La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sante Caserio - 1894

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Sante Caserio - 1894   Ven 13 Juin 2008 - 21:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Sante Caserio   Lun 16 Juin 2008 - 9:35

Ci-joint le lien vers un article sur Caserio - anarchiste italien qui, curieusement, alla poignarder le président Sadi Carnot - avec 2 gravures de l'attentat et de l'exécution.


http://www.prato.linux.it/~lmasetti/antiwarsongs/canzone.php?lang=it&id=5994

2 ans après un autre anarchiste assassina le roi d'Italie Humbert Ier avec plus de chance - il fut interné dans un asile d'aliénés où il mourut au bout de 5 ans.

[Pour anecdote, une grande partie de la fortune actuelle des Savoie proviendrait de la prime d'assurance-vie souscrite par le roi aux Lloyds de Londres et dont le montant était tellement colossal que les assureurs ne pouvant pas la payer, le nouveau roi Victor Emmanuel III leur demanda de la garder en gestion en la faisant fructifier...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Santo ieronimo et autres politiques!.....   Sam 11 Oct 2008 - 22:37

Bonsoir les amis...

Santo ieronimo (Italie)

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=319&u=11395437

Benedetto "Benito" MUSSOLINI (futur "DUCE") arrête en Suisse avec ses tifs....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=320&u=11395437


--A bientôt...
-Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Sam 11 Oct 2008 - 23:08

-Bonsoir, cher Sylvain....

- Bravo et merci, car celle-ci est de bien meilleure qualité que la mienne...
--Amitiés sincères....
-Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Mar 14 Oct 2008 - 13:04

bernard weis a écrit:
Benedetto "Benito" MUSSOLINI (futur "DUCE") arrête en Suisse avec ses tifs....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=320&u=11395437

Oui, c'est bien lui; ça alors! On connait le motif de l'arrestation? scratch

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Mar 14 Oct 2008 - 13:16

Merci! Very Happy

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Bill
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: CASERIO 1894   Sam 8 Nov 2008 - 12:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: The execution   Mer 12 Nov 2008 - 21:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Caserio   Jeu 13 Nov 2008 - 21:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Exécution : Que penser de la légende du dessin ?   Ven 20 Fév 2009 - 1:00

LÉGENDE : LYON — Exécution de Caserio — (Dessin de M. L. Tinayre, d'après une photographie instantanée communiquée par notre correspondant , M. De Rolland.)





Suite à la fermeture du site hébergeur, les images contenues dans ce message avaient disparu. Merci à Archange qui les a retrouvées (03/12/2011).

Revenir en haut Aller en bas
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Ven 20 Fév 2009 - 13:20

Il n'est pas impossible que la photo ait existé...

En tout cas, à part des erreurs de détail dans le dessin de la machine, tout semble très vraisemblable: le théatre d'exécution dégagé, avec quelques "privilégiés admis près de la guillotine, et avec le fourgon dont le condamné vient de descendre, le positionnement des trois aides et de Louis DEIBLER, qui est de loin assez ressemblant si l'on compare à ce qu'on sait de son apparence, et même les costumes ,(Louis D. était fidèle au huit-reflet, tandis que le photographe, qui est sans doute Anatole, porte déjà le melon).

On croit donc volontiers à la légende .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Ven 20 Fév 2009 - 14:57

Je pensais que 1894 était un peu court comme date, quoique il y a des des plaques bien antérieures d'exécution. Mais pourquoi ne voit-on jamais la photographie de l'exécution de Casério. Trop mauvaise ?
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Sam 21 Fév 2009 - 6:21

Peut-etre est elle de la meme qualitee que celle de Landru qui a aussi ete "retouchee" (plutot re-dessinee d'apres la photo...)

Les proportions generales de la machine, du panier et du fourgon ainsi que les details de l'execution, position des aides etc. semblent tres exactement representes mais tous les petits details de construction de la machine sont incorrects (mouton, lame, jambes de force, bassine, paravent). La photo ne doit donc avoir qu'une silhouette sombre de la scene permettant de donner les bonnes proportions au dessin mais sans pouvoir distinguer les details.

Une photo "instantanee" prise au petit jour, en 1894, ca devait pas etre bien joli!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Mer 8 Avr 2009 - 11:40

Le couteau ayant servi à frapper le Président.

Manière dont Casério a frappé.


Source : Livre du professeur Alexandre Lacassagne, « Casério ».


Dernière édition par mercattore le Jeu 7 Jan 2010 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Mer 8 Avr 2009 - 18:32

ça fait penser à une sorte de bayonnette bouchon - comme il y en a eu pour des fusils de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Jeu 7 Jan 2010 - 16:14

Merci, Javier, pour ce très intéressant article ! Ayant eu une impression de "déjà lu", je suis aller fouiller dans ma bibliothèque study ...Conclusion vraisemblable : l'auteur du récit de l'exécution de Caserio s'est quelque peu inspiré des deux récits de l'exécution d'Emile Henry le 21/05/1894,dont les auteurs sont respectivement Clemenceau et M. Barrès ! A noter que l'aspect "technique" des choses est bien évidemment le même dans les deux cas What a Face
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Sam 29 Mai 2010 - 22:22

La complainte de Caserio - en italien:


http://www.ildeposito.org/archivio/canti/canto.php?id=75

Il sedici di agosto, sul far della mattina,
Il boia avea disposto l'orrenda ghigliottina,
Mentre Caserio dormiva ancor
Senza pensare al triste orror.

Entran nella prigione direttore e prefetto,
Con voce di emozione svegliarono il giovinetto;
Disse svegliandosi: "Che cosa c'è?".
"è giunta l'ora, alzatevi in piè".

Udita la notizia si cambiò nell'istante,
Veduta la giustizia stupì tutto tremante;
Il chieser: "Prima di andare a morir,
Dite se avete nulla da dir".

Così disse al prefetto: "Allor ch'io morto sia,
Prego, questo biglietto date alla madre mia;
Posso fidarmi che lei lo avrà ?
Mi raccomando per carità .

Altro non ho da dire: schiudetemi le porte,
Finito è il mio soffrire, via datemi la morte;
E tu, mia madre, dai fine al duol
E datti pace del tuo figliuol".

Poi con precauzione dal boia fu legato
E in piazza di Lione fu quindi trasportato
E spinto a forza il capo entrò
Nella mannaia che lo troncò.

Spettacolo di gioia la Francia manifesta,
Gridando: "Evviva il boia che gli tagliò la testa!"
Gente tiranna e senza cuor,
Chi sprezza e ride l'altrui dolor.

Allor che n'ebbe avviso l'amata genitrice,
Le lacrime nel viso scorreano all'infelice;
Era contenta la madre almen
Pria di morire stringerlo al sen.

L'orribile dolore le fè bagnare il ciglio,
Pensar solo al terrore che li piombò nel figlio;
Misera madre, quanto soffrì
Quando tal nuova del figlio udì!

Io pregherò l'Eterno, o figlio sventurato,
Che dal tremendo averno ti faccia liberato;
Così, pregando con forte zel,
L'alma divisa ritorni in ciel!
Fonte: Vettori Giuseppe, Canzoni italiane di protesta 1794 - 1974, Roma, Newton Compton, 1975

Informazioni:

Sante Caserio fu ghigliottinato a Lione per aver pugnalato Sadi Carnot, presidente della repubblica francese.
Di questo canto sono note diverse versioni, che riportano autori del testo diversi (vedi: Catanuto S. Schirone F. Il canto Anarchico in Italia nell'Ottocento e nel Novecento, Zero in Condotta, Milano, 2009 pgg.96-97-98)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Sante Caserio   Ven 14 Jan 2011 - 20:19

D'autre photos de Sante Caserio et du président Sadi Carnot


Sadi-Carnot



Sante Caserio



L'assassinat



Sadi Carnot sur son lit de mort



Sante Caserio



Caserio aux assises



La plaque au Palais de la bourse ( Lyon )


Dernière édition par Adelayde le Jeu 17 Mar 2011 - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Sante Caserio   Sam 15 Jan 2011 - 22:45

Une autre illustration de l'attentat



Dernière édition par Adelayde le Jeu 17 Mar 2011 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Sante Caserio   Mer 19 Jan 2011 - 17:38


D'autre photos de SC et SC

L'assassinat de Sadi Carnot





Sante Caserio dans sa cellule



Dernière édition par Adelayde le Jeu 17 Mar 2011 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: THE GREAT TRIPLE   Ven 4 Fév 2011 - 18:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Ven 29 Avr 2011 - 14:31



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Dim 1 Mai 2011 - 6:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   Dim 1 Mai 2011 - 7:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Le Plaidoyer de Sante CASERIO   Dim 28 Aoû 2011 - 18:21

Je ne sais pas si cela a un intérêt ici, mais j'ai trouvé intéressant de prendre connaissance de la justification de son acte par son auteur...

Le 24 juin 1894, Après que le Président Carnot donna la peine de mort à Vaillant pour son attentat à la chambre des députés, Sante Caserio tua le président Carnot pendant une cérémonie publique à Lyon en le frappant au cœur à l’aide d’un couteau sur lequel était gravé « Vaillant ». Après cet acte, il n’essaya pas de fuir, mais courut autour de la voiture du moribond en criant « Vive l’anarchie ». Il passa en cour d’assises les 2 et 3 août et fut guillotiné le 16 du même mois.

Voici quelques extraits de son plaidoyer devant le tribunal qui le condamna à mort.

Messieurs du juré ! Je ne me ferai pas une défense, mais plutôt une explication de mon action.

Depuis mon jeune âge, j’ai appris que la société présente est très mal organisée, si mal que chaque jour plusieurs malheureux se suicident, laissant femmes et enfants à la détresse la plus terrible. Des ouvriers, par milliers, cherchent du travail et ne peuvent en trouver. Des familles pauvres quêtent pour de la nourriture et grelottent de froid ; elles souffrent de la plus grande misère ; les plus jeunes demandent de la nourriture à leurs pauvres mères, et celles-ci ne peuvent leur en donner, parce qu’elles n’ont rien. Les seules choses que la maison contenait ont déjà été vendues ou échangées. Tout ce qu’elles peuvent faire est demander l’aumône ; souvent elles sont arrêtées pour vagabondage.

Je suis parti de ma terre natale parce que j’en venais souvent aux larmes en voyant des petites filles de huit ou dix ans obligées de travailler 15 heures par jour pour une misérable paye de 20 centimes. Des jeunes femmes de 18 ou 20 ans travaillent aussi 20 heures par jour pour une rémunération de railleries. Et cela n’arrive pas seulement à mes compatriotes, mais à tous les ouvriers, qui se prennent une suée à longueur de journée pour un morceau de pain, alors que leur labeur apporte l’argent en abondance. Les ouvriers sont forcés de vivre dans les conditions les plus misérables, et leur nourriture consiste en un peu de pain, quelques cuillerées de riz, et de l’eau ; donc lorsqu’ils atteignent l’âge de 30 ou 40 ans, ils sont morts de fatigue et vont mourir dans les hôpitaux. En outre, en conséquence d’une mauvaise alimentation et du surmenage, ces tristes créatures sont, par centaine, dévorés par la pellagra - une maladie qui, dans mon pays, attaque, comme les docteurs disent, ceux qui sont mal nourris et qui mènent une vie pénible et de privation.

J’ai remarqué qu’il y plusieurs personnes qui ont faim, et plusieurs enfants qui souffrent, tandis que le pain et les vêtements abondent dans les villes. J’ai vu plusieurs grandes industries pleines de vêtements et de produits de laine, et j’ai aussi vu des entrepôts pleins de blé et de maïs, qui conviendraient à ceux qui en ont besoin. Et, d’un autre point de vue, j’ai vu des milliers de gens qui ne travaillent pas, qui ne produisent rien et qui vivent grâce au labeur des autres ; qui chaque jour dépensent des milliers de francs pour se divertir ; qui corrompent les filles des ouvriers ; qui possèdent des logements de quarante ou cinquante pièces ; vingt ou trente chevaux, plusieurs serviteurs ; en un mot, tout les plaisirs de la vie. (sic)

Je crois en Dieu ; mais quand je vois une telle inégalité entre les hommes, je reconnais que ce n’est pas Dieu qui a créé l’homme, mais l’homme qui a créé Dieu. Et j’ai découvert que ceux qui veulent leur propriété respectée, ont intérêt de prêcher l’existence du paradis et de l’enfer, et de garder le peuple dans l’ignorance.

Il y a peu de temps, Vaillant lança une bombe dans la Chambre des Députés, pour protester contre l’actuel système de la société. Il n’a tué personne, seulement blessé quelques personnes ; mais la justice bourgeoise l’a condamné à mort. Et non satisfaite de la condamnation de l’homme coupable, elle a poursuivi les Anarchistes, et arrêta, non seulement ceux qui connaissaient Vaillant, mais même ceux qui ont été présent à une lecture Anarchiste.

Le gouvernement ne pensa pas à leur femme et enfants. Il n’a pas considéré que l’homme détenu en cellule n’était pas le seul à souffrir, que ses petits réclamaient du pain. La justice bourgeoise ne s’est pas troublée à propos de ces innocents, qui ne savent même pas ce que la société est. Ce n’est pas de leur faute si leurs pères sont en prison ; ils veulent seulement se nourrir.

Le gouvernement en vient à fouiller les domiciles privés, à ouvrir des lettres personnelles, à interdire les lectures et les rencontres, et à pratiquer l’oppression la plus infâme contre nous. Même aujourd’hui, des centaines d’Anarchistes sont arrêtés pour avoir écrit un article dans un journal ou pour avoir exprimé une opinion en publique.

Eh bien, si les gouvernements emploient contre nous les fusils, les chaînes, les prisons, est-ce que nous devons, nous les anarchistes, qui défendons notre vie, rester enfermés chez nous ? Non. Au contraire, nous répondons aux gouvernements avec la dynamite, la bombe, le stylet, le poignard. En un mot, nous devons faire notre possible pour détruire la bourgeoisie et les gouvernements. Messieurs du Juré, vous qui êtes les représentants de la société bourgeoise. Si vous voulez ma tête, prenez-la ; mais ne croyez pas qu’en faisait cela vous arrêterez le mouvement anarchiste.


Faites attention, l’homme récolte ce qu’il a semé.

Sante Caserio.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sante Caserio - 1894   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sante Caserio - 1894
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sante Caserio - 1894
» L’abbé Bruneau - 1894
» COMMUNIQUE DE L’INTERSYNDICALE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE
» Emile Henry - 1894
» salaire des paramedicaux de sante publique juillet-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: