La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Dim 26 Jan 2014 - 14:03

Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855

Une belle découverte de Niavlys :



Jacques COLLIGNON est le futur assassin de Monsieur JUGE, à Paris, en septembre 1855. Il sera pour cela guillotiné le 6 décembre de la même année.

Pour en savoir plus sur cette affaire, outre la Presse en ligne sur Gallica, voici une adresse à inscrire dans votre barre d'adresse :


http://books.google.fr/books?id=wqkMAAAAYAAJ&pg=RA2-PA34&dq=collignon+assassin&hl=fr&sa=X&ei=eDjkUsTkGoO50QWR_4CYBA&ved=0CDYQ6AEwAQ

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Dim 26 Jan 2014 - 14:18

J'ai de mon côté trouvé quelques documents sur le cocher assassin

Une extraordinaire coïncidence…   scratch 




L’extraordinaire pouvoir de la musique…   queen 



_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco82
Condamné à mort


Nombre de messages : 4
Age : 73
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mar 20 Mai 2014 - 23:55

bonsoir , ce cocher était un de mes ancêtres , étant gamin , j'ai eut un journal de l’époque caché dans le grenier et surtout réprimandé par mon père d avoir trouvé cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 8:54

coco82 a écrit:
bonsoir , ce cocher était un de mes ancêtres , étant gamin , j'ai eut un journal de l’époque caché dans le grenier et surtout réprimandé par mon père d avoir trouvé cela

Vous l'avez toujours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco82
Condamné à mort


Nombre de messages : 4
Age : 73
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 9:51

pier a écrit:
coco82 a écrit:
bonsoir , ce cocher était un de mes ancêtres , étant gamin , j'ai eut un journal de l’époque caché dans le grenier et surtout réprimandé par mon père d avoir trouvé cela

Vous l'avez toujours ?
malheureusement non , mon père a l'époque l'a brulé avec un sourire narquois de sa belle mère (elle ne l aimait pas beaucoup !!) et quand je posai la question a ma grand mère , réponse : ça c'est la famille de ton père !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 10:01

Secret de famille... dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco82
Condamné à mort


Nombre de messages : 4
Age : 73
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 10:06

pier a écrit:
Secret de famille... dommage.
hé oui , mais il y a eu un évêque bienfaiteur des pauvres a st Germain en Laye !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 11:31

Son nom s' il vous plait... Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco82
Condamné à mort


Nombre de messages : 4
Age : 73
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 12:29

pier a écrit:
Son nom s' il vous plait... Smile 
collignon il y a même une rue a son nom et aussi un resto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Mer 21 Mai 2014 - 13:59

Merci pour l'info...  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Va donc, hé ! Collignon !   Mer 21 Mai 2014 - 14:48

Va donc, hé ! Collignon !

Il n'est guère d'altercation un peu vive entre messieurs les cochers que l'on n'entende retentir cette invective, suprême injure quand ils ont épuisé toutes les ressources de leur répertoire habituel.

Comme le souvenir de ce Collignon s'est probablement effacé de beaucoup de mémoires, nous ramènerons pour un instant l'attention sur cette célébrité des annales parisiennes.

Le 16 septembre 1855, M. Juge, directeur de l'école normale de Douai, étant venu à Paris avec sa femme pour visiter l'exposition, si fit conduire à Auteuil par une voiture de remise, dont le cocher lui réclama 5 francs au lieu de 3 qui étaient dûs. Très irrité de cette exigence, M. Juge paya, mais déposa dès le lendemain une plainte à la Préfecture de police.

Le cocher, nommé Jacques Collignon, âgé de quarante-neuf ans, fut mandé le 22 à la fourrière et reçut l'ordre de restituer à son client la somme indûment perçue. Le lendemain, il achetait une paire de pistolets et vendait son mobilier, annonçant qu'il allait s'embarquer.

Le 24, il se rendait au domicile de M. Juge, 83, rue d'Enfer, lui remboursait les 2 francs, et, pendant que celui-ci lui préparait un reçu, il lui brûla froidement la cervelle. Il tira ensuite sur Mme Juge, qu'il manqua.

Arrêté par M. Proudhon, le célèbre utopiste, Collignon ne manifesta aucun regret de son crime. Il fut condamné à mort le 12 novembre et exécuté le 6 décembre, conservant jusqu'au bout son sang-froid et son insouciance.

... Et voilà pourquoi les cochers se plaisent à s'appeler « Collignon ! »

http://www.dicoperso.com/term/adb0aead5e60a55a5a,,xhtml

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt


Dernière édition par Adelayde le Ven 3 Avr 2015 - 15:07, édité 1 fois (Raison : Correction d'une faute de frappe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   Ven 3 Avr 2015 - 15:25





Devenu nom commun, un "collignon" désignait un cocher de fiacre soupçonné de malhonnêteté

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Collignon, cocher de cabriolet - 1855
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade
» Jacques Lerouge
» Jean-Jacques De Moor – le crime de la rue Monjol - 1891
» Jacques-Mecislas Charrier - 1922

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: