La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...   Mar 2 Juil 2013 - 21:28

nouveau post.

je ne pourrais le documenter qu'après les congés d'été.

mais , je désirerais que ceux qui connaissent le sujet , mettent ici leurs convictions , leurs remarques etc...

ensuite j'aborderais le sujet;

mais la manière de l'aborder est important :

1) le titre est précis :rue Ordener le 21 décembre 1911

2) voir le sujet sous cet angle : ne pas parler de  Dieudonné au bagne et après : "benjamin" l'a fait

3) on part du postulat : c'est Garnier qui a agressé Caby et qui lui a tiré dessus : ça c'est sûr

4) c'est Callemin qui l'a aidé : c'est sûr aussi ;

5) aucun doute n'est permis et personne ne le conteste d'ailleurs.

maintenant on a pas tout dit ; on a même pas dit grand chose ...alors , allez y ...j'attends ....

des doutes ? des interrogations ? des hypothèses ?des certitudes ?

à bientôt !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...   Ven 5 Juil 2013 - 1:02

Ma conviction est que le pauvre Caby (on ne saurait le lui reprocher: avec des balles dans le buffet, je ne sais pas comment je réagirais) a été trop peu fiable dans ses témoignages pour qu'on puisse leur accorder assez de poids au sujet de Dieudonné. (le doute devant profiter à l'accusé)

On a mis à la charge de Dieudonné le fait qu'il ne pouvait pas fournir d'alibi solide mais justement... j'ai tendance à penser que le criminel intelligent (et absolument personne ne considère Dieudonné comme un abruti) sait se forger des alibis quand il prémédite un coup... A ce compte là, moi aussi je n'ai pas d'alibi pour des pans entiers de ma vie...
Surtout que Dieudonné était inséré dans la vie "sociale", ce n'était pas un outlaw comme Bonnot, sans profession ni attache particulière.

A quelques minutes de sa mort, Bonnot a pris un peu de temps pour disculper Dieudonné. Cela doit être le seul moment d'empathie qu'on peut lui attribuer...

Ensuite mon opinion: la vie antérieure (d'accord avec toi pour ne pas déborder et extrapoler en fonction de sa vie "après") de Dieudonné qui travaillait, qui avait femme et enfant, ne colle pas du tout avec les actes des tueurs psychopathes du genre de Bonnot.

Donc je ne comprends pas la condamnation à mort de Dieudonné... sauf que l'opinion était chauffée à blanc par les "exploits" de ces supposés anarchistes qui n'étaient que des bandits pour qui l'anarchie n'était qu'un alibi, un prétexte. Dans ce contexte une condamnation à la hauteur de celle qui a frappé Rirette Maitrejean et Victor Kilbachiche aurait été logique.

Surtout qu'il est fort possible que Dieudonné en ait su davantage que ce qu'il a dit sur les agissements de la bande. Effectivement il y avait cette idée ancrée dans la tête des anarchistes (lui, je pense que c'en était un vrai) qui voulait que jamais au grand jamais on ne doit dévoiler quoique ce soit des agissements délictueux ou criminels d'un individu aux forces de l'ordre, que ces dernières (police et justice confondues) sont plus malfaisantes encore, qu'elles génèrent plus de désordre et de violence que les criminels.
On peut imaginer un Dieudonné ayant des soupçons sur certains de ses compagnons rencontrés dans les cercles libertaires, et se taisant par doctrine. C'est en quelque sorte ce qu'on a reproché (à tort selon lui) à Kilbachiche.

Là encore je fais très attention de ne pas extrapoler en faisant référence à ce qu'il a dit à son retour du Brésil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...   Ven 5 Juil 2013 - 8:45


pour Caby il y a une explication à son témoignage qui a varié ; je ne vais pas la donner tout de suite .

pour son alibi à Nancy , il ne pouvait pas faire autrement

s'il est retourné à Nancy après l'attentat , il y est allé en train : c'est possible

ou en voiture ( hypothèse rapporté par Alain Decaux dans son livre)

Jules a écrit : "Dieudonné est innocent "

Garnier pareil. Callemin aussi (lettre à son avocat) et ce dernier a ajouté: "il ( Dieudonné) n'y était pas"

quant à la vie de Dieudonné à ce moment , elle n'était pas simple et facile ( aventure de son épouse avec Lorulot , qui aurait

dû sièger au procès ,comme l'a dit Rirette ...)

pour son alibi de Nancy , je crois que , en supposant qu'il était rue Ordener , s'il avait choisi de rester à Paris : il aurait perdu

sa tête : il a eu peu de temps , tjrs ds l'hypothèse de sa présence rue Ordener , de prendre sa décision de partir à Nancy ...

enfin sa condamnation à mort est effectivement "bizarre"

1) rue Ordener il n'y a pas eu mort d'homme

2) Carrouy et Medge, condamnés a perpette dans le même procès , alors que leur crime a été assez atroce

merci à toi benjamin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...   Ven 5 Juil 2013 - 11:06

Pour ma part j'ai une conviction sur le rôle pas net du tout de Lorulot qui s'est permis des trucs, sa vie durant, qui auraient dû l'envoyer à Saint-Laurent du Maroni (le détournement de mineures en plus de celui des compagnes de "camarades" sous couvert "d'amour libre")

Des condamnations a minima, un discours "plus révolutionnaire que moi tu meurs" mais on passe toujours entre les gouttes, avec juste une petite piqûre de rappel de temps en temps pour mieux "tenir" la personne et lui (re)donner une crédibilité, c'est le profil type de l'Indic soit totalement vénal, soit Indic parce qu'on le tient.

A noter que quand on lit entre les lignes ce que les protagonistes de l'affaire ont écrit après, on pige que comme dans neuf affaires sur dix, la maison poulaga a été "informée" (sans indic, il n'y a pas de police, vieil adage)

C'est aussi la thèse de Boudard qui s'y connaissait pas mal en truanderie (même si ce qu'il écrivit sur l'affaire n'est pas le mieux de son œuvre, litote)

****************

Cela dit, je suis logique avec moi même. C'est une conviction et pas une preuve. Donc si j'avais été anar à l'époque, je ne l'aurais pas flingué, lui laissant le bénéfice du doute. Mais j'aurais fait donner un sérieux avertissement au personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...   

Revenir en haut Aller en bas
 
21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21 décembre 1911 - rue Ordener - Caby et Dieudonné...
» après-midi des 24 et 31 décembre-récupération?
» les 1/2 journées des 23 et 30 décembre, chomées?
» Bon plan Ambi pur Carrefour market du 14 au 19 décembre..
» Carrefour Market du 7 au 12 décembre bon plan nettoyant wc et adoucissant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: