La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre-François Lacenaire - 1836

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pierre-François Lacenaire - 1836   Mar 1 Jan 2008 - 20:33

Rappelons, brièvement, les faits :

Le 9-4-1836, l'assassin Lacenaire et son complice Avril sont guillotinés à la barrière Saint-jacques par l'exécuteur Henri-Clément Sanson.

Pendant sa captivité il avait rédigé ses « MÉMOIRES », des poésies etc. qui lui ont assuré une postérité.

Voici l'un des ses poèmes ( en argot) en rapport avec la Veuve.
_____________________________________________________

DANS LA LUNETTE


Pègres traqueurs, qui voulez tous du fade,
Prêtez l'esgourde à mon der boniment :
Vous commencez à tirer en valade
Puis au grand truc vous marchez en taffant.

Le pante aboule,
On perd la boule,
Puis de la taule on se crampe en rompant.
On vous roussine,
Et puis la tine
Vient remoucher la butte en rigolant.


_____________________________________________________

Mise au clair :

Mauvais garçons craintifs qui voulez tous votre part de butin,
Prêtez bien l'oreille à mon ultime discours de vérité :
Vous commencez par couper les bourses ou volez dans les poches
Puis ensuite, en tremblant, vous assassinez.

La victime survient,
On s'affole,
Puis de la chambre on s'enfuit en cavalcade.
On vous signale à la police,
Elle vous arrête;
Et puis le public
Vient, goguenard et jubilant, regarder la guillotine en action.



_____________________________________________________

Traduction personnelle.


Dernière édition par mercattore le Sam 1 Nov 2008 - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: LACENAIRE -FILM   Mer 2 Jan 2008 - 13:13




RÉALISÉ EN 1990 PAR FRANCIS GIROD (DISPARU EN 2006). LE PERSONNAGE DE LACENAIRE EST ÉGALEMENT INTERPRÈTÉ PAR MARCEL HERRAND DANS LE FILM DE MARCEL CARNÉ « LES ENFANTS DU PARADIS ».

LE SCÉNARISTE JACQUES PRÉVERT A FAIT OEUVRE D'IMAGINATION ROMANESQUE POUR LE PERSONNAGE DE LACENAIRE MAIS ELLE EST NÉANMOINS REMARQUABLE AINSI QUE L'INTERPRÈTATION DE MARCEL HERRAND.

________________________________________________________

A VOIR ÉGALEMENT DE FRANCIS GIROD
« LE TRIO INFERNAL »; AVEC MICHEL PICCOLI. ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR.


Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 11:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le dernier chant de Lancenaire   Ven 4 Jan 2008 - 0:22

LE DERNIER CHANT


En expirant, le cygne chante encor,
Ah laissez-moi chanter mon chant de mort !...

Ah laissez-moi chanter, moi qui sans agonie
Vais vous quitter dans peu d'instants,
Qui ne regrette de la vie
Que quelques jours de mon printemps
Et quelques baisers d'une amie
Qui m'ont charmé jusqu'à vingt ans !...
_____________

Salut à toi, ma belle fiancée,
Qui dans tes bras vas m'enlacer bientôt !
A toi ma dernière pensée,
Je fus à toi dès le berceau.
Salut ô guillotine ! expiation sublime,
Dernier article de la loi,
Qui soustrais l'homme à l'homme et le rends pur de crime
Dans le sein du néant, mon espoir et ma foi.
________________

Je vais mourir... le jour est-il plus sombre ?
Dans les cieux l'éclair a-t-il lui ?
Sur moi vois-je s'étendre une ombre
Qui présage une horrible nuit ?
Non, rien n'a troublé la nature.
Tout est riant autour de moi,
Mon âme est calme et sans murmure,
Mon coeur sans crainte et sans effroi
Comme une vierge chaste et pure
__________________

Sur des songes d'amour je m'appuie et m'endors,
Me direz-vous ce que c'est qu'un remords ?

Vertu, tu n'es qu'un mot, car partout sur la terre
Ainsi que Dieu je t'ai cherchée en vain !
Dieu ! Vertu ! paraissez, montrez-moi la lumière !
Mon coeur va devant vous s'humilier soudain.
Dieu ! mais c'est en son nom qu'on maudit, qu'on torture
Celui qui l'a conçu plus sublime et plus grand ?
La vertu !... n'est-ce pas une longue imposture
Qui dérobe le riche au fer de l'indigent ?
On n'en demande pas à l'opulence altière,
On en dispense le pouvoir,
Le pauvre seul est tenu d'en avoir.
Pauvre à toi la vertu ! Pauvre à toi la misère.
________________

A nous le vice et la vie à plein verre !
Vous ! mourez sans vous plaindre : est-ce pas votre sort ?
Mourez sans nous troubler ou vous êtes infâmes.
J'ai saisi mon poignard et j'ai dit, moi : de l'or !...
De l'or avec du sang... de l'or et puis des femmes
Qu'on achète et qu'on paye avec cet or sanglant.
Des femmes et du vin... un instant je veux vivre...
Du sang... du vin... l'ivresse... attendez un instant
Et puis à votre loi tout entier je me livre...
Que voulez-vous de moi ? vous parlez d'échafaud ?
Me voici... j'ai vécu... j'attendais le bourreau.

La Conciergerie, 28 novembre 1835.
__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Ven 4 Jan 2008 - 0:54

Oui, Oui DéDé, j'ai gaffé. Un peu fâché avec les dates.

Encore du Champ', à payer, c'est la ruine, surtout celui que j'offre, un Ruinart millésimé 1789.

Heureusement que vous avez l'oeil, et le bon !
lol! VIVE DÉDÉ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Témoignage sur la Mort de Lacenaire   Ven 4 Jan 2008 - 1:34

IL A SOUVENT ÉTÉ ÉCRIT QUE LACENAIRE ÉTAIT MORT LÂCHEMENT.

VOICI UN TÉMOIGNAGE QUE L'ON NE POURRA GUÈRE METTRE EN DOUTE, LE TÉMOIN N'ÉTANT PAS SPÉCIALEMENT UN "ADMIRATEUR" DES ASSASSINS.

LE TEXTE EST MALHEUREUSEMENT COUPÉ MAIS LE PRINCIPAL EST EXPRIMÉ ON NE PEUT PLUS CLAIREMENT.

____________________________________________



Dernière édition par mercattore le Sam 1 Nov 2008 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un autre poème de Lacenaire   Jeu 10 Jan 2008 - 11:40

M'AIMERAS-TU ?
______

M'aimeras-tu, si je te dis, ma chère,
Quel est le mal qui cause tes soupirs,
Pourquoi tu vas sous l'ormeau solitaire
Livrer ton âme à de vagues désirs ?
Si je te dis pourquoi, devant tes charmes,
Ton œil si doux de pudeur est battu ;
Si je te dis le remède à tes larmes,
M'aimeras-tu ?
Il faut aimer : vois cette tourterelle,
Dans le bosquet elle est seule à gémir.
Soudain paraît son compagnon fidèle,
Sous leurs baisers vois tout leur corps frémir.
De ta langueur comprends donc le mystère,
C'est l'amour seul qui doit te ranimer.
Belle ! à quinze ans, ce n'est pas tout de plaire,
Il faut aimer.
Tu m'aimeras, car seul sur le rivage
Ainsi que toi je cherchais mon vainqueur ;
Je t'attendais pour charmer le voyage,
Un songe heureux te promit à mon cœur.
En te voyant je me suis dit : C'est elle !
Pour t'appuyer, je viens t'offrir mon bras.
Ah ! si tu dois aimer le plus fidèle
Tu m'aimeras.

_______________________

La Conciergerie, 29 décembre 1835.

_______________________
Onze jours avant son exécution il rédigeait des poèmes d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2459
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Lacenaire- memoires   Ven 6 Mar 2009 - 20:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Sam 7 Mar 2009 - 13:51

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: animal en cellule   Sam 7 Mar 2009 - 14:19

Il y a 25 ans environ , j'ai failli acheter le manuscrit de Lacenaire, qu'un libraire de mes amis vendait. La prix était de 10.000 francs. A cette époque, Lacenaire était moins connu du grand public qu'aujourd'hui. Comme j'ai hésité 24 heures, le lendemain il était vendu. Evil or Very Mad


Dernière édition par mercattore le Jeu 5 Mai 2011 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2459
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Jeu 21 Mai 2009 - 22:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Mer 16 Juin 2010 - 12:43

On voit que là encore, dans l'article du journal publié par Javier, que Lacenaire est presque défaillant pour monter sur l'échafaud, contrairement au récit du chef de la sûreté, Canler.
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Lacenaire - Cabaret de la Biche   Jeu 5 Mai 2011 - 16:09

Paris, le cabaret de la Biche où se rencontraient les criminels

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Mer 2 Nov 2011 - 18:14

Oublié de l’Histoire, Lacenaire a été « ressuscité » cent ans après sa mort par Marcel Carné dans son célèbre film "Les Enfants du paradis."
Jacques Pradel retrace son parcours criminel dans l'émission "L’Heure du crime" du 1er novembre.

http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-heure-du-crime-du-1er-novembre-2011-mardi-1er-novembre-lacenaire-poete-assassin-7731616658

Bonne écoute ! queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfaucon
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 50
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Mer 2 Nov 2011 - 23:45

Merveilleux film avec la merveilleuse Arlety. Je voulais appeler mon fils "Batiste", comme le personnage joué par jean-Louis Barreau.

Lacenaire qui dit à Garance :
-Vous ne me prenez pas au sérieux. Si j’étais vaniteux, je serai blessé jusqu’à l’os. Mais, je n’ai pas de vanité. Je n’ai que de l’orgueil. Et je suis sûr de moi, absolument sûr. Petit voleur par nécessité, assassin par vocation, ma route est toute tracée, mon chemin tout droit. Et je marcherai la tête haute. Jusqu’à ce qu’elle tombe. Dans le panier. Naturellement. D’ailleurs, mon père me l’a si souvent dit : Pierre-François, vous finirez sur l’échafaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Moulage de la tête de Larcenaire   Jeu 3 Nov 2011 - 15:46

Moulage de la tête de Pierre-François Lacenaire

Il a des sourires dans les yeux et sur les lèvres : un visage extraordinairement vivant !



Pierre Francois Lacenaire (1800-36) was a notorious French killer. He was executed by guillotine in March 1836. A plaster copy was made of his head after his death. This was collected by Dr Gachet (1828-1909), who specialised in the emerging field of psychiatry. Gachet was also a patron of the arts, becoming a close friend of Vincent van Gogh (1853-1890) and later his physician. During the 1800s, plaster heads of executed criminals were used for an emerging field of study called phrenology. Phrenologists believed the shape and size of areas of the brain (and therefore the overlying skull) determined personality. This meant criminals such as Lacenaire made interesting subjects. Faint pencil markings can still be seen on this plaster head. The areas outlined relate to ‘secretiveness’ and ‘destructiveness’. These areas of the skull were believed to be prominent in murderers and criminals. However, he was unusually well educated and a published poet. His story intrigued the public and inspired a character in Dostoevsky’s novel ‘Crime and Punishment.’ Heads like this were often part of larger phrenological reference sets which included famous people and ethnographic examples.

http://www.sciencemuseum.org.uk/broughttolife/objects/display.aspx?id=92707
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Votez Lacenaire   Jeu 3 Nov 2011 - 15:54


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Portrait de Lacenaire   Jeu 3 Nov 2011 - 17:14


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfaucon
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 50
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Jeu 3 Nov 2011 - 19:46

Oui, on a de la peine à croire que ce soit un moulage après l'execution.
Ce serait assez effrayant de penser qu'on puisse paraître aussi calme et serein quand on a la tête engagée dans la machine.
Peut-être une interprétation d'artiste à partir du moulage.

En tout cas, tous les autres moulage du genre montrent des visages plus terrifiants.

Je suppose que les spécialistes du forum ont du lire depuis longtemps les mémoires de Lacenaire.
Ce n'est pas mon cas, je vais mes lire, je viens de les trouver ici :
http://www.leboucher.com/pdf/lacenaire/lacenaire.pdf

Elles se terminent par :
8 janvier 1836, à la Conciergerie, 10 heures du soir
« On vient me chercher pour Bicêtre. Demain sans doute ma
tête tombera. Je suis forcé, malgré moi, d’interrompre ces
Mémoires, que je confie aux soins de mon éditeur. Le procès
complète les révélations. Adieu à tous les êtres qui m’ont aimé, et
même à ceux qui me maudissent : ils en ont le droit. Et vous qui
lirez ces Mémoires, où le sang suinte à chaque page, vous qui ne
les lirez que quand le bourreau aura essuyé son triangle de fer
que j’aurai rougi, oh! gardez-moi quelque place dans votre
souvenir ………… Adieu! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Jeu 3 Nov 2011 - 20:50

Montfaucon a écrit:
Oui, on a de la peine à croire que ce soit un moulage après l'execution.
Ce serait assez effrayant de penser qu'on puisse paraître aussi calme et serein quand on a la tête engagée dans la machine.
Peut-être une interprétation d'artiste à partir du moulage.
En tout cas, tous les autres moulage du genre montrent des visages plus terrifiants.
Plusieurs moulages de têtes de suppliciés ont été mis en ligne sur le forum. Ils font souvent apparaitre des visages sereins.

Voici la traduction (automatique) du texte qui se rapporte au moulage de la tête de Lacenaire :
Pierre François Lacenaire (1800-1836) était un célèbre tueur en français. Il a été exécuté par guillotine en Mars 1836. Une copie en plâtre a été faite de sa tête après sa mort. Cela a été recueilli par le docteur Gachet (1828-1909), qui s'est spécialisé dans le domaine émergent de la psychiatrie. Gachet a également un mécène des arts, de devenir un ami proche de Vincent van Gogh (1853-1890) et plus tard son médecin. Pendant les années 1800, les chefs de plâtre de criminels exécutés ont été utilisés pour un domaine émergent de l'étude appelée la phrénologie. Phrénologues croyait que la forme et la taille des zones du cerveau (et donc le crâne recouvrant) a déterminé la personnalité. Cette criminels tels que signifiait Lacenaire fait des sujets intéressants. Les marquages Faint peut encore être vu sur cette tête de plâtre. Les zones décrites concernent «cachotteries» et «destructeur». Ces zones du crâne étaient considérés comme de premier plan dans des meurtriers et des criminels. Toutefois, il a été exceptionnellement bien formés et un poète publié. Son histoire a intrigué le public et a inspiré un personnage du roman de Dostoïevski "Crime et Châtiment». Chefs comme celui-ci faisaient souvent partie des plus grands ensembles de référence phrénologique qui comprenait des gens célèbres et des exemples ethnographiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Ven 4 Nov 2011 - 8:32

michel-j a écrit:
Por ce qui concerne les études phrénologiques dont Adelayde fait mention, je pense que les expériences sur les corps s'opéraient dès réception de ceux-ci... Car il est quand même rare, pour les légistes, de pouvoir travailler sur des corps encore chauds... dont on connaissait par avance l'heure d'arrivée. Des essais de stimulis à l'électricité dument répertoriés attestent d'ailleurs de cet empressement; puisque les résultats enregistrés régressent à mesure que le temps passe !
En effet, toutes ces dépouilles de guillotinés étaient une bénédiction pour la médecine de l’époque :
des corps jeunes, en parfait état, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Dim 18 Déc 2011 - 15:48

michel-j , tres impressionnant ce récit !!! brrrr !!! pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Dim 18 Déc 2011 - 18:03

Interessant michel-j Very Happy
Merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   Ven 4 Mai 2012 - 14:40

Pour plus de détails sur la phrénologie, se reporter à mon article du 26 mai 2011 :

http://guillotine.cultureforum.net/t2014-la-phrenologie?highlight=phr%E9nologie

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: 1836 Pierre-François Lacenaire - Victor Avril - 1   Ven 4 Mai 2012 - 15:17


Une série de belles images…


Pierre-François Lacenaire









Pierre-François Lacenaire - Victor Avril





Lacenaire et Avril dans la taverne


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt


Dernière édition par Adelayde le Ven 4 Mai 2012 - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Pierre-François Lacenaire - Victor Avril - 2   Ven 4 Mai 2012 - 15:19

Le vol de la pendule




L’assassinat du passage du Cheval rouge




Tentative d’assassinat contre Genevay


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre-François Lacenaire - 1836   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre-François Lacenaire - 1836
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pierre-François Lacenaire - 1836
» Images de la Grande et de la Petite Roquette
» Pierre-François "Grégoire" Perminjat - matricide, infanticide - 1847
» Sur François PEROL...
» conformité aux normes françaises et européennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: