La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Sam 8 Nov 2008 - 12:53

http://rebellyon.info/article3993.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Qui est ce criminel?   Lun 17 Nov 2008 - 17:00

Cette photo que j'ai, par erreur, associe a Ravachol sur mon "trombinoscope" est en fait quelqu'un d'autre... Le portrait provient de mon fichier "Les guillotines d'Anatole" mais je ne sais plus de qui il s'agit... qui peut m'aider?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Lun 17 Nov 2008 - 18:12

--Bonjour Michael...
-Il s'agit bien de RAVACHOL (Francois KOENIGSTEIN)....

-Amitiés a tous!....

-Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Lun 17 Nov 2008 - 18:12

Et bien je crois malgré tout qu'il s'agit bien de Ravachol ! le fait qu'il ait le bouc en plus masque sa fossette caractéristique. Je ne sais plus où j'ai vu cette photo mais il me semble bien que ce soit lui, en plus jeune !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Lun 17 Nov 2008 - 19:56

Je me melange encore les pinceaux... La physionomie de Ravachol a beaucoup change entre ces deux photos et ca m'a fait douter de ma premiere identification. Je vais cependant remplacer le portrait sur le trombinoscope avec la photo plus recente. Merci pour votre aide.

Maintenant, qui possede une bonne photo d'Auguste Pollet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Lun 17 Nov 2008 - 19:58

Une autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 21:25

Bonsoir
Michael,il me semble que la 1ère photo que tu proposait était



tu avais raison,ce n'est pas ravachol,mais cette personne


Désiré Pauwels,anarchiste belge retrouvé en 1894 un peu cabossé(comme dirait bernard) dans l'église de la madeleine,après l'explosion de la bombe qu'il voulait y placer

Bertillon a été chargé de l'identifier,et ils avaient une photo de lui 3 ans avant qu'ils ne le retrouvent en pièces détachées



voila ce que je peux te dire de ton client
@ tchao
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 21:52

Tres bien... Il s'agit donc de Pauwels et pas de Ravachol.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
tOma de l'Est
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 38
Localisation : Paris, la Roquette
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 22:21

Mad Je ne peux que me joindre à Bernard, Elie Köpter & Mercattore sur le fait que cette 1ère photo représente bien RAVACHOL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/laroquette
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 22:25

rebonsoir
Toma,comme tu le vois,ce n'est pas le cas
l'identification a été faite en 1894 par bertillon lui même
pas d'erreur possible
Revenir en haut Aller en bas
tOma de l'Est
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 38
Localisation : Paris, la Roquette
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 22:51

Non mais la première photo (celle de boisdejustice) et la deuxième (celle de mercattore) représentent bien la même personne, en l'occurence Ravachol?

Après cela, la photo que tu postes est apparemment une autre personne: Pawels ou qui que ce soit...

C'est moi ou ma vue a baissée? cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/laroquette
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mer 26 Nov 2008 - 22:54

je te parle de la 1ère photo que j'ai postée et que michael avait lui aussi posté,mais elle a été modifiée,donc pas de panique tes yeux fonctionnent bien Toma
@tchao


Dernière édition par Le Photographe le Sam 29 Nov 2008 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Jeu 27 Nov 2008 - 2:02

En effet la premiere photo que j'avais place sur mon site etait celle de Pauwels mais quand Sylvain m'a indique qu'il s'agissait d'un autre j'ai change l'image sur mon site d'ou le changement d'image sur le post aussi (par lien). La photo du haut represente maintenant Ravachol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Jeu 27 Nov 2008 - 7:47

Mea culpa !
J'étais persuadé qu'il s'agissait de Ravachol plus jeune avec le bouc.
Monsieur Bertillon est une source irréprochable et incontestable.
Bravo Mister Photographe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2436
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Ego te abslolve   Jeu 27 Nov 2008 - 13:10

Elie Köpter a écrit:
Mea culpa !
J'étais persuadé qu'il s'agissait de Ravachol plus jeune avec le bouc.
Monsieur Bertillon est une source irréprochable et incontestable.
Bravo Mister Photographe.
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Jeu 27 Nov 2008 - 13:18

Le Photographe a écrit:
rebonsoir
Toma,comme tu le vois,ce n'est pas le cas
l'identification a été faite en 1894 par bertillon lui même
pas d'erreur possible

Là, tu fais fort , le Photographe. Déjouer le piège Smile que nous tendait Boisdejustice, et identifier Pauwels, dont à peu près personne ne connaissait la bobine...
On va faire un rang d'honneur pour toi...

D'abord, voilà ta maison.

Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Dim 26 Sep 2010 - 21:38

La salle de la Cour d'Assises de la Loire où fut condamné Ravachol



Dernière édition par Adelayde le Mer 14 Déc 2011 - 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: RAVACHOL 1892   Lun 10 Jan 2011 - 23:28

D'autres images et photos


Ravachol à Saint-Etienne - Peinture de Flavio Costantini



Arrestation de Ravachol au restaurant Véry - Le Petit journal


Arrestation de Ravachol au restaurant Véry - Le Progrès illustré



Attentat du restaurant Véry, suite à l'arrestation de Ravachol



Ravachol dans sa cellule



Le Palais de Justice de Montbrison



Ravachol devant la Cour d'Assises






Le procès Ravachol - les débats - Photo A Berthon


Dernière édition par Adelayde le Sam 11 Aoû 2012 - 18:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poulain
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 53
Localisation : france
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Mar 11 Jan 2011 - 16:51

http://www.loire.fr/jcms/ci_526798/archives-departementales


ce lien permet de consulter l'acte de décès de ravachol a montbrison le 11 juillet 1892.l'acte porte le numero 126


attention:pour 1892 l'etat civil comporte d'abord des actes de mariage et ensuite les décès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Le neveu de Ravachol 1907   Jeu 13 Jan 2011 - 14:28

L'assassinat de Mme Tardy par le cousin de Ravachol



L’assassinat d'une fermière à Firminy par deux jeunes gens de dix-sept et de treize ans
L'auteur principal de ce crime monstrueux s'appelle Ravachol. Il est le cousin du trop célèbre anarchiste, et il n'a que dix-sept ans ; son complice est un gamin de treize ans, nommé Arnaud. Tous deux pénétrèrent dans la ferme de Mme Tardy, à Firminy, en profitant d'une moment où la vieille femme s'y trouvait seule. Ravachol lui tira d' abord un coup de revolver, puis il la frappa d'un coup de poignard. Après quoi, les deux misérables dévalisèrent la maison. Le soir, on les arrêtait dans un cabaret de Firminy, et Ravachol déclarait au commissaire de police qui l'interrogeait - C'est si bon d' avoir de l' argent et de vivre sans rien faire, qu' il serait trop bête de travailler. J'étais décidé à me procurer de l'argent par tous les moyens.
Cette simple phrase suffit à montrer quelle est la mentalité de ce précoce bandit.
Le Petit Journal illustré du 17 Novembre 1907

Les assassins, déclarés coupables, ont échappé à la mort : Ravachol a fini ses jours au bagne, Arnaud a été interné en maison de correction jusqu’à ses vingt ans.

Cette affaire est relatée dans « Les grandes affaires criminelles de la Loire » - de Jean-François Vial et Jacques Rouzet - pages 142 à 153.
http://books.google.fr/books?id=-ZbVOJLnEbsC&pg=PA151&lpg=PA151&dq=Ravachol+Mme+Tardy+Firminy&source=bl&ots=kNtRk7Ewhg&sig=UlONg1njW9WlW1faJ9bnuABWSEs&hl=fr&ei=l_cuTaP5Koa14QbH-53PCw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CCsQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Ravachol : le crime de Chambles   Jeu 28 Avr 2011 - 16:03


Le crime de Chambles - assassinat d’un ermite


Dessin de Gil Baer

Quand on suit la pittoresque vallée de la Loire, entre Saint-Rambert, Chambles et Saint-Victor-sur-Loire, on aperçoit les derniers vestiges d'un ancien château féodal ainsi que les ruines d'un vieux couvent d'Oratoriens, situé à Notre-Dame-de-Grâce, sur le territoire de la commune de Chambles.

Depuis plus d'un demi-siècle, un vieil ermite, connu sous le nom de frère Jacques Brunel appartenant à la congrégation des frères de la doctrine chrétienne, vivait dans l'antique monastère.
Ce solitaire, âgé de quatre-vingt dix ans au moins, était connu de tout le monde à plusieurs lieues à la ronde. Revêtu d'une soutane presque aussi vieille que lui, il parcourait le canton de Saint-Rambert en demandant la charité. Plusieurs légendes, toutes plus bizarres les unes que les autres, s'étaient créées autour de sa personne. Ses prières, disait-on, portaient bonheur; il excellait dans l'art de guérir les bestiaux, et le ciel l'avait comblé de ses dons !

Le dimanche 21 juin, vers midi, des touristes qui avaient l'intention de faire une visite à Notre-Dame-de-Grâce trouvèrent l'anachorète assassiné. Les meubles qui garnissaient sa maison avaient été bouleversés de fond en comble et mis littéralement au pillage. On acquit aussitôt la certitude que les assassins n'avaient eu que le vol pour mobile. Le frère Brunel, qui vivait d'aumônes et avait la réputation d'être très malheureux, n'était pas sans fortune. En effet, on a trouvé dans son domicile plusieurs pots de terre, des casseroles remplies de monnaie d'argent et un grand sac pesant 100 kilos contenant de la monnaie de billon, le tout ayant une valeur assez considérable. Malgré cela, l'ermite, à qui les malfaiteurs avaient dérobé récemment une dizaine de francs, déclarait à ses donneurs, non sans amertume, qu'il était sans ressources.
Il résulte des constatations médicales que l'ermite, qui était très faible en raison de son grand âge, a été étouffé pendant son sommeil. L'assassin a dû lui mettre la main sur la bouche pour amener l'asphyxie.

Plusieurs arrestations ont été opérées à la suite de ce crime, notamment celle d'un anarchiste nommé Ravachol, sur lequel pèsent les charges les plus graves. La maîtresse de Ravachol une femme Rulhière, a fait en effet des aveux partiels, et on a trouvé à son domicile, ainsi qu'à celui de son amant, plusieurs milliers de francs en menue monnaie provenant du trésor dérobé à l'ermite. Malheureusement l'assassin présumé a réussi à s'échapper des mains des gendarmes qui le conduisaient à Saint-Etienne. Malgré les plus actives recherches il est demeuré introuvable depuis, et cette évasion augmente encore l'intérêt sensationnel de ce drame réellement extraordinaire. Nous avons envoyé sur le théâtre du crime notre dessinateur, M. Girrane. Il en a rapporté des croquis très curieux et très exacts, à l'aide desquels notre première page a été composée.

Le premier dessin représente les ruines de Notre-Dame-de-Grâce, la maison et la cabane de l'ermite. Car le frère Brunel n'habitait pas, comme on l'a dit, dans une cabane. Pendant le jour il se tenait En prières dans la hutte qui est représentée à droite de la gravure. Cette masure, meublée d'une croix et d'une tête de mort, était visible de la route, situation permettant à l'ermite d'être aperçu par les passants et de récolter d'abondantes aumônes. Mais à quelques pas derrière s'élevait sa maison, telle que l'a représentée notre dessinateur, maison relativement confortable et dans laquelle il couchait.

A gauche a été encarté le portrait du frère Brunel, avec sa longue soutane rapiécée, le chef couvert du gibus 1830 dont il se servait pour ses tournées dans les environs, les pieds chaussés de mauvaises sandales.

Notre second dessin reproduit la scène du crime : l'ermite surpris dans son sommeil, est étouffé par l'assassin. Là encore tous les détails sont de la plus scrupuleuse exactitude. La chemise qui masque la fenêtre est une précaution prise par l'auteur du crime; à côté, le prie-dieu surmonté d'une croix de cimetière ; à gauche, au-dessus de la porte de la cuisine, un buste de saint Bruno dont la barbe, détail bizarre, a été peinte, en noir.

Nous sommes sûrs que cette page curieuse intéressera vivement les lecteurs du Progrès illustré.

Le Progrès illustré, 12 juillet 1891



L'arrestation de Ravachol

Le Progrès a rapporté dans tous ses détails la dramatique arrestation de Ravachol, qui met fin à une longue série de crimes contre les individus et contre la société. La gravure que nous publions en première page est la reproduction exacte de celle scène. Le bandit est résolu à lutter jusqu'à la mort avant de se laisser prendre, mais M. Dresch, commissaire de police du quartier, auquel le jeune garçon marchand de vins Lhérot a indiqué le dangereux malfaiteur, a fait le sacrifice de sa vie, et il se fera tuer plutôt que de reculer devant le devoir qui lui incombe. Ses garçons de bureau engagent, en même temps, une lutte acharnée avec Ravachol; mais s'ils ont pu l'empêcher de se servir de son revolver, il reste au redoutable dynamiteur sa force musculaire, qui est considérable, sa farouche énergie, doublée du criminel sang-froid dont il a fait preuve en allant déposer la bombe de la rue de Clichy.

Force reste à la loi : après une étape au poste du quartier, l'assassin de l'ermite de Chambles va être dirigé sur la Conciergerie. Il appartient à la justice, qui instruit actuellement son affaire. Le véritable nom de Ravachol est Léon Léger ; il est originaire de Saint-Etienne et, dans cette ville, il a toujours été l'un des anarchistes les plus fervents et les plus audacieux, ne travaillant presque jamais et faisant la vie dure à sa vieille mère, avec laquelle il habita pendant sept ans. C'est à l'expiration de celte période qu'il assassina 1'ermite d' Chambl's et lui vola les trente mille francs qu'il avait amassés sou par sou. On se souvient que le Progrés illustré a publié une série de gravures sur ce crime. Arrêté, il a pu échapper aux cinq agents de police qui le conduisaient en prison ; il est parti pour Paris, et c'est au moyen de la somme volée qu'il a pu former une véritable bande d'anarchistes, fabriquer de dangereux explosifs et terroriser pendant un mois la capitale.

Le Progrès illustré, 10 avril 1892
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poulain
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 53
Localisation : france
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Jeu 28 Avr 2011 - 17:03

Le véritable nom de Ravachol est Léon Léger >veritable identité:François Claudius Koënigstein dit Ravachol,
né le 14 octobre 1859 à Saint-Chamond (Loire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Ravachol 1892   Dim 15 Mai 2011 - 17:34


Ravachol au service de l'anthropométrie du Palais de justice, gravure 1892



Un écrit de Ravachol en détention - La Conciergerie, Paris

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2436
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Sam 23 Juil 2011 - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5649
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   Lun 12 Déc 2011 - 16:40

D'autres gravures...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francois Koenigstein dit "Ravachol" - 1892
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La justice au Tonkin - Photos du docteur Hocquard
» Une énigme de Testou : Eugène Crampon
» Photos colorisées
» Joseph-Marius Martini - Eugène Dexemple - 1892
» Louis Anastay - 1892

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: