La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Henry de Montmorency - 30 Octobre 1632

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 51
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Henry de Montmorency - 30 Octobre 1632   Lun 15 Avr 2013 - 16:38

Toulouse, place du Capitole, 30 Octobre 1632:

Le jeune duc, gouverneur du Languedoc, petit fils de quatre connétables, de six maréchaux, allié à plusieurs maisons souveraines, poussé par sa haine de Richelieu, entra dans une conspiration contre le pouvoir royal conduite par Gaston d’Orléans, frère cadet du roi. Le duc n’avait pas la tête politique ; il avait jusqu’alors servi le roi avec zèle, et avait battu le prince de Savoie à Veillane en juillet 1630 ; action pour laquelle le roi l’avait nommé maréchal. Dépourvu de réalisme politique, il céda à l’influence de sa femme et à l’amitié qu’il avait pour Monsieur (Gaston d’Orléans). Mais l’ensemble de la province et le Parlement de Toulouse, ne le suivirent pas dans sa rébellion. Le 1er septembre 1632, près de Castelnaudary, les troupes royales défirent les rebelles et le duc, atteint de plus de dix blessures, fut fait prisonnier. Richelieu ne voulait plus tolérer ces séditions de la haute noblesse et Montmorency fut condamné à mort par la commission devant laquelle il fut traduit. De très nombreuses demandes de grâce furent faites en sa faveur, mais Louis XIII demeura inébranlable ; sa seule concession fut d’accepter que le condamné ne serait pas exécuté en public mais à huis clos, dans la Cour du Capitole et que le bourreau ne le toucherait point. Toutes les portes ayant été fermées, le duc se banda lui-même les yeux et s’agenouilla sur le billot avec une grande résignation. Il ne reçut pas la mort par l’épée d’un bourreau, mais par une sorte de guillotine avant la lettre, fer de hache coulissant sur des traverses en bois, comme le montre une gravure d’époque:

"Dès qu'il fut sur le poteau, toute la compaignie tourna les yeux pour ne pas veoir le coup. Un chacun chercheoit à se cacher. Tous pleuroient et les gardes jetoient les plus grandz soupirs. Le peuple entre en foule sur le lieu d'exécution, se pressant d'aprocher de l'écharfault pour recueillir le sang espanché en bas, le met dedans leurs moucheoirs. Plusieurs en boivent tous pleurantz, et la partie de la chemise que l'exécuteur avoit coupée du tour du col, fut divisée en cent aultres partyes, tous s'esfor- çantz d'y avoir part."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Henry de Montmorency - 30 Octobre 1632
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire face aux Ides d’octobre Contre le monétarisme, un système de crédit public
» EUR USD pour le 19 Octobre 2011
» EUR USD pour le 21 Octobre 2011
» MASSACRE DU 17 OCTOBRE 1961.
» Je me présente je m'appele Henry... ou pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: