La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La bande à Bonnot - 1912-1913

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: SUITE EXÉCUTION   Ven 12 Déc 2008 - 15:23

SUITE DE L'ÉXÉCUTION.

Justice, ce triple meurtre, préparé dans tous ses détails, réglé, ordonné avec précision, parmi tous ces soldats, ces pelotons de gendarmes et de gardes ? Justice, cette méthode sournoise de suppression ?
Mais à quoi bon philosopher ? Les hommes n'ont encore découvert d'autres moyens que de punir le meurtre par le meurtre.
Cependant, on ne peut s'empêcher de penser et cela ne paraitra point si subversif qu'un peu d'équité dans les rapports des hommes, un peu moins de sauvage inégalité, plus de certitude dans la vie précaire des humbles et des laborieux, et de telles tragédies deviendraient impossibles. Le spectacle lamentable qu'offre l'humanité de notre époque, le contraste dangereux qu'établissent, à tous les regards, l'arrogance fastueuse des uns et la misère sordide des autres, voilà qui détermine et explique les bandits tragiques. Ces hommes, en d'autres temps, transportés dans d'autres milieux, auraient pu se réaliser en « beauté », pour emprunter à leur vocabulaire.

Ce n'étaient pas, encore une fois, des bandits dans le sens ordinaire du mot, dégénérés alcooliques, affligés de tares héréditaires, dévoyés. Leurs âmes étaient lucides, leur volonté aiguisée. C'étaient des êtres farouches qui crurent devoir se ruer, arme au poing, contre une société dont ils se considéraient les bâtards. Ils se sont lancés dans une randonnée de folie et de sang. Ils ont prétendu piétiner, implacablement, les morales, les préjugés et les hommes. Sur la route de la révolte, ils ont roulé jusqu'aux fossés rouges du crime. Ils ont tué. Ils ont payé aussi. Payé, Bonnot, luttant seul, toute une matinée, contre les forces policières, contre les soldats, contre la foule, contre la mitraille et la dynamite. Payé, Garnier et Valet, soutenant un siège homèrique contre une véritable armée. Payé, Soudy, gringalet exangue, chantant à deux pas de l'échafaud. Payé, Callemin ricanant jusqu'à la dernière seconde. Payé, Monnier avec son sourire de Méridional. Payé, Carouy préférant la porte de la mort à celle du bagne. Maintenant, le rideau de fer est tombé sur le crime et sur l'expiation.
Les bandits tragiques ne sont plus que poussière.
Songeons aux survivants .


Les cadavres transportés au cimetière d'Ivry donnèrent lieu à une atroce scène. Il n'y eut qu'un simulacre d'inhumation. Deux des corps étaient réservés à l'Académie de médecine. Jusqu'à la fin, les anarchistes « scientifiques » servirent ainsi la science. Le corps de Callemin fut utilisé pour des recherches de chimie biologique, celui de Monnier pour l'anatomie chirurgicale.

* La dépouille de Soudy avait été réclamée par sa famille.


Testament de Monnier.

« Je lègue à la Société mon ardent désir qu'un jour, peu lointain, règne dans les institutions sociales un maximum de bien-être et d'indépendance, afin que l'individu, dans ses loisirs, puisse mieux se consacrer à ce qui fait la beauté de la vie, à l'instruction et à tout ce qui est science.
« Je lègue le revolver qui a été saisi dans ma chambre, lors de mon arrestation, à un musée de Paris, comme souvenir d'une innocente victime d'une affaire qui a jeté dans le pays un frisson d'épouvante, et, s'il est fait exécution du présent testament, je désire qu'il soit inscrit lisiblement sur la crosse du revolver, la parole du grand martyr : « Tu ne tueras point.».



* Extrait de Les bandits tragiques par Victor Méric, Paris, Éditions Kra, 1926.


Dernière édition par mercattore le Mer 10 Nov 2010 - 21:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 14 Déc 2008 - 20:00

-Bonjour mes petits zamis en esperant que vous zavez zété bien sages!....

Voici quelques photos du "double crime de THIAIS" perpetré dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 janvier 1912...
Les traces relevées ont permis d'en identifier les auteurs.... Il s'agit de Edouard CAROUY et de Marius METGE....

- Il s'agit du double assassinat (premeditation) sur les personnes:
Du sieur MOREAU, Louis Hypolite, 91 ans, rentier....
- et de sa domestique, La femme ARFEUX Louise, 72 ans, femme de menage....
-A leur domicile sis 19 Rue de l'Eglise a THIAIS....
"La maison du Drame" (La seconde dans la rue en partant de la droite)
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=356&u=11395437
-La facade de la "maison tragique"
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=357&u=11395437
-La chambre du sieur MOREAU...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=358&u=11395437
-La chambre et le corps de la femme ARFEUX
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=360&u=11395437
-La chambre d'amis avec le secretaire du rentier fracturé
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=361&u=11395437
-Le plaignant, Mr Louis ARFEUX, fils de la Victime Louise ARFEUX
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=362&u=11395437

--A suivre.....
-Mes amitiés a tous!!...
-Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 14 Déc 2008 - 20:24

-Cou-Cou!!
-Trois illustrations relatives au meurtre de L'agent Francois GARNIER, par le Bandit Octave GARNIER juste en face du restaurant GARNIER!!!.... au coin de la Rue du Havre... le mardi 27 fevrier 1912.....

Le pointillé et les fleches indiquent le trajet de la voiture tragique et la croix montre l'endroit exact ou l'agent fut tué...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=365&u=11395437
Le trajet de l'auto des bandits
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=366&u=11395437

-L'automobile volée a Mr BUISSON à St MANDE, qui fut utilisée pour tuer l'agent GARNIER de la "Brigade des voitures"...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=367&u=11395437

-A suivre!......
Prochain épisode: MONTGERON et CHANTILLY!!....
Amitiés,
Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Lun 15 Déc 2008 - 19:03

Et oui !
Tonton Bernard est le spécialiste sur l'Affaire de la bande à Bonnot !
En tout cas, je profite de ce petit post pour féliciter la plupart des membres de ce forum qui continuent à être des fins limiers en matière de documents (textes, photos, liens) passionnant à lire ou à voir !
Moi j'avoue avoir épuisé mes ressources, si vous avez quelques pistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizard Queen
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 24
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 12:26

Bonjour !
Mes amies et moi nous avons choisi La Bande à Bonnot comme sujet de TPE (Travaux Personnels Encadrés noté pour le bac cette année). Nous sommes donc en train de réaliser un dossier et un petit film sur le sujet.

La rédaction de notre dossier avance plutôt bien, notre problématique est : La violence, un moyen de contester la société ?
Et nous y avons répondu en trois parties :
I. Idéologie anarchiste
II. La Bande à Bonnot passe à l'acte (crimes, moyens utilisés)
III. La réaction de la société (condamnations, Brigade du tigre, fascination de la société)

Cependant, nous bloquons un peu sur le film... Nous pensions peut être mettre en scène la rencontre des membres (où nous les verrions en train de discuter sur leur vision de l'anarchisme ou sur leurs futurs plans...). Nous avons pensé à la rue Ordener aussi (qui serait surement plus difficile à réaliser : pas de voiture, simulations de coups de feu... xD) Ou encore a un procès...


Bref, si vous avez des idées, des conseils...
Si vous pouvez aussi nous décrire où et comment les membres se sont rencontrés...
Ca nous aiderait beaucoup ! Surout que je crois que je m'adresse à de vrais spécialistes ^^

Je vous remercie d'avance =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LANDRU
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 44
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 13:57

si tu veux parler de la contestation, faut évoquer également l'anarchosyndicalisme, les théories de Bakounine, Proudhon... Tu ne peux parler de Bonnot sans évoquer ce qui l'a amené à l'action cad Ravachol, Caserio...
Enfin les brigades de police mobile créées en 1911 ne l'ont pas été pour l'affaire Bonnot mais face au problème de réactivité de la Sûreté et de la PJ police/gendarmerie en général.
Aides-toi du film sur Bonnot avec Krémer et de la BD qui ont été faits, ça te donnera un bon point de départ. Après concernant l'affaire Bonnot, c'est l'une des plus médiatisée donc pas de souci pour avoir de la doc. lol!
enfin comment ne pas évoquer l'inter sur Bonnot sans parler de la tactique manoeuvrière adaptée par le lieutenant FONTAN de la garde républicaine, immortalisé derrière un commissaire dans le supplément du petit journal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizard Queen
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 24
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 15:20

Merci pour votre réponse !

Nous nous sommes déjà beaucoup documenté sur le sujet (musée de la préfecture de police, les livres "mort aux bourgeois" et un autre sur les procès de la bande, le film de Fourastié, les journeaux de l'époque...) les sources ne manquent pas, c'est vrai ! Nous allons essayer de nous procurer la BD, c'est une bonne idée Very Happy

Dans notre première partie nous parlons de Proudhon, Bakounine, Kropotkine... Nous avons essayé de définir l'anarchisme le mieux possible mais il y a tellement de courants différents Rolling Eyes
Par contre Ravachol et Caserio... je n'y avais pas pensé, merci !

Ah et bien sûr nous n'oublierons pas de parler de l'arrestation de Bonnot par Fontan Smile

Sinon hum...
Est ce bien dans les locaux du journal l'Anarchie que la bande s'est formée ?

Croyez vous que Bonnot, Garnier, Callemin... ont lu les grands théoriciens anarchistes ? Bonnot probablement pas... Je sais qu'il est issu d'une famille analphabète, d'un père ouvrier et qu'il est très peu cultivé... Ce sont donc des bandits comme Ravachol qui l'ont fait milliter pour l'anarchisme ?

D'après vous, leur véritable but était t'il vraiment de défendre l'ouvrier et de se révolter contre la société ? Après tout, l'argent qu'ils ont volé, ils ne l'ont pas redistribué aux pauvres ouvriers exploités... Et puis, rejetter toute forme de hiérarchie et adopter Jules Bonnot comme chef est très contradictoire... Leur engagement politique ne leur servait il pas d'excuse pour s'enrichir et devenir célèbre (Bonnot l'a écrit dans son testament : il est célèbre et fait des jaloux) ?

Bref, désolée de vous bombarder de questions mais j'ai peur d'écrire des bêtises... clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 17:39

Votre schéma : 1) l'idéologie anarchiste. OK
2) La Bande à Bonnot.

Ainsi, vous passez directement de l'idéologie à la bande à Bonnot ! Mais où sont les prédécesseurs,
Vaillant, Henry et tous les autres ?
Bonnot n'était pas anarchiste, le prétendre est méconnaître l'anarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Lizard Queen
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 24
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 18:00

Oui c'est vrai, nous n'avons pas pensé à parler des premiers bandits anarchiste...
Donc notre première partie sera divisée en deux... Les grands théoriciens anarchistes et leur pensée dans une sous partie, et le banditisme anarchiste dans une seconde (ou nous parlerons de Ravachol, Henry, etc... pour expliquer ce qui a influencé par la suite la Bande à Bonnot).

Vous voulez dire que Bonnot n'était pas un vrai anarchiste même s'il disait qu'il en était un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LANDRU
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 44
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 18:58

si ton sujet est la bande à bonnot, en écrit tu dois parler de tout cela en intro et te consacrer à la rencontre et aux implications plus ou moins fortes des théories anarchistes et l'oeuvre des protagonistes par rapport à la société de l'époque. Bonnot dans l'appréhension de ces théories tient un rôle secondaire (qui est bien développé dans le film avec Krémer).
Si tu fais un film, il faut faire des flash backs.
Au-delà de l'aspect anarchiste, il faut quand même évoquer les aspects sociétaux contemporains. Le terme de Belle époque ne fait en rien référence à une période idéale, il évoque surtout l'avant guerre. C'est une période où la criminalité explose. Les attentats anarchistes ont une répercussion particulière, surtout avec l'affaire Sadi carnot. Aussi en 1898 sont votées des lois anti-anarchistes. La bande à Bonnot entre dans la délinquance sous des prétextes idéologiques. Certains membres sont très jeunes et ne font que suivre. Rappelons qu'avec les apaches, la délinquance juvénile sur Paris est installée. Les motifs crapuleux vont ensuite supplanter le pas. L'argent des assassinats a au final très peu servi la cause anarchiste qui d'ailleurs indirectement s'éloigne de Bonnot pour éviter la répression policière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 19:47

Je ne vois pas en quoi la violence de la Bande à Bonnot, qui consistait à tuer ou à blesser pour des buts lucratifs personnels, a un rapport de près avec l'anarchie. De lointains cousinages ? Oui. Plus rapprochés pour certains membres de la bande ? Certainement.

Peut-on-t-on comparer la violence contre le pouvoir capitaliste ou contre ses représentants et ses suppôts, ou considérés comme tels, pratiquée par Henry - même si celle, sanglante, de la brasserie Terminus nous parait terrible - (mais Henry avait sa logique pour l'exécuter) ou celle pratiquée par Ravachol, avec celle de la bande à Bonnot ?

A t-on employé le mot de bandits à propos de ces «anarchistes» ? Des autres qualificatifs leur ont été attribués oui, mais pas celui-ci.
D'ailleurs une des finalités de l'anarchie n'est-elle pas la non violence, comme a d'ailleurs tenté de l'appliquer le frère de Henry, après sa période d'intense volonté de violence extrême, ou comme l'a pratiquée, plus près de nous, l'indomptable louis Lecoin.

Alors, avoir choisi la bande à Bonnot comme sujet, pourquoi pas, mais la tâche est rudement difficile. Bon courage.


Dernière édition par mercattore le Sam 18 Avr 2009 - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LANDRU
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 44
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 20:24

mon cher Mercattore, tu oublies l'anarchie libertaire de Georges Sorel. Dans ses Réflexions sur la violence écrites en 1908, la violence y est prônée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 18 Jan 2009 - 21:36

Mais Landru, je n'ai pas dit que la violence n'a pas été prôné par certains. D'ailleurs, Sorel n'a pas été le seul, loin de là. Il a fait seulement partie d'une frange qui l'a revendiquée.


Dernière édition par mercattore le Mer 21 Jan 2009 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc
Condamné à mort


Nombre de messages : 1
Age : 48
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Bonnot anarchiste ou pas ?   Mer 21 Jan 2009 - 17:32

Bonjour, je suis nouvel inscrit sur ce site que je trouve passionnant et qui me permet de trouver des infos de passionnés sur un sujet (Bonnot et les illégalistes) qui me tient à coeur, en ptr pour l'iconographie. Faut croire que certaines images circulent mais qu'on ne les dévoile pas. Et dans ce cas pourquoi ? Bonnot inquièterait-il encore ...?
Pour revenir au sujet, et c'est pour ça que j'ai tenu à repondre personnellement, je ne trouve pas que l'usage de la violence soit incompatble avec la volonté de faire passer une idée. Sans faire des raccourcis abusifs, quand les résistants ont placé des bombes pendant la deuxième guerre pour affirmer leur refus du nazisme, j'ai trouvé ça légitime. Leur volonté était de dire Non, et ils l'ont très bien exprimée. Le résultat a été plutôt satisfaisant, non ?
La propagande par le fait n'est pas si condamnable finalement, surtout si la cause est juste, pour parapharser (maladroitement et je m'en excuse) Laurent tailhade, lui même victime des bombes anrachistes.
A mon avis, le problème, du coup, n'est pas de savoir si les actes de Bonnot étaient "anarchistes" et si l'anarchie les reconnaissait, le problème était plutôt de savoir si lui-même, en tant qu'individu, se considérait anarchiste et légitimait en tant que tel ses démarches.
Faut croire que le sujet turlupine l'époque, parce qu'il y a eu sur France Inter, aujourd'hui même, une émission (2000 ans d'histoire) qui a abordé le sujet. L'invité qui s'est longuement penché sur le cas de Bonnot ne disait pas autre chose. Du moment que Bonnot fréquentait les anars et qu'il s'impliquait dans la mouvance etc... et qu'il se revendiquait comme tel, il en était, anarchiste. Libre à lui en effet de se dire anarchiste et de réclamer sa liberté d'expression. Du moment qu'il ne sacrifiait pas les fondamentaux du mouvement et qu'il répondait à une certaine logique allant contre la domination, la chose était recevable. Jamais l'anarchie n'a imposé le pacifisme pour se faire entendre. Et pour revenir à ma réflexion, les résistants auraient-ils dû attendre l'approbation de Vichy pour être légitimes ?
Après, est-ce que l'anarchie devait le recevoir comme anarchiste...? Là, est un autre débat. L'anarchisme se distingue des autres mouvements par son absence de dogmes, laissons donc à Bonnot cette liberté de n'être soumis à aucunes contraintes, surtout pas celles d'un mouvement qui prétend n'en posséder aucunes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Mer 21 Jan 2009 - 18:12

Jean-luc a écrit: Laissons donc à Bonnot cette liberté de n'être soumis à aucunes contraintes.

Essayant par tous les moyens de se procurer régulièrement de L' ARGENT, j'y vois là, au contraire de votre point de vue, une contrainte, et pas des moindres.

Le monsieur de France Inter a dit que Bonnot était anarchiste. Cela n'engage que lui-même.
Je pense le contraire.

Établir un parallèle avec les actions de résistance pendant la guerre de 4O semble hors du sujet, mais libre à vous de le faire et cette période est beaucoup plus complexe à analyser qu'elle ne le parait au premier abord.

Jamais l'anarchie n'a imposé le pacifisme pour se faire entendre, dites-vous.
Personne n'a prétendu le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Sam 18 Avr 2009 - 12:28


2012-04-05 par Adelayde, sur Flickr

Procès de la bande à Bonnot, février 1913
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Sam 18 Avr 2009 - 14:08

Une autre photo des accuses durant le proces

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Sam 18 Avr 2009 - 14:34

Là, on en reconnaît quelques uns. Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Sam 18 Avr 2009 - 15:24

Soudy est reconnaissable, à l'extrème gauche, mais maintenant j'ai des doutes pour d'autres. Bernard connaît bien cette affaire, il pourrait débrouiller l'écheveau.



Dernière édition par mercattore le Dim 19 Avr 2009 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizard Queen
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 24
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Sam 18 Avr 2009 - 22:41

Wow c'est génial ! Comment avez vous trouvé ça ?

Tiens d'ailleurs, je voulais remercier tous ceux qui nous ont aidé dans ce forum pour notre TPE, vos conseils et vos photos nous ont été utiles ! Nous n'avons pas encore eu nos notes mais un des profs nous a dit avoir été "sidéré" par notre travail Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 19 Avr 2009 - 13:51

Lonjour Lizard Queen, Wink
Allez voir sur la page 4 de ce topic, Bernard a posté de nombreux clichés sur des membres de la bande à Bonnot.
http://guillotine.cultureforum.net/les-condamnes-a-mort-f2/la-bande-a-bonnot-t258-45.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Dim 19 Avr 2009 - 21:00

Les accusés de la bande à Bonnot (20 prévenus ont comparu au procès) :

Soudy. Condamné à mort et exécuté.
Callemin. Condamné à mort et exécuté.
Monier. Condamné à mort et exécuté.
Dieudonné. Condamné à mort. Peine commuée au TF à perpétuité. S'évadera du bagne et rentrera libre en France après une active campagne de presse en sa faveur.
Carouy. TF à perpétuité. Se suicide au cyanure après le verdict.
Metge. TF à perpétuité. S'évadera du bagne en 1931.
De Boë. Dix années de travaux forcés. Partira au bagne de Guyane d'où il s'évadera.
Bénard. Six années de prison.
Kibaltchiche. Cinq années de prison.
Poyer. Cinq années de prison.
Crozat de Fleury. Cinq années de prison.
Deittweiller. Quatre années de prison.
Bélonie. Quatre années de prison.
Gauzy. Dix-huit mois de prison. Abattu par un ex-policier, après sa sortie de prison. Fausse info puisée dans le livre de Bernard Thomas. En fait, Gauzy décédera à l'âge de 83 ans[/b].
Rectification effectuée le 10 Avril 2011.
Jourdan. Dix-huit mois de prison.
Reinert. Un an de prison.
Rodriguez. Acquitté (condamné ultérieurement à Lille à huit années de prison pour une autre affaire).

Les femmes :

Barbe-Marie Le Clech. Acquitée.
Marie Vuillemin (Le Floch). Acquitée, ainsi que Rirette Maitrejean.
Rirette Maîtrejean.


N'ont pas comparu :

Gorodesky. En fuite. Condamné par contumace à dix années de prison, ne fut pas repris.
Rimbault. Interné en HP.


Dernière édition par mercattore le Jeu 14 Avr 2011 - 15:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: coucou me re-voila!!   Mar 20 Oct 2009 - 0:29

Bonjour et bonsoir a tous mes amis a qui je n'ai pas eu l'occasion de causer depuis un bout de temps!... je vous demande pardon a tous!....

-J'espere me faire pardonner en vous faisant parvenir des scans de certaines cartes postales de CHOISY et de NOGENT, que j'ai enfin pu retrouver...

La plupart sont connues, d'autres moins mais je tiens a faire partager mes petites archives a de si bons(nnes) compagnons (helas si lointains)!!!....
CHOISY LE ROI.....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=371&u=11395437

-Il s'agit des "bons citoyens" faisant le coup de feu (petite répétition des champs de bataille de la Marne 2 ans 1/2 plus tard!!).....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=370&u=11395437


-Là, avec encadrement militaire!!!

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=372&u=11395437

Le Lieutenant Felix FONTAN s'apprête a aller sous le couvert d'une charette à déposer le première charge derrière le garage FROMENTIN...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=373&u=11395437

Au loin FONTAN deposant la première charge de MELINITE...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=374&u=11395437

Le garage FROMENTIN, juste après l'explosion....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=375&u=11395437

Après avoir été très gravement blessé par les assaillants, le petit Jules est
évacué avec un taxi sur l'hopital ou il mourra 45 minutes plus tard!...
la foule se precipite pour apercevoir Jules.....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=376&u=11395437

NOGENT SUR MARNE au matin du 15 mai

Le trou occasionné par la dernière charge qui fit les dégats à l'interieur de la villa BONHOURE mettant provisoiremnt Octave GARNIER et "Dédé"VALET hord de combat!....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=377&u=11395437

Quelque-uns des badeaux retenus par les forces de l'ordre autour de la villa...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=378&u=11395437

...autres badeaux.....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=379&u=11395437
une des "meurtrières" des bandits!...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=380&u=11395437
...sans commentaire.....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=382&u=11395437

Arrière de la villa BONHOURE, au premier plan, le portique avec lequel les "bandits tragiques" effectuaient des exercices de culture physique....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=383&u=11395437
autre vue du portique....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=384&u=11395437

fini les cartes postales!...
--Voici quelques plans relatifs à l'affaire de NOGENT...
Plan de situation du lieu de l'affaire...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=387&u=11395437
La rue du Viaduc et le restaurant du moulin rouge....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=388&u=11395437
-La villa BONHOURE...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=389&u=11395437
-Pln de la villa et position des bandits...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=390&u=11395437
-La villa vue de la rue du Viaduc...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=396&u=11395437
Autre photo du trou fait par la derniere charge...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=391&u=11395437
sans commentaire...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=398&u=11395437
-L'entrée des autorites après l'assaut
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=397&u=11395437
-L'interieur de la villa après le combat...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=392&u=11395437
-Là ou a été tué Octave...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=393&u=11395437
-La cuisinière de la villa et la casserole dans laquelle ont brulé des spaghettis durant le combat...(Un commercant en a fait bruler 10 kilos chez lui, le jour suivant et les a vendus une fortune en faisant croire que c'etaient ceux recueillis dans la villa!) Un petit malin!.....
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=394&u=11395437
les corps de Dede et de Octave...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=395&u=11395437
--Villa BONHOURE après les faits!...
http://www.servimg.com/image_preview.php?i=399&u=11395437

-Ayant maintenant plus de temps libre, je vais continuer a envoyer d'autres documents.... concernant les Bandits Tragiques....

-Mes amitiés a tous...
A SUIVRE!:::::
A bientot et n'oubliez pas que.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Mer 21 Oct 2009 - 13:34

Comme pour l'exécution de Liabeuf, la date d'exécution de Monier, Soudy, Callemin avait été modifiée dans les dernières heures.


Dernière édition par mercattore le Mer 10 Nov 2010 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   Ven 23 Oct 2009 - 23:56

a noter qu'auguste le breton dans "les pegriots" parle de bonnot et de ses amis anarchistes et de leurs contacts avec des menbres du milieu criminel parisien dont le fameux georges hainneaux(jo la terreur) de l'affaire stavisky.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bande à Bonnot - 1912-1913   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bande à Bonnot - 1912-1913
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bande à Bonnot - 1912-1913
» Une énigme de Testou : Garnier - Bande à Bonnot
» La Bande à Bonnot - erreurs, billevesées, et j'en passe....
» Demande d'aide - Giuseppe Platano (sujet "Bande à Bonnot")
» Soudy - Callemin - Monnier - Bande à Bonnot - 1913

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: