La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Autre passion "inavouable" - les camps de concentration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 2 Avr 2008 - 7:58

Quand on a une fascination pour tout ce qui touche aux meurtres, à la guillotine, aux détails, aux bourreaux...c'est peu avouable affraid . Personnellement, le week-end dernier, j'ai réalisé un rève tout aussi peu avouable : visiter un camp de concentration !
Depuis exactement 30 ans (et ça fait un bail quand on n'en a que 40 !), en 1978 quand on nous a fait lire en classe "Le Journal d'Anne Frank" et que pour complèter ce cours, on nous a emmenés en excursion au (très petit) camp de Breendonk près de Bruxelles...la fascination n'a fait que grandir !
Depuis, j'ai une bibliothèque bourrée de livres de témoignages de survivants, de livres au sujet d'Eva Braun en rapport avec Hitler, de livres au sujet de la guerre, pratiquement tout ce qui est à trouver sur Anne Frank.
En fait, j'ai fait d'une pierre trois coups : aller à Weimar pour y visiter mon amie Antje, pour y voir un concert de musique (Elliott Murphy) et pour visiter le camp de Buchenwald.
Quand j'aurai trié mes photos, j'en mettrai quelques unes si jamais ça devait intéresser.
En tout cas, ça glace des pieds à la tête, quand on se trouve à moins d'un mètre d'un four crématoire...je pense ne jamais oublier ce moment... pale affraid Et ce qui est sur et certain, c'est que mon envie d'en voir plus n'a pas été rassasiée puisque mon projet de voir un jour Auschwitz est encore bien présent mais ce sera probablement pour l'année prochaine.
Je tiens quand même à préciser que ces "envies" et "rêves" n'ont rien à voir avec du voyeurisme mal placé ou un quelconque sens du commérage. En fait, je réalise que c'est même difficile à expliquer, mais je suppose qu'entre gens passionnés par les sujets discutés ici, vous comprendrez ce que je veux dire ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: passion inavouable   Mer 2 Avr 2008 - 22:18

Chere Chantal,
Je ne pense pas que votre message m'etait directement adresse, mais sa lecture m'a neanmoins touche. J'ai visite en 1969 ou 70 le camp du Struthof en Alsace, et quelques annees plus tard le village d'Oradour sur Glane. Personnellement je ne parlerai pas de passion. Je pense qu'en ce qui me concerne, ces leiux font partie de mon histoire, meme si je suis ne 11 ans apres la fin de la 2eme guerre mondiale. Ils sont une partie de mon histoire dans le sens que les evenements de cette periode m'ont ete rapportes tres tot, ne serait-ce qu'a l'ecole. Ils font partie de mon inconscient quelque part. Et si je passe dans un endroit ou quelque chose qui touche a cette periode s'est passe de marquant, je ne detourne pas le pas ou les yeux, c'est plus fort que moi. Je ne pense pas qu'il s'agisse de voyeurisme, c'est quelque chose de "tripal", si vous me passez une expression un peu familiere. Ca a a voir avec les emotions, la culture familiale, l'enfance et peut-etre d'autres choses encore. De toute facon je ne peux visiter un tel endroit comme un musee, c'est impossible. Il y a toujours une forme de recueillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Jeu 3 Avr 2008 - 7:47

Le recueillement et les émotions sont tellement intenses et tellement "dans les tripes", comme vous le dites si bien, que quatre jours ont passé mais je suis encore à me promener dans une profonde confusion et la tête pleine de souvenirs....Je me réveille la nuit en repensant au camp et en imaginant le réel de la guerre et toute son horreur, c'est hallucinant...
J'ai en effet utilisé le mot "passion" mais c'était à défaut d'en trouver un meilleur... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Jeu 3 Avr 2008 - 13:02

Chère Chantal,

Rien de moralement répréhensible à votre fascination, dès lors qu'elle ne touche pas à l'obsession morbide permanente
(mais je ne suis pas psy lol! ).

Pour ma part, je n'éprouve aucune "fascination" pour les crimes de guerre ou de masse. Seul m'intéresse ce qui a trait aux criminels (outre la guillotine, je suis fasciné par le bagne) et aux exécuteurs, y compris ceux d'avant la guillotine.

Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'un exécuteur sain d'esprit devait très certainement angoisser lui aussi la nuit précédant l'exécution et qu'il devait être soulagé lorsque cela était fait.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Jeu 3 Avr 2008 - 14:05

Chère Chantal !
Autant le système nazi d'assassinat en masse de personnes innocentes au motif de leur race, de leur croyance, de leur orientation sexuelle ou de leur prétendue inutilité économique est parfaitement révulsant...quoique le grand Staline a procédé à la même chose, à l'aspect industriel près, et en faisant moins de bruit, autant la mise à mort par des exécuteurs mandatés, selon les formes prévues par les lois de l'époque et à l'issue
de procès réguliers ne doit pas vous traumatiser plus que de raison.A vous lire, j'ai l'intime conviction que vous êtes désespérément normale... Wink Alors, prenez donc un petit genièvre en cas de cauchemars récurrents, a la santé du Grand Anatole Laughing
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Jeu 3 Avr 2008 - 14:16

En fait, j'enrage (pas contre vous tous, soyez rassurés !) car je n'arrive pas à mettre mes impressions dans des mots concrets et corrects. Passion et fascination ne sont pas vraiment opportuns quand on parle de l'horreur...je suis probablement en effet tout à fait normale mais le fait reste tout de même que quand j'ai raconté ici et là que j'allais allé visiter le camp de Buchenwald, on m'a regardée en se disant "elle est dingue !" (ou est-ce une impression ? scratch ). J'ai été profondément touchée et choquée de m'y trouver, de plus dans un silence oppressant car au haut d'une colline et dans un vent assez froid puisqu'idem et vu que le sujet recoupe de manière lointaine les sujets traités ici (il existe un sujet "les exécutions /nazis", je voulais partager ce vécu avec vous. Ceci est fait, même si ce fut maladroitement... affraid confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 14:29


L'horloge au-dessus de l'entrée principale. Bloquée à 15h15, heure de libération du camp le 11 avril 1945


Restes des voies de chemin de fer d'arrivée au camp


Mémorial créé autour d'une fosse commune retrouvée après la guerre


Mémorial commémoratif. Chaque personnage a une expression différente. Très impressionnant.


Four crématoire. Avec au milieu reliques de souvenirs.


Gibet dans le musée, dont une poutre manque.


Chevalet de torture, dans le musée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 14:43


Pendant la guerre, regardez bien l'arbre et le bâtiment à l'arrière...


Voici ledit bâtiment aujourd'hui et ...


Les restes de l'arbre qui a été détruit. On l'appelle aujourd'hui "Arbre de Goethe"


Mémorial aux victimes


La porte d'entrée du camp


Et moi, pour vous servir ! lol! J'espère ne pas vous avoir trop barbés avec mes photos Sleep affraid No ...merci de les avoir regardées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hobbi
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 15:00

Brrr les fours crématoires, ca fait froid dans le dos !

Merci Chantal, sympa le petit reportage photo Very Happy

Ps : j'aimerai moi aussi visiter un camp un jour, pour me rendre compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 15:15

Hobbi a écrit:
Brrr les fours crématoires, ca fait froid dans le dos !

Bonjour,

Plutôt bizarre comme expression pale !
Revenir en haut Aller en bas
Hobbi
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 16:44

Ah oui, froid dans le dos ...

Ou chaud aux fesses Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   Mer 9 Avr 2008 - 17:53

Hobbi a écrit:
Brrr les fours crématoires, ca fait froid dans le dos !

Merci Chantal, sympa le petit reportage photo Very Happy

Ps : j'aimerai moi aussi visiter un camp un jour, pour me rendre compte !

De chez moi, ça fait environ 600km en voiture et +/- 5 à 6 heures de route. 7 heures par le train car une halte à Frankfort de +/- 1 heure. De chez vous, ça doit être moins long puisque la Wallonie est plus proche de l'Allemagne. Moi j'y retourne pour de vraies vacances en juillet, les paysages sont fantastiques et les promenades en montagne un vrai plaisir. sunny :cheers: flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: photos   Jeu 10 Avr 2008 - 7:50

Bonjour
Que peut-on dire devant ces images? Une pensee me revient que j'avais eu en visitant le Struthof en Alsace: le systeme nazi semble s'etre ingenie a installer des enfers dans des lieux ou la nature est splendide.
Probablement une autre marque de la perversite de cette ideologie.
Une autre pensee dont je me souviens, apparemment due a Jean Cau dans un de ses romans: "pourquoi faut-il que le mal soit si beau?"
Il en parlait pour exprimer l'emotion ressentie par quelque'un face a un tankiste allemand, sangle dans ce fameux uniforme noir...
Ceci dit, chere Chantal, je relisais vos post, et je suis assez proche de vos sentiments, meme en n'etant pas un partisan du chatiment supreme.
Je vous rejoints a 100% sur le chapitre des enfants, et des victimes en genral.
Le probleme n'est pas simple, philosophiquement et moralement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autre passion "inavouable" - les camps de concentration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autre passion "inavouable" - les camps de concentration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer une pension animale pour vivre (de) ma passion !
» Photos d'une autre époque
» Le cuisine : ma passion
» Passion d' Egypte
» transfert de données d'une compagnie à une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: