La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exécutions à la Une

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
konvoi
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 66
Localisation : Montauban (82)
Emploi : retraité, inscrit sur le forum le 27-01-2006
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Exécutions à la Une   Lun 17 Mar 2008 - 16:40

Récit de la double exécution le 03 août 1893 à Hautmont de Edmond Claeys et Auguste DeGroote Assassins de Mme Wiart, le 26 mai 1892
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konvoi
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 66
Localisation : Montauban (82)
Emploi : retraité, inscrit sur le forum le 27-01-2006
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Lun 17 Mar 2008 - 17:19

Récit de l'exécution le 16 décembre 1892 Paris de Eugène Crampon Surpris lors d'un cambriolage, tue en s'enfuyant le 03 mars 1892 le bijoutier Célestin Martinet, le pharmacien Joseph Bottelin et blessa grièvement Théodore Girault, rue Saint-Denis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Lun 17 Mar 2008 - 21:11

No


Dernière édition par dédédu77 le Mer 26 Mar 2008 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
konvoi
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 66
Localisation : Montauban (82)
Emploi : retraité, inscrit sur le forum le 27-01-2006
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Mar 18 Mar 2008 - 12:05

Exécution de Julien Communal le 20 juillet 1892 Rennes qui tua le 08 mars 1892 Marie Gallais, 27 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konvoi
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 66
Localisation : Montauban (82)
Emploi : retraité, inscrit sur le forum le 27-01-2006
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 21 Mar 2008 - 16:46

Recit dans le journal "L'Ouest-Eclair" de l'exécution de Clément Tranquet à Caen le 21 décembre 1918 pour le meutre et le vol qualifié de M. Lecomte 72 ans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Sam 22 Mar 2008 - 9:56

Ces écrits restent quand même toujours édifiants... affraid pale J'ai beau en avoir lu des dizaines et des dizaines dans les histoires criminelles, mais à chaque fois j'ai l'impression que mes cheveux en touchent le plafond ! affraid affraid pale geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Exécution de Francisco BELTRAN (1872)   Jeu 3 Avr 2008 - 0:52

Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Jeu 3 Avr 2008 - 8:13

Deux réflexions macabres me viennent à l'esprit :

1. La lunette avait, je pense, des mesures "standard"...que faisait-on donc pour les "gros cous" ? (sans vouloir faire de jeu de mots déplacé... Laughing )
2. On dit que le condamné était pris d'un étouffement subit..je ne comprends pas bien comment cela est possible... confused De plus, je les croyais "saucissonnés" à un point que tout mouvement était impossible, comment est-ce donc possible qu'ils fassent un mouvement tel qu'ils aient été ou étouffés ou aient provoqué la rupture d'un vaisseau sanguin ? confused Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Jeu 3 Avr 2008 - 12:50

CHANTAL a écrit:
Deux réflexions macabres me viennent à l'esprit :

1. La lunette avait, je pense, des mesures "standard"...que faisait-on donc pour les "gros cous" ? (sans vouloir faire de jeu de mots déplacé... Laughing )
2. On dit que le condamné était pris d'un étouffement subit..je ne comprends pas bien comment cela est possible... confused De plus, je les croyais "saucissonnés" à un point que tout mouvement était impossible, comment est-ce donc possible qu'ils fassent un mouvement tel qu'ils aient été ou étouffés ou aient provoqué la rupture d'un vaisseau sanguin ? confused Rolling Eyes

1. Au contraire, je crois me souvenir que le diamètre était trop grand, ce qui occasionnait parfois des exécutions semi ratées (au niveau de la machoire; pardon pour le gore, mais il faut bien être précis).
Pour cette raison Meyssonnier ou Obrecht (je ne sais plus) décida alors de faire une lunette avec un diamètre plus réduit. Avantage : plus de possibilité pour le condamné de se retirer partiellement, d'où un meilleur maintien.

2. Il s'agit des supputations habituelles de journaliste.
D'après les exécuteurs la chute de la lunette provoquait parfois (en faisant croire que c'était la lame qui tombait) une émotion supplémentaire au condamné (déjà en état d'angoisse extrème), ce qui entrainait une crise cardiaque ou une rupture d'anévrisme, juste avant la décapitation.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 22 Mai 2009 - 0:48

Exécution de Lucien Pajot le 6 septembre 1911 (L'INDICATEUR GÉNÉRAL de Seine-et-Marne)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 22 Mai 2009 - 12:23

Oui, peut-être c'est une affaire intéressante.

Voici une exécution ancienne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Mer 17 Juin 2009 - 15:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 19 Juin 2009 - 11:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 19 Juin 2009 - 12:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Jeu 7 Jan 2010 - 23:48

Antoine Favier, exécuté à Lille le 11 Janvier 1911



À partir de la page 27 de ce document, on rapporte le crime et l'exécution.
http://www.genea-bdf.org/Bibliotheque/Genea-BdF73.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Jeu 21 Jan 2010 - 22:51



Il semble que la lame a entamé l'épaule; comment peut-il se produire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 22 Jan 2010 - 18:59

La rapidite de l'execution, et la double operation de declenchement, presque simultanee, de la lunette et du couperet peut produire cet effet.
Quand les aides roulent la bascule vers la lunette, la poitrine du condamne depasse amplement devant la planche qui ne fait que 1,25m de long. Si le condamne s'arqueboute sa poitrine peut facilement passer au dessus de la lunette inferieure et son tronc peut s'engager entre les montants. Si en meme temps le bourreau a la reaction trop rapide, la lunette tombe sur le dos du condamne et le couperet etant deja en chute, lui entame les epaules...
Ca explique pourquoi certains bourreaux, comme Desfourneaux, semblaient lents car ils pouvaient facilement rater une execution si ca allait trop vite. Deibler note a sa derniere execution que le menton du condamne avait ete entame et que c'etait l'erreur de son aide (Desfourneaux?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 22 Jan 2010 - 19:17

Les cous trop gros (exemple, celui de Gorgulov, assassin de Paul Doumer en 1932) posaient aussi parfois quelques problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Ven 22 Jan 2010 - 23:56

Je suis assez sur que la plupart des histoires d'executions completement ratees (Plusieurs chutes du couperet, condamnes a moitie decapite hurlant pendant qu'on essaye de les achever, condamne acheve a coup de clef a molette ou de hache etc.) sont des fabrications de journalistes abolitionistes avec beaucoup d'imagination. L'execution de Gorguloff fut sans incident d'apres mes informations mais c'est a son sujet que circule la fameuse histoire de la clef a molette.
J'ai verifie que l'execution de Neel a St Pierre en 1889 (aussi un massacre d'apres plusieurs ecrits) se deroula sans aucun probleme (temoignage detaille d'Emile Sasco, present a l'execution).
La photo de Lefevre, execute en 1915, a ete diffuse avec une explication qu'il s'agit aussi d'un "ratage" (Il fut guillotine trois fois d'apres Le Crapouillot) mais un ami qui est medecin legiste a examine la photo et a confirme qu'il s'agit d'une trepanation posthume durant l'autopsie et pas d'un "scalpage" par guillotine.
La force de la guillotine Berger est enorme et il n'y aucune chance qu'un cou aussi epais qu'il soit, arrete la lame. Par contre il est fort possible qu'il fut difficile de placer Gorguloff dans la lunette a cause de son cou. Le trou de la lunette fait 15cm de diametre, mon cou fait 12cm. Pour bloquer la lunette Gorguloff devait etre enorme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Sam 23 Jan 2010 - 10:20

Citation :
La force de la guillotine Berger est enorme et il n'y aucune chance qu'un cou aussi epais qu'il soit, arrete la lame. Par contre il est fort possible qu'il fut difficile de placer Gorguloff dans la lunette a cause de son cou. Le trou de la lunette fait 15cm de diametre, mon cou fait 12cm. Pour bloquer la lunette Gorguloff devait etre enorme...

C'est exactement ça, le "problème". Il a fallu "forcer" un peu pour le positionner (en plus, je n'y étais pas mais je suppose que consciemment ou non il ne devait pas coopérer activement à sa mise en place). Apparemment Gorguloff était relativement difforme... Géant d'une part, et hypertrophie du torse et du cou

Pour les "ratages", il n'y en eut pas tant que ça, mais il y en eut... essentiellement dus à des montages "amateurs" de la guillotine avant la "centralisation" des exécutions faites par des bourreaux experts (genre Heidenreich, Deibler ou ses successeurs). C'est pour cela que la stricte horizontalité était requise. Là où c'était fréquent il y avait des dalles prépositionnées (Paris, Guyane, etc.) mais ailleurs il fallait employer le niveau.


Dernière édition par benjamin le Sam 23 Jan 2010 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Les epaules?   Sam 23 Jan 2010 - 11:53

Bonjour.
Je me demande a la lecture de cet article si son auteur a relu ce qu'il etait en train d'ecrire... Pour que les epaules soient" legerement entamees"
-adorable euphemisme!- il faudrait qu'elles depassent le niveau de la lunette au dessus de la bassine, et donc que ladite lunette ne soit pas completement abaissee. Dans ce cas il aurait fallu que le bourreau actionne la chute du coteau sans que le condamne soit dans la position souhaitee, c'est a dire engagee sous la lame, mais le buste entre les deux parties de la lunette!!! Un peu surrealiste, non.? Si les epaules ont ete entamees, je pense qu'en fait elles ont ete contusionnees par la chute de la demi lunette superieure, et pas entamees par la lame. Par contre l'idee que le menton ait ete rabote du fait d'un cou un peu court ou d'un menton volumineux (cf Louis XVI) semble plus plausible.
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Sam 23 Jan 2010 - 13:51

Bonjour, Henri !
Il va falloir que je fasse une petite recherche, mais je suis sûr d'avoir lu (Carnet Noir Obrecht ? Carnets d'Anatole ?) un récit d'exécution mentionnant (Je cite de mémoire) : "Section au ras des épaules".
Vous tiendrai au courant.
Bon week-end
Revenir en haut Aller en bas
Javier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 783
Localisation : Euskadi
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Lun 25 Jan 2010 - 12:44

Bonjour,
Je comprends et trouve très raisonnable l'explication fournie par Michael comme possible cause de l'accident dans l'exécution de Lepot.
Cet incident est aussi cité dans le Palmarés de Sywan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Lun 25 Jan 2010 - 22:03

Dans les comptes rendus d'exécution, ou d'examen post mortem il est beaucoup plus fréquent de lire que la décapitation s'est opérée au raz du menton, qui parfois même est décrit comme entamé. En effet, la plupart du temps, le bourreau est tres attentif à ne déclencher la chute de la demi lunette supérieure qu'après s'être assuré du travail du "photographe" ou au signal de celui ci (ce qui n'empêche pas d'éventuels ratages exceptionnels).

Dans ce cas, on peut conclure que, le condamné sentant que sa tête n'est plus tenue par le photographe, et sentant la chute de la lunette (qu'il va peut être confondre avec le couperet) va avoir un dernier réflexe de retrait, de sorte que le menton va venir se presser contre la lunette juste au moment de la chute du couperet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   Lun 25 Jan 2010 - 22:06

A noter que le bourreau du bagne Hespel avait mis au point un système que je n'ai pas bien compris, qui assommait - ou du moins étourdissait - le condamné au moment de l'abaissement de la lunette. Il n'avais apparemment pas de photographe, car il tenait la tête par une oreille pour ne pas la laisser choir, et il la présentait "respectueusement" à l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exécutions à la Une   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exécutions à la Une
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photographies d'exécutions
» Les exécutions capitales - étude de J-C Farcy pour Criminocorpus
» Les exécutions en Gaule
» Prisons romaines et exécutions privées
» Exécutions en Bretagne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: