaux, et visiblement, mon éditeur me dit que je ne suis pas encore assez renommé pour la publier !


Bonjour Sylvain


Merci pour ces précisions. Je vous ai adressé un MP

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   Sam 6 Déc 2008 - 12:54

Sywan a écrit:
Je sais juste l'identité des deux criminels exécutés ce matin-là.

En fait, c'est une aberration juridique. La loi du 24 juin 1939 ne concernait que la France et l'Algérie, pas les DOM TOM. Alors, jusqu'en octobre 1940, les exécutions pouvaient demeurer publiques en Martinique, Guadeloupe, la Réunion, etc...

Je ne veux pas en réveler trop, j'en parle dans la biographie de Desfourneaux, et visiblement, mon éditeur me dit que je ne suis pas encore assez renommé pour la publier !

La situation pourrait peut-être changer...Voir mon post sur tes hautes oeuvres !
Croisons les doigts !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   Sam 6 Déc 2008 - 14:13

Sywan,

Cela tient surtout au fait que Desfourneaux n'a pas eu
la "popularité" exceptionnelle d'Anatole et que le sujet est donc moins "vendeur", non ?
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   Sam 6 Déc 2008 - 20:09

Oui, c'est une des raisons invoquées, Mercattore. Pourtant, la vie de Desfourneaux est bien moins un long fleuve tranquille que celle de son prédécesseur, je trouve même que des trois grands exécuteurs du XXe siècle (je n'inclus pas Marcel Chevalier, dont la carrière fut trop courte), c'est lui qui a connu les péripéties les plus particulières.

Je crois qu'en fait, ils ne sont pas intéressés plus que ça par un ouvrage sur Desfourneaux, et que donc, plutôt que de me dire franchement ça, ils essaient de biaiser. Mais je n'ai pas envie d'attendre un an ou deux de plus pour un livre que j'ai déjà fini d'écrire depuis automne 2006 !

Je vais finir par suivre les conseils de Pierrepoint et de Monsieur Bill, parce que honnêtement, si un livre sort sur Desfourneaux avant le mien, ça va copieusement me foutre en rage. Et vu comment je deviens quand je suis en colère, si la chose peut être évitée...

Au passage, Pierrepoint, j'ai pu voir le film tiré de la vie de votre homonyme, le fameux hangman britannique. Je l'ai trouvé excellent.

D'autres l'ont-il vu ?

_________________
"C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut. C'est par l'élixir de Sapho que ma pensée s'accélère. Les lèvres se tachent, les taches deviennent mise en garde. C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: PIERREPOINT , LE FILM.   Sam 6 Déc 2008 - 21:29

Je l'ai vu, et c'est très fort...Acteurs - au pluriel - sortant de l'ordinaire Cool !!
Revenir en haut Aller en bas
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 41
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Sitarane l'histoire des buveurs de sang à la réunion   Jeu 26 Mar 2009 - 17:59

Simicoudza Simicourba, dit Sitarane, était originaire des possessions portugaises du Mozambique. Il arriva à La Réunion à l'âge de 20 ans avec un contrat de travailleur engagé. Il rompit ce contrat et sera arrêté pour meutres,Sitarane est l'exécuteur des basses oeuvres de la bande qui se réunissait la nuit, loin des habitations, attendant minuit, heure favorable pour prendre conseil avec les esprit du mal. Le chef, assasin-sorcier, consultait les tarots et, si d'après lui tout allait bien, on égorgeait un coq noir pour boire le sang chaud. C'était là, une des formes de sacrifice auquel se soumettait chaque compagnon sanguinaire, au départ du crime. Ces êtres cruels se dirigeaient donc vers une destination connue d'avance, emportant avec eux, outre l'assurance et la protection du démon, mais aussi, dit-on, un sachet de poudre qui était répandue, à travers le trou des serrures dans les lieux maudits. Les occupants assoupis, respiraient cette poussière qui avait la propriété de les placer dans un profond sommeil.

Le 27 juin 1910 débute le procès. Le verdict tombe le 13 décembre 1910 à 15 h, Sitarane, Saint-ange et Fontaines sont condamnés à être décapités.

Le 20 juin 1911, Sitarane et Fontaine sont décapités à Saint-Pierre de la réunion. Mais curieusement, le sorcier et chef de bande Calendrin sera gracié par le président de la république et mourra au bagne de Guyane, en 1937., juste avant d'être guillotiné Sitarane demanda a être baptisé. De 1907 à 1909, le sinistre trio terrorisa les habitants de Saint-Pierre.

Comme ils avaient commis de nombreux vols, dont certains d'une façon mystérieuse et très audacieuse, l'imagination de la population s'enflamma. Ils avaient également trois assassinats à leur actif, dont les victimes avaient été égorgées durant le sommeil.

L'enquête révéla que les 3 brigands, Calendrin le chef de bande, qui avait une réputation de sorcier, Sitarane et Fontaine, avaient bu le sang de leurs victimes et en avaient recueilli pour servir aux pratiques sorcières de Calendrin. Ce dernier nia tout en bloc au cours du procès et se vit condamner aux travaux forcés à perpétuité. Les deux autres furent exécutés.

Curieusement, seul le nom de Sitarane demeure vivace dans l'histoire locale, peut-être à cause de l'attitude cynique qu'il eut au cours du procès.

La tombe de Sitarane, toujours fleurie et garnie de bougies et de cierges, est aujourd'hui l'objet d'un véritable culte.

Selon la tradition sorcière de l'île, de nombreux envoûteurs et jeteurs de sort enrôlent l'esprit de Sitarane pour leurs opérations de magie noire.

On prétend aussi que tous ceux qui envisagent un crime ou un hold-up, un détournement d'héritage ou l'assassinat d'une belle-mère, vont prier nuitamment sur la tombe de Sitarane pour que son esprit démoniaque favorise leur entreprise.



Sitarane à la sortie de son procès:
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/4/4f/Sitarane.JPG

La tombe de Sitarane, haut lieu de magie noire et rites vaudou:
http://www.mi-aime-a-ou.com/photos_ile_reunion/disp1_img.php?id_img=1694
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2433
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Sitarane & Fontaine   Sam 22 Fév 2014 - 16:34

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5968268/f1.zoom.r=guillotine.langFR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5640
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Dernière exécution publique à l'île de La Réunion - 10 avril 1940   Mer 14 Mai 2014 - 15:35


Dernière exécution publique à l'île de La Réunion le 10 avril 1940

Mariaye Candassamy et Ransany Govindin

En 1937, Maria Emma Lambert est retrouvée baignant dans une mare de sang à l'intérieur de sa boutique à la Rivière des pluies. Très vite les enquêteurs mettent la main sur les deux auteurs de ce crime, deux voleurs, Mariaye Candassamy et Govindin.

Lors de leur procès, en février 1939, les jurés sont choqués par l'attitude arrogante des deux accusés, persuadés qu'ils vont échapper au châtiment capital. Mais la sentence tombe la peine de mort pour les deux criminels.

Le 10 avril 1940, Candassamy et Gonvin, au matin de leur exécution, se prêtent au jeu morbide de la préparation, sans animosité, ni rébellion. On leur coupe les cheveux, puis on découpe leur chemise jusqu'aux épaules. Après la dernière messe de leur vie, ils finissent par demander un verre de rhum. Quand le convoi transportant les deux condamnés s'approche du Barachois, un frisson parcourt l'assistance.

Aucune publicité n'a annoncé l'évènement, et pourtant une foule s'est rassemblée sur la place du Barachois à Saint-Denis, pour assister à la punition des deux meurtriers. Résignés, les deux condamnés s'avancent chacun l'un tour vers l'échafaud, ils prennent le temps de toiser quelques minutes la lame qui va leur trancher la tête.

Candassamy s'avance le premier, le bourreau le fait asseoir sur l’escabeau, et l’un des aides lui entoure les jambes avec des ficelles nouées au-dessus des chevilles. Un autre aide procède à la ligature des mains dans le dos. Deux cordes serrent les épaules et viennent s’attacher à celle qui réunit les poignets. Les cordes serrées obligent le condamné à porter la poitrine droite et à effacer les épaules. La dernière ligature ramène les jambes aux poignets et paralyse tout mouvement du corps en avant.

Ainsi préparé, Candassamy marche lentement soutenu par les aides jusqu’à la planche à bascule, laquelle poussée brusquement place le cou sur la traverse demi-circulaire où vient s’abattre le châssis qui maintient la tête prisonnière. A 6h30, sa tête est tranchée. Cinq minutes plus tard, même scénario, la tête de Govindin roule dans le panier de son. Le médecin constate le décès et lentement la foule se disperse. La justice de l'homme vient pour la dernière fois à La Réunion de trancher publiquement.
http://www.mi-aime-a-ou.com/histoire_derniere_execution_publique.php

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 45
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   Mer 14 Mai 2014 - 18:11

Citation :
Le médecin constate le décès

Pas évident tout de même sur un décapité... clown

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exécutions à la Réunion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exécutions à la Réunion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exécutions à la Réunion
» Western union vers liberty reserve
» EUR/USD : L'euro corrige, les opérateurs attendent la réunion de la BCE
» l'Union Européenne veut interdire les remèdes à base de plantes
» A380 à la Réunion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: