La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 André Obrecht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: André Obrecht   Mer 30 Juil 2008 - 13:09

Bonjour à toute l'équipe !
Il y a aujourd'hui 33 ans, et avant l'heure légale du lever du soleil, ce qui prouve une grande conscience professionnelle de la part de l'intéressé Laughing , André Obrecht quittait ce monde avec discrétion...
De ses débuts en 1922 Boulevard Arago en tant qu'aide de 2° classe à sa dernière en tant que "Chef" à Marseille en 1976, 54 ans de "bécane" !!!
Et il nous reste " Le Carnet Noir " , qui,malgré ses imperfections, reste quand même un des ouvrages de référence, sans lequel ce site et son forum ne seraient sans doute pas ce qu'ils sont...
Une petite pensée pour ce " grand homme " ne serait pas malvenue, de la part des " allumé(e)s " que nous sommes Evil or Very Mad
Allez, salut, "Patron" !
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Mer 30 Juil 2008 - 13:17

Bonjour pierrepoint,

Hum...ce serait plutôt 23 ans, non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Mer 30 Juil 2008 - 14:38

mercattore a écrit:
Bonjour pierrepoint,

Hum...ce serait plutôt 23 ans, non ? Wink
Merci, Mercattore !!!
Suis-je bête Embarassed Infoutu de faire une soustraction correcte !
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: ANDRE OBRECHT   Sam 22 Nov 2008 - 16:25

Bonjour collectif et à Sylvain en particulier

Je m'interroge sur la véracité et la fiabilité du bouquin de KERR consacré à OBRECHT. Si je prends comme exemple le compte rendu de l'exécution de Marcel DELRUE en 1952, SYLVAIN et Maurice CIEUTAT , dans son excellent livre , Un maton pas comme les autres, décrivent la révolte et la rage du condamné. Dans le livre de KERR, Obrecht insiste sur la calme du condamné et son 'Fair play"...



Vos avis m'intéressent ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Jeu 27 Nov 2008 - 17:31

Monsieur Bill a écrit:
Bonjour collectif et à Sylvain en particulier

Je m'interroge sur la véracité et la fiabilité du bouquin de KERR consacré à OBRECHT. Si je prends comme exemple le compte rendu de l'exécution de Marcel DELRUE en 1952, SYLVAIN et Maurice CIEUTAT , dans son excellent livre , Un maton pas comme les autres, décrivent la révolte et la rage du condamné. Dans le livre de KERR, Obrecht insiste sur la calme du condamné et son 'Fair play"...



Vos avis m'intéressent ! lol!
Bonsoir, Monsieur Bill !
Dans le " Carnet Noir ", le récit de l'exécution de Delrue est placé dans un " encadré ", ce qui me semble signifier qu'il s'agit du CR à chaud fait par Obrecht...Viens de relire Cieutat ( Je n'ai pas les GAC du 95 où Sywan évoque l'affaire ), ça n'a effectivement rien à voir...Une hypothèse : Obrecht était peut-être au pied de la " bécane " dans la cour en attendant son " client ", et n'a pas entendu la totalité du tapage ? Mais ceci n'explique pas qu'il ne mentionne pas la révolte jusque sur la bascule dont parle Cieutat.Les lumières de Sywan seraient bienvenues !
Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: DELRUE 1952   Lun 1 Déc 2008 - 17:19

Sywan au secours ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1232
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: André Obrecht   Mar 2 Déc 2008 - 2:41

Euhhhh...
Bonne question.

Je me suis fié aux propos de Maurice Cieutat, et je n'ai pas comparé avec les carnets d'Obrecht.
Ceci étant, je ne sais jamais quel crédit accorder pleinement au "Carnet noir du bourreau" : Obrecht a-t-il voulu taire la révolte de son client du jour ?
Voilà les aléas principaux de l'historien : deviner le vrai du faux expose souvent à commettre soi-même des erreurs.

_________________
"C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut. C'est par l'élixir de Sapho que ma pensée s'accélère. Les lèvres se tachent, les taches deviennent mise en garde. C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: La Première d'André Obrecht   Ven 26 Nov 2010 - 10:22



Marcel Ythier. Exécuté à Marseille le 13-11-1951 pour le meurtre d'un policier et d'un gendarme. Première exécution d'André Obrecht en tant qu'exécuteur en chef.

Voir le PALMARÈS pour les commentaires : http://guillotine.voila.net/Palmares1871_1977.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Obrecht   Sam 26 Fév 2011 - 12:50

Salut je me demandais qui ont aidé dans son Obrecht dernière exécutio
Revenir en haut Aller en bas
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 53
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: André Obrecht   Sam 26 Fév 2011 - 13:57

stoppé net par le couperet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Dim 27 Fév 2011 - 17:14

Roffe a écrit:
Salut je me demandais qui ont aidé dans son Obrecht dernière exécutio
Bonjour à toute l'équipe !
La "dernière" d'Obrecht fut celle de Ranucci à Marseille le 28/07/1976, l'équipe comprenant Perruchot ( Aide de 1° classe ), Deshaes et Chevalier ( Aides de 2° classe ).
Obrecht et Perruchot furent mis à la retraite le 29/09/1976.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La commission d'emploi d'André Obrecht   Dim 4 Sep 2011 - 18:49





La commission d'emploi d'André Obrecht
http://www.thinesclaude.com/affaire-ben-yanes.php





Un bel homme... Je l'imagine bien aux côtés d’Humphrey Bogart dans un film noir des années 40-50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 45
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: André Obrecht   Dim 4 Sep 2011 - 18:57

Dans son livre autobiographique Obrecht raconte qu'il était un coureur de jupons il me semble (je l'ai lu il y a quelques années alors les souvenirs ne sont plus très frais Embarassed )

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 4 Nov 2011 - 13:48

J’avais oublié de rappeler ce point en temps et en heure :

Le 1er novembre dernier, c’était le 60ème anniversaire de la nomination d’André Obrecht à la fonction d'exécuteur en chef des arrêts criminels.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: André Obrecht   Jeu 8 Déc 2011 - 13:41

En dehors de ses fonctions d’exécuteur (adjoint puis en chef),
André Obrecht avait monté et dirigeait une entreprise de vente de glaces et esquimaux.

( C’est du moins ce que l’on peut lire ici ou là sur internet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 45
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 9 Déc 2011 - 12:56

C'est bien ce qu'il racontait dans son livre.

Il fit également office de parieur professionnel sur les champs de courses.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 16 Déc 2011 - 12:39

CARNIFEX a écrit:
C'est bien ce qu'il racontait dans son livre.

Il fit également office de parieur professionnel sur les champs de courses.
Mes respects, Monsieur l'Administrateur Wink
Selon ses souvenirs, Obrecht démissionna fin 1940 de son emploi de mécanicien-précisionniste chez Salmson, pour ne pas avoir à travailler pour l'occupant.Il se lança alors dans les "petits boulots", à savoir les crèmes glacées, le marché noir, et ce qu'il appelle "les chiens". C'est cette dernière activité qui est souvent confondue avec celle de "parieur professionnel" sur les champs de courses hippiques.En fait, il faisait le bookmaker pour les courses de lévriers du cynodrome de Courbevoie, et il continua jusqu'en 1948, date de la fermeture du cynodrome en question.A l'en croire, l'opération était rentable...et surtout moins risquée avec les chiens qu'avec les chevaux, car on ne pouvait parier que sur place, il n'y avait pas de PMU sur les lévriers Cool
Tous ces petits boulots ne l'empêchaient pas de servir la bécane, entre deux démissions/réintégrations (1943/1945, puis 1947/1951 )
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 16 Déc 2011 - 12:58

Merci Pierrepoint pour ces infos ! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 16 Déc 2011 - 18:17

Merci Pierrepoint pour ces infos.
Est-ce qu’elles proviennent du livre de Jean Ker ( "les carnets noirs du bourreau" ) ou bien d’autres sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 16 Déc 2011 - 19:39

brossman a écrit:
Merci Pierrepoint pour ces infos.
Est-ce qu’elles proviennent du livre de Jean Ker ( "les carnets noirs du bourreau" ) ou bien d’autres sources ?
Bonsoir, brossman !
Les infos en question proviennent bien du "Carnet Noir", Delarue les a reprises partiellement et parfois de façon inexacte (Obrecht devient caissier au cynodrome...), mais on est là dans la sodomie des mouches Laughing
Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 16 Déc 2011 - 19:50

ancien a écrit:
Pour la petite histoire le cynodrome existe toujours à courbevoies , il se trouve BV Aristide Brian face à la grande poste . C'est devenue un stade .
Mon cher ancien, connaissant tes passions ferroviaires, sache que ce cynodrome a fait l'objet d'une halte dédiée sur la ligne de Versailles RD, entre les gares de Bécon-les-Bruyères et de Courbevoie, de 1936 à 1951, sous le nom de "Courbevoie-Sports".Elle est maintenant désaffectée, les plaques signalétiques - que j'ai vues lorsque j'était petit - n'existent plus aujourd'hui , mais les quais sont toujours là...
Bien à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: André Obrecht - biographie   Lun 16 Avr 2012 - 13:05

Biographie d'André Obrecht

André Obrecht, né le 9 août 1899 à Paris et décédé le 30 juillet 1985 à Nice, est l'avant-dernier bourreau en poste en France.

Sa mère Juliette Rogis, meurt de tuberculose alors qu'il n'est âgé que de cinq mois et il est d'abord éduqué par les voisins Durieux. Rosalie, la sœur de sa mère, et son époux Anatole Deibler prennent très vite le garçon en affection, à cela une raison : le couple a perdu un fils sensiblement du même âge que le jeune André.
Ce dernier, choyé, devient l'aîné de quatre enfants, suite au remariage de son père Jean-Baptiste avec Louise, la fille des Durieux.
À l'âge de dix ans, André prend conscience du métier de son oncle Anatole, qu'on n'évoquait qu'à demi-mot chez lui, grâce à la série de cartes postales tirées de l'exécution des "Chauffeurs de la Drôme", à Valence en septembre 1909. Ces images marqueront ses nuits d'enfants.
À 14 ans, il décroche son certificat d'étude et entend bien continuer l'école, mais les ressources familiales sont maigres et son père l'oblige à trouver du travail. Il devint ouvrier mécanicien.
Séducteur né, il multiplie les conquêtes (selon ses mémoires). C'est lors de son service militaire à Strasbourg, qu'il s'éprend d'une jeune Alsacienne dont il a toujours refusé de donner le nom avec qui il eut une fille (Gilaine) qu'il a reconnue plus tard.

Le 20 octobre 1921, il assiste à l'exécution à Strasbourg des tueurs de la Poste, Frintz et Luntz guillotinés par son oncle Anatole Deibler. C'est à la suite de celle-ci qu'il prend la décision de devenir à son tour adjoint dès qu'il sera démobilisé.
En permission, cinq mois plus tard, le 25 février 1922, il assiste à une nouvelle exécution avant son intégration au sein des exécuteurs : pas la moindre, celle de Landru !
Un mois après avoir quitté l'armée, il est institué adjoint de deuxième classe, et est employé à la tâche pour la première fois le 23 mai 1922 à Paris, pour mettre à mort deux bandits de son âge : Loeuillette et Cadet. Ses gestes sont précis, il sait obéir et diriger quand il le faut. Son oncle le prit ensuite à chacune des exécutions suivantes.
En 1926, André fait la connaissance de Georgina Lezaacq, professeur de musique chez qui il venait régulièrement entretenir sa voix de ténor. Il se maria avec elle, leur union a duré près de quinze ans.

À la mort d'Anatole Deibler en 1939, André et son cousin Jules-Henri Desfourneaux sont tous deux candidats potentiels au poste d'exécuteur en chef. Finalement, Desfourneaux est choisi pour des raisons financières (des dettes contractées envers Rosalie et Anatole Deibler). Néanmoins, Obrecht est promu adjoint de première classe, la 15 mars 1939. Il officie lors de l'exécution d’Eugène Weidmann, le 17 juin suivant à Versailles.
Puis, la deuxième guerre mondiale éclate et son travail de mécanicien aux usines Salmson est annulé. Durant l'occupation allemande, les exécutions se poursuivent, il reproche à Desfourneaux son zèle à mettre à mort notamment, des femmes et des résistants. Ce qui l'amène à démissionner de son poste à l'automne 1943, en compagnie d'Henri Sabin et des frères Martin.
Jusqu'à la fin de la guerre, Obrecht vécu comme bookmaker aux courses de lévriers et créa une entreprise d'esquimaux glacés que l'on distribue dans tous les cinémas de la capitale.
À la Libération, il est réengagé comme adjoint de première classe, mais ses rapports avec son cousin Desfourneaux le mettent hors de lui plus d'une fois, jusqu'à ce qu'ils en viennent aux mains. Il démissionne une nouvelle fois en 1947, après avoir exécuté le docteur Petiot l'année précédente.

Divorcé de Georgina depuis 1940, Obrecht épouse Berthe Labbé, propriétaire d'un magasin de frivolités. En 1949, il part s'installer à Casablanca au Maroc, et n'en revient que 18 mois plus tard à la mort de Desfourneaux en octobre 1951. Le 1er novembre suivant il est nommé exécuteur en chef par le directeur du département des arrêts criminels, nomination qui est critiquée par les nombreux candidats au poste, car André Obrecht n'était plus aide du bourreau à la mort de son prédécesseur.
Douze jours plus tard, il commence ainsi une série de 65 exécutions avec celle de Ythier, un tueur de policiers, le 13 novembre à Marseille. La plupart de ceux qui passeront entre ses mains furent des condamnés de droit commun, mais aussi des membres du FLN entre 1958 et 1961.
C'est aussi en 1958 qu'il engage le mari de sa nièce, Marcel Chevalier qui fut son successeur plus tard.

Parmi les criminels qui ont été exécutés par ses soins, citons :
- Émile Buisson, l'ennemi public n°1, le 28 février 1956 à Paris,
- Jacques Fesch, le 1er octobre 1957 à Paris, qui depuis 1987, a donné un lieu à un procès en voie de béatification, initié par Monseigneur Lustigier.
- Georges Rapin, le 26 juillet 1960 à Paris, fils de bonne famille le jour, proxénète la nuit sous le sobriquet de "Monsieur Bill",
- Claude Buffet et Roger Bontems le 28 novembre 1972 à Paris,
- Ali Ben Yanes, l'égorgeur de Gattières, exécuté à Marseille, le 12 mai 1973.
Sa dernière exécution fut celle de Christian Ranucci, le 28 juillet 1976 à la prison des Baumettes à Marseille.

Atteint de la maladie de Parkinson, André Obrecht a été mis à la retraite le 30 septembre 1976, après 25 ans de service. Son neveu par alliance Marcel Chevalier lui succédant le lendemain.
Veuf depuis 1967, Obrecht passe sa vie entre Paris et Nice où il meurt le 30 juillet 1985 à 3 heures 15 du matin.
André Obrecht a participé en tout à 322 exécutions, dont près de 150 en tant qu'aide d'Anatole Deibler et 65 en tant que chef (dont deux en Martinique).
Ses mémoires posthumes, "Le Carnet noir du bourreau" rédigées avec le journaliste de Paris-Match, Jean Ker, ont été publiées en 1989.

http://www.biographie.net/Andr%C3%A9-Obrecht

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: André Obrecht - photos   Lun 16 Avr 2012 - 13:12



« Au Maroc avec Berthe Labbé, ma seconde femme qui préférait se faire appeler Marcelle »






Photo non légendée


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 20 Avr 2012 - 18:14

Citation :


Photo non légendée

???
Quel est le rapport d'André Obrecht avec cette photo ?
Est t'il dans la foule (à quelle position ?) ?
Ou bien est-ce lui qui a pris la photo ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------


Voici une photo que j’avais retrouvée sur le net, maladroitement scannée des mémoires d’André Obrecht.



Photo du haut : André Obrecht sur un hippodrome, sans doute vers la fin des années 30.

Photo du bas : ??
Personnages à identifier.
André Obrecht ne serait-t’il pas l’homme en nœud papillon à gauche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: André Obrecht   Ven 20 Avr 2012 - 19:36

brossman a écrit:

Quel est le rapport d'André Obrecht avec cette photo ?
Est t'il dans la foule (à quelle position ?) ?
Ou bien est-ce lui qui a pris la photo ?
La photo est tirée des « Carnets noirs du bourreau » : elle apparait en surimpression sur la page qui se rapporte à ce livre. Je pense qu’André Obrecht est l’homme au pardessus foncé qui porte un paquet sous le bras mais la photo n’étant pas légendée…

http://www.google.fr/imgres?q=Andr%C3%A9+Obrecht+Photos&hl=fr&client=firefox-a&hs=0cx&sa=X&rls=org.mozilla:fr:official&channel=np&biw=1429&bih=929&tbm=isch&prmd=imvnsofd&tbnid=CJVcrArCFOpLEM:&imgrefurl=http://books.delcampe.net/page/item/id,85960827,var,Jean-Ker-Les-carnets-noirs-du-bourreau-Andre-Obrecht-Ed-G-de-Villiers-1989-TBE-Guillotine-Landru-Petiot-Ranucci,language,E.html&docid=KjLCzWoapFIntM&imgurl=http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/085/960/827_004.jpg&w=669&h=1000&ei=XZWRT7_SEqTF0QXJpaTWAQ&zoom=1&iact=rc&dur=253&sig=109617502207874713126&page=1&tbnh=134&tbnw=104&start=0&ndsp=41&ved=1t:429,r:25,s:0,i:119&tx=62&ty=85

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André Obrecht   

Revenir en haut Aller en bas
 
André Obrecht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» André Obrecht
» "Le Carnet Noir du bourreau" - André Obrecht
» Jules Henri Desfourneaux - André Obrecht
» Georges Rapin alias "Monsieur Bill" - 1960
» Video de Fernand Meyssonnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: