La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2436
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Lun 31 Déc 2007 - 15:09

http://www.bm-lyon.fr/expo/virtuelles/sang/59.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Lun 31 Déc 2007 - 15:22

Such a nice way for ending a year...

"Get up, your head will be severed.
- What about New Year's Eve ?
- Forget about it.
- Can I have some smoked salmon, at least ?
- No.
- And a cigarette ?
- You're in a public place, it's forbidden.
- Kill me, kill me now.
- OK."

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mer 2 Jan 2008 - 21:15

Thanks Piotr, this was a nice thought ! Thanks for sharing ! :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2436
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mer 2 Jan 2008 - 23:16

CHANTAL a écrit:
Thanks Piotr, this was a nice thought ! Thanks for sharing ! :cheers:
nice and I hope not last bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Joseph Vacher 1898   Sam 1 Nov 2008 - 13:26

http://www.bm-lyon.fr/expo/virtuelles/sang/crime5.htm

Bonjour à toutes et à tous

Bill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Joseph Vacher   Sam 1 Nov 2008 - 13:45

http://www.tueursenserie.org/article.php?id_article=25&artsuite=1

Ce site en français sur les tueurs en série est une mine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: joseph Vacher guillotiné inconscient   Sam 14 Fév 2009 - 23:08

Joseph Vacher un des plus grands tueurs en série français, voir le plus grand, fut guillotiné complètement inconscient a sa sortie du fourgon de Louis Deibler.
Comme quoi un des plus grand monstre du 19 ème siècle n'a pas supporté de faire connaissance avec la veuve, lui qui avait tué énormément de bergères et d'enfants.
Le 1er Janvier 1899, on doit le porter, comme un paquet, jusqu’à la guillotine.
Ce fut un beau passage de témoin entre Louis et Anatole Deibler, il est même dit que c'est Anatole qui procéda à l'exécution.........................

Source: Vacher l’Eventreur
Auteur : Jean-Pierre Deloux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
Aide confirmé


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Dim 15 Fév 2009 - 14:33

Dans ces cas-là, ne devait-on pas attendre le réveil du condamné ? Sinon ça ouvrait la porte à tous les abus. Comment prouver que le type n'a pas été tué dans le fourgon, et qu'il n'a pas été guillotiné mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Dim 15 Fév 2009 - 15:02

Apparemment Vacher était très agité lors de son réveil et de son transfert jusqu'à la guillotine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Joseph Vacher   Dim 10 Mai 2009 - 22:56

Un petit site trouvé sur le tueur en serie numéro 1 français.

http://pagesperso-orange.fr/remi.cuisinier/vacher.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greg
Condamné à mort


Nombre de messages : 9
Age : 42
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Sam 5 Sep 2009 - 22:48

Dommage qu'il n'y est pas d'avantages de sites concernant cet homme car malgré tout il a permis une chose : Faire avancer la concordance du travail de la justice dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Sam 12 Sep 2009 - 13:43

a lire de gerard corneloup: joseph vacher le juge et l'assassin face à face.
un tueur en série de la belle époque aux editions des traboules 2007.
Revenir en haut Aller en bas
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Dim 13 Sep 2009 - 21:10

J'ai appelé les archives de bourg en bresse, il y a le dossier complet de l'instruction labas.
Je souhaite m'y rendre un de ces jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Lun 14 Sep 2009 - 20:21

kamisole a écrit:
J'ai appelé les archives de bourg en bresse, il y a le dossier complet de l'instruction labas.
Je souhaite m'y rendre un de ces jours
il serait interessant de trouver le rapport de laccassagne qui avait en charge de se prononcer sur l'etat mental de vacher.
Revenir en haut Aller en bas
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Lun 14 Sep 2009 - 22:06

D'après la personne des archives que j'ai eu au téléphone, le dossier est assez volumineux, et beaucoup de personnes de nombreux pays viennent le consulté.
Ayant une cousine de mon arrière grand père qui fait partie des victimes, j'ai demandé si il possible d'avoir des copies du crime, mais on m'a répondu de réserver une journée pour le consulter.
Je pense qu'il doit être passionnant en plus il y a des possibilités de faire des photocopies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mer 30 Déc 2009 - 15:18

Superbe lien,merci niavlys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Merci   Ven 1 Jan 2010 - 13:23

Merci pour ce lien.
Top génial !!!!!!
Bonne et heureuse année a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Lun 18 Jan 2010 - 16:20

Lu :

" Ancien aliéné errant en liberté, il a entendu parler des « exploits de Jack l'éventreur ». Il décide alors d'imiter son modèle, ce qu'il parvient à faire durant trois années, sans qu'il soit possible de déterminer s'il a ou non conscience de la gravité de ses actes."

Extrait de : http://pipiou.over-blog.com/article-24572705.html

Je me demande vraiment si Jack a été le déterminant des crimes de Vacher ? Doutes.

Autre chose. Extrait du livre du professeur Lacassagne sur Vacher. Le livre est tronqué, la dernière partie a dû être volée. On remarquera que le livre provient de la bibliothèque de la clinique psychiatrique de Saint-Anne - Paris XIVème - Bizarrement la pagination continue mais avec d'autres auteurs.
A signaler : Les dessins des corps de certaines victimes sont assez répugnants. Les clichés doivent être terribles à voir.

Voir/télécharger mon image

Le chargement peut être un peu long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 11:44

tito a écrit:
kamisole a écrit:
J'ai appelé les archives de bourg en bresse, il y a le dossier complet de l'instruction labas.
Je souhaite m'y rendre un de ces jours
il serait interessant de trouver le rapport de laccassagne qui avait en charge de se prononcer sur l'etat mental de vacher.

Lacassagne n'était pas médecin aliéniste, mais seulement professeur de médecine légale. Il n'était pas qualifié pour examiner l'état mental de Vacher.


Dernière édition par mercattore le Ven 20 Aoû 2010 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 13:04

mercattore a écrit:
tito a écrit:
kamisole a écrit:
J'ai appelé les archives de bourg en bresse, il y a le dossier complet de l'instruction labas.
Je souhaite m'y rendre un de ces jours
il serait interessant de trouver le rapport de laccassagne qui avait en charge de se prononcer sur l'etat mental de vacher.

Lacassagne n'était un médecin aliéniste, mais seulement professeur de médecine légale. Il n'était pas qualifié pour examiner l'état mental de Vacher.
bonjour,
tout a fait! seul le professeur pierret et le docteur rebatel etaient qualifiés pour juger de l'etat mental de vacher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 13:26

kamisole a écrit:
Joseph Vacher un des plus grands tueurs en série français, voir le plus grand, fut guillotiné complètement inconscient a sa sortie du fourgon de Louis Deibler.
Comme quoi un des plus grand monstre du 19 ème siècle n'a pas supporté de faire connaissance avec la veuve, lui qui avait tué énormément de bergères et d'enfants.
Le 1er Janvier 1899, on doit le porter, comme un paquet, jusqu’à la guillotine.


 Source: Vacher l’Eventreur
 Auteur : Jean-Pierre Deloux

C'est inexact. Vacher avait bien averti que si on ne le laissait pas s'adresser à la foule sur le lieu d'exécution il refuserait de marcher, et que l'on serait obligé de le porter. Devant le refus, il a donc maintenu sa décision. La foule, abusée par la position couchée de Vacher, a cru que le courage l'avait abandonné, et ce pseudo manque de courage est devenu une légende que certains commentateurs continuent à diffuser.                                                                                                            
Quant au fait que Vacher serait sorti évanoui du fourgon, il n'y a absolument rien qui le confirme. On se demande où Monsieur Deloux a "pêché" ces faits éronés ?
                                                                                 
D'après les journaux de l'époque, et de certaines publications contemporaines, la déposition du Professeur Lacassagne déclarant que le prévenu était pleinement responsable de ses actes a pesé d'un poids très lourd sur le verdict final. Ce que l'on sait moins, c'est qu'après la condamnation  le jury avait demandé une commutation de peine, pour le motif qu'il considérait Vacher comme irresponsable.                                                                                      En réalité, on s'aperçoit donc que la déposition du Professeur Lacassagne avait peu pesé sur les membres du jury.

Quel a donc été le raisonnement du jury lors de la délibération ?
                                                                                                              S'il avait retenu l'irresponsabilité du condamné, le verdict ne pouvait être que l'internement, avec toutes les incertitudes d'une sortie possible et dans un laps de temps inconnu. Ne voulant pas prendre ce risque, le jury condamna donc Vacher à la peine de mort, mais voulant faire savoir au grand jour qu'il le considérait comme irresponsable il déposa une demande de commutation de peine, mettant la décision finale entre les mains de la commission des grâces et du Président de la République.                                                                                                      



2011-12-22- par Adelayde, sur Flickr


Joseph Vacher jeune



2011-12-22 par Adelayde, sur Flickr


Joseph Vacher sous-officier

L'imaginaire des illustrateurs.


Le Professeur Lacassagne.

Vacher est responsable (rapport Lacassagne).  

Le palais de justice de Boug-en-Bresse.

Salle de la cour d'assises.


2011-12-22 par Adelayde, sur Flickr

Sur le banc des accusés.


Joseph Vacher conduit à la guillotine.


2011-12-22 par Adelayde, sur Flickr

Lettre du maire au procureur de la République l’informant du lieu de l’exécution.

L'exécution de Vacher (31-12-1898).

Transcription de l'article du journal Le Gaulois.

Bourg. — Hier matin a eu lieu sur la place d'Armes, l'exécution de Vacher. Vacher avait appris sans grande émotion le rejet de son pourvoi en cassation, il était convaincu que le Président commuerait sa peine. Cependant son attitude était bien changée, ses nuits étaient hantées de cauchemars atroces, il voyait toujours dans ses rêves la guillotine fatale et n'était devenu que l'ombre de lui même.
Depuis plus de quinze jours une foule nombreuse se massait chaque nuit près de la prison, réclamant la tête de Vacher. Hier la nouvelle de l'exécution avait amené une foule énorme. Un grand nombre d'habitants des villages du plateau des Dombes étaient accourus pour voir tomber la tête du célèbre bandit. Cette nuit la pluie tombait fine et glacée, malgré cela, des  voitures de toutes sortes  ne cessaient d'amener ce matin des spectateurs…

L'exécution doit avoir lieu sur la place d'Armes à une certaine distance de la prison, c'est sur cette place, qu'il y a trente ans, fut exécuté le dernier assassin jugé à bourg. La place d'Armes, comme le nom l'indique, est une grande place quadrilatérale située presque face de la préfecture. Dès quatre heures du matin la place a été entourée d'un cordon de troupes du 23ème * de ligne et de gendarmes à pied et à cheval. Les consignes sont des plus sévères. La pluie continue à tomber drue et serrée. Les fourgons funèbres, dont un contenant les bois de justice, arrivent à cinq heures, le montage se fait suivant l'usage, puis M. Deibler se rend à la prison.

A six heures, M. Berriat, juge d'instruction, M. Verdal, juge MM. Morellet et Gerat, greffiers, le docteur Dupré, pénètrent dans la prison. Le  directeur réveille Vacher.
— Vacher, votre pourvoi est rejeté, lui dit-il, ayez du courage.
— Ça m'est égal, répond le condamné, faites de moi ce que vous voudrez, je vais droit devant moi.
On l' habille avec l'aide d'un compagnon de cellule.
A ce moment, il s'écrie :
— Voila Mazoyer, qui se conduit comme un imbécile, on le gracie et on me tue, moi qui plaide mon innocence.
L'aumônier se présente.
— Je me confesserai à Dieu, lui répond Vacher, j'entendrai la messe devant Dieu, j'ai la conscience  tranquille, je voudrais que tous soient comme moi.

Mais le temps presse, le jour pointe sur la place d'armes, la foule réclame la mort de d'assassin et est très difficilement maintenue par la police. Des hommes, des enfants, sont perchés sur des arbres, des voitures ont été amenées sur lesquelles s'étagent des grappes humaines.
Dès que la voiture est signalée, des cris éclatent :
« A mort ! à mort l'éventreur ! »
Dans le fourgon, Vacher s'entretient avec l'aumônier et les aides. Il refuse d'embrasser le crucifix et déclare  de nouveau qu'il est une grande victime innocente.
— La voiture arrive sur le lieu du supplice. Vacher, qui a déclaré aux gardiens qu'il ne marcherait pas si on ne le laissait pas parler au public, est descendu de voiture, porté par les aides, qui tout de suite le couchent sur la planche.
Un gémissement échappe au misérable, aussitôt étouffé par le bruit du couperet qui tombe. Justice est faite. Il est sept heures moins trois minutes.
La foule crie : « Bravo » et bat des mains.

Le corps a été emmené tout de suite à l'hôpital de Bourg, où, par les soins et sur la demande de la famille de Vacher, l'autopsie sera faite par les docteurs Maldeuf, Taty, chef de clinique à Brou, représentant le docteur Pierret, et Chaumier, inspecteur départemental des aliénés du Rhône, représentant le docteur Rebatel. Plusieurs autres médecins y assisteront également.
Aucun autre incident à déplorer.
                 
Paul Bartel

Début du compte-rendu de l'autopsie de Vacher.

Le cadavre du décapité a été livré le 31 décembre, à 8h. 1/2 du matin.

La section du couperet a passé entre le 3ème et la 4ème vertèbre cervicale, a coupé un centimètre d'épiglotte et rasé le bord du maxillaire inférieure sans l'entamer.

On voit ici l'emplacement de l'épiglotte.

Les vertèbres cervicales.
Les examens psychiatrique sur Vacher ont été effectués le 16-12-97 à Bellay, puis à Lyon, à la prison prison Saint-Paul, aux mois de janvier, février, mars, avril, mai 1898, par les docteurs aliénistes, Rebatel et Pierret, et le Professeur de médecine légale, Lacassagne (non aliéniste).
       
Conclusion du rapport Lacassagne

Vacher n'est pas épileptique, ce n'est pas un impulsif.
C'est un immoral violent qui a été temporairement atteint de délire mélancolique  avec idées de persécution et de suicide.
L'otite traumatique dont il est porteur semble n'avoir eu jusqu'à présent aucune influence sur l'état de l'inculpé.
Vacher, guéri, était responsable quand il est sorti de l'asile de Saint-Robert.
Ses crimes sont d'un anti-social, sadique, sanguinaire, qui se croyait assuré de l'impunité, grâce au non-lieu dont il avait bénéficié et à sa situation de fou libéré. Actuellement,Vacher n'est pas un aliéné : il simule la folie.
Vacher est donc un criminel, il doit être considéré comme responsable, cette responsabilité étant à peine atténuée par les troubles psychiques antérieurs.[/b]

             
Lyon, le 23 juillet 1898.
En 1899, une autre équipe de médecins** a repris l'étude du cas Vacher.
Leur conclusion est la suivante : Vacher était irresponsable.

* Le 23ème d'infanterie de ligne était caserné tout près du lieu d'exécution (caserne Aubry).

** Etude psycho-physiologique, médico-légale et anatomique sur Vacher, par J-V Laborde, L. Manouvrier, G. Papillault, Gellé.
(Publiée dans le Bulletin de la société d'anthropologie de Paris.
Année 1899 - IVème série - Volume 10 - N° 10. pp 453-495


Dernière édition par mercattore le Ven 18 Juin 2010 - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 17:16

Pffiou !
Bel exposé Mercattore ! Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 17:27

On pourrait en mettre dix fois plus, Élie, mais c'est déjà pas mal, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mar 18 Mai 2010 - 23:03

Du tout bon JP
Revenir en haut Aller en bas
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   Mer 26 Mai 2010 - 21:47

Bon travail!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joseph Vacher - le tueur de bergers - 1898
» Joseph Jacquiard - Joseph Vienny : la tuerie de Jully
» Les bourreaux à la une
» Joseph Philippe - 1866
» Antoine-Joseph Albert - 1877

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: