La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ruth Ellis - 1955

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Ruth Ellis - 1955   Ven 7 Nov 2008 - 13:18

Hello

Un film extraordinaire avec la sublime Miranda Richardson consacré à Ruth Ellis , la dernière femme pendue dans le Royaume de sa Gracieuse Majesté en 1955.

"May God have mercy on her soul."

http://cinema.aliceadsl.fr/film/histoire/default.aspx?filmid=FI003728

Pour les anglicistes , plus d'infos dans

http://en.wikipedia.org/wiki/Ruth_Ellis

Amitiés à toutes et tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Ven 14 Nov 2008 - 7:40

Existe-t-il des livres consacrés à Ruth Ellis ? J'ai lu son histoire (en court) dans l'Abattoir Solennel et ça m'intéresserait d'en savoir plus... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Ruth ELLIS   Ven 14 Nov 2008 - 12:23

CHANTAL a écrit:
Existe-t-il des livres consacrés à Ruth Ellis ? J'ai lu son histoire (en court) dans l'Abattoir Solennel et ça m'intéresserait d'en savoir plus... study

Bonjour Chantal

Je ne connais pas d'ouvrages en Français consacré à Ruth Ellis. Je vous conseille d'interroger nos deux puits de science et néanmoins amis, Messieurs Mercattore et Pierrepoint,.


Votre Bill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Ruth Ellis   Ven 14 Nov 2008 - 17:50

Bonjour.
Je ne suis probablement pas un puit de science, mais je pense pouvoir neanmoins vous dire qu'il existe un bouquin sur Ruth Ellis, ecrit par sa soeur ou sa fille, en anglais evidemment, et je crois me souvenir que Pierrepoint n'y etait pas specialement menage...Ca date de quelques annees deja.
Je peux faire une recherche pour vous trouver plus de details si vous etes interesse(e)s.
On a dit a l'epoque que Ruth Ellis avait ete punie pour son mode de vie plutot que pour son crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Ruth Ellis: les bouquins   Ven 14 Nov 2008 - 18:05

Robert Hancock, Ruth Ellis: The Last Woman to Be Hanged, Orion, 1963 (3rd edition 2000), ISBN 0752834495
Muriel Jakubait and Monica Weller, Ruth Ellis: My Sister's Secret life, Robinson Publishing, 2005, ISBN 1845291190
Laurence Marks and Tony Van Den Bergh, Ruth Ellis: a Case of Diminished Responsibility?, Penguin, 1990, ISBN 0140129022
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Ven 14 Nov 2008 - 20:00

Merci Henri, vous êtes chic ! :cheers: sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 51
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Mer 19 Nov 2008 - 0:58

Je me rappelle avoir lu un long article sur cette pauvre personne.
L'article racontait qu'elle aurait probablement été gra^cié si elle l'avait voulu.

Très difficile de savoir si c'est vrai ou non - un condamné à mort au pied du gibet ou de la guillotine renoncerait-il vraiment à sa gra^ce les pieds au mur ???

On peut le concevoir pour un politique qui ferait une abstraction totale de lui-me^me - mais de toute manière l'exercice me semble impossible.

Quelqu'un qui aurait de grands remords ou serait tombé dans une telle dépression ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Mer 19 Nov 2008 - 8:21

J'ai également lu qu'elle aurait pu obtenir la grâce. Mais dans le texte que j'ai lu, on ne parle pas vraiment d'une vie de débauche décrite comme ci-avant. Son amant la trompait, elle en était dingue, il l'a bafouée à plaisir et elle l'a tué. Cela n'avait pas encore anéanti son amour et le texte dit que son amour mort et la honte devant ses enfants, elle préfère le fatalisme et la mort. pale affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Mer 19 Nov 2008 - 8:23

D'ailleurs, quand je repense à la formation des différents groupes de membres, ici sur le forum, je rejoins les "psychologues" en leur conseillant encore une fois la lecture de "L'Abattoir solennel" où on consacre un bon passage à cette pauvre femme et où ses derniers instants sont narrés de manière très poignante...Incroyable et hallucinant encore une fois de savoir se dire ou non ce que doivent penser les condamnés à mort dans leurs derniers instants... affraid confused pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Jeu 20 Nov 2008 - 1:11

Chantal,

Vous pouvez lire aussi :

- Victoria BLAKE : Ruth Ellis - 2008 - Éditeur The Nationales Archives.

- Georgie ELLIS et Rod TAYLOR : - Ruth Ellis, my mother - 1996 - Éditeur Smith Gryphon.

- Un magazine : DOSSIERS MEURTRE (N°14). Éditeur ALP.

En général, pas mal fait et il contient, parfois, des photos intéressantes.
Ne traite souvent que d'un seul sujet, dans ce numéro il y en a trois.

Pour les bouquins (sans faire de pub) Amazone envoie gratos en Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Ruth Ellis   Jeu 20 Nov 2008 - 14:34

Chantal,
Je ne sais s'il s'agit de debauche, ou simplement du fait que cette dame ne suivait certainement pas les canons moraux d'une certaine Angleterre. Il y a eu une autre femme pendue qui a fait couler beaucoup d'encre au Royaume-Uni dans les annees 20: Edith Thompson (pas sur ou mettre le H de memoire). Ce n'etait pas non plus une sainte et il est reconnue qu'elle etait coupable de meurtre. Mais la aussi, certains chercheurs ont considere que c'etait sa vie qui avait pese dans la balance avant tout, a savoir sa moralite ou son absence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 57
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Jeu 18 Juil 2013 - 1:53

Le 13 du Juillet, c'était l'anniversaire (58) de l'exécution de cette pauvre femme.
Un petit hommage à elle, parce que la justice a été appliqué avec une grande sévérité en cette cas.pale 



Ruth Ellis and Richard Blakely, dans les bons moments...

Image :
http://www.standard.co.uk/news/london/not-guilty-of-murder-play-portrays-ruth-ellis-as-a-wronged-woman-8486807.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Ruth Ellis - L’Heure du crime   Jeu 18 Juil 2013 - 13:36


Jacques Pradel revient sur l'affaire Ruth Ellis dans l'émission "L'Heure du crime" du 6 mai dernier :

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/billet/lundi-6-mai-l-affaire-ruth-ellis-7761081855

Bonne écoute !  queen 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bonjour à tous ! Invité de L’Heure du crime, l’écrivain et romancier, passionné de Faits-Divers, Didier Decoin.

Avec lui, nous allons ouvrir le dossier d’une affaire criminelle qui a bouleversé l’opinion en Grande-Bretagne, au milieu des années 5O.

C’est l’histoire de Ruth Ellis, jeune et jolie entraîneuse, danseuse nue, devenue prostituée à Londres, où elle va rencontrer un ancien coureur automobile dont elle tombe éperdument amoureuse et dont elle rêve de devenir le seul amour.

Mais David Blakely, grand buveur et grand noceur, continuera à cultiver d’autres liaisons. Leurs relations chaotiques s’accompagnent de scènes de très grande violence…. Et, un soir, le 10 avril 1955, à la sortie d’une boîte de nuit londonienne, Ruth Ellis vide le chargeur de son revolver sur son amant.

Ruth Ellis sera la dernière femme pendue en Grande-Bretagne. Didier Decoin raconte son histoire et celle de son bourreau dans un livre magnifique, publié chez Grasset : « La pendue de Londres. »


Jacques Pradel.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Sam 27 Juil 2013 - 0:05

Je ne vous suis pas sur ce terrain.

Jusqu'à l'abolition, les Britanniques avaient un rapport à la peine de mort plus "cartésien" que le notre. Dès lors que le meurtre était formellement prouvé et sauf circonstances atténuantes qui devaient être explicitement motivées par le Jury (rappelons que qu’il y a peu de temps encore nos cours d'assises n'avaient pas à motiver leurs jugements), la peine de mort était automatique.
Le jury répondait à la question "coupable de meurtre, votre honneur" et la sanction était transcrite.

Les femmes ayant été plus tôt que chez nous des citoyennes à part entière, il était logique qu'elles fussent traitées de la même manière... (attention, je ne dis pas que j'approuve la pendaison automatique. je décris une logique de l'époque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   Sam 27 Juil 2013 - 15:12

C'est une différence de culture, Benjamin : en matière criminelle, les anglo-saxons jugent un acte alors que nous jugeons un homme.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ruth Ellis - 1955   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruth Ellis - 1955
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ruth Ellis - 1955
» Exécution au Québec = 13 minutes !
» Porte-avion Indien " Gorshkov"
» Bals curieux de Paris - Assassinat du général Bréa
» Les exécutions ont presque doublé en 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: DEATH PENALTY, PENA DI MORTE, TODESSTRAFE, etc...-
Sauter vers: