La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les exécutions pendant l'Occupation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 31 Déc 2007 - 20:20

MARINI,

Ne vous cassez pas la tête, personne n'a à justifier auprès d'autrui le pourquoi de son intérêt pour les exécutions ou de sa présence sur le site GUILLOTINE.

Wink Laissons nos détracteurs se "détracter" Neutral à chercher à comprendre nos raisons ou parfois à nous jeter des pierres. flower
Revenir en haut Aller en bas
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1523
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mer 2 Jan 2008 - 13:22

mercattore a écrit:

Wink Laissons nos détracteurs se "détracter" Neutral à chercher à comprendre nos raisons ou parfois à nous jeter des pierres. flower

scratch
La lapidation? Mmh, oui...mais non.

lol!

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mer 2 Jan 2008 - 13:28

DES PIERRES FICTIVES, BIEN ENTENDU santa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 7 Jan 2008 - 17:24

Bonsoir, Mercattore !
Georgette Monneron a bien été guillotinée à la Petite-Roquette le 06/02/1942, pour l'assassinat de sa petite fille Liliane (4 ans), son mari Georges l'étant le lendemain à La Santé.
Exécuteurs : Desfourneaux, Obrecht, les frères Martin.
Autant la femme se comporta correctement devant la machine, le mari fut une véritable loque.
Ce fut la dernière femme à être exécutée à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 7 Jan 2008 - 17:42

Merci pierrepoint sunny

La Veuve aurait donc été déplacée de sa remise de la Santé à la Petite Roquette pour l'exécution ?


Dernière édition par mercattore le Lun 30 Nov 2009 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 7 Jan 2008 - 18:39

Bonsoir, Dédé !
Merci de m'avoir remis sur les rails, ce qui prouve que nous avons tous plus à apprendre qu'à enseigner Laughing
Suis d'autant moins pardonnable que Mercattore avait cité l'intéressée, mais sous son nom de jeune fille ( Lempérière) et non sous son nom de femme mariée( Giraud).Si ma mémoire est bonne, cette affaire a servi de trame au film de Chabrol, " Une affaire de femmes", avec I.Huppert et feue M.Trintignant.La scène de l'exécution est particulièrement ratée...
La seule excuse que je me puisse trouver est que mon principal ouvrage de référence, à savoir "Le Carnet Noir" d' A.Obrecht ne couvre pas cette affaire, car il avait déjà démissionné en même temps que Sabin et les frères Martin, suite aux exécutions de politiques.
Bonne soirée et merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 7 Jan 2008 - 19:22

Sacré Dédé Wink ,

Toujours la juste mise au point. Quel regard d'aigle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 7 Jan 2008 - 19:25

Pierrepoint,,

Je m'excuse d'avoir cité la denière excécutée sous son nomde jeune fille, ce qui effectivement vous a induit en erreur.

santa
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Une affaire de femme   Mar 8 Jan 2008 - 7:35

Bonjour et meilleurs voeux a tous.
Si je me souviens bien, il n'y a pas dans ce film de scene d'execution a proprement(!) parler. Il y a un avant, ou Isabelle Huppert se fait couper les cheveux, d'une maniere assez improbable vues les circonstances, et un depart vers la veuve, que l'on voit de loin, avec un quidam a l'allure patibulaire qui attend a cote. Je crois que ca s'arrete la, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 285
Age : 61
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Une affaire de femme :suite   Mar 8 Jan 2008 - 7:40

Pour l'anecdote: quand le film est sorti, on a evoque la veritable affaire, et il parait que les enfants de cette dame ont ainsi appris comment etait morte leur mere, dont la cause du deces avait ete tenue cachee pendant plus de 40 ans. Quelqu'un a-t-il entendu parler de ca sur le site? Un peu dure pour la famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mar 8 Jan 2008 - 12:51

Mercattore a cité :

Exécutions : 28 août 1941 : ANDRÉ BRECHET - ÉMILE BASTARD - ABRAHAM TRZÉBRUCKI -

GUILLOTINÉS. SECTION SPÉCIALE.
----------------------------------------------

7 février 1942 : ÉMILE MONNERON.

Meutre de sa fille.


_________________________________

30 juillet 1943 : LOUISE LAMPERIÈRE

Avortements.


_________________________________

- Le 6 juin 1940, double exécution :

- Maurice Garnotel : Assassinats de femmes.
- Fritz Erler : Espionnage (cinéaste allemand)

LES troupes allemandes ne sont pas encore arrivées à Paris.


__________________________________

SOURCE : Jaques DELARUE, LE MÉTIER DE BOURREAU. Pages 358 à 364.


__________________________________

J. DELARUE signale aussi GEORGETTE MONNERON, la femme de Émile, mais il écrit que le supplice eu lieu à la Roquette ( 6 février 1942 ) à moins qu'il ne se soit mal exprimé.

Exécutions parisiennes durant la Seconde Guerre Mondiale (les dates et les noms ne correspondent pas toujours à ceux précédemment cités, mais je me suis chargé, dans le cadre de la biographie de Desfourneaux, de récupérer TOUS les actes civils de décès des guillotinés entre 1939 et 1951) :
- 15 mars 1940 : Paul et Marcel Vocoret (Tribunal Militaire) ;
- 07 juin 1940 : Marcel Garnotel et Fritz Erler ;
- 28 août 1941 : Jean Bastard, André Bréchet et Abraham Trzebucki (Section Spéciale) ;
- 24 septembre 1941 : Jacques Woog, Adolphe Guyot et Jean Catelas (Tribunal d'Etat);
- 06 février 1942 : Georgette Monneron (exécutée dans la cour de la Petite-Roquette) ;
- 07 février 1942 : Emile Monneron ;
- 23 juillet 1942 : Edgar Lefébure, Henri Meunier et André Dalmas (Tribunal d'Etat) ;
- 08 août 1942 : Isidore Grünberg (Tribunal d'Etat) et Victor Rabeux (empoisonneur condamné par les assises de l'Aube) ;
- 16 juin 1943 : Albert Dubois ;
- 30 juillet 1943 : Marie-Louise Giraud (Tribunal d'Etat, exécutée dans la cour de la Petite-Roquette) ;
- 28 août 1943 : Larbi Kherfi et Ali Chaffi ;
- 22 octobre 1943 : Désiré Piogé (avorteur, Tribunal d'Etat) ;

Piogé est le dernier guillotiné parisien de la guerre.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"


Dernière édition par le Dim 20 Jan 2008 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mar 8 Jan 2008 - 13:09

Je n'ai pas eu connaissance de l'histoire concernant les enfants de Marie-Louise, mais je pense que c'est très probable, et que ce n'est pas la seule fois que c'est arrivé....
Imaginez-vous une famille qui ose dire à un enfant comment est mort son père (puisque les guillotinées sont rares) ?

Le 4 avril 1936, Henri Bourdon, violeur et assassin d'une enfant en Aveyron est guillotiné à l'entrée de la prison de Rodez. Un demi-siècle plus tard, un article de presse paraît qui raconte l'affaire : l'auteur est traîné en justice par le petit-fils du criminel pour avoir mentionné le nom de son grand-père. En fait, l'homme savait qu'Henri était mort en 1936 mais il ignorait les causes de son décès, et la lecture du texte lui fut un choc.
Aussi, pour éviter de nouvelles poursuites, quand l'affaire fut de nouveau relatée, cette fois par Jean-Michel Cosson dans "Accusés, levez-vous", on se contenta de marquer Henri B.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mar 8 Jan 2008 - 13:10

SYWANN,
BRAVO POUR CETTE LISTE, IL M'EN MANQUAIT UN PAQUET. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mar 8 Jan 2008 - 13:36

Mercattore, allez donc jeter un oeil sur la page des Palmarès, c'est l'une des seules qui soit encore accessibles sur le site... Smile

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mer 9 Jan 2008 - 12:47

SYWANN,

A mon âge, être l'ingénu du site c'est dur, mais comment aller à PALMARÈS ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
MichelB
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 59
Localisation : Gers
Emploi : Animateur astro
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mer 9 Jan 2008 - 12:57

Voila le lien :

http://site.voila.fr/guillotine

Ensuite, cliquer sur "Palmares". Le lien pour "Condamnés" marche encore aussi. Sinon, le reste est HS. J'ai pu accèder à "Bourreaux" en cherchant avec Google en cache. Cela devient compliqué Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Mer 9 Jan 2008 - 13:00

MERCI MichelB, j'y vais de ce pas drunken
Revenir en haut Aller en bas
marini
Bourreau de village


Nombre de messages : 94
Age : 68
Localisation : Lot et Garonne
Emploi : Avocat
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Dim 20 Jan 2008 - 18:42

Un article de l'Express sur les Sections Spéciales:

http://www.lexpress.fr/info/france/dossier/papon/dossier.asp?ida=408831

Il y a eu 3 militants communistes guillotinés le 22 septembre 1941.

Je n'ai pas vu le film depuis longtemps, mais il me semble qu'on voit le bourreau dépité, car il y en a moins que prévu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marini
Bourreau de village


Nombre de messages : 94
Age : 68
Localisation : Lot et Garonne
Emploi : Avocat
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Dim 20 Jan 2008 - 18:46

Nota : Sywan parle du 24 septembre, vérification des actes de décès faite. Donc c'est le 24 et non le 22 (Jacques Woog, Adolphe Guyot et Jean Catelas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Dim 20 Jan 2008 - 19:31

Oui, et il y en avait eu trois autres le 28 août :

Émile BASTARD - André BRÉCHET - Abraham TRZÉBRUCKI -
Revenir en haut Aller en bas
marini
Bourreau de village


Nombre de messages : 94
Age : 68
Localisation : Lot et Garonne
Emploi : Avocat
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 11 Fév 2008 - 12:51

Je relance une discussion que nous avons considérée comme close (la nonuple exécution de 1944).

Je lis en effet ce qu'Obrecht dit a propos de Desfourneaux dans l'ouvrage de Ker "le carnet noir du bourreau" :

"la fin de sa vie fut peuplée de visions d'épouvante. La guerre s'était achevée sur la terreur : avril 1944, neuf exécutions politiques d'un seul coup - il pataugeait dans le sang avec Guyot et, pour aides de fortune, les charretiers du fourgon".

Je ne sais pas quel crédit on peut apporter à ce témoignage ? Le connaissiez-vous ?

Je crois qu'Obrecht ne portait pas Desfourneaux dans son coeur. A-t-il voulu le salir en lui imputant ces exécutions qui n'auraient pas eu lieu ou ont-elles bien eu lieu ?

Pas facile d'avoir le fin mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 11 Fév 2008 - 13:30

Bonjour Marini,

Il me semble que boisdejustice a posté un document sur ce sujet attestant que ces personnes avaient été fusillées et Sywann mentionnait le livre d'écrou de la prison de la Santé, consulté par l'auteur d'un livre, qui mentionnait également l'exécution par balles.

J. Delarue, lui, écrit qu'ils ont été guillotinés.

Je crois que Sywann "épouse" la version des armes, mais je n'ai pas à en dire plus en son nom.

Le livre d'écrou et l'affiche sont des éléments très importants à prendre en compte.

Quant à Obrecht, je ne comprends pas sa version.
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1246
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 11 Fév 2008 - 13:55

Soyons précis.
Les mémoires d'Obrecht sont bourrées d'erreurs : pourquoi ? Parce que ce qu'a dit l'ancien exécuteur à Ker n'était pas suffisant pour faire un livre entier. Pensez donc que les deux hommes se sont rencontrés cinq ou six fois en quatre ans. C'est peu.

Meyssonnier et Bessette, pour écrire les souvenirs du premier, sont restés en contact régulier pendant près de dix ans. Calculez.

Au final, Ker avait quelques informations, mais pour pallier les manques, il s'est contenté de reprendre ce qu'il avait trouvé ça et là dans les livres sur le sujet au lieu d'approfondir ses recherches, notamment le fait que Weidmann ait été le premier guillotiné de Desfourneaux, ou bien que les neuf résistants du 30 avril 1944 (lui écrit le 1er mai, comme Naud, comme Delarue) ont été guillotinés...
Certes, Obrecht et Desfourneaux se détestaient, mais ce que vous lisez quand vous tenez le "Carnet noir du bourreau", c'est du Ker, pas du Obrecht.
J'ai contacté Ker voici quelques années, j'ai toujours reçu un accueil pas franchement cordial ; Meyssonnier m'a confirmé que l'homme n'était pas très intéressant et qu'il s'était approprié les carnets d'Obrecht d'une manière assez malhonnête...
Mais bon, Ker demeure un paparazzo, alors, pas besoin d'épiloguer.

Pour moi, le meilleur livre sur les bourreaux (mis à part le Delarue, qui est la bible du sujet) reste la biographie de Deibler par Foucart.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 11 Fév 2008 - 17:33

Bonsoir à toute l'équipe !
La faisabilité technique d'une nonuple exécution avec un seul aide confirmé (Guyot) et du renfort d'amateurs ( 2,3 ?) me paraît très sujette à caution...En plus, le panier de la guillotine était dimensionné pour 4 corps ! Enfin, combien de temps pour guillotiner 9 personnes avec une équipe semi-professionnelle ? Je crois que la version du passage par les armes, que Sywan a expliquée à Cosmos et moi-même devant les murs de la Santé lors de la promenade historique d'Octobre 2007, est de loin la plus crédible.Le "Patron" avait même mentionné à cette occasion le nom du chef milicien à qui les condamnés avaient été remis, suis preneur du renseignement pour affiner la recherche study
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   Lun 11 Fév 2008 - 17:43

pierrepoint a écrit:
.Le "Patron" avait même mentionné à cette occasion le nom du chef milicien à qui les condamnés avaient été remis, study

OUi, Sywann a même indiqué ce nom dans un de ces posts. Il faut rechercher.

Le nom cité par Sywann est : Jocelyn MARET.

Voici le personnage :

C'est dès avril que Jocelyn Maret (le directeur-adjoint de l'administration pénitentiaire, un milicien placé aux côtés d'André Baillet, ex-commissaire à Aubervilliers et pote avec Laval de ce chef, en janvier dans le cadre de la prise en main du "maintien de l'ordre" par Darnand) avertit Carbonnier, directeur de l'administration pénitentiaire pour la région de Clermont-Ferrand, que Zay va lui être enlevé, sans donner de date.

_____________________________________________________________________________________________

SOURCE :www.livresdeguerre.net

_______________________________________________________________________________________________

A Sigmaringen un milicien du nom de Jocelyn Maret lui avait expliqué en long et en large comment lui et quelques autres, qu’il avait nommés, avaient sur les ordres de Joseph Darnand et de Max Knipping, assassiné Maurice Sarraut (le 2 décembre 1943), Jean Zay (le 20 juin 1944 ) et Georges Mandel (le 7 juillet 1944).

SOURCE :

www.remydegourmont.org/vupar/rub1/louisthomas/louisthomas.doc+jocelyn+MARET&hl=fr&ct=clnk&cd=2&client=safari" target="_blank" rel="nofollow">http://209.85.129.104/search?q=cache:_3x9cX9wlMAJ:www.remydegourmont.org/vupar/rub1/louisthomas/louisthomas.doc+jocelyn+MARET&hl=fr&ct=clnk&cd=2&client=safari

M. Maret était spécialiste de la manière forte.


Dernière édition par le Lun 18 Fév 2008 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les exécutions pendant l'Occupation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les exécutions pendant l'Occupation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guillotine pendant l'occupation Nazi
» [b]salaire pendant congés maternité[/b]
» Paiement des congés pendant un arret de travail.
» Création d''entreprise pendant le congé maternité
» CCA indépendant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: