La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Mer 5 Déc 2007 - 14:33

Gaston Farelicq fut policier à Paris pendant trente ans (à partir de 1896). Il participa -activement - au siège de Nogent -sur- Marne et à celui de Choisy- le- Roi. En outre, il participa à l'organisation de diverses exécutions capitales, notamment celles de ces trois membres de la bande à Bonnot, le 21 avril 1913, devant la prison de la Santé. De service au pied de l'échafaud, il raconte :

« Le ciel était de plomb ce jour-là, pendant que Deibler et ses aides construisaient la sinistre machine. Soudain, il fut traversé d'une traînée lumineuse et les becs de gaz s'éteignirent un à un. 4h25. Un roulement. C'est la voiture qui arrive lentement sur le pavé et s'arrête devant la lugubre machine. Deibler descendu le premier la fait avancer un peu...........La double portière du fond s'ouvre. Et à la lueur falotte d'une lampe qui se balance au bout d'un bras on distingue, sur deux bancs latéraux qui se font face à face, d'un coté les aides, de l'autre les condamnés, au col largement échancré. Au fond, Monier, au milieu, Callemin, à l'autre Soudy, déja placés dans l'ordre de leur destin.

Soudy s'avance le premier...........

- Au revoir, camarades ! dit-il.

- À tout à l'heure ! répond Monier.

- Il fait froid, ajoute-t-il, d'une voix étouffée pendant qu'il descend.


Mais il est saisi, précipité et le couteau tombe. Un coup d'éponge et on le remonte.

C'est au tour de Callemin. Il gouaille : « C'est beau, l'agonie d'un homme. » Puis il se livre et son corps rejoint celui de Soudy dans le lugubre panier.

Alors le dernier, Monier, le plus âgé, apparaît à son tour. Deux fois déjà il a entendu résonner la chute sinistre. Très maître de lui et phraseur jusqu'au bout, levant la tête et regardant bien en face ceux qui l'entourent il dit d'une voix
nette :

- Adieu à tous, Messieurs et à la société aussi.

Puis au moment où il met le pied sur le premier échelon : « Au revoir ! ». C'est bien fini cette fois. Il est 4h52 ! Dans le panier c'est un mélange de trois corps et de trois têtes.

La toilette de la machine s'opère pendant que l'abbé Geispitz, le vénérable aumonier, très èmu, raconte à voix basse que Soudy et Monier l'aimaient bien et lui avaient demandé de les accompagner à l'échafaud, tandis que Raymond la science, irréductible, avait accueilli ses pieuses exhortations par ces mots désenchantés : Hélas ! vie sans lendemain ! qui peuvent bien servir d'épitaphe à cette jeunesse disparue en quelques jours pour avoir écoutez les mauvais bergers et voulu la vivre sans frein ni loi, en dépensant contre la société dans des conditions spasmodiques des trésors de vitalité, d'énergie et d'audace dont elle eût pu leur être reconnaissante s'ils avaient été employés à son profit »

_____________________________________________________


Soudy, Callemin et Monnier, sont les 5ème, 6ème et 7ème guillotinés sur le bd Arago, après l'arrêt des exécutions sur la place de la Roquette.

Ils sont portés sur les « Carnets d'exécutions » d'Anatole Deibler avec la numérotation :
162-66
163-67
164-68

__________________________________________________________


Dernière édition par le Mar 15 Jan 2008 - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Mer 5 Déc 2007 - 14:34

Ah, zut. Avec un seul N.
Revenir en haut Aller en bas
konvoi
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 66
Localisation : Montauban (82)
Emploi : retraité, inscrit sur le forum le 27-01-2006
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Mer 5 Déc 2007 - 22:49

Merci d'avoir partagé ce récit .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Notes sur l'exécution de Soudy, Callemin,Monnier   Jeu 6 Déc 2007 - 19:51

NOTES SUR CETTE EXÉCUTION : On remarque que les réverbères au gaz s'éteignent avant l'exécution. Il y avait donc une coordination avec les allumeurs de réverbères qui étaient chargés par la ville de Paris d'allumer et d'éteindre ces derniers chaque jour. Les allumeurs travaillaient avec une longue perche pour atteindre le receptacle de gaz. Il y avait probablement ce soir là plusieurs allumeurs obeissant à un signal (Lequel ?) pour obscurcir le lieu de l'exécution.

RECTIFICATION du 31-12-2009 : Cette dernière expilcation est abandonnée. Les allumeurs de réverbères ont éteint les becs de gaz à l'heure habituelle pour cette saison, l'exécution se déroulant à la naissance du jour, ou approchant, l'extinction des lumières au même moment n'est que coincidence.

À cette époque (1913), Paris était encore éclairé par diverses sources d'énergie : Electrécité - Gaz - et même Quinquets (éclairage à l'huile) encore utilisés dans des voies situées dans les quartiers les plus pauvres de la capitale.

On s'aperçoit que les abords de la prison de la Santé devant laquelle l'exécution se déroule ne sont pas éclairés par l'électricité, ce qui peut paraître étonnant pour un lieu de détention devant impliquer un éclairage le plus moderne possible.

Cela peut tenir au fait que la prison de la Santé jouxtait un des quartiers les plus misérables de Paris, celui de la Glacière (XIIIème arrondissement) délaissé par l'administration municipale. Ce quartier, rasé en partie dans les années cinquante, était, avec d'autres quartiers du XIIIème arrondissement comme Maison-Blanche, Nationale, Croulebarbe etc. un foyer de gens de condition très modeste, comportant une assez large frange de population souvent hostile au pouvoir en place.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

° Gaston Farelicq a relaté ses mémoires dans « TRENTE ANS DANS LES RUES DE PARIS » - édité par la Librairie Académique Perrin -1934 - 334 pages -

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

À signaler comme curiosité : La pissotière du boulevard ARAGO, toujours debout, à proximité de l'endroit où se pratiquait les exécutions capitales.

C'est la SEULE subsistant à Paris qui en a compté des centaines. Elles peut servir aux policiers en faction devant le mur de la prison et aux chauffeurs de taxis parisiens qui connaissent tous son existence.


Dernière édition par mercattore le Jeu 31 Déc 2009 - 8:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: A konvoi   Jeu 6 Déc 2007 - 19:55

Bonjour Konvoi, j'ai bien lu votre post très gentil.
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 7 Déc 2007 - 10:53

Merci pour nous avoir livré ce récit assez surréaliste ! pale affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 7 Déc 2007 - 13:53

Coucou Chantal...sunny la forme j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 7 Déc 2007 - 18:36

Décidément, tout le monde a remarqué que j'ai atteint la quarantaine aujourd'hui... affraid Non, non, je blague car je suis en pleine forme ! Bonne soirée ! jocolor flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 7 Déc 2007 - 23:22

Joyeux Anniversaire, Chantal !!

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Sam 8 Déc 2007 - 0:58

Chantal, pour votre anniversaire, on trinque avec une mort subite » ? queen

Alors, à votre santé et JOLI ANNIVERSAIRE. sunny
Revenir en haut Aller en bas
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Sam 8 Déc 2007 - 19:45

- BON ET HEUREUX ANNIVERSAIRE chère Chantal.....

--Avec tous mes voeux de bonheur!!!....

-B E R N A R D.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Dim 9 Déc 2007 - 18:40

Bonsoir à toutes et à tous !
Le récit de l'exécution des 3 membres de la bande à Bonnot se trouve dans "Paris vécu", de Léon Daudet, j'ai donné les références à Chantal il y a quelques mois...Etant assez nul en informatique, que ceux qui sont intéressés m'envoient leur e-mail,je mettrai le texte en PJ sous Word !
Ne dispose pas de moyens de scanning, mettez cette faiblesse sur le compte de mon grand âge Razz
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 10:34

bernard weis a écrit:
- BON ET HEUREUX ANNIVERSAIRE chère Chantal.....

--Avec tous mes voeux de bonheur!!!....

-B E R N A R D.......

Merci, merci ! Embarassed Wink flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 10:51

pierrepoint a écrit:
Bonsoir à toutes et à tous !
Le récit de l'exécution des 3 membres de la bande à Bonnot se trouve dans "Paris vécu", de Léon Daudet, j'ai donné les références à Chantal il y a quelques mois...Etant assez nul en informatique, que ceux qui sont intéressés m'envoient leur e-mail,je mettrai le texte en PJ sous Word !
Ne dispose pas de moyens de scanning, mettez cette faiblesse sur le compte de mon grand âge Razz
Bonne soirée.

J'avoue que j'ai acheté d'autres livres depuis et que ce dernier est un peu passé dans l'oubli. Quand je consulte les librairies on line, je vois deux éditions : rive droite et rive gauche. Mise à part la description de ladite exécution, que peut-on encore y trouver ? Excusez-moi si je vous oblige ainsi à vous répéter mais je ne retrouve pas votre post qui m'en parlait. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 11:34

Bonjour Chantal,

Les deux tomes racontent les souvenirs variés de L. Daudet sur la capitale. Bien sûr, il "parle" de la vie politique (puisqu'il était député et militant politique), de médecine (a été étudiant dans cette spécialité), de gastronomie... Il décrit l'ambiance des rues parisiennes, évoque diverses figures parisiennes connues, écrivains etc.
Il raconte des moments de vie de son père, Alphonse , écrivain célèbre.
j'ai lu ces bouquins il y a longtemps mais je me souviens que le style est bon, c'est un excellent conteur et un polémiste de talent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 17:53

Bonsoir Chantal ! Et aussi à toute l'équipe Exclamation Very Happy
Voir mon post du 15/08/2007,16:40,"La Machine dans l'imaginaire",
La guillotine dans la littérature.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 18:22

Bonsoir, mercattore !Je préfère vous donner ci-dessous le texte que j'avais mis à votre attention via MP, lisant les vôtres sans aucun problème, je crois qu'il doit y avoir un bug quelque part :
"Je dispose du livre suivant: "Souvenirs et Polémiques", Collection"Bouquins", Editions R.Laffont,1992, ISBN 2-221-07175-1
Il y a 2 récits de l'exécution, à peu près similaires :
Un dans "Vers le Roi", qui est la dernière partie des Souvenirs Littéraires.
L'autre dans "Paris vécu",Rive Gauche,c'est la fin du chapitre 2.Il fait à peu près une page et demie.Ces récits sont très semblables à ceux parus à l'époque et repris sur le forum.
Bonne soirée.

Par ailleurs, ayant eu l'occasion d'utiliser la vespasienne du Bld Arago lors d'une promenade historique, sait-on où se situait la borne-fontaine utilisée par les aides pour nettoyer les lieux après usage ? pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Lun 10 Déc 2007 - 18:44

Je ne me souviens pas d'une borne-fontaine dans les parages du lieu d'exécution bd Arago. Je suis né et ai vécu longtemps dans les XIIIème et XIVème Arrdts mais il faut préciser que ces bornes ont disparu peu à peu dans toutes les rues de Paris. Toutes celles que j'ai connues n'existent plus.

Les cartes postales anciennes (début des années 1900 et plus) ne montrent pas de bornes-fontaines, ni rue de la SANTÉ, ni bd ARAGO.

D'autre part, il est possible, les spécialistes doivent le savoir, qu'un branchement provisoire sur une arrivée d'eau (servant pour le nettoyage journalier des caniveaux) était effectué les jours d'excécution.

Cette dernière Hypothèse me parait la plus plausible ou alors un camion-citerne ou approchant.


Dernière édition par le Lun 21 Jan 2008 - 8:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un témoin raconte l'exécution de Soudy etc. (suite)   Ven 14 Déc 2007 - 17:12

RAPPORT DE POLICE SUR L'EXÉCUTION DE SOUDY - CALLEMIN - MONNIER -

__________________________________________


«...Tous dormaient lorsqu'on entre à 4 h 10 dans leur cellule. Dès le moment où ils ont été éveillés jusqu'à leur sortie de la prison de la Santé, les condamnés ont prononcé les paroles suivantes :

« SOUDY :

« - Je désire avoir du café sans alcool et deux croissants. ( Il ne pourra les obtenir, la boulangerie étant fermée.)

« - Les autres sont-ils épargnés ?

« - Je n'ai aucune vie humaine sur la conscience; c'est une triste fin, mais j'aurai du courage jusqu'au bout. Ma pauvre mère...

« - C'est la meilleure fin, ça vaut mieux que le bagne... Je tremble mais c'est comme Bailly , c'est le froid...

« - Apercevant un agent de la Sûreté, il lui serre la main, en disant à Maître doublet :

« - Ca me fait plaisir de voir de braves gens comme cela autour de moi; ils ont été très gentils et pleins de tact.

« - Maître Doublet lui disant " Surtout, pas de forfanterie ", il répond :

« - C'est entendu et je vous approuve.

__________________________________________

« - CALLEMIN :

« - A. M. Kiess, substitut du procureur, qui vient de l'éveiller et lui demande s'il a des révélations à faire, il déclare qu'il n'a rien à dire mais demande à écrire deux mots. Après quoi, sortant de sa cellule, il dit :

« - C'est un jour sans lendemain. C'est beau l'agonie d'un homme...

« Il est très pâle, mais se domine. Pendant la toilette, il demande un verre d'eau.

__________________________________________

« MONNIER :

« Éveillé par M. Pressart, substitut, il se lève et dit qu'il sera courageux. Avant de quitter sa cellule, il demande à serrer les mains des inspecteurs de la Sûreté qui l'ont surveillé et les remercie avec une certaine effusion. Il ajoute, le long du parcours pour se rendre au greffe de la prison :

« - Je m'en doutais bien hier que ce serait pour ce matin. J'avais fait un beau rêve d'amour...

« S'adressant à son avocat :

« - Vous embrasserez Marie Besse pour moi (une amie).

« On lui offre un verre de rhum, il répond :

« - Je ne veux pas m'alcooliser.

« Dès la toilette terminée, ils montent dans le fourgon qui arrive devant la guillotine dressée boulevard Arago à 4 h 35.
__________________________________________



La suite est pratiquement identique à la relation de de GASTON FARELICQ, écrite sur un post précédent, sauf la fin :

« A 4 h39 la triple exécution est terminée.

« - Deibler semblait soucieux et disait laconiquement entre chaque condamné :

« - A L'AUTRE...»

__________________________________________

Source: Anatole Deibler - Profession bourreau -

Par François Foucart. Éditions Plon - 1992 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 22 Fév 2008 - 17:57

pierrepoint a écrit
Citation :
Par ailleurs, ayant eu l'occasion d'utiliser la vespasienne du Bld Arago lors d'une promenade historique, sait-on où se situait la borne-fontaine utilisée par les aides pour nettoyer les lieux après usage ?

Voici une indication :

Exécution de Frédéric MOYSE, le 30-04-1938, bd Arago.

Je cite :

« A l'époque, il y a toujours une bonne cinquantaine de journalistes , "accrédités", si l'on peut dire, dont la présence signifie la publicité légale de l'exécution. Plusieurs, alors que l'on charge le corps du décapité dans le fourgon et qu'un aide BRANCHE UN TUYAU POUR LAVER LA GUILLOTINE, demandent à maître Hubert par quelle grâce Moyse a eu les yeux bandés.*
____________________________

FOUCART François « Anatole DEIBLER, profession bourreau » - 1992 - Plon -

____________________________


D'après moi, ce tuyau devait être branché sur une prise d'eau, (un post précédent en parle) raccordée elle même à une prise d'eau établie à ras-du-sol par les soins des services de la voirie parisienne, comme on peut encore le voir aujourd'hui dans Paris ( les vendeurs établis sur les marchés de plein-air de la ville de Paris utilisent parfois ces prises pour un nettoyage ).

Il faut une clef spéciale pour permettre l'arrivée de l'eau à cette prise, il est possible que l'équipe en possédait une, fournie par la voirie parisienne, ou alors que celle-ci ait installée, quelque temps avant l'exécution, une petite potence à robinet branchée sur cette prise, comme cela l'équipe n'avait qu'à tourner ce robinet pour alimenter le tuyau.


____________________________

* Moyse était très agité dès son réveil pour l'exécution.

Voici la réponse de Maître Hubert à la question des journalistes :

« C'est lui (Moyse) qui le demanda. Il ne voulait pas voir la guillotine. j'ai fourni moi-même le bandeau. C'était le mouchoir de mon collaborateur Jacques Roselli. " Maître, me fit remarquer l'un des aides, est-ce légal ? " Je lui ai répondu " Au point où nous en sommes, la loi me pardonnera " »

____________________________

FOUCART François. ibid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 22 Fév 2008 - 19:53

Bonsoir, Mercattore !
Pour paraphraser Pascal (Blaise), je dirais volontiers que l'étendue infinie de votre science en Deiblerologie m'effraie 🐘 study
Afin que nul n'en ignore, le passage de vie à trépas de feu Frédéric MOYSE, infanticide patenté, est fort bien retracé dans l'ouvrage de référence intitulé "Les GAC du 94 " affraid
Bonne soirée à toutes et à tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Ven 22 Fév 2008 - 20:05

Bonsoir pierrepoint,

Non, détrompez-vous, je suis "bourré" de lacunes, mais j'essaie de progresser petit à petit, en essayant de démêler le vrai du faux, et de trouver de modestes petites pistes que j'essaie d'élargir avec pas mal d'embûches, je dois dire.

Je n'ai pas encore acheté Les GAC du 94, j'en vois UN qui va froncer les sourcils, suivez mon regard Arrow Wink
Revenir en haut Aller en bas
MARIELLE
Condamné à mort


Nombre de messages : 1
Age : 54
Emploi : SECRETAIRE MEDICALE
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Raymond Callemin - Bande à Bonnot - 1913   Mer 16 Avr 2008 - 0:11

BONJOUR JE SUIS NOUVELLE SUR LE SITE QUE JE TROUVE SUPER INTERESSANT JE SUIS A LA RECHERCHE DE TOUT CE QUI CONCERNE RAYMOND CALLEMIN DE LA BANDE A BONNOT QUI EST LE FRERE DE MON ARRIERE GRAND TANTE MERCI D AVANCE A VOUS TOUS MARIELLE :cat:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Mer 16 Avr 2008 - 18:18

Bonsoir, Marielle, et bienvenue dans le fourgon d'Anatole Smile affraid
Je pense que vous avez trouvé via le moteur de recherche ce qui figurait sur le site en ce qui concerne Callemin...En fait, c'est plutôt axé sur les détails de son exécution.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   Mer 23 Avr 2008 - 8:48

MARIELLE a écrit:
BONJOUR JE SUIS NOUVELLE SUR LE SITE QUE JE TROUVE SUPER INTERESSANT JE SUIS A LA RECHERCHE DE TOUT CE QUI CONCERNE RAYMOND CALLEMIN DE LA BANDE A BONNOT QUI EST LE FRERE DE MON ARRIERE GRAND TANTE MERCI D AVANCE A VOUS TOUS MARIELLE 🐱
Bonjour, Marielle ! Allez donc faire un tour, si ce n'est déjà fait, sur Wikipedia à la rubrique "Raymond Callemin", pour une fois ça m'a l'air crédible.A noter une intéressante bibliographie, en particulier les ouvrages de Maîtron. En fait, il y a peu de données biographiques nouvelles, compte-tenu de la "courte carrière" de Callemin, guillotiné à 23 ans silent Un récit de l'exécution des 3 condamnés de la bande à Bonnot se trouve dans les souvenirs parisiens de Léon Daudet, si intéressée, je vous donnerai plus de détails.Par contre, rien aux "Carnets d'Exécutions" de Deibler, en dehors du rappel des faits.Callemin fut le 67° client d'Anatole en tant que "Chef ", c'est-à-dire depuis 1899.
Bonne journée.Vous envoie un MP par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913
» La bande à Bonnot - 1912-1913
» Une énigme de Testou : Garnier - Bande à Bonnot
» La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....
» Demande d'aide - Giuseppe Platano (sujet "Bande à Bonnot")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: