La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Henri Languille - 1905

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alphonse
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Henri Languille - 1905   Lun 17 Mar 2008 - 4:30

Bonjour,

Enfin, j'arrive a avoir un peu de temps pour écrire ce message... et je vais soumettre un document à vous tous, experts en la matière :-))

J'imagine que vous connaissez tous par cœur cette histoire de Languille et de l'expérience du Dr Beaurieux :

C'est anglais, j'arrive plus a mettre la main sur la version française.. diable!..

http://www.metaphor.dk/guillotine/Pages/30sec.html

J'ai de très gros doutes sur la véracité de cette expérience ... je ne suis pas médecin, mais je suis passionné par les sciences de la vie en général.. A mon avis, cette histoire est un document grossier de "propagande" pour les abolitionnistes ..( je tiens a dire que je ne suis pas personnellement particulièrement un partisan de la peine, de mort, il faudrait pour l'appliquer une justice infaillible... mais je suis parfois partagé).
A l'époque (1905) il y avait un débat sur la peine de mort, et j'imagine que de réduire à néant l'affirmation selon laquelle la veuve donnait la mort sans souffrance et de maniéré instantanée, était un argument très fort pour les abolitionnistes.

Armand Fallières, Président de la République de 1906-1913
il est opposé à la peine de mort, il gracie systématiquement les condamnés à mort pendant les premières temps de son mandat.

Tiens.. tiens, ca coïncide... il a du lire ce document.. non ?

Ce pense que ce Languille devait être un client de Deibler, et ces notes doivent confirmer ou infirmer cette expérience, car je ne vois pas comment cette expérience aurait pu échapper aux carnets d'Anatole (114-18).
Je ne les ai pas... si qq pouvait vérifier ?

Je me pose les questions :
1. Comment une telle expérience pouvait elle avoir lieu lors d'une exécution publique, aux yeux et a la vue de tout le monde ? Que cela se fasse à hui clos, je le conçois, mais en plein air devant une meute assoiffée par le spectacle.. ?? C'est vraiment pas propice, et a la place du Dr Beaurieux, cela me stresserait quelque peu à sa conduite.

Quand on voit cette image (on dirait un dessin car je ne comprends pas le position du lampadaire.. et la perspective.. bref), on voit bien que cela s'est passé dehors devant tout le monde...

http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Execution_of_Languille_in_1905.jpg

2. Apres que les bois de justice eurent raison du supplicié,
Ca commence mal à mon avis:

"The head fell on the severed surface of the neck and I did not therefor have to take it up in my hands"

La tête tomba sur la surface sectionnée du coup, et je n'ai donc pas eu a la prendre dans mes mains"

Donc la tête pouvait comme cela, en 1905 tomber à terre, à même le sol !! Donc pas de photographe, pas de bassine, rien... comme au cinéma !! Et qu'en plus, elle a le bonheur de se trouver bien posée au sol dans cette position. Franchement, ca devait pas être très probable qu'une telle situation se produise... meme si c'etait le cas, la prendre entre les mains et la regarder me parait plus "confortable" (désolé du terme) pour conduire l'experience que de se pencher vers le sol... ou du moins la poser sur une table me semblait plus propice...


3. Après que les spasmes eurent cessé, 5-6 sec
...
"It was then that I called in a strong, sharp voice: "Languille!"
Ce fut le moment ou je l'interpella d'une voix forte et pointue "Languille!"

Et il fait ca comme çela, devant le public qui scandait "a mort a mort" 30s avant ?
Si le public l'a vu faire comment a t il pu reagir ? Silence ? Rien pas un mot dans le texte!
Il ne dit même pas qu'il s'est agenouillé, ne dit même pas à quelle distance il se trouve de la tête ... dommage.. pour un scientifique, c'est un peu léger je trouve...
Au fait, ça c'est passé a quelle heure, car s'il fait nuit, c'est difficile... quoiqu'il y a le fameux réverbère dessiné bizarrement sur l'image.


4. "I saw the eyelids slowly lift up, without any spasmodic contractions ..."
J'ai vu les paupières se soulever doucement, sans aucune contraction spasmodique .. comme quelqu'un qui se reveille ou que l'on arrache a ses pensées...

La, j'en doute.. c'est un tel choc, que cela doit être totalement impossible de maîtriser quoi que soit : soit il n'y a plus de conscience ou s'il y en a une la douleur doit être tellement colossale, qu'effectuer ce geste me semble complètement impossible..

5. On continue :
Next, Languille's eyes very definitely fixed themselves on mine and the pupils focused themselves.
Ensuite, les yeux de Languille se fixèrent sur les miens, et les pupilles
se sont focalisées d'elles mêmes"

Pupille focalisée ? Ca ne veut rien dire du tout...en terme médical, qu'a t il voulu dire ? Les pupilles s'ouvrent et se ferment pour réagir a la lumière, mais pas pour regarder quelqu'un... a moins que le docteur se trouva entre le lampadaire et le supplicé, et que ce dernier bouge son regard vers lui ?
La focalisation de la vue, elle même (cristallin, et non la pupille), est impossible a déceler de l'extérieur, et de l'intérieur c'est un acte inconscient!
Ce n'est pas écrit par un médecin ce texte, j'arrive pas à me sortir cette phrase de la tête..

6. On continue dans la description romantique ... rien de scientifique
"It was at that point that I called out again and, once more, without any spasm, slowly, the eyelids lifted and undeniably living eyes fixed themselves on mine with perhaps even more penetration than the first time.

... les yeux me regardaient avec encore plus de pénétration ... wouha, ca ca impressionne le quidam, comment fait il pour arriver à en juger de la sorte ? C'est complètement subjectif comme impression.. rien de scientifique .... encore du littéraire ou du roman..

Bref, tout ce trafic dure 30s, ce qui doit être une éternité pour le supplicié... et médicalement parlant...
je pense qu'il faut 100x moins qu'une veuve comme choc pour perdre conscience...

bref, je n'y crois pas, et c'est du n'importe quoi ... La description de ces événement n'a rien de scientifique ... ce docteur a t il bien existé ? J'ai l'impression que c'est un texte inventé de toute pièce... qui peux aider à tirer le vrai du faux ?

Plus je lis ce texte, plus je pense que cela a été écrit par un romancier ou un journaliste dans le but d'impressionner son lecteur.. Aussi autoriser ce genre d'expérience en 1905 dans la France républicaine, il fallait se lever tôt, peu etre dans les colonies ? Mais à peine 120km de Paris, j'ai du mal a y croire.

Sinon, en allant lire d'autres documents, d'autres expérience du même type ont été tentés, mais RIEN, à part bien sur des spasmes nerveux...bien normaux...
Donc, je pense que l'efficacité de la veuve devait être redoutable pour donner la mort instantanément. Et ces histoire de têtes vivantes, c'est à mon avis du mythe populaire pour effrayer le quidam..

Amis du forum, à vos commentaires... j'ai peut être tout faux ;-)))

Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : England
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 17 Mar 2008 - 13:04

Je suis complètement d'accord avec vous.

Même Si la conscience pourrait survivre la perte de sang immédiats et le traumatisme je crois l'impact de la lame sur le cou et alors après la coupure que le crâne frappe le le seau dérangerait le condamné.

Mais je ne crois pas qu'il y ait même une seconde de conscience est partie dans la tête après la coupure.

Quand une personne est convenablement pendue (par les normes britanniques) la luxation du cou envoie tout de suite le condamné dans un coma profond et fatal.

Je ne vois pas comment une décapitation complète permettrait l'a condamné à maintenir une meilleure conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MichelB
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 59
Localisation : Gers
Emploi : Animateur astro
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 17 Mar 2008 - 20:10

Excellente analyse et grande cohérence. Félicitations Alphonse.:cheers:

Meyssonnier, qui a tenu quand même un sacré paquet de têtes dans les mains, n'a jamais remarquer autre chose que "quelques tremblements de la face, comme des tics nerveux, pendant quinze secondes tout au plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1511
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mar 18 Mar 2008 - 12:43

Marco a écrit:
Je suis complètement d'accord avec vous.

Même Si la conscience pourrait survivre la perte de sang immédiats et le traumatisme je crois l'impact de la lame sur le cou et alors après la coupure que le crâne frappe le le seau dérangerait le condamné.

Mais je ne crois pas qu'il y ait même une seconde de conscience est partie dans la tête après la coupure.

Quand une personne est convenablement pendue (par les normes britanniques) la luxation du cou envoie tout de suite le condamné dans un coma profond et fatal.

Je ne vois pas comment une décapitation complète permettrait l'a condamné à maintenir une meilleure conscience.

Exact. Tout comme on tue net un lapin en lui donnant un violent coup de la main sur la nuque (d'où le terme "coup du lapin"), à plus forte raison on tue encore plus net quelqu'un en le décapitant.

Dès lors, les manifestations sur le visage d'un décapité sont purement issues des nerfs et non de la conscience.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mer 19 Mar 2008 - 1:27

Bonsoir,

Apparemment un consensus se dégage ... ;-)
Mais pas trop de réactions, ca m'étonne un peu...
Personne n'a la note de A.Deibler sur cette exécution ? ( 114-18 ) Mon huit s'est transformé en un personnage involontairement.

Merci pour les commentaires.

Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mer 19 Mar 2008 - 17:40

Alphonse a écrit:
Bonsoir,

Apparemment un consensus se dégage ... ;-)
Mais pas trop de réactions, ca m'étonne un peu...
Personne n'a la note de A.Deibler sur cette exécution ? ( 114-18 ) Mon huit s'est transformé en un personnage involontairement.

Merci pour les commentaires.

Al.
Bonsoir à tous !
Voir le lien " La vie après la chute du couteau", dans " La Veuve "...Toute cette histoire n'est qu'une légende, repiquée sur "Les Contes Cruels" de Villiers de l'Isle-Adam, donc antérieurement à 1905...En plus, Deibler qui était "boulot/boulot,service/service", n'aurait jamais toléré pareille chienlit autour de l'exercice de ses fonctions, sans parler des officiels présents !
Revenir en haut Aller en bas
Alphonse
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Jeu 20 Mar 2008 - 1:20

[/quote]Bonsoir à tous !
Voir le lien " La vie après la chute du couteau", dans " La Veuve "...Toute cette histoire n'est qu'une légende, repiquée sur "Les Contes Cruels" de Villiers de l'Isle-Adam, donc antérieurement à 1905...En plus, Deibler qui était "boulot/boulot,service/service", n'aurait jamais toléré pareille chienlit autour de l'exercice de ses fonctions, sans parler des officiels présents ![/quote]

Bonsoir,
Ah oui, avec le medium ! Ca c'est du GRAND n'importe quoi ! J'ai bien ri en lisant cette histoire...
Pour revenir a Deibler, oui, je le vois mal tolerer cette experience... Toujours personne pour verifier dans ces carnets ?

Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Jeu 20 Mar 2008 - 9:34

Il n'y a rien dans les carnets : c'est à partir des années 20 uniquement que Deibler a commencé à noter vraiment les compte-rendus d'exécution !

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Alphonse
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Ven 21 Mar 2008 - 2:35

merci Sywan!
Dommage, pour les notes.. qui n'existent pas.. cela aurait été instructif...
Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: survie apres la chute du couteau   Sam 22 Mar 2008 - 15:50

Bonjour.

Dans le genre, il y a une anecdote sur une executee celebre: Marie Stuart.
Ce n'etait pas la Veuve, mais la hache, comme tout le monde ici le sait probablement. Les recits que j'ai pu lire de cette execution/hacherie disent ceci:le bourreau a frappe un coup trop haut, dans les cheveux, un deuxieme qui a fait jaillir le sang et un troisieme pour sectionner ce qui restait. On pense que
Marie est morte assommee au premier coup, chez divers auteurs, apres avoir murmure "doux Jesus"... Mais certains recits disent qu'ensuite, on du jeter un manteau sur la tete qui claqua des dents pendants 10 mn. Et ceci, apres que le bourreau, l'ayant saisi par les cheveux pour la montrer au public en criant: "Ainsi perissent les ennemis de la Reine", il vit la tete se detacher des cheveux, qui etait une perruque rousse, et tomber sur le sol ou sur l'echafaud! Ouf! J'ai quand meme du mal a accepter cette suite d'incidents en entier...Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 48
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Sam 22 Mar 2008 - 23:41

Bonsoir,
Elle est bien bonne celle la ...
Encore des "journalistes" avides de sensations !

Ce qui me gene avec l'histoire de Beaurieux, c'est que c'est repris à profusion sur des sites web très sérieux sur la guillotine, et meme comble, il existe un musé (je ne sais plus lequel), ou ce texte est ecrit en noir sur un mur avec une lampe qui s'allume et s'éteint toute les 30s, histoire de faire vivre au lecteur la durée des fameuses trente secondes, le temps de lire le texte, et à la vie de s'en aller de la tete de Languille...

Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Dim 23 Mar 2008 - 18:24

Henri a écrit:
Bonjour.

Dans le genre, il y a une anecdote sur une executee celebre: Marie Stuart.
Ce n'etait pas la Veuve, mais la hache, comme tout le monde ici le sait probablement. Les recits que j'ai pu lire de cette execution/hacherie disent ceci:le bourreau a frappe un coup trop haut, dans les cheveux, un deuxieme qui a fait jaillir le sang et un troisieme pour sectionner ce qui restait. On pense que
Marie est morte assommee au premier coup, chez divers auteurs, apres avoir murmure "doux Jesus"... Mais certains recits disent qu'ensuite, on du jeter un manteau sur la tete qui claqua des dents pendants 10 mn. Et ceci, apres que le bourreau, l'ayant saisi par les cheveux pour la montrer au public en criant: "Ainsi perissent les ennemis de la Reine", il vit la tete se detacher des cheveux, qui etait une perruque rousse, et tomber sur le sol ou sur l'echafaud! Ouf! J'ai quand meme du mal a accepter cette suite d'incidents en entier...Et vous?



affraid affraid pale geek affraid confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L'exécution de Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 13:46

L'exécution de Languille à Orléans


Par Archange - 03/12/2011

Il y a huit enchères. Pour le moment la dernière est à 62euros.
Les enchères se terminent dans 3 heures, chez e.b.




La même photo, en grand format, a été découverte par Archange



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 16:48

La carte a été achetée 62,52 euros.
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 18:25

Tres belle carte et bonne reproduction digitale. A part les personnages ajoutes a la photo (Et les petits chapeaux dans l'avant plan), a-t-on remarque quelquechose de bizarre sur cette photo, comparee avec l'autre photo de l'execution de Languille?

Je vais ajouter un poste plus tard sur le sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 19:08

niavlys a écrit:
mercattore a écrit:
La carte a été achetée 62,52 euros.

...alors qu'il s'agit d'une photo-montage, et non de la photo réelle de l'exécution No

Sylvain,
Il y a toujours des amateurs pour ce thème, même pour des cp "arrangées", et le montage permet de voir la guillotine plus nettement que sur le cliché original Wink
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 20:47

Exactement Sylvain! Etes vous sur qu'il s'agit d'une seconde photo de l'execution de Languille en 1905 en non de celle de Sylvain Laroche en 1910 qui eut lieu sur la meme place? Je pense que la photo retouchee de Languille fut prise avant l'execution. La guillotine semble authetique et pas "rajoutee" comme les petits personnages. Je ne crois pas que les trucages a l'epoque auraient permis d'ajouter la photo de la guillotine, d'ou ma conclusion qu'il s'agit de deux executions differentes a la meme epoque mais avec la guillotine a deux endroits differents sur la place. Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 23:00

Une autre, en vente à...400euros :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Lun 10 Nov 2008 - 23:57

Commentaire accompagnant la vente de cette carte :

« Les CP d'exécutions capitales en France sont très peu nombreuses et constituent des documents rares. Cette carte photo de JOSEPH est le seul cliché d'éxécution capitale imprimé mécaniquement.
Pris tôt le matin, ce cliché a souffert du manque de lumière : c'est pourquoi il a fait l´objet de nombreuses retouches notamment pour les personnages du 1er plan (commentaires extraits de l'argus Neudin)*. »


* L'argus NEUDIN (annuel) était une excellente publication sur les CPA et modernes. Le décès de Gérard Neudin, son fondateur, a malheureusement interrompu sa publication.
Pour les exécutions capitales éditées en cartes postales, G. Neudin essayait d'en établir annuellement le recensement, averti par des collectionneurs sur de nouveaux documents non recensés. La collection complète de l'argus permettrait probablement d'avoir des renseignements intéressants sur des exécutions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mar 11 Nov 2008 - 1:56

Boisdejustice a écrit:
E d'ou ma conclusion qu'il s'agit de deux executions differentes a la meme epoque mais avec la guillotine a deux endroits differents sur la place. Qu'en pensez vous?

L'explication de Boisdejustice est judicieuse.

Sur le 1er cliché de 1905 le guillotine est placée devant le lampadaire et sur celui de sylvain elle se trouve derrière et effectivement une très bonne explication est que les deux clichés représentent deux exécutions différentes sur la place du Bel Air : 1905 et 1910.

Sur le dernier cliché (agrandi) que j'ai posté la guillotine se distingue bien et rien ne permet de dire qu'elle est issue d'un montage.
Les deux exécutions ont eu lieu en mai et juin, donc impossible de les distinguer par leur feuillage (une en hiver aurait résolu le problème).

Sylvain, quelle est-donc la source de votre cliché ? Vous avez pu partir d'une source erronée, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Photos d'executions   Mar 11 Nov 2008 - 18:03

Mercatorre,
Vous mentionnez le feuillage des arbres et j'allais precisement en parler aussi. Les deux cliches montrent une difference de volume notoire des arbres a l'arriere-plan. On n'a pas une difference de saison, mais probablement d'annees. Sur la photo agrandie, le feuillage plus touffu masque beaucoup plus les maisons. La taille des arbres semble aussi
avoir varie, ce qui serait parfaitement plausible de 1905 a 1910...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mar 11 Nov 2008 - 18:10

Oui, je suis de votre avis. Le volume du feuillage est différent, c'est flagrant;
Voila qui conforte encore l'explication pertinente de Boisdejustice
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mer 12 Nov 2008 - 17:32

J'ai eu l'occasion de voir - pas encore de reçevoir - le livre de Pascal Nourrisson sur les Grandes Affaires Criminelles du Loiret. Les histoires de Languille et de Laroche y sont racontées, et chacune possède comme illustration la carte postale de l'exécution. Si je ne m'abuse, la guillotine derrière le lampadaire, c'est bien Laroche.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mer 12 Nov 2008 - 17:52

Donc, Boisdejustice a tiré le pompon. Il a l'oeil du maître.
Observateur hors-pair. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   Mer 12 Nov 2008 - 18:58

Vous connaissez la blague du touriste qui visite la maison de Mozart à Salzburg, voit le cra^ne de Mozart enfant et fait observer au gardien que le compositeur est mort adulte à Vienne. Le gardien lui répond alors que Mozart étant un génie a très bien pu avoir 2 cra^nes ...

Peut-e^tre que ce M. Languille était lui-aussi un génie du crime et qu'il fallut le guillotiner 2 fois pour en finir avec lui .... drunken drunken drunken drunken :cheers: tongue tongue clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri Languille - 1905   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Languille - 1905
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Henri Languille - 1905
» Les 400 têtes d'Anatole
» Henri-Jean Bogaert - Charles-Louis Zwartwaeger - 1905
» je me presente je m'appelle henri
» Henri Laval dit "Bébert" - Dernière exécution publique à Nantes - 1920

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: