La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hélène Jegado - 1852

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Hélène Jegado - 1852   Ven 5 Déc 2008 - 14:18

La serial-killeuse de la lande bretonne !

http://la-jegado.monsite.orange.fr/page1.html

Les gravures d'époque sont sympa lol!

http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9l%C3%A8ne_J%C3%A9gado
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Jeu 28 Oct 2010 - 0:17

Un p'tit article de 1932 sur l'empoisonneuse célèbre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Jeu 28 Oct 2010 - 12:56

Citation :
...a été exécutée à mort...

Que voilà une formule redondante!

Pour une perpète, il serait écrit "a été exécutée à vie"? clown

J'oubliais: Merci Elie pour vos recherches.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2452
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Lun 28 Nov 2011 - 19:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: « La Jégado » première serial killer bretonne   Mar 29 Nov 2011 - 19:33


« La Jégado » première serial killer bretonne

Macabre record : celui du nombre de meurtres commis par une femme en France. Surprise : il appartient à une Morbihannaise, Hélène Jégado, dont les méfaits surpassent ceux attribués à Marie Besnard, pourtant surnommée la « reine des empoisonneuses ». La Jégado revient hanter les nuits bretonnes dans un docu-fiction diffusé sur France 3.

Hélène Jégado a vu le jour le 17 juin 1803, au hameau de Kerordevin, à Plouhinec, près de Lorient. La fascination morbide des Américains pour les serial killers en a fait une célébrité, dont le nom s'affiche en tête de liste des recherches sur les sites web consacrés aux meurtrières en série. Son histoire est pourtant étonnamment peu connue, en dehors de quelques ouvrages historiques. Un oubli en passe d'être réparé avec la diffusion, samedi, sur France 3, du docu-fiction « La Jégado, ou l'histoire de la première serial killer française », réalisé par Pierre Mathiote et Cinergie productions.


La mère fouettard bretonne

« Hélène Jégado a traumatisé la Bretagne au début du XIX e siècle. Elle a la responsabilité de plus d'une trentaine de morts », raconte le réalisateur qui s'est lancé sur la piste de l'empoisonneuse, après avoir appris son existence par l'intermédiaire d'un de ses étudiants féru d'Histoire. « J'interviens dans les écoles de cinéma. C'est un de mes étudiants qui m'a parlé d'elle et d'un ouvrage relatant ses crimes. Je me suis ensuite rendu aux archives d'Ille-et-Vilaine où j'ai retrouvé son procès ». Coup de chance : toutes les minutes du procès sont consignées à la plume, soit plusieurs centaines de pièces à explorer. Un fait rare pour l'époque. Les exactions de La Jégado se dévoilent. Guer, Bubry, Pontivy, Locminé, Hennebont, Lorient, Auray, Plunéret : partout où elle passe, les gens tombent malades et meurent. Une piste sanglante que remonte Pierre Mathiote, en compagnie des habitants de Guémené-sur-Scorff et de son maire, Christian Perron, auteur dramatique qui a fait revivre la « mère fouettard » bretonne dans une pièce de théâtre. « L'angle était tout trouvé pour retracer la vie de La Jégado », le réalisateur et les habitants/acteurs ont exploré ensemble le mystère Jégado. « Aucune preuve tangible n'a été découverte. Jamais personne ne l'a vue mettre de poison dans la soupe ou dans les tisanes qu'elle préparait. Pourtant, tout porte à croire qu'elle a été l'auteur de ces meurtres ».


Zones d'ombre

Comment a-t-elle pu opérer durant toutes ces années sans que personne ne fasse le lien entre tous ces morts ? Pierre Mathiote pense en connaître les raisons : « C'était sans doute quelqu'un d'assez intelligent, elle a attendu pour commettre ses premiers crimes l'année même où le choléra a fait des ravages, ce qui a ainsi pu empêcher les médecins de conclure tout de suite à un empoisonnement à l'arsenic, car les symptômes sont les mêmes. De plus, La Jégado a été protégée par le fait que les notables de l'époque ne s'intéressaient pas au sort des petites gens ». Après un périple meurtrier d'une vingtaine d'années à travers la Bretagne, La Jégado est finalement arrêtée à Rennes, en 1851. Le 26 février 1852, sur la place du Champ de Mars de Rennes, devant une foule immense, le couperet de la guillotine met fin à la carrière meurtrière d'Hélène Jégado. Plus tard, une gwerz écrite en 1900 prolonge son souvenir dans les campagnes et lève un coin du mystère sur sa folie : « Le crime entraîne le crime, le faux pas entraîne le faux pas, dès lors, on ne s'arrête pas... ».
http://www.letelegramme.com/ig/dossiers/crim/portrait-la-jegado-premiere-serial-killer-bretonne-20-11-2006-184349.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La Jegado-TAÏRA par Bizarro Cebola    Mar 29 Nov 2011 - 19:50


La Jegado-TAÏRA par Bizarro Cebola Antonio


http://vimeo.com/21968541

Bonne écoute !


Lien mort


Dernière édition par Adelayde le Jeu 14 Mar 2013 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2452
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mar 29 Nov 2011 - 20:12

piotr a écrit:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2452
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Lun 26 Déc 2011 - 14:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Jeu 7 Mar 2013 - 17:42


Hélène Jégado, qui fut guillotinée le 26 février 1852 sur la place du Champs de Mars, à Rennes, reste encore aujourd’hui la plus grande ‘’serial killer’’ de France. Jacques Pradel revient sur son parcours criminel dans l’émission ‘’L’Heure du crime ‘’ d’aujourd’hui.

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/billet/jeudi-7-mars-helene-jegado-l-empoisonneuse-7758927331

Bonne écoute !
queen

Bonjour à tous ! Une émission consacrée à celle qui détient encore aujourd’hui le record mondial du crime au féminin : Hélène Jégado, la « Brinvilliers Bretonne », qui a tué sans distinction des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards, des nourrissons et quelques membres de sa propre famille, en mijotant ses soupes empoisonnées de mort-aux-rats dans les cuisines des presbytères ou des maisons bourgeoises où l’on vantait ses talents de cuisinière exceptionnelle !

Son parcours criminel, dans la Bretagne de la première moitié du 19 ème siècle, a duré 18 ans. Le nombre total de ses victimes atteint au minimum les trois douzaines !

150 ans après son exécution, de nombreuses questions restent encore sans réponse : comment a-t-elle pu tuer en toute impunité un nombre aussi important de victimes, pendant une période aussi longue ? Et pour quel mobile ?

Mon invité, le romancier Jean Teulé, a reconstitué l’ensemble du dossier pour raconter sa vie à sa manière dans son dernier roman.

Jacques Pradel

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La Dame à l'arsenic   Ven 8 Mar 2013 - 13:52


Cet article est une découverte de Glaz – Le Photographe I love you I love you




Ouest-France, 7 mars 2013


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Dim 10 Mar 2013 - 16:15


Merci à toi Le Photographe pour cette nouvelle découverte !




_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Dim 10 Mar 2013 - 16:34


"Fleur de tonnerre", l'ouvrage de Jean Teulé est une découverte d'Archange. queen





Résumé :

Au début du XIXe siècle, partout en Bretagne, couraient encore les légendes les plus extravagantes. Le soir, au creux des fermes, on évoquait avec frayeur les apparitions de l’Ankou, l’ouvrier de la mort, squelette drapé d’un linceul et portant une faux. Cette terrible image frappa avec une violence inouïe l’imaginaire de la petite Hélène Jégado. Blottie contre le granit glacé des menhirs, l’enfant se persuada qu’elle était l’incarnation de ce personnage d’épouvante. Après avoir empoisonné sa propre mère, elle sillonna la région, éliminant tous ceux qui accueillaient avec bonheur cette parfaite cuisinière. Elle tuait tout le monde, sans discrimination. Et elle était si bonne, si compatissante au chevet des mourants, que personne ne pouvait soupçonner un seul instant son monstrueux dessein. À laisser trop de traces, elle finit par se faire prendre. Quels secrets renfermaient cette tête qui, le 26 mars 1852, sur la place du Champs-de-mars de Rennes, roula dans la corbeille de la guillotine ?



_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coupe-Coupe
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 64
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Dim 10 Mar 2013 - 21:11

http://3.bp.blogspot.com/-Rp1IRq4qTIs/UBLe8btYhbI/AAAAAAAAAc8/OdgtgzY4FjU/s400/jegado.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Dim 10 Mar 2013 - 21:50

C'est elle ? Si oui, les croquis qui le représentent ne sont pas fidèles : elle est très jolie.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coupe-Coupe
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 64
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Lun 11 Mar 2013 - 16:43

Il semblerait bien que ce soit elle, il ne faut pas oublier qu'elle a été guillotinée à 49 ans, et commis ces crimes sur une période de 18 ans....! affraid

Jean Teulet a présenté son livre à l'émission de samedi soir de "on n'est pas couché" de Laurent Ruquier, et l'on a vu cette photo, je l'ai trouvé jeune et jolie, ce qui m'a donné l'idée de chercher....

Voir aussi en bas de cette page que je viens juste de trouver:

http://www.mandor.fr/archive/2013/02/23/jean-teule-interview-pour-fleur-de-tonnerre.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mar 12 Mar 2013 - 7:42

Bonjour à tous !

Ben, j'émets un gros doute quant à la photo d'Hélène Jégado. Sachant qu'elle a été exécutée en 1852 et qu'elle avait 49 ans, on en déduit qu'elle est née vers 1803.
Sur la dite photo, elle semble jeune, au maximum 30-35 ans. la photo dans ce cas aurait été prise vers 1838-1840.
De cette qualité, les photos étaient rares à cette époque, qui plus est des portraits de servante.
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mar 12 Mar 2013 - 8:04

http://ios.mobapp.ina.fr/video/CPF86633234/le-cas-d-helene-jegado.fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mar 12 Mar 2013 - 8:07

peut etre une reconstitution via un film?

mais ca parait un peu louche quand meme...a creuser!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mar 12 Mar 2013 - 15:01

Elie Köpter a écrit:
Sur la dite photo, elle semble jeune, au maximum 30-35 ans
Les apparences sont parfois terriblement trompeuses, Elie : il n'est pas rare qu'une personne paraisse avoir 10 à 15 ans de moins (ou de plus) que son âge réel. C’est sans doute le cas de la belle Hélène.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mer 13 Mar 2013 - 10:26

Certes, je suis bien d'accord, je fais bien 10 ans de moins que mon âge Laughing

Mais quant on compare le croquis réalisé en 1852 lors de son procès (je ne mets pas en doute les qualités artistiques du dessinateur):



et la dite photo (qui aurait pu être au maximum prise vers 1850 ):



il y a quand même une petite différence.

Là où j'émets un gros doute, c'est sur le fait qu'on prenne en photo une servante à cette époque.
Je pensais que seuls les gens plutôt fortunés s'offraient les services d'un rare photographe.
Mais je peux me tromper .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mer 13 Mar 2013 - 13:40


Elie Köpter a écrit:
Mais quant on compare le croquis réalisé en 1852 lors de son procès (je ne mets pas en doute les qualités artistiques du dessinateur) et la dite photo (qui aurait pu être au maximum prise vers 1850 ) il y a quand même une petite différence.
Entre une photo et un croquis, il n’y a pas… photo : la photo est objective puisqu’elle restitue la réalité alors que le croquis est d'autant plus subjectif qu’il est censé représenter une épouvantable tueuse en série. affraid
Elie Köpter a écrit:
Là où j'émets un gros doute, c'est sur le fait qu'on prenne en photo une servante à cette époque.
Je pensais que seuls les gens plutôt fortunés s'offraient les services d'un rare photographe.
Mais je peux me tromper .
Rares étaient les domestiques qui avaient suffisamment les moyens de se faire photographier. Quand c’était le cas, ils choisissaient pour l'occasion - c'est une évidence - d’autres vêtements que ceux de leur emploi (cuisinière, femme de chambre, jardinier, cocher…) Or la belle Hélène porte une coiffe, un tablier et tient un plateau : elle pose donc devant l’objectif en tant que servante.
En toute logique, la photo a manifestement été prise à l’initiative de ses maîtres qui, dans leur album-souvenir conservaient les photos de leurs domestiques au même titre que celles de leurs chiens, chats, chevaux, voitures, etc.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coupe-Coupe
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 64
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mer 13 Mar 2013 - 17:08

D'autres photos d'elle ?, ce n'est pas en Français, je ne sais pas en quoi c'est d'ailleurs ? Suspect

http://eglima.wordpress.com/2008/11/15/jegado_1/


Moule de la tête, dommage que la coupure de presse soit impossible à agrandir !

http://celtijima.skynetblogs.be/archive/2012/06/19/helene-jegado-tueuse-en-serie-plouhinec-rennes.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mer 13 Mar 2013 - 17:34

c'est en grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   Mer 13 Mar 2013 - 20:12

Coupe-Coupe a écrit:
D'autres photos d'elle ?

http://eglima.wordpress.com/2008/11/15/jegado_1/
Les trois servantes différentes qu'on peut voir en photo ne sont pas présentées comme étant Hélène Jégado.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Acte de décès d'Hélène Jegado   Jeu 14 Mar 2013 - 13:48


26 février 1852 - acte de décès d'Hélène-la-Belle




_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hélène Jegado - 1852   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hélène Jegado - 1852
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hélène Jegado - 1852
» salut c'est moi Hélène
» Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.
» Hélène, projet Dépôt-vente
» Photos de criminels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: