La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Mer 23 Fév 2011 - 22:32

FIRMIN CIPIERRE, UN CONDAMNE RECALCITRANT

Le crime
36 ans, métayer. Renvoyé par les époux Vignaud, cultivateurs à la Boneylas, à cause de sa grande brutalité, et trouvant ses indemnités de licenciement insuffisantes, décida de se venger. Le 23 juin 1929, il les trouva dans un vignoble, tua Mme Vignaud de deux coups de fusil et M.Vignaud de trois, le dernier étant tiré en plein visage. Son père avait été condamné à mort pour meurtre quelques années auparavant, gracié et décédé au bagne.
Condamné à mort le 18 février 1930, il est exécuté à Périgueux le mardi 29 juillet 1930 à 5 heures 20.

L’exécution
Suite à sa violence verbale durant son procès, étroitement surveillé en prison. Persuadé d'obtenir la grâce. Au réveil, assez calme en apparence, entend la messe en grommelant de façon inintelligible, puis demande à voir sa femme et ses enfants, ce qui lui est refusé. Au greffe, prend une tasse de café arrosé de rhum et une cigarette. Après les avoir consommés, entre dans une rage folle. Les trois aides et quatre gardiens sont nécessaires pour le maîtriser, et deux d'entre eux sont blessés au cours de la lutte (il mord profondément un des gardiens). Il demande à parler au procureur, veut écrire, demande sa bague et ses vêtements, crie des injures en patois. On doit le traîner jusqu'à la machine. Sa dernière phrase, prononcée cigarette aux lèvres sur la bascule, est "Bande de..." Il parvient à se retourner et est décapité la tête de côté. Le couperet s'en retrouve ébréché.

http://guillotine.voila.net/Palmares1871_1977.html





Dernière édition par Adelayde le Ven 30 Mar 2012 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2474
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Jeu 24 Fév 2011 - 16:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant   Jeu 24 Fév 2011 - 17:32

Bonjour Piotr,

Ces liens sont très intéressants. Pour une meilleure lisibilité, j'ai converti en mode texte l'article du Petit Parisien.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cipierre assassin des époux Vignard a été exécuté
Il a fallu le ligoter pour le conduire jusqu'à la guillotine

Périgueux, 29 juillet (dép. Petit Paris.)

Le métayer Firmin Cipierre, trente-huit ans, fut condamné, le 18 février dernier, par la cour d'assises de la Dordogne, à la peine de mort, pour avoir sauvagement assassiné les époux Vignard, ses patrons. Au cours des débats, l'assassin se livra à un véritable débordement d'outrages contre les magistrats. Dans sa cellule, gardé nuit et jour, il reprenait confiance à mesure que le temps s'écoutait et il était persuadé qu'il obtiendrait la grâce présidentielle. Aussi ne se rendit-il pas exactement compte de ce qui lui arrivait lorsque le procureur Cavaud le tira d'un profond sommeil.
M. Cavaud était accompagné du juge d'instruction, M. Noyer, de M° André Berthon et de son secrétaire M° André Rogès. Le condamné entendit la messe, mais déjà sa colère montait. Après avoir demandé à voir sa femme et ses enfants, il accepta une tasse de café et une cigarette. Alors, avec une violence inouïe, il se précipita sur les aides de Deibler et les gardiens de la prison, au nombre de sept, qui le maintinrent avec peine. Il fallut le ligoter étroitement pour le conduire devant la guillotine. Malgré cela, il réussit à mordre profondément, un gardien.
A 5 h 30, on le poussait sur la bascule. Une cigarette éteinte restait collée à ses lèvres. Ses derniers mots furent des injures.

Le Petit Parisien n° 19 510 du 30 juillet 1930
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 60
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Lun 28 Fév 2011 - 6:10

Firmin Cipierre:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 9:47

bonjour,
je vais aux archives de la dordogne dans les semaines qui suivent pour étudier le dossier " firmin cipierre"
si je trouve réponse à votre question, je vous tiens informé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Tel père, tel fils : Firmin Cipierre   Dim 20 Mar 2011 - 14:06

Quelques éléments trouvés sur le site FranceGenWeb

Actes de naissance
Fiche n° 114822 CIPIERRE Firmin Naissance 31-03-1893 Sainte-Trie 24 France
Fiche n° 114823 CIPIERRE Martial Naissance 27-01-1857 Sainte-Trie 24 France
http://www.francegenweb.org/~actes/liste.php


Fiche N° 114822
Nom: CIPIERRE Prénom: Firmin
Type de l'acte: Naissance
Date de l'acte: 31-03-1893
Commune: Sainte-Trie
Département: 24 - Pays: France
Nom du conjoint: LOUBRIAT
Prénoms du conjoint: Marguerite
Nom du père: CIPIERRE
Prénoms du père: Martial
Nom de la mère: DURAND
Prénoms de la mère: Marie Juliette
Nom père cjt: LOUBRIAT
Prénoms père cjt: Jean
Nom mère cjt: DESHAMPS
Prénoms mère cjt: Marie
http://www.francegenweb.org/~actes/detail.php?id=114822

Fiche n° 114 823
Martial CIPIERRE : Impossible d’y accéder.


Ce Firmin Cipierre, fils de Martial, est né le 31/03/1893 à Sainte-Trie (Dordogne).
Notre Firmin Cipierre a été exécuté en 1930 à Périgueux (Dordogne). Si on connaissait sa date de naissance, on pourrait savoir si les deux « Firmin » sont une seule et même personne et, dans l’affirmative, entreprendre des recherches sur Martial, le père né le 27/01/1957. J’ai essayé, à partir de Google, mais ça n’a rien donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 15:39

L'humanité fait l'analyse de l'affaire Firmin Cipierre (page 2)

ftp://ftp.bnf.fr/040/N0403620_PDF_1_-1EM.pdf
Revenir en haut Aller en bas
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 17:49

Ce Firmin Cipierre, fils de Martial, est né le 31/03/1893 à Sainte-Trie (Dordogne).
Notre Firmin Cipierre a été exécuté en 1930 à Périgueux (Dordogne). Si on connaissait sa date de naissance, on pourrait savoir si les deux « Firmin » sont une seule et même personne et, dans l’affirmative, entreprendre des recherches sur Martial, le père né le 27/01/1957. J’ai essayé, à partir de Google, mais ça n’a rien donné.


c'est le même firmin, tel qu'on le voit ici : http://gw1.geneanet.org/index.php3?b=genesylclaude&lang=fr;pz=sophie+aline+sylvette+jacqueline;nz=claude;ocz=0;p=firmin;n=cipierre+durand

j'ajoute que dans le journal "l'avenir de la dordogne" du 29 juin 1929, on peut lire : "il paraîtrait que le père du meurtrier avait tué un de ses voisins, il y a quelques années à Sainte-Trie, où il habitait. il est mort depuis, à la réclusion".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 18:16

après quelques recherches sur le net, je crois être sûr qu'il s'agit ce dossier aux archives de la dordogne : Homicide volontaire, tentative d'homicide volontaire, coups et blessures volontaires à Sainte-Trie (janvier 1923)
je vais essayer de le regarder de plus près lors d'un prochain passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Tel père, tel fils   Dim 20 Mar 2011 - 18:47

Bravo Rudim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 19:05

sans vouloir faire de la politique, je trouve que c'est pour le moins osé de justifier un crime aussi odieux de cette façon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Dim 20 Mar 2011 - 19:09

Adelayde a écrit:
Si on connaissait sa date de naissance, on pourrait savoir si les deux « Firmin » sont une seule et même personne et, dans l’affirmative, entreprendre des recherches sur Martial, le père né le 27/01/1957. J’ai essayé, à partir de Google, mais ça n’a rien donné.
Martial est né le 27/01/1857 : je l'ai rajeuni d'un siècle lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Firmin Cipierre-the last struggle   Dim 20 Mar 2011 - 20:36

rudim a écrit:
sans vouloir faire de la politique, je trouve que c'est pour le moins osé de justifier un crime aussi odieux de cette façon
Je partage votre avis, Rudim. Ceci étant, je trouve intéressant de comparer les articles de presse : un même "fait divers" est présenté sous des aspects diamétralement opposés selon la tendance politique du journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Sam 30 Avr 2011 - 23:29

pour être complet je précise que Martial a été condamné à 5 ans de bagne en 1923 pour meurtre (et non pas à mort puis gracié comme je lis dans le premier post ainsi que dans le sujet "Firmin Cipierre, the last strugle")
il est d'ailleurs mort au bagne. je peux rechercher l'endroit exact si cela intéresse quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Tel père, tel fils - Cipierre   Dim 1 Mai 2011 - 11:56

rudim a écrit:
pour être complet je précise que Martial a été condamné à 5 ans de bagne en 1923 pour meurtre (et non pas à mort puis gracié comme je lis dans le premier post ainsi que dans le sujet "Firmin Cipierre, the last strugle")
il est d'ailleurs mort au bagne. je peux rechercher l'endroit exact si cela intéresse quelqu'un
Ça m'intéresse ; j'aime savoir ce que sont devenus les condamnés au bagne. Les conditions de vie étaient si épouvantables que l'immense majorité d'entre eux mouraient très rapidement mais quelques uns (rares) ont pu s'évader ou survivre.


Dernière édition par Adelayde le Ven 25 Mai 2012 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jourdan coupe tête
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Lun 2 Mai 2011 - 18:51

Adelayde a écrit:
rudim a écrit:
pour être complet je précise que Martial a été condamné à 5 ans de bagne en 1923 pour meurtre (et non pas à mort puis gracié comme je lis dans le premier post ainsi que dans le sujet "Firmin Cipierre, the last strugle")
il est d'ailleurs mort au bagne. je peux rechercher l'endroit exact si cela intéresse quelqu'un
Ça m'intéresse ; j'aime savoir ce que sont devenus les condamnés au bagne. Les conditions de vie étaient si épouvantables que l'immense majorité d'entre eux mourraient très rapidement mais quelques uns (rares) ont pu s'évader ou survivre.

Voici une base de données de bagnards récemment mise en ligne. Je pense qu'elle vous intéressera :

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/bagnards_dossiers_individuels/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresdebourreaux.blogspot.com/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Tel père, tel fils : Firmin Cipierre   Lun 2 Mai 2011 - 19:45

Un lien très intéressant.

Les données sont disponibles pour les condamnation de plus de 120 ans ; on n'a donc rien pour Martial, condamné en 1923.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Mar 3 Mai 2011 - 16:11

le rapport d'expertise médicale de cipierre (fils) stipule :

père mort à la Maison Centrale de Thouars (Deux-Sèvres) avant d'avoir fini d'expier la peine à laquelle il avait été condamné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Tel père, tel fils : Firmin Cipierre   Mar 3 Mai 2011 - 19:39

rudim a écrit:
le rapport d'expertise médicale de cipierre (fils) stipule :
père mort à la Maison Centrale de Thouars (Deux-Sèvres) avant d'avoir fini d'expier la peine à laquelle il avait été condamné
Martial Cipierre est mort à la Maison Centrale de Thouars avant son départ pour le bagne ou après en être revenu (si nouvelle condamnation) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudim
Aide non qualifié


Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Mar 3 Mai 2011 - 20:23

aucune idée.
pour cela il faudrait que je vérifie son dossier d'assises pour voir s'il a été condamné aux travaux forcés ou à cinq ans d'emprisonnement tout simplement.
dans le premier cas, ce serait en attente de partir au bagne je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: firmin cipiere 1930   Sam 22 Déc 2012 - 9:40

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k403610t/f3.image.langFR


Une perle bolchévique ! l'exécution avait été relatée partiellement dans Profession Bourreau de Franois Foucard. Elle est reproduite ici intégralement . Nos amis de l'Huma se lâchent dans la description !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Sam 22 Déc 2012 - 10:03

Bill a écrit:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k403610t/f3.image.langFR


Une perle bolchévique ! l'exécution avait été relatée partiellement dans Profession Bourreau de Franois Foucard. Elle est reproduite ici intégralement . Nos amis de l'Huma se lâchent dans la description !
Notre ami Bill est en très grande forme...!!! Voir aussi le " Carnet Noir ", pages 114 à 116, qui cite largement le compte-rendu de l' Huma.A noter, et ceci explique peut-être cela, que l'avocat dudit Cipierre est désigné comme étant notre camarade Berton ...ce qui devrait nous mettre le prépuce à l'oreille Laughing !!!
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Sam 22 Déc 2012 - 10:42

pierrepoint a écrit:
Bill a écrit:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k403610t/f3.image.langFR


Une perle bolchévique ! l'exécution avait été relatée partiellement dans Profession Bourreau de Franois Foucard. Elle est reproduite ici intégralement . Nos amis de l'Huma se lâchent dans la description !
Notre ami Bill est en très grande forme...!!! Voir aussi le " Carnet Noir ", pages 114 à 116, qui cite largement le compte-rendu de l' Huma.A noter, et ceci explique peut-être cela, que l'avocat dudit Cipierre est désigné comme étant notre camarade Berton ...ce qui devrait nous mettre le prépuce à l'oreille  Laughing !!!
Bonne journée !

Le prépuce, Pierrepoint, je ne suis, en aucun cas, assez souple pour le porter à mon oreille.   lol!
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Lun 24 Déc 2012 - 10:59


Les Grandes Affaires Criminelles de Dordogne




La Dordogne, un département où il fait bon vivre ? Généralement oui, mais si vous prenez le temps d'éplucher les archives judiciaires, vous vous rendrez vite compte que la paix et la tranquillité ne règnent pas toujours dans ce territoire rural… De la mort mystérieuse d'un prêtre dans les toilettes de l'abbaye de la Peyrouse à l'assassinat, par une nuit de lune descendante, d'un industriel venu au secours d'une famille de Lembras séquestrée par un homme cagoulé et armé, en passant par la célèbre affaire Delcouderc et l'horrible drame d'Hautefaye, suivi d'une quadruple exécution sur la place de ce petit village, ce sont trente-deux histoires criminelles ayant secoué la Dordogne entre le début du xvie siècle et la fin des années 1980 que met en scène Rudi Molleman, Périgordin d'adoption. Au fil des pages, vous croiserez la route, pour votre plus grande frayeur, de François Desplat, qui abattit un notaire sous les yeux des gendarmes avant de prendre la poudre d'escampette pendant un an ; de Lavoix Jardry, qui donna du fil à retordre au bourreau Deibler ; de Jean Mérilhou, qui se suicida la veille de son procès ; d'André Bellier, qui applaudit quand le procureur réclama sa tête ; de Firmin Cipierre, qui mordit un des gardiens le conduisant à la guillotine… Entrez dans ces Grandes Affaires Criminelles de Dordogne et faites connaissance avec ces hommes et ces femmes sans morale ni scrupule qui, au « pays des mille et un châteaux », furent capables et coupables du pire…

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   Mer 12 Juin 2013 - 15:40

"""""Ça m'intéresse ; j'aime savoir ce que sont devenus les condamnés au bagne. Les conditions de vie étaient si épouvantables que l'immense majorité d'entre eux mouraient très rapidement mais quelques uns (rares) ont pu s'évader ou survivre.""""


C'était très contrasté. Déjà, les pires des criminels étaient expédiés aux îles du Salut (à peu près aucun risque d'évasion, donc pas de scandale en France) où les conditions étaient très acceptables. Pas de paludisme, pas de chantiers forestiers, etc.

Pour les autres, il fallait survivre aux trois premières années (la troisième classe) et ensuite, sauf mauvaise conduite avérée, on était affecté à des postes sinon de tout repos, du moins pas pires que ceux des ouvriers fondeurs ou des mineurs de fond...


Mohamed ben ali, encore recensé à 73 ans avec 47 ans de bagne...


www.bagnedeguyane.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930   

Revenir en haut Aller en bas
 
Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Firmin Cipierre, un condamné récalcitrant - 1930
» Yves Le Floch- 1930
» Les réactions des condamnés face à la guillotine
» Vente d'une tête d'un condamné à mort guillotiné
» Les condamnés à mort, les guillotinés de la Révolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: