La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus   Lun 31 Déc 2012 - 21:14

Extrait du site...


http://www.cepdivin.org/articles/tenaguillo04.html


Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus


Si la surproduction viticole est généralement synonyme de crise, le vigneron d'autrefois aimait cependant que sa vigne soit généreuse. En Beaujolais, le "Pisse-Dru" rappelle qu'il faut que le raisin libère son jus en abondance. Cette abondance a fait le bonheur des "poilus" de 14/18 et la fortune populaire de "pinard", mot formé au XVIIe siècle à partir du nom de cépage "pinot".

Durant la Première Guerre mondiale le "Père Pinard" est personnifié et popularisé dans les images et les chansons, parmi lesquelles Ode au Pinard de Marc Leclerc (1915) est l'une des plus connues. Le "pinard" y est décrit comme un vin - s'il mérite encore ce nom ! - des plus médiocres, qui a "trop peu ou goût de rien". Mais si ses arômes de "purin" rappellent sa parenté avec le Pisse-dru, il est cependant plus que du vin : "pur jus des treilles", il est mémoire, imaginaire et désir. Le soldat retrouve en lui son "pat'lin", sa "p'tit maison" et la "douc' promise". De moindre intérêt, Le Pinard de Henri Margot est un sonnet qui insiste davantage sur le sentiment d'unité nationale incarné par le vin.



Ode au pinard



Salut, Pinard, vrai sang d'la Terre :
Tu réchauff' et tu rafraîchis,
Grand Élixir du militaire !
Plus ça va, et plus j'réfléchis
Qu'si tu n'existait pas, en somme,
Il aurait fallu t'inventer :
"Ya pus d'pinard, ya pus d'bonhommes !"
C'est l'nouveau cri d'l'humanité...
T'es à la fois plaisir et r'mède,
Et quand t'es là, on s'sent veinard ;
Tu nous consol' et tu nous aides :

Salut, Pinard !

Salut ! Pinard de l'intendance,
Qu'as d'trop peu ou goût de rien,
sauf les jours où t'aurais tendance
A puer l'phénol ou bien l'purin.
Y'a même des fois qu'tu sens l'pétrole,
T'es trouble, t'es louche et t'es vaseux,
Tu vaux pas mieux qu'ta sœur la gnole.
C'est sûr comme un et un font deux,
Qu'les riz-pain-sel y vous mélangent
Avec l'eau d'une mare à canards ;
Mais qu'y fair', la soif vous démange

Salut, Pinard !

Salut, Pinard de contrebande
Qu'ein gâs mariolle et dégourdi,
Ben qu'd'ici la distanc' séy' grande
Vient d'rapporter d'chez l'mercanti :
T'as tell'ment battu la campagne
Et barratté dans les bidons,
Qu'ça t'rend mousseux comm'du champagne...
Comm'ça, ceuss là qu'ont d'l'illusion
Pourront s'figurer qu'îs gueul'tonnent
Avec des truff' et du homard...
(Quand on rêv', pus rin n'vous étonne)...

Salut, Pinard !

Salut ! Pinard, pur jus des treilles,
Dont un permissionnair' parfois
Nous rapporte une ou deux bouteilles
C'est tout l'pays qui vit en toi.
Dès qu'on a bu les premièr' gouttes.
Chacun r'trouve en soi son pat'lin,
La p'tit maison et la grand'route,
La douc' promise en coiffe de lin.
L'un revoit les p'tits, l'aut' la vieille mère
Qui tremblait le jour du départ
Et l'on s'sent chaud sous les paupières.

Salut, Pinard !

Salut, Pinard de la Victoire
Qu'on nous promet d'puis si longtemps !
Quand ça s'ra-t-il qu'on pourra t'boire ?
Ah, jour de Dieu, c'qu'on s'rait contents !
Il faudra bien qu'ell' s'accomplisse
La grand' Revanch' de la Justice :
L'jour où l'on clouera Guillaum'Deux
Avec Joseph, dans la meim' bière,
Les alliés boéront à pleins quarts
Ni eau, ni thé, ni cidr', ni bière :

Ren qu'du Pinard !

Poème écrit aux tranchées en septembre 1916 par Marc Leclerc du 71ème R I T.


La distribution du vin. La France de 1914 est une très grosse consommatrice de vin. Cela se retrouve dans les tranchées. Dans la vie des Poilus, le vin rouge remplaçait souvent l'eau potable (denrée rare), apportant d'indispensables éléments nutritifs dans une alimentation peu équilibrée.













Gaëtane drunken geek sunny



















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus   Lun 31 Déc 2012 - 21:44

d'autant plus que les poilus(issus majoritairement de la classe paysanne) n'etaient pas "habitues" au gros rouge qui tache mais plutot a leur vigne dont ils tiraient un "vin de soif"(tres leger..)

apres le vin fort,la gnole et hop "a l'abattoir"... Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus   Sam 5 Jan 2013 - 21:04

L'habitude de boire avant de monter à l'assaut est très ancienne.

J'en ai trouvé des allusions dans les récits des guerres de la Renaissance.

Un bon coup de pinard donnait "du coeur au ventre". Il en fallait quand on voit la probabilité de se faire faucher par les balles ou déchiqueter par les obus. pale


Ci-après le chant "vive le pinard" que Michel SIMON chantait dans "le vieil homme et l'enfant":
(un extrait de mauvaise qualité que j'ai trouvé sur le net)

http://www.dailymotion.com/video/x7lmxp_vive-le-pinard_shortfilms#.UOiGGOS88Qg

Un des monuments du cinéma français, que j'adore.

Sur les chemins de France et de Navarre
Le soldat chante en portant son bazar
Une chanson authentique et bizarre
Dont le refrain est : " Vive le pinard ! "

Refrain:
Un ! deux!
Le pinard c'est de la vinasse
Ça réchauff' là oùsque ça passe
Vas-y, Bidasse, remplis mon quart
Viv' le pinard, viv' le pinard !

Aimer sa sœur, sa tante, sa marraine
Jusqu'à la mort, aimer son étendard,
Aimer son frère, aimer son capitaine,
Ça n'empêch' pas d'adorer le pinard.

Fier inventeur de la pomme de terre
On a donné ton nom à des esquarr's
Mais dis nous donc, alors, que faut-il faire
Pour honorer l'inventeur du pinard ?

Jeune marmot, bois le lait de ta mère
C'est ton devoir, mais songe que plus tard,
Cette boisson te paraîtra z'amer,
Un vrai poilu ne boit que du pinard.

Le vieux garçon : on s'éloigne à sa vue
Le vieux laid'ron : on le met z'au rencard,
La vieill' bouteille est toujours bienvenue,
Plus il est vieux, plus on aim' le pinard.

Cèpe des bois, nourriture bien digne
De parfumer le repas d'un boyard
Tu ne vaudra jamais le cep de la vigne
Vu que c'est lui qui donne le pinard.

Dans le désert, on dit qu'le dromadaire
N'a jamais soif, mais c'est des racontars,
S'il ne boit pas, c'est qu'il n'a que d'l'eau claire,
Il boirait bien s'il avait du pinard.

On tu' les poux avec l'insecticide,
On tu' les puc's avecque du coaltar,
On tu' les rats avecque des acides
Et le cafard en buvant du pinard.

On tend l'jarret pour avoir de l'allure,
On tend des pièg's pour prendre le renard
On tend son arc pou avoir la main sûre,
Moi j'tends mon quart pour avoir du pinard.

Si vous avez compris ma chansonnette
Je vous en pri', ne soyez pas flemmards
Prouvez moi-le, en chantant z'à tu'-tête
Le gai refrain de : "Vive le pinard" !

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus   

Revenir en haut Aller en bas
 
14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14/18 : Le "Père Pinard" ou le vin des Poilus
» Quelques astuces pour faire croire que le Père Noël est passé
» Pour écrire au Père-Noël
» Le Père Noël vous offre la photo de votre enfant le 3 décembre ou 4 décembre chez carrefour
» Tel père, tel fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: