La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 10 Jan 2008 - 23:34

Que pensez vous de cette analyse ?

Remarquez la curieuse comparaison que fait l'auteur avec une exécution capitale à la guillotine. Arrow

http://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2003-1-page-119.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mar 16 Déc 2008 - 12:12

Bonjour, Michel,

je suis d'accord sur le fait que Mesrine, quoi que l'on dise de part et d'autre, a été exécuté. Les autorités voulaient en finir définitivement avec un homme qui depuis trop longtemps "empoisonnait" la société. On sera d'accord ou pas sur la méthode employée pour "neutraliser" Mesrine, certains l'approuvent, d'autres non.

Ce qui m'a souvent dérangé sur le cas Mesrine c'est qu'il était de son vivant auréolé par certains médias et particuliers comme s'il était un Robin des bois, alors que c'était un tueur. Bien souvent, quand je parlais de Mesrine à des gens, ces derniers ignoraient presque toujours qu'il avait vécu au Canada et qu'il y avait tué.

Il s'est battu pour les QHS, c'est à son honneur, car, franchement, c'était un scandale à l'époque.

Pour faire une légère digression, il existe d'autres cas,mais inconnus du public, où l'on s'est "débarassé" de personnes génantes, par des moyens différents que pour le cas qui nous occupe, mais ayant la même finalité.

Je ne suis pas d'accord avec vous sur le fait qu'il fallait détourner l'attention publique de l'affaire Boulin.
On a beaucoup parlé de cette affaire à l'époque, et bien plus longtemps que sur la mort de Mesrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mar 16 Déc 2008 - 13:29

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mar 16 Déc 2008 - 14:56

michel-j a écrit:
Certains s'imaginent toujours que la manifestation de soutien a de Gaulle en Mai 68 fut... "spontanee". Mais si !

Smile ... Mais de tout cela ne vaut-il pas mieux rire ?

Wink d'autant moins spontanée qu'à l'époque je travaillais dans une banque (d'état) et que la direction avait donné congé à tout le personnel pour l'après-midi de cette fameuse manifestation.
Revenir en haut Aller en bas
Ananke
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 64
Localisation : Braine l'Alleud - Belgique
Emploi : Commissaire de Police à la retraite
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Dim 26 Avr 2009 - 11:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.delcampe.net/page/seller_sales/language,F,nickname,mi
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Ven 9 Oct 2009 - 20:57

Revenir en haut Aller en bas
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 1 Juil 2010 - 1:43

Je ne connaissais pas cette analyse,mais je la trouve tres interessante,Broussard et sa fine equipe ont eu Jacques et (comme lui) vont se faire "mousser" devant la presse et le peuple qui l'aimer tant(Mesrine). silent

Pour la comparaison a la guillotine ,extrait Arrow

On ne peut s’empêcher d’établir le lien avec le spectacle de l’exécution capitale, avant que son caractère public ne soit supprimé en 1939. Malgré de multiples différences (anachronisme, décalage), il y a une similitude frappante au sujet de la géographie spatiale. En effet, à la fin du xixe siècle, l’échafaud, qui a élu domicile devant les portes de la prison parisienne de la Santé, est entouré d’un espace réservé aux journalistes et autres privilégiés qui peuvent suivre l’exécution de près. Derrière cet espace clos et restreint, le public prend alors place. Il y a donc un espace fortement hiérarchisé. Cette position des journalistes, ne la retrouve-t-on pas porte de Clignancourt ?

Toutefois, la médiatisation de la mort de Mesrine est plus spectaculaire. En effet, si la guillotine provoque la mécanisation de la peine de mort et l’escamotage progressif du cadavre, c’est l’effet inverse que l’on observe dans la médiatisation : c’est la mort qui est donnée par surprise et c’est le cadavre que la télévision exhibe. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Lun 16 Aoû 2010 - 11:24

L'attitude de Broussard devant la presse est une des choses les plus choquantes jamais vues à la télévision. Il posait devant les caméras fièrement avec le corps de Mesrine mort derrière lui.
Ils ont abbatu un criminel mais ils ont fait naître un mythe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mar 17 Aoû 2010 - 0:53

lol! le photographe......les pleureuses?????? tu l'apprecies vraiment pas Mesrine......et ses " admirateurs"..... sinon comment allez vous??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 11:04

La mort de Mesrine en a fait un mythe mais il était déjà une légende de son vivant. Il incarnait LE criminel par excellence. Non seulement pour ses actes mais aussi par sa manière de jouer avec les médias. Il avait engagé une sorte de duel avec la police. Un duel qui ne pouvait se finir que par sa mort. Il était conscient que cela allait arriver. Il le dit dans une de ses dernières interviews. Il aurait peut-être pu disparaître comme Besse et se ranger mais il a préféré continuer à provoquer jusqu'au bout pour continuer d'incarner "l'ennemi public n°1". Lorsque Broussard fanfaronne devant les caméras, il croit qu'il a gagné, mais c'est Mesrine qui triomphe par sa mort. Les policers viennent de tuer un criminel célèbre, un mythe vient de naître. Ou plus exactement en abattant Mesrine de cette façon les policiers ont ajouté la dernière pièce nécessaire à la constitution de son mythe. La preuve : on en parle toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 16:32

je suis tout a fait d'accord avec toi st denis......si tu as un compte facebook,j'ai crée un groupe " tribute to jacques mesrine",assez complet avec video ,photo de ma collection etc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 16:42

Salut,

La traduction française de tribute to jacques Mesrine , signifie-t-elle : hommage à........ ? ou autre chose.
Un nul en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 17:09

oui c'est ca.... tribute to...... Arrow hommage a.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 17:16

On aura tout vu, ou presque. Hommage à un criminel, un tueur !
C'est l'un de vos héros ?
On peut tomber sur le cul en lisant l'intitulé de votre blog. Non ?


Dernière édition par mercattore le Jeu 19 Aoû 2010 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 19:27

lol! ce n'est pas du tout mon " héros" !! disons que je trouve le "personnage" interessant malgré ses crimes.De plus, plusieurs anecdotes me relient indirectement a lui.
Pour finir,ne faut il pas mieux faire un blog sur Mesrine.....que sur Hitler ou autres dictateurs??? Si on parle encore en 2010 de Mesrine,est ce la faute de personnes comme moi qui crée des blogs en hommage ???......ou bien faut il revenir en 1979......????

Allez pour finir une petite phrase du grand...... Arrow "Il n'y a pas de héros dans la criminalité"....

mercattore,si vous voulez jetez un coup d'oeil a mon groupe,pas de soucis,vous verrez qu'il n'y a aucune fascination malsaine de ma part,juste beaucoup d'informations sur Mesrine et consorts....
bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Mer 18 Aoû 2010 - 19:37

Humm, pas convaincu du tout. L'argument d'évoquer Hitler et consorts est nul. Vous appelez toujours Mesrine le grand. Le grand par quoi ?
Quant à aller visiter votre blog, sûrement pas, car je ne m'inscrirai jamais à son hébergeur.
Revenir en haut Aller en bas
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 0:38

Appeller Mesrine "le grand" ne vient pas de moi....mais de l'epoque fin 70. Surnom que l'on affuble souvent au homme ayant un grand cursus criminel......Dans le milieu on peut dire aussi "beau mec" par exemple..et souvent rien a voir avec le sens propre...quoi que.... lol!

allez je clos le sujet car je sens que ca enerve...... Twisted Evil

p.s. je comprend Mercattore ta reticence envers mon hebergeur( FESSEBOUC) Laughing ,dommage ,j'y avais tout de meme poster des articles interressant ainsi que de nombreuses photos......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 0:41

Mais je le sais que cela ne vient pas de vous, vous me prenez pour un cave ! Mais vous reprenez le terme.
Closed.
Bye.
Revenir en haut Aller en bas
Saint Denis
Aide confirmé


Nombre de messages : 43
Age : 41
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 10:44

Mesrine est une personnalité fascinante. Rien que par exemple pour son arrestation de 1973 où il a offert le champagne aux flics !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-annees-sans-futur.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 11:34

il ne faut pas grand chose pour vous fasciner.
Revenir en haut Aller en bas
parcheminier
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 45
Localisation : bry sur marne
Emploi : parcheminier
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 13:49

Bien qu'éprouvant un certain intérêt pour Mesrine, comme pour d'autres criminels, je désapprouve également l'emploi de mots tels que "hommage" ou, pis, "fascination".

Mais dans un souci d'édification des masses laborieuses tongue cette citation de Pascal Quignard, au sujet de son excellent livre "Le sexe et l'effroi":

Pascal Quignard — En reprenant les textes, je me suis aperçu que le mot phallus n'est jamais employé en latin. Les Romains appelaient fascinus ce que les Grecs nommaient phallos. Du sexe masculin dressé, c'est-à-dire du fascinus, dérive le mot de fascination, c'est-à-dire la pétrification qui s'empare des animaux et des hommes devant une angoisse insoutenable. Les fascia désignent le bandeau qui entourait les seins des femmes. Les fascies sont les faisceaux de soldats qui précédaient les Triomphes des imperator. De là découle également le mot fascisme, qui traduit cette esthétique de l'effroi et de la fascination.

j'avais 7 ans quand Mesrine s'est fait abattre... je me souvient parfaitement que cette après midi-là, j'ai été fasciné devant la télé familiale (car les programmes pour la jeunesse -c'etait les vacances de toussaint- ont été interrompus pour un direct depuis clignancourt!!), non pas par le spectacle d'un homme mort, mais par celui incompréhensible pour le minot que j'étais, de gros fa... se pavanant et fiers de leur brutalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 15:12

D'ailleurs à ma connaissance, ce mythe en carton pâte, il l'a annoncé plus d'une fois que ça se terminerait en apothéose ses conneries, il cherchait vraiment à se faire allumer depuis un certain temps
C’était déjà de son vivant un pur produit marketing (voir son interview pour Paris-Match), et ça ne s'est pas arrêté depuis sa sortie en fanfare
Un mec qui défie le pouvoir en place, ça nous fait tous marrer, c’est bien franchouillard comme blagounette, on se poile tous comme des crétins, mais,
vouloir défier Christian Bonnet le boss de l'intérieur de l'époque, fallait être suicidaire ou stupide (voir les 2, c’est pas incompatible)
Remarque tuco, les ministres de l'intérieur, on les recrute rarement chez les garçons coiffeurs ou les petits rats de l'opéra, mais Bonnet comme ministre de l'intérieur c'était pas un mec à défier et à faire chier de façon trop criante
Mais de toute façons, les directives venaient de l'Élysée et ce cirque commençait à irriter les glandes à Giscard(le mot est faible)
Bonnet, il a été maire de Carnac très longtemps, je connais la réputation du client
J’avais 12 ans au moment de ce bordel, je m'en rappelle très bien, on en parlait beaucoup du grand couillon, ça amusait la galerie, mais sans savoir ce qui lui était reproché réellement au canada, ni ses petites tortures à jacques Tillier (loin d'être anodin les méthodes Lauriston pour un supposé robin des bois) et là le soufflé est retombé car on touche où ça démange un peu
On jette la pierre à broussard boss de la BRI, mais sur le coup, il y avait aussi aimé-blanc chef de l'OCRB et son adjoint Pellegrini et je suppose que serge Devos chef de la BRB devait aussi lui être sur la soie
Maurice bouvier directeur central de la PJ, dont le sens de l'humour devait certainement rétrécir, il devait commencer aussi à lui courir sur le haricot le "grand jacques», lui il a déclaré à ses chef d'unités: pas de risques insensés, le champagne c'est terminé, cette affaire n'a que trop duré, il faut en finir
Ces 4 derniers mots qui ont lancé la polémique on peut les prendre au propre comme au figuré, c’est là la clef de "l'affaire"
je penche plutôt pour le sens de :il faut le neutraliser sans risques pour personne(flics ou passants),pas forcément le flinguer, mais la farce a assez duré
Ils ont eu deux opportunités de le serrer avant, mais trop chaud à gérer, alors imagines le merdier s'il y avait eu des passants ou des poulets morts ou blessés........ooohhhhh la très grosse boulette
Alors là tuco, broubrou comme tu le surnommes (j'aime bien ce surnom...) encore bingo pour sa pomme mais là pour les félicitations, zobi la mouche
là broubrou il se retrouvait soit à faire la plonge à la cantine quai des orfèvres, soit avec un aller simple et un bâton (la bite à Jean-Pierre en argot policier) à faire la circulation: dans le cantal tapez 1, en Lozère tapez 2, dans la lande bretonne tapez 3, dans le maquis corse tapez 4 ou dans la garrigue de Provence tapez 5, 50 centimes le sms et 2000 euros à gagner...........mais je m'égare Edgar

Mais dès que l'on parle de mesrine, à chaque fois sur le tapis c'est la polémique sur son élimination physique et toute la salade, d’ailleurs, tel que je le conçois ce type, je doute que ça lui plaise s'il jette un œil sur le monde des vivants, ça ne cadrerait pas avec le peu que je sais du lascar
Saint Denis, concernant les images de ce bazar et d'éventuelles comparaisons de ce qui est choquant ou pas, les charniers en Bosnie, les attentats en Irak, les monceaux de cadavres dans les camps nazis ou les perceurs du canal de la mer blanche chez le petit père des peuples, ça c'est choquant pour(à peu près) tout le monde, en tout les cas pour moi
je n'aime pas trop ce genre de comparaisons, mais là, en terme d'horreur, c'est assez flagrant à mon avis
Il faut situer les choses à leur juste valeur
j'ai eu l'occasion de poster un certain nombre de photos sur ce forum, pas par amusement mais à titre documentaire et illustratif, car ces documents j'y ai eu accès et j'ai souhaité les partager, mais ils ne représentent qu'une goutte d'eau au vu de la masse énorme de photos judiciaires existantes qui nous sembleraient intéressantes pour le sujet que l'on traite sur ce forum, et auxquelles nous n'auront jamais accès(ou alors dans très longtemps)
J’avoue que certains clichés me (et nous) fascinent que l'on le veuille ou non, donc on n'y échappe pas nous non plus (l'empire romain a décliné après la fin des jeux du cirque.......)
Ok, mesrine mort à la vue de tout le monde (pendant 1 bonne heure), c’est scandaleux et indécent avec toute cette bande de vautours et leurs caméras, mais c'est aussi ce qu'il aimait, sa mise en avant sur la scène publique
je sais que certains journalistes ont eu de sacrés scrupules à filmer la scène, mais le besoin d'exceptionnel et de brutal des médias a pris le dessus, et les images sont arrivées dans tous les foyers de France et de Navarre
N’oubliez pas les sms pour broubrou au 36 22.....


Dernière édition par Le Photographe le Mar 24 Aoû 2010 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tuco
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : nimes
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 19:58

super ton post le photographe I love you

mercattore...je ne t'ai pas pris pour un "cave"..... No quand meme !!!! on echange nos point de vue et je trouve cela franchement très interressant... Very Happy

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1250
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   Jeu 19 Aoû 2010 - 21:55

Moderato quand t'as bu du lait.

Pas de nouvelle affaire Ranucci, svp.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: compliments   Ven 20 Aoû 2010 - 11:02

[quote="Le Photographe"..[/quote]

JJ, tu es le Boudard de ce forum . j'adore l'aspect décalé et la truculence de ton style inimitable !!!

Par ailleurs , Mercattore mérite de notre part à tous un respect et une admiration sans limites. Il est la référence de ce forum . Il sait tout et il sait partager son immense savoir. Chapeau bas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une remarquable analyse sur la mort de Jacques Mesrine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos de Jacques Mesrine
» Les juifs et la guillotine
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade
» Jacques-Mecislas Charrier - 1922
» Georges-Jacques Danton- 1794

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: