La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tueurs et tueuses en série - Serial killers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pilayrou
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 56
Localisation : Bretagne
Emploi : HS
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Ven 15 Fév 2013 - 16:53

Pour une fois que c'était le contraire ! Ils auraient pu la laisser continuer ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Ted Bundy - 1989   Ven 15 Fév 2013 - 17:34


Ted Bundy (24 novembre 1946 - 24 janvier 1989)




Theodore Robert Bundy, dit Ted Bundy, né Theodore Robert Cowell, est un tueur en série américain. Il a agressé et assassiné de nombreuses jeunes femmes et jeunes filles durant les années 1970, et peut-être avant. En plus d'enlever et violer ses victimes, il a pratiqué des actes nécrophiles sur leur dépouille. En prison, après plus d’une décennie à nier les faits et peu de temps avant son exécution, il a admis avoir commis 30 homicides dans sept États différents entre les années 1974 et 1978. Le nombre de victimes demeure inconnu, mais pourrait être beaucoup plus élevé.

Aux yeux de ses jeunes victimes féminines, Bundy apparaît comme un homme de belle apparence et charismatique, traits utilisés pour gagner leur confiance. De manière générale, il approche ses victimes dans des lieux publics, feignant une blessure ou un handicap, ou en se faisant passer pour une figure d’autorité, avant de les intimider et de les agresser dans un endroit plus isolé. Parfois, il a revisité ses scènes de crime pour y commettre des actes sexuels avec les corps en décomposition jusqu’à ce que la putréfaction et la destruction par les animaux sauvages rendent toute interaction impossible. Il a décapité au moins 12 de ses victimes et gardé quelques-unes des têtes tranchées dans son appartement pour une certaine période de temps en guise de souvenirs. À de rares occasions, il s’est introduit par effraction dans la maison de ses victimes au milieu de la nuit et les a tuées à coups de matraque durant leur sommeil.

Initialement incarcéré en Utah en 1975 sur des charges d'enlèvement qualifié et de tentatives d’agression criminelle, Ted Bundy est devenu suspect pour un nombre grandissant d’homicides non résolus dans plusieurs États américains. Accusé de meurtres au Colorado, il a organisé et réussi deux évasions spectaculaires. Capturé en Floride en 1978, il a reçu trois sentences de mort à deux procès différents pour les homicides commis dans cet État. Ted Bundy est mort sur la chaise électrique à la prison Raiford à Starke en Floride le 24 janvier 1989.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ted_Bundy






Deux documentaires :

- Le premier, en trois parties : Les Affaires Criminelles - Ted Bundy

http://www.dailymotion.com/video/x6p38t_ted-bundy-les-affaires-criminelles_news
http://www.dailymotion.com/video/x6pfvn_ted-bundy-les-grandes-affaires-crim_news
http://www.dailymotion.com/video/x6p4bz_ted-bundy-les-grandes-affaires-crim_news

- Le second :
http://www.youtube.com/watch?v=kr2AQZNbjUE








Ted Bundy après son exécution sur la chaise électrique

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Diogo Alves   Ven 1 Mar 2013 - 21:47



Tiré d'un site : http://www.heresie.com/Diogo_Alves.php

Brrr la tête est impressionnante pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Dim 3 Mar 2013 - 12:17

Adelayde a écrit:

Aileen Wuornos la demoiselle de la mort




Aileen Carol Wuornos, née le 29 février 1956 à Rochester et décédée le 9 octobre 2002 à Starke en Floride, était une tueuse en série américaine. Elle fut condamnée à la peine de mort par injection létale pour avoir assassiné au moins sept hommes en Floride entre novembre 1989 et novembre 1990. Selon elle, ces derniers l'auraient violée ou auraient tenté de le faire alors qu'elle exerçait son activité de prostituée. Elle a été reconnue coupable et condamnée à mort pour six des meurtres, un des corps n'ayant jamais été retrouvé, et fut exécutée par injection létale le 9 octobre 2002 à la prison d'État de Floride, à Starke dans le comté de Bradford.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aileen_Wuornos

-----=-----

Jacques Pradel revient sur le parcours sanglant de cette tueuse en série dans l’émission "L’Heure du crime" d’aujourd’hui.
Bonne écoute ! affraid

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-heure-du-crime-du-14-fevr-2013-aileen-wuornos-la-demoiselle-de-la-mort-7758182795


Oooooh Cette tueuse m' a fait sursauter sous un regard démoniaque, fou... J'avais vu un film sur son histoire en DVD, c'est très interessant mais c'est horrible de ce qu'elle avait commis comme meurtres avec sa complice dont je ne me souviens plus du nom. pale pale







En DVD et à côté la tueuse , fillette

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Dim 3 Mar 2013 - 14:25

Louison a écrit:
Oooooh Cette tueuse m' a fait sursauter sous un regard démoniaque, fou... J'avais vu un film sur son histoire en DVD, c'est très interessant mais c'est horrible de ce qu'elle avait commis comme meurtres avec sa complice dont je ne me souviens plus du nom.
Ce documentaire permet de cerner la personnalité de la tueuse et... de son amante (complice ?) :

http://www.youtube.com/watch?v=vaWgG4GOIFs[/justify][/quote]

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Dim 3 Mar 2013 - 18:13

Eh bien Adelayde, dans le film on montrait bien qu'elle avait vécu avec une autre femme comme complice et à la fois une amante, pourquoi pas ? Dans la réalité aussi je l avais vue dans un extrait documentaire après le film DVD .... Je ne me trompe pas
Merci pouir cette vidéo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Sur la route du crime du 29 mars au 28 avril 2013   Lun 4 Mar 2013 - 14:32


J'ai reçu de Stéphane Bourgoin ce mail qui intéressera plus particulièrement les Franciliens :

-----=-----=-----=-----=-----=-----


Ce mail pour vous annoncer « Sur la route du crime », un événement organisé par Stéphane Bourgoin et l'agence H2ACOM et qui se tiendra du 29 mars au 28 avril 2013 dans le XIIIème arrondissement de Paris.

« Sur la route du crime » est destiné à devenir un rendez-vous annuel.

Tous les jours, à l'exception du lundi, cet événement se déroulera aux « Voûtes », 19 rue des Frigos, à Paris dans le 13e arrondissement. Une soixantaine de documentaires et de films autour du phénomène des tueurs en série, des faits divers et de la criminologie seront projetés. Des auteurs de romans policiers et de documents, des réalisateurs de films seront présents pour des rencontres et des dédicaces.

Toutes les projections et tables rondes seront animées par Stéphane Bourgoin.

Onze tables rondes et débats ouverts au public - et en accès gratuit - aborderont différentes thématiques avec de grands spécialistes en criminologie, des « profilers », des associations et proches de victimes, des magistrats, policiers et gendarmes.

Des journées thématiques seront consacrées à des tueurs en série tels que Jeffrey Dahmer, Ted Bundy, Ed Kemper ou Charles Manson.

Le programme :

http://www.h2acom.fr/uploads/programme_route_du_crime.pdf

Une première nuit blanche de 21 h à l'aube proposera quatre films inédits en France autour du thème des tueurs en série.

Le samedi 27 avril, de 20 h à l'aube, la manifestation se clôturera par une seconde "Nuit Serial killers" avec la projection de cinq heures d'entretiens dans leur intégralité avec un tueur et une tueuse en série, ainsi que la projection de trois films de fiction. Un buffet dînatoire et le petit-déjeuner seront offerts. Cette nuit blanche sera animée par S. Bourgoin.

Vous pouvez déjà réserver vos billets et vous inscrire pour participer aux débats (qui sont en accès gratuit) à l’adresse suivante :

http://www.h2acom.fr/uploads/bulletin_inscription.pdf

Pour l'occasion, Derf Backderf, le seul ami et voisin du « cannibale de Milwaukee » Jeffrey Dahmer, témoignera de son expérience sur l'enfance du tueur en série. Il est aussi l'auteur d'un remarquable roman graphique « Mon ami Dahmer » qu'il dédicacera à cette occasion.

De nouveaux films et documentaires vont encore enrichir le programme. Pour en suivre le déroulement, vous pouvez consulter notre site et une page Facebook :

http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=41140

https://fr-fr.facebook.com/SurLaRouteDuCrime

Le 28 mars prochain, le nouveau livre de Stéphane Bourgoin, « 999 ans de serial killers », sera publié par les éditions Ring. Un teaser est visible à cette adresse :

http://www.dailymotion.com/video/xxu214_teaser-de-999-ans-de-serial-killers-de-stephane-bourgoin_creation#.UTRkuBw2rWF

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: The head of "butcher from Hannover"   Lun 4 Mar 2013 - 22:49

foudurail a écrit:
Le boucher de Hannovre.
24 meutres d'adolescents si je me souviens bien.

http://www.goettinger-tageblatt.de/Nachrichten/Goettingen/Uebersicht/Museum-oder-Bestattung-fuer-Haarmanns-Kopf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Dans la tête des serial killers   Ven 26 Avr 2013 - 19:01


Dans la tête des serial killers

Jacques Pradel consacre son émission d'aujourd'hui aux serial killers

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-integrale-dans-la-tete-des-serial-killers-7760765754

Bonne écoute ! queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Fritz Haarmann, le boucher de Hanovre   Mer 12 Juin 2013 - 20:21


Jacques Pradel revient sur les parcours criminels de serial killers, notamment celui de Fritz Haarmann - le boucher de Hanovre - dans l'émission L'Heure du crime d'aujourd'hui (téléchargeable).

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-integrale-fritz-haarmann-le-boucher-de-hanovre-7762266924

Bonne écoute !  queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Autopsie des tueurs en série   Mar 15 Oct 2013 - 21:30


"Autopsie des tueurs en série", c'est le sujet de l'émission "L'heure du crime" d'aujourd'hui.

Bonne écoute ! queen 

lls s’appellent Ted Bundy, Jeffrey Dahmer, Ed Gein, ou Andreï Tchikatilo... D’autres agissent en couple, comme Ian Brady et Myra Hindley (Les tueurs de la lande). Souvent, ils tuent simplement pour le plaisir de tuer, parfois pour de l’argent. Leurs noms sont synonymes de barbarie et de violence et leurs meurtres sanglants ont défrayé la chronique judiciaire.

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/billet/mardi-15-octobre-autopsie-des-tueurs-en-serie-7765374835

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Paul Ogorzow   Sam 31 Jan 2015 - 18:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Richard Kuklinski   Jeu 12 Fév 2015 - 17:47

À la Une de l’heure du crime aujourd’hui, l’itinéraire sanglant d’un des pires tueurs à gage américain…

Richard Kuklinski était un géant débonnaire (1m 95, 135 kg), un père et un mari aimant, apprécié de ses voisins dans le quartier résidentiel du New Jersey où il a vécu pendant trente ans avec femme et enfants. Mais Richard Kuklinski avait une double vie, que ses proches ont découvert au cours du procès qui lui a valu une condamnation à deux peines de perpétuité incompressibles... Sa véritable profession : tueur à gage. Ses employeurs : plusieurs familles de la mafia italo-américaines de New-York. Nombre de victimes : une bonne centaine, peut-être plus ! La police qui a fini par l’arrêter en 1986, grâce à un agent du FBI infiltré, l’avait surnommé « Ice Man », l’homme de glace, parce qu’il tuait ses victimes « de sang froid », mais aussi et surtout parce qu’il avait congelé les corps de plusieurs d’entre elles pour que la date de leur mort soit impossible à déterminer ! Avec mon invité, Stéphane Bourgouin, spécialiste des tueurs en série, qui a rencontré Kuklinski en prison avant sa mort « naturelle », nous revenons sur le parcours de ce stakhanoviste du crime…

L'homme qui a glacé l'Amérique

Si Richard Kuklinski, le tueur à gages de la mafia New-Yorkaise, a été condamné à la fin des années 80, ce n'est qu'en 1992 que l'Amérique va découvrir le visage d'un des pires tueurs qu'elle ait jamais connu... Cette année là, Kuklinski est en prison depuis 3 ans, et il a accepté d'accorder des interviews à la chaîne de télévision HBO... Les journalistes en tireront deux documentaires chocs, respectivement sortis en 1992 et 2000, intitulés en français Confessions d'un tueur de la Mafia... Le tueur y parle de manière détachée, naturelle, de sa carrière sanglante.

« Si je décide de vous tuer, je remuerai ciel et terre pour vous trouver. Vous ne seriez plus en sécurité nulle part. C'est pas des conneries, vous pouvez me croire. Vous pourriez braquer une arme sur moi : ça ne m'arrêtera pas. Et pourtant, vous auriez tort de ne pas me tuer, car la prochaine fois, c'est moi qui vous tuerai. »

L'histoire de cet homme de glace, capable de tuer sans ressentir aucun remords et de mener parallèlement une vie de famille tout à fait normale a fait couler beaucoup d'encre... Plusieurs biographes se sont attelés à écrire sa vie, comme Philip Carlo et Anthony Bruno. L'ouvrage de Philip Carlo, The Ice Man: Confessions of a Mafia Contract Killer, a été la bas du film The Iceman, réalisé par Ariel Vromen avec Michael Shannon, sorti en 2013.... Aujourd'hui, John Verdon, romancier américain, sort un thriller détonnant inspiré de l'histoire de Kuklinski, intitulé Il faut tuer Peter Pan aux éditions Grasset...

Invité : Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série. Il a pu rencontrer Richard Kuklinski en prison.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/richard-kuklinski-the-iceman-7776569020

Bonne écoute !   queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Henry Lee Lucas   Sam 28 Mar 2015 - 14:21

11 JANVIER 1960 - HENRY LUCAS, LE PLUS GRAND SERIAL KILLER DE TOUS LES TEMPS ASSASSINE SA MÈRE
-----+-----+-----
Après son arrestation, très coopératif, il reconnaît 3 000 meurtres non élucidés qu'on lui présente. Trop beau pour être vrai.

Combien de victimes faut-il réellement inscrire au compteur du serial killer américain Henry Lee Lucas ? Deux ? Onze ? Trois cent cinquante ? Six cents ? Mille ? Tous ces nombres ont été évoqués dans son cas. Mais lequel est le bon ? Le problème avec cet aimable personnage, c'est qu'il est tellement coopératif avec la police qu'il est prêt à reconnaître tous les crimes non élucidés d'Amérique. Histoire de bénéficier de meilleures conditions d'incarcération. Dans ce cas-là, difficile d'y voir clair.

Il y a au moins un crime certain pour lequel il a été condamné à la prison. C'est celui de sa maman, le 11 janvier 1960. À sa décharge, elle l'a bien mérité, comme on le verra par la suite. Mais d'abord les faits. Lors de ce crime, Lucas, qui a 24 ans, sort de tôle où il a purgé une peine de cinq ans de prison pour vol et évasion. Aucun crime ne lui est encore imputé, mais il a très probablement déjà commencé à tuer.
Amour filial
Au lieu de retourner chez sa maman Viola, il s'installe chez sa demi-sœur Opal, à Tecumseh, dans le Michigan. Il envisage alors d'épouser sa visiteuse de prison. Mais sa mère ne l'entend pas de cette oreille. Si elle a fait un fils, c'est pour qu'il s'occupe d'elle durant ses vieux jours - elle a déjà 65 ans. Aussi débarque-t-elle chez Opal pour le ramener chez elle à grands coups de pompe dans le cul.

Lucas refuse de se laisser faire. Pas question de retourner en enfer auprès de sa mère. Lors d'une dispute, Viola, complètement beurrée, saisit un balai pour frapper son fils à la tête. Celui-ci, pas moins éméché, répond du tac au tac en lui assénant un coup de couteau dans la nuque. Viola s'écroule sans connaissance sur le sol. "J'ai réalisé qu'elle était morte. Je me suis alors aperçu que je tenais mon couteau à la main et qu'elle avait été entaillée", déclarera Lucas aux flics. Il ajoutera ultérieurement que, pris d'un amour filial violent pour Viola, il lui a alors fait l'amour. Charmante attention. Sauf que la vieille dame indigne n'est pas encore morte.

Quand Opal rentre un peu plus tard, elle découvre sa mère gisant dans une mare de sang, mais dotée encore d'un souffle de vie. Elle décède avant que l'ambulance n'arrive. L'autopsie montre qu'elle n'est pas morte du coup porté par son fils, mais d'un arrêt cardiaque. Lucas est rapidement arrêté, jugé et condamné à une peine de 20 à 40 ans de prison. Finalement, après 10 ans à l'ombre, il se retrouve dehors en juin 1970.
Enfance difficile
Il est temps de parler de l'enfance de Lucas et du comportement de sa petite maman. À la moindre occasion, et parfois rien que pour le plaisir, elle bat comme plâtre le jeune Henry, qu'elle a eu sur le tard. Le mari, qui a perdu ses deux jambes dans un accident de chemin de fer et qui ne dessoule pas, laisse faire. Du reste, il meurt rapidement, d'hypothermie après être resté toute la nuit allongé dans la neige, fin saoul. Un jour, Viola bat si fort son fils avec une planche qu'il reste dans le coma durant trois jours. Merci, maman. Une autre fois, son frère le blesse accidentellement à l'oeil. Viola refuse de l'emmener voir un médecin. L'oeil s'infecte, il faut le remplacer par un œil de verre. Merci, maman.

Viola tient à assurer l'éducation sexuelle de ses enfants. Aussi, à plusieurs reprises, elle ramène des hommes à la maison avec qui elle fait l'amour devant ses enfants. Merci, maman. Enfin, l'adorable et merveilleuse Viola décide qu'Henry est plus mignon habillé en fille. Aussi l'envoie-t-elle à l'école avec des robes en le coiffant avec des bouclettes. Et pieds nus ! Imaginons les moqueries que le jeune garçon a dû endurer de ses camarades. Et quand le maître d'école, pris de pitié, offre des chaussures à Henry, Viola le cogne pour avoir accepté "l'aumône". Ce n'est pas tout. Un jour où un de ses oncles lui offre une mule, Viola s'empresse de la tuer. Enfin, il faut parler d'oncle Bernie, l'amant de sa mère. Un joyeux luron qui lui apprend à tuer de pauvres et malheureux animaux après les avoir torturés et avoir même abusé sexuellement d'eux.
Confidences
On comprend dès lors pourquoi le jeune Lucas refuse de suivre sa maman à la maison. Plus tard, les flics supposeront qu'il avait déjà commencé à tuer. Selon ses aveux, sa première victime aurait été une jeune fille de 17 ans, qu'il aurait étranglée à l'âge de 15 ans pour avoir résisté à ses avances. Mais il entame sa véritable carrière de tueur en série en 1977, après un autre séjour en prison pour avoir kidnappé deux jeunes filles. À cette époque, il vient de divorcer d'avec sa cousine et se retrouve à errer d'une ville à l'autre dans le sud des États-Unis. Il prend l'habitude d'assassiner les filles qu'il prend en auto-stop. C'est aussi à cette époque qu'il entame une relation homosexuelle avec Ottis Toole, 29 ans. Tous les deux constituent une sacrée équipe de tueurs d'après les aveux ultérieurs de Lucas. Ils assassinent au hasard de leurs rencontres. Femmes, hommes.

Quand la mère et la soeur de Toole meurent, le couple récupère la garde de Becky, 13 ans, et de Franck, les enfants de la soeur. Au bout de quelque temps, Becky devient la compagne de Lucas, qui en a 45, tandis que Franck atterrit dans un hôpital psychiatrique, traumatisé par les scènes de meurtre auxquelles son cher tonton le fait assister. Le 23 août 1982, lors d'une dispute, Lucas poignarde Becky et s'offre un petit plaisir supplémentaire en la démembrant et en disséminant ses morceaux.

Dans les semaines qui suivent, il est soupçonné d'avoir tué une octogénaire, mais faute de preuve, il est laissé en liberté. Pris de remords pour avoir tué Becky, Lucas retourne dans le champ où il l'a enterrée pour communier avec son âme. Emprisonné pour port d'arme, il décide de se confesser au geôlier. "J'ai fait quelque chose de mal", lui révèle-t-il avant de vider son sac. Il commence par déclarer le meurtre de l'octogénaire puis confie qu'il a tué "au moins une centaine de fois supplémentaires".
Aveux extorqués ?
Il entame alors une très longue confession qui s'étale sur un an et demi. Par la suite, il accusera la police de lui avoir extorqué ses aveux en le mettant à poil, en lui refusant des cigarettes, en l'empêchant de dormir et en le mettant dans une cellule non chauffée. Au bout de quatre jours de ce traitement, il aurait avoué n'importe quoi. Il commence par reconnaître entre 75 et 100 meurtres, puis il pousse le compteur entre 150 et 360. En comptant sa participation à des meurtres entre amis, il monte jusqu'à 3 000.

La police l'entraîne dans une étrange tournée d'État en État dans l'objectif de lui faire reconnaître tous les crimes non élucidés. Il se montre extrêmement coopératif. Dans beaucoup de meurtres, il implique Toole, qui l'aurait initié à un culte satanique. Il l'accuse même d'avoir à plusieurs reprises mangé la chair de leurs victimes. De son côté, Toole, qui purge une peine pour incendie criminel, se fiche des accusations de son ancien amant, déjà décidé à offrir sa propre confession. Finalement, en mars 1985, lors d'une conférence de presse, la police crédite Lucas de 90 meurtres commis dans 20 États, et le couple Lucas-Toole de 108 autres assassinats.

Lors du procès qui suit, Lucas revendique 600 meurtres. Il va même jusqu'à affirmer avoir fourni à Jim Jones le cyanure dont il s'est servi pour commettre le massacre de Guyana. C'est même lui qui aurait assassiné le chef syndicaliste Jimmy Hoffa. C'est du délire ! Plus tard, il se rétractera, affirmant que ses aveux n'étaient motivés que par la volonté d'améliorer ses conditions de détention et qu'il n'a tué que sa seule mère.
Prison à vie
Du reste, certains policiers qui avaient recueilli ses confessions avaient commencé à douter depuis longtemps de la véracité de ses aveux. Une certaine Linda Erwin, enquêtrice à Dallas, estomaquée par la confession de 13 crimes au Texas, monte de toutes pièces un crime fictif qu'elle soumet à Lucas. Celui-ci s'empresse de le reconnaître en reprenant les détails fournis par l'enquêtrice elle-même. À la suite de cela, il ne sera inculpé d'aucun des crimes reconnus au Texas.

Au bout du compte, Lucas est jugé pour seulement 11 homicides. Et seul le meurtre d'une femme non identifiée, surnommée Chaussettes orange, commis au Texas en 1979 lui vaut une condamnation à mort. Même si le procureur général finit par reconnaître que la responsabilité dans la mort de Chaussettes orange est loin d'être établie dans la mesure où il travaillait, à cette époque, dans un autre État. Plus tard, Lucas affirme à un journaliste qu'il a reconnu ce meurtre uniquement dans le but de commettre un suicide légal. Il veut mourir, tenaillé par les remords de toutes ses fausses confessions.

Pendant ce temps-là, son complice Ottis Toole meurt le 15 septembre 1996 d'une cirrhose dans une prison de Floride, où il purge six peines de prison à vie. Finalement, complètement dans le brouillard, l'administration recommande au gouverneur George W. Bush de commuer la peine de mort de Lucas en prison à vie. Lucas meurt en prison le 13 mars 2011, à l'âge de 64 ans. Combien de meurtres a-t-il réellement accomplis ? Il est impossible de le dire avec certitude. Le ranger du Texas Phil Ryan, qui a remis en cause nombre de meurtres, estime qu'il est fortement suspect des morts de sa compagne Becky et de l'octogénaire, et qu'il pourrait être responsable d'au moins 15 meurtres. Seulement !

Lewino et Dos Santos


http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/11-janvier-1960-henry-lucas-tue-sa-mere-puis-revendique-jusqu-a-3-000-victimes-bluff-ou-realite-video-11-01-2013-1612307_494.php

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Elmer Wayne Henley   Ven 5 Juin 2015 - 18:13

Elmer Wayne Henley - le Trio Diabolique de Houston

Jacques Pradel et Stéphane Bourgoin nous plongent dans un fait-divers qui a traumatisé les Etats-Unis dans les années 70

L'édito de Jacques Pradel

Nous ouvrons aujourd’hui le dossier d’un trio criminel particulièrement diabolique, qui a sévi pendant plusieurs années dans la ville de Houston au Texas. En trois ans, de 1970 à 1973, 29 jeunes adolescents d’un quartier défavorisé de Houston disparaissent. Les familles, inquiètes, placardent des appels à témoins et des photos des disparus dans les commerces. Elles font appel à la presse, parce que la police considère qu’il s’agit de simples fugues, et ne mène donc pas d’enquête. Le mystère sera résolu le 8 août 1973, lorsqu’un jeune homme de 18 ans appelle la police pour dire qu’il vient de tuer Dean Arnold Corll, un tueur en série homosexuel, dont il a été le complice pendant toutes ces années. Interrogé, Elmer Henley dénoncera un deuxième complice qui sera arrêté quelques heures plus tard. L’enquête de la brigade criminelle de Houston dévoilera une affaire inédite dans les annales : Le serial killer avait engagé deux complices pour lui fournir des victimes de leur âge !  Mon invité, Stéphane Bourgouin a rencontré Elmer Henley qui  purge actuellement une peine de 99 ans de prison.

Notre invité : Stéphane Bourgoin, criminologue, a rencontré les plus grands tueurs en série de notre époque. Il est allé au Texas, à Houston, sur les traces de cette affaire, a rencontré les familles des victimes, les enquêteurs, et surtout Elmer Henley, un des membres du trio....


http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-trio-diabolique-de-houston-7778612058

Bonne écoute !  queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Sam 15 Aoû 2015 - 13:57

Les confessions de trois tueurs en série - Des confessions qui permettent de mieux cerner les rouages de la perversité de ces psychopathes.
Âmes sensibles, s'abstenir...   affraid

https://www.youtube.com/watch?v=mAzS_O4c6z8

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Lun 21 Sep 2015 - 16:38

"M le maudit", un film de Fritz Lang (1931) que je viens de découvrir et que j'ai bien aimé.

Toute la presse ne parle que de ça : le maniaque tueur d’enfants, qui terrorise la ville depuis quelques temps, vient de faire une nouvelle victime. Chargé de l’enquête, le commissaire Lohmann multiplie les rafles dans les bas-fonds. Gênée par toute cette agitation la pègre décide de retrouver elle-même le criminel : elle charge les mendiants et les clochards de surveiller chaque coin de rue…


https://www.youtube.com/watch?v=hehEyhdOkpo

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Gerard Schaefer   Mer 25 Nov 2015 - 16:36

Jacques Pradel reçoit Stéphane Bourgoin pour nous parler de Gerard Schaefer, un tueur en série parmi les plus redoutables :

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/gerard-schaefer-le-pire-serial-killer-de-tous-les-temps-7780632969

Bonne écoute !     queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Les couples de tueurs en série   Mer 24 Fév 2016 - 17:33

Jacques Pradel, Benoit Amez (historien, auteur) et Stéphane Bourgoin (criminologue, auteur) nous parlent des couples de tueurs en série.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/les-couples-de-tueurs-en-serie-7782034038

Bonne écoute ! affraid

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La traque des serial killers   Mar 21 Juin 2016 - 15:18

La traque des serial killers

Jacques Pradel reçoit Stéphane Bourgoin qui nous présente treize histoires de serial killers, leur parcours, leurs fantasmes, leurs crimes puis leur traque.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/la-traque-des-serial-killers-7783718428

Bonne écoute !         queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coupe-Coupe
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 64
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: UDRE UDRE   Lun 13 Fév 2017 - 12:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Lun 13 Fév 2017 - 14:11

Terrorisant ! Les ogres imaginaires qui peuplaient les contes de notre enfance semblent être des petits saints au regard des ogres qui existent réellement.
affraid

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   Jeu 6 Avr 2017 - 15:40

L'Heure du Crime : retour sur le parcours de l’un des pires serial-killers de l’histoire des États-Unis, Ted Bundy :

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/ted-bundy-le-tueur-de-femmes-7787882857

Bonne écoute !

queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mitchou34
Exécuteur cantonal


Nombre de messages : 113
Age : 62
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Ted Bundy   Sam 8 Avr 2017 - 9:05

A lire aussi concernant ce célèbre serial killer l'ouvrage d'Ann Rule,fameuse romancière américaine disparue en 2015,intitulé "Un tueur si proche"et pour cause;elle a côtoyé Bundy à l'époque où ce dernier était étudiant et bossait en parallèle dans un centre d'appels téléphoniques pour personnes en détresse!
Je me souviens avoir dévoré cet ouvrage en format poche il y a quelques années.Peut être peut-on encore se le procurer aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tueurs et tueuses en série - Serial killers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tueurs et tueuses en série - Serial killers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tueurs et tueuses en série - Serial killers
» Les exécutions ont presque doublé en 2008
» Thierry Paulin - Jean-Thierry Mathurin
» Albert Clarisse - 1930

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: