La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Jeu 9 Mai 2013 - 23:31

bonjour,

j'ouvre une nouvelle rubrique.

connaissant assez bien l'affaire dite de "la bande à Bonnot" , je vous avais fait part , quand je vous ai raconté son épopée en l'illustrant avec les

cartes postales anciennes (C.P.A ), de certaines erreurs , parfois flagrantes ,

celle qui m'avait le plus frappé le plus , est la fameuse photo de Jules , quand il était militaire.



tous les livres vous le diront , Jules est au centre, appuyé sur le coude gauche, entre ses deux copains .

et , en effet , quand on compare avec la photo d'identité judiciaire:

celle en carte postale, de face...



ou face et profil , de la photo anthropométrique





on peut le croire ...

mais , quand même, le nez , n'est pas très ressemblant ...

il existe peu de photo du célèbre chauffeur .

celle ci , la photo où il pose avec sa femme et son fils:





les deux plus haut ( je ne vous montre pas les photos de son cadavre qui ne servent pas la démonstration ) , et

une troisième , reproduite dans le livre (indispensable ) de M.Lavignette , sur laquelle j'ai des doutes ( implantation des cheveux frontaux)

( allez la voir sur le sujet "Bonnot en cartes postales sure le site)

et une quatrième qui fait "tilt"



je l'avais soumis à votre sagacité , et vous avez été d'accord avec moi : Jules est le personnage assis à gauche , et pas celui au centre !!!

je pense que c'est la moustache qui a trompé son monde .

dans cette affaire , et autour , je me suis amusé à chercher des erreurs ...des curiosités aussi ...

j'aimerais , que de votre côté , vous fassiez part de vos doutes sur d'autres affaires criminelles ( et celle ci aussi , si vous avez des trouvailles ...) !

donc :

dans les jours qui suivent je vous en dirais quelques autres...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: by jove , je ne suis pas le premier ....   Ven 10 Mai 2013 - 9:22

il y a eu en 2011 , une exposition à Pont de Roide sur Jules Bonnot ( il est né au quartier dit "le fourneau" ).

et je découvre que ma "découverte" , c à d , Jules sur la photo est à gauche , assis , et non pas au centre , n'est pas un scoop du tout .... Embarassed

alors je rectifie et vous donne le lien :

http://pinterest.com/doespirito/bande-a-bonnot-bonnot-gang/

rendons à César ce qui appartient à César : " Reddite quae sunt Caesaris, Caesari, et quae sunt Dei, Deo "

dans la vie , il faut rester modeste ....

j'espère que la suite ne va pas être du même tonneau !!!

mais je suis quand même heureux d'avoir été conforté dans mon impression .

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Ven 10 Mai 2013 - 9:27

Bonjour Testou,

Heureuse de te retrouver sur le forum avec cette rubrique qui va, à coup sûr, booster nos neurones ! queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: rire ou pleurer concernant Jules et ses copains....voyons votre sagaci   Sam 25 Mai 2013 - 16:14

sur le site il y a déjà ce document : je vous le remet poue vous évitez de chercher ....:



c'était une vente aux enchères , et dans celle ci il y avait un lot de deux photos...



et je vous mets la description :





alors je ne résiste pas à la tentation ....

que vous inspire ces clichés ...

estimé 600/800 euros; le lot a été adjugé 1200 euros , frais non compris .....

à votre sagacité messieurs dames ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Sam 25 Mai 2013 - 17:51

Je vois pour ma part une erreur dans la date d'exécution.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Sam 25 Mai 2013 - 18:20

Bien vu Nemo : exécution le 21 avril au lieu du 27. Erreur de plume ?

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Sam 25 Mai 2013 - 23:51



il y a pire ...

on pourrait signaler que Soudy ne fut pas le premier arrêté...

rien ne vous choque dans ces photos ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Dim 26 Mai 2013 - 11:40


reprenons les erreurs dans le texte ; pas à pas ...


1 ) on passe sur "les anarchistes de la bande à Bonnot" : mais tout le monde sait sur le site que jamais Jules ne fut "chef de bande" :

la notion de "chef" et "d'anarchie" fait sourire...

mais il ne faut pas se tromper non plus; je pense qu'on pourrait écrire que l'anarchiste déteste ce qui veut le dominer , le contraindre ,

ce qui ne veut pas dire qu'il n'accepte ni des règles , ni des ordres .

Jules Bonnot a été un des animateurs , je ne trouve pas de mot plus approprié , pas un "CHEF".

le terme "bande" convient A PARTIR DU MOMENT où ces hommes ont accompli des gestes criminels ; avant c'était un groupe de jeunes

gens .

ce furent "les bandits en auto" , avant tout ; ou " la bande tragique" .termes de l'époque employés AVANT que l'on sache que Jules

conduisait à chaque fois ; alors forcément , celui qui conduit est devenu , celui qui est devant , puis par extension , celui qui "dirige"

eh bien non ...Jules n'a rien dirigé du tout.

on passe , j'ai été un peu long Embarassed

2) "la maréchaussée était encore à pied ou à cheval"

c'est faux ; il est vrai que les voitures étaient peu nombreuses, mais Hennion en avait doté ses brigades.

et ne pas oublier la bicyclette !!!

3)" Soudy fut le premier arrété"

oh , que non : on y va , vous me reprenez si je me tropme

a ) : 20 décembre 1911 : arrestation de Georges Dettweiller ( il avait recueilli dans son garage la voiture de la rue Ordener ; condamné

à 4 ans de prison )

b ) 14 janvier : arrestation de Marius Metge ( assassin de Thiais : travaux forcés à perpétuité)

c) 19 janvier : arrestation de Louis Rimbault ( il a eu dans son hangar un véhicule de Carrouy , complice de Medge ; pas de

condamnation , il ne comparu pas à l'audience , il simula la folie ...)

d ) 31 janvier : arrestation de Victor Kibaltchiche ( "le Rétif", "Victor Serge" , "Ralf") ; il hébergeait un peu tout le monde ; 5 ans de

prison et d'interdiction de séjour); et Rirette Maitrejean son épouse (acquittée).

e ) 28 février 1912 arrestation d'Eugène Dieudonné ( soupçonné d'avoir participé au braquage de la rue Ordener : perpétuité )

f), et de Jean De Boë ( recel : comdamnation à 10 ans de TF et 10ans interdiction de séjour)

g) 11 mars : David Bèlonie ( essaya de négocier les titres de la rue Ordener : 4 ans de prison)

h ) le 12 mars : arrestation de Léon Armand Rodriguez ( même chef d'accusation : acquitté)

i ) et enfin le 30 mars : André Soudy....

et voilà ...j'ai fini ; alors "le premier à être arrêté" , excusez du peu ...

4 ) et enfin ils furent bien coupés en deux le lundi 21 avril 1913 , et non pas le 27 ...bravo Nemo ...


allons aux clichés proprement dits ...j'attends un peu ....vos réactions ....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 11:10



alors .....

vraiment rien de bizarre ?????

bon je poste une nouvelle bizarrerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 13:25

testou a écrit:
alors .....
vraiment rien de bizarre ?????
bon je poste une nouvelle bizarrerie
Je ne vois pas... Les dédicaces ? Celle de Caillemin sur la photo de Caillemin, celle de Soudy sur celle de Soudy ?
Pas question de laisser une énigme non résolue, cher Testou : on continue.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 13:34


voui, voui ....

et ben les dédicaces , c ça , les deux ....

alors ....????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 14:13

Les deux dédicaces sont destinées à la même personne ?

Celle de Caillemin est à Michel Renaud ou Renard (pas très lisible) mais qui est-ce ?

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 18:05

Serait-ce la même écriture dans les deux cas ?

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Mer 29 Mai 2013 - 22:54



ben oui nemo... Laughing

je pense franchement que c'est un canular qui a rapporté gros !!!! (1 200 euros sans les frais quand même...)

en plus je réserve le plus gros pour la fin , mais regardez "ami" dans le premier autographe (ih ih ih) et "amitié " dans le deuxième ; à

mon avis c confondant . c la même écriture !!!

autre argument : le cliché de Soudy est pendant le procès

il va falloir qu'on m'explique comment on a fait pour lui donner cette épreuve et le persuader de signer !!!

seul son avocat ou les gardes chiourmes pouvaient le faire .

j'ai essayé de joindre le collectionneur qui vendait sa collection( un éditeur) mais je n'ai pas eu de réponse.

le seul moyen d'être hyper sûr srait de comparer les écritures des deux

or elles existent puisque l'un et l'autre ont écrit au juge !!!! faut aller les chercher ....

Soudy ne pouvait avoir une écriture pareille , il n'avait pas un cursus d'intellectuel.

et , le meilleur donc : Callemin signe "Raymon" au lieu de "Raymond": faire une faute d'orthographe avec son prénom ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Jeu 30 Mai 2013 - 11:21

Une excellente énigme, Testou. Bravo Nemo ! Votre sens de l'observation est re-dou-table !

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Jeu 30 Mai 2013 - 14:00



je ne pense qu'à ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: catalogue et son contenu, vente ader   Jeu 6 Juin 2013 - 18:53

auno 84 de la vente d'hier il y avait ceci ...

estimation , oups

demain nous verrons le résultat



en no 85 la photo d'identité judiciaire connue avec empreinte digitales etc ...450/500 euros



l'origine de l'album , justifie t il le prix ??? scratch

je vais vous mettre en ligne les photos puisque l'étude m'a permis, aimablement de prendre des clichés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Jeu 6 Juin 2013 - 19:11

Pour ma part je me refuse à considérer cette bande d'ignobles malfrats comme des anarchistes. C'étaient des voleurs assassins, point barre. Medge** qui tue un vieillard de 91 ans et sa vieille bonne pour du fric, et même l'attentat de la rue Ordener... Caby n'était pas un "cogne", représentant de la société honnie, mais un pauvre type qui gagnait sa vie.
Donc oui, Bonnot "chef" de fait c'est possible...


** Medge qui s'est signalé au bagne en escroquant ses codétenus. Dieudonné était un anar et justement c'est celui sur lequel on s'accorde à peu près pour le dire innocent et qui au bagne a gagné l'estime de tous par son sens de la solidarité.

www.bagnedeguyane.fr

PS. J'aurais lâché de l'oseille pour un souvenir de Dieudonné. Mais de Bonnot? Beurk!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Jeu 6 Juin 2013 - 23:11

la réponse de benjamin est véhémente

mais elle a un coté "juste", très juste.

mais sans doute trop rapide, en ce sens que de multiples réflexions ont été faites sur l'anarchisme qui accepte la violence et l'autre côté , doctrinaire mais

refusant les extrémités

au procès , Victor serge l'a bien dit ...

à partir du moment où Garnier a tiré sur Gaby , rue Ordener , tout était dit .il n'y avait pas d'autres issues possibles.

c'est enfoncer une porte ouverte : les affaires de criminels d'occasions qui tirent , tuent , et continuent comme des fous furieux , sont légions ...

en général de pauvres types ;

pour la "bande" on l'a vu au procès : les déclarations de Callemin , du pauvre Soudy ne furent pas "à la hauteur" .

pour Dieudonné : à un moment on ouvrira ici une réflexion spéciale : ça le mérite !!!

merci encore de cette réflexion ++++++++++++++++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Ven 7 Juin 2013 - 3:55

La violence, qu'on l'admette ou non (je ne l'admets pas en règle générale contre une société démocratique) peut se concevoir dans le cadre de l'anarchie contre les représentants "honnis" de la société. Tuer pour "la cause" comme Caserio ou Vaillant.
Tuer un flic, un militaire, un homme de pouvoir, (surtout s'il est armé et à même de se défendre) a sa "logique". Un autre anar, Marius Jacob, ne la justifiait que dans ce cas (il y aurait beaucoup à dire sur ce type aussi, mais c'est un autre sujet: un "anar irréductible condamné au bagne, dispensé de "doublage" et rentré vingt ans après alors qu'il aurait fait "17 tentatives d'évasion" selon ses thuriféraires, j'ai tendance à penser que c'est bidonner comme Papillon ou avoir été une balance provocatrice). Il volait en principe sans violence et théorisait (parce qu'en pratique....) la redistribution aux pauvres et aux amis de la cause dans le besoin.
Victor Serge, théoricien de l'anarchisme en son temps, ne l'a jamais pratiquée, la violence. Il n'a fait de la taule qu'au nom de ses principes: "on ne donne personne aux cognes"
Mais les Bonnot, Callemin, Medge, Carouy, Garnier, etc. n'ont jamais volé que pour eux. En tuant.
Medge, dans des circonstances odieuses (assassinat de vieillards sans défense... encore un verdict incompréhensible à l'époque de la peine de mort: il n'a pris que les TP.)
Tous les anars envoyés en Guyane se sont comportés selon l'honneur sauf justement... les membres avérés de la bande à Bonnot dont Medge qui a escroqué ses codétenus après avoir (chapeau pour un anar!) accepté par confort un emploi de "garçon de famille" de surveillant. En clair: de larbin.


Dernière édition par benjamin le Ven 7 Juin 2013 - 7:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: vente chez Me Ader...   Ven 7 Juin 2013 - 7:46

premier cliché :







qui est ce Colin , dans l'affaire qui nous intéresse ??

et où retrouve t on sur une CPA l'inspecteur Sevestre ( et non pas Sevetre comme il est écrit , ou mal écrit...)

et enfin Tanguy ("secrétaire" ...puis un mot difficile à déchifrer : vous lisez quoi " assistant"? ...)

petit topo tout à l'heure , en espérant que ça vous intéresse .... Embarassed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benjamin
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 66
Localisation : meaux / Belém (Brésil)
Emploi : libre comme l'air!
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Ven 7 Juin 2013 - 7:53

Je lis "secrétaire, assistant de Mr Jouin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bagnedeguyane.fr
testou
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 897
Age : 71
Localisation : ile de France
Emploi : à géométrie variable
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Ven 7 Juin 2013 - 9:26

donc , nous sommes le mercredi 24 avril 2012

Jouin se précipite sur Jules dans la petite chambre , armé de sa seule canne.

corps à corps furieux: pan,pan,pan,pan , Jules se blesse au poignet , Jouin a la tête explosée : deux balles dans la tête et une dans le mollet gauche ( la

même sans doute que celle qui cassa le poignet gauche de Jules ) et l'inspecteur qui accompagnait Jouin dans la chambre est blessé ...c'est Colmar

ceci se passait chez Gauzy , dans son magasin de vêtements .

Cardi son ami était là ...

je vous remets leurs portrait :



Jouin est mort , l'enquête est évidemment rondement menée , et la police se rend au domicile de Cardi , 4 rue Eugène Renault à Alfortville et trouve notre

René Marie Collin , dont le vrai nom est Emile Jules Bachelet : il a pris un faux nom car il ne s'était pas soumis à ses obligations militaires

il est inculpé pour associations et recel de malfaiteurs (Cardi pour recel de malfaiteurs .)

MAIS le 11 septembre 1912 , le juge Gilbert ( qui connait son prénom à ce garçon , merci ...) rend une ordonnace de "non lieu" pour les deux hommes .

voilà pour "collin"

il me manque la photo d'identité judiciaire de "Bachelet Collin".

donc cliché intéressant ....

si quelqu'un d'entre vous à l'original ....( l'original, j'insiste..)

voilà, on va passer à Sevestre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   Ven 7 Juin 2013 - 9:43

Assassinat de M. Jouin... qui a eu lieu le 24 avril 1912.

René-Marie Colin, né le 6 octobre 1887 à Châtillon-sur-Indre, ouvrier menuisier demeurant à Alfortville. Ami de Cardy, se trouvait chez Cardy quand la police vint l'arrêter.

C'est en fait une fausse identité : il s'appelle Pierre-Henri Martin, né le 14 février 1886 à Saint-Affrique (Aveyron), repris de justice.

Eh non !

Il s'appelle en réalité Emile Bachelet. On l'accuse d'avoir hébergé Monier et Bonnot, mais faute de preuves, il bénéficie d'un non-lieu... Le 27 août 1912, il est condamné à quatre mois de prison pour infractions à la police du chemin de fer et vol d'identité.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"


Dernière édition par Nemo le Sam 8 Juin 2013 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5685
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: L'arrestation d'Antoine Gauzy   Ven 7 Juin 2013 - 13:08


L'arrestation d'Antoine Gauzy




Antoine Gauzy en état d'arrestation, aux prises avec la foule
Le 24 avril 1912, à Ivry-sur-Seine (banlieue de Paris), dans le cadre de la traque des membres de la bande à Bonnot, le Sous-directeur de la Sûreté, Jouin, qui vient d'arrêter le matin même Elie Monier dans un hôtel de Belleville et qui file l'anarchiste Pierre Cardi, arrive à Ivry pour perquisitionner la boutique du soldeur Antoine Gauzy. Il y arrête Cardi, mais lorsque les policiers montent à l'étage, ils y surprennent Bonnot.
Un corps à corps s'engage, mais Bonnot parvient à tirer au revolver sur deux des policiers. Jouin s'écroule tué sur le coup et l'inspecteur Colmar est grièvement blessé. Bonnot qui a semble-t-il été blessé à la main, fait alors le mort. L'autre inspecteur présent aide son collègue blessé à descendre. Lorsque les agents retournent à l'étage, Bonnot a disparu (il est parvenu à s'enfuir en passant par un appartement voisin et, sautant par une fenêtre, a rejoint les jardins et ruelles). Arrêté, Antoine Gauzy échappera à un lynchage de la foule.



Antoine Gauzy portant encore sur le visage les traces des coups reçus
Le 12 juin 1963, mort d'Antoine-Scipion Gauzy, anarchiste, impliqué dans l'affaire de la bande à Bonnot.
Il est né à Nîmes le 4 septembre 1879. Il arrive à Paris où il fréquente les individualistes qui éditent "l'anarchie". Aidé financièrement par Alfred Fromentin que l'on surnomme "le milliardaire anarchiste", il s'installe à Ivry-sur-Seine (banlieue de Paris) comme soldeur et marchand de nouveautés.

Il est en contact avec un autre marchand anarchiste du nom de Pierre Cardi (né le 24 aout 1875 en Corse).
Gauzy a 32 ans au moment de l'affaire de la bande à Bonnot, il vit avec une jeune Nîmoise de 24 ans, Anna UNI dite Nelly, qui ne cache pas ses idées libertaires, et il est père de deux enfants en bas âge. Elie Monier a travaillé chez lui comme commis. C'est ce dernier qui lui enverra Jules Bonnot, alors traqué par toutes les polices, mais sans lui révéler sa véritable identité. Le 24 avril 1912, le Sous-directeur de la Sûreté, Jouin, est abattu par Bonnot lors d'une perquisition dans la boutique de Gauzy. Arrêté immédiatement, ce dernier est molesté par une foule hystérique et il arrive le visage tuméfié devant Guichard, le Chef de la Sûreté, qui le frappe de nouveau et le menace.

Accusé d'avoir dissimulé à la police la présence de Bonnot chez lui, Gauzy dira avoir hébergé un compagnon dont il ignorait le véritable nom. Passible de la peine de mort, il est jugé avec les survivants et complices de la bande. Plusieurs témoins viendront déposer en sa faveur dont Séverine, qui défendra le droit d'asile. Le journal "La Guerre Sociale" fera également campagne sur ce thème. Le 27 février 1912, devant les assises de la Seine, Gauzy est finalement condamné à 18 mois de prison pour "recel de malfaiteurs". Ayant effectué la plus grande partie de sa peine en préventive, il sera libéré le 8 juillet 1913.
Il sera blessé par balle quelque temps plus tard par un ex-inspecteur de police malhonnête lors d'un différent commercial, mais sans rapport avec l'anarchie ni la bande à Bonnot. Il ne voudra pas dénoncer son agresseur. "la délation est une chose qui lui répugne" dira son frère Louis également anarchiste.

Il poursuivra son activité de marchand de tissus d'occasion, jusqu'à sa mort survenue à l'âge de 84 ans.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....
» La bande à Bonnot - 1912-1913
» Une énigme de Testou : Garnier - Bande à Bonnot
» Demande d'aide - Giuseppe Platano (sujet "Bande à Bonnot")
» Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: