La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Claude Buffet - Roger Bontems - 1972

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 47
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 10 Sep 2012 - 10:46

CARNIFEX a écrit:
En droit français la complicité est punie de la même peine.

Certes BONTEMS n'avait pas tué, mais il a été complice de BUFFET. S'il avait refusé d'être son complice BUFFET n'aurait pu commettre son forfait.

Quand on choisit une voie on ne peut pas dire à un moment: "pouce, je ne joue plus: à ce moment-là je n'étais plus d'accord".


Carnifex il me contredit toujours Crying or Very sad ... lol!

Je suis d'accord, mais ne peut on prendre en considération que Bontems était tenu par la peur de ce psychopathe de Buffet? Ce n'est pas forcément simple de tenir tête a quelqu'un qui vous terrorise, si Bontems n'avait pas "obéi", Buffet l'aurai certainement tué aussi sans sourciller... Alors a la place de Bontems aurions nous eu le courage de dire, non claude, je ne ferait pas ça. Vous imaginez la suite....... . Il avait droit quand même aux circonstances atténuantes, non? Cela l'aurai sauver et le justice en serait sortie grandie. Car dans justice il y a JUSTE!!! Puis je prendre un exemple comparatif? Le cannibale de Rouen qui a manger le poumon de son codétenu après l'avoir massacré, le pauvre 3eme de la cellule qui était terrifier dans son lit (qui s'est suicidé d'ailleurs),est il coupable de complicité ou de non assistance a personne en danger? Je croit qu'a un moment il faut arrêter de ne voir que les textes, et essayer un peu de se mettre a la place de gens qui vivent des "choses" contre lesquelles ils ne pouvaient rien faire. La peur ça paralyse. N'avez vous jamais eu peur de quelqu'un? Juger, c'est très facile, mais aurait on eu plus de courage?
Carnifex, sans vous offenser je vous trouve un peu "rude" dans vos jugements, et toujours un peu du coté du manche.. Plus procureur qu'avocat en fait.. Je pense "personnellement" qu'il faut mettre les sentiments avant les textes, au risque de se, "déshumaniser", un peu dans le cas contraire... Ceci dit, je ne vous juge pas hein Wink ....... Moi Bontems , je ne peut m'empêcher de le voir comme (lui aussi), une victime de Buffet (fait ce que je te dit ou je te crève quoi...). Bontems? Peut être pas innocent (faut pas exagérer), mais pas coupable non plus. A quand une justice honnête et juste? Sans penser a se faire bien voir du ministère ou des médias? Ne croyez pas que je veuille me "fâcher" avec vous, mais je vous trouve un peu (trop?) procédurier et "radical". Cela dit sans offense ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1241
Age : 35
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 10 Sep 2012 - 12:38

Votre point de vue est compréhensible, Octave.

Certes, on sait bien que Bontems a été lui aussi une victime de Buffet. Mais à la base, outre l'assassinat des deux otages, il y a la tentative d'évasion et la prise d'otages. Si Bontems avait refusé d'y participer, il n'aurait pas été pris dans la spirale qui l'a conduit à l'échafaud.
Eut-il été incarcéré pour des faits moins importants, peut-être aussi, mais il purgeait 20 ans de prison pour attaque à main armée avec violences.
Il faut y voir aussi la décision présidentielle, prise en son âme et conscience, avec les circonstances du moment (les gardiens et leur menace de grève totale si on graciait les évadés de Clairvaux, l'un ou l'autre).

Regardons un peu quelques cas de condamnations à mort dans des affaires d'évasion s'étant soldées par une tentative de meurtre ou bien le meurtre consommé d'un gardien :

- 1892, Montpellier. Martini et Dexemple. Deux complices condamnés à perpétuité. Seul Martini est exécuté.
- 1894, Pau. Menaut et Daubagna. Les deux sont exécutés.
- 1908, Albi. Besse et Simorre. Les deux sont exécutés.
- 1927, Versailles. Barrère, Montfort et Montillon. Seul Montfort est exécuté.
- 1938, Carpentras. Quaranta et Kamphaus. Les deux sont exécutés.
- 1939, Metz. Ben Aïssa et Bouaita. Les deux sont exécutés.
- 1949, Le Mans. Diner. Exécuté. Complices condamnés à perpétuité.
- 1950, Versailles. Lardon. Exécuté. Mercier, complice, condamné à perpétuité.

Pourquoi ces différences de sentence ? On peut les échelonner ainsi.

- Martini fut considéré comme étant le vrai assassin du gardien. Dexemple "n'avait aidé qu'au meurtre" du co-détenu qui voulait donner l'alerte (insuffisant pour les autorités pour être véritablement pendable). De plus Martini était condamné à huit ans de travaux forcés au moment des faits, tandis que Dexemple n'avait que des peines plus légères à purger.
- Menaut et Daubagna ont, de concert, étranglé le gardien. Chose établie qui devait leur coûter la vie à chacun.
- Besse et Simorre ont chacun frappé un gardien, tuant l'un et mutilant à vie l'autre. Possible que Besse, simple voleur, aurait écopé de la perpétuité s'il n'avait pas porté le moindre coup. Simorre, lui, était là pour viol, donc atteinte physique, donc plus grave sur l'échelle des peines.
- Barrère avait planifié le coup, Montillon tenté d'étrangler le gardien, et c'est Montfort qui l'a achevé. Des deux ayant porté la main sur le gardien, Montillon était un débile léger. Cela joua sans doute sur sa grâce.
- Quaranta a frappé seul le gardien, mais Kamphaus était, tout comme lui, incarcéré pour crime de sang. Pas de clémence.
- Ben Aïssa et Bouaita n'ont pas été condamnés à mort pour l'évasion, mais incarcérés pour viol et meurtre commis ensemble, ils étaient considérés comme irrécupérables...
- Diner est le seul à avoir frappé. Ici, c'est fort curieux, mais Georges Damen, complice et individu extrêmement dangereux (tueur récidiviste, boucher cannibale au sens propre) n'a pas été condamné à mort...
- Lardon, des deux, était le seul à avoir tiré sur le gardien, et le seul à purger une peine de perpétuité pour assassinat. Mercier purgeait lui aussi perpet' mais pour braquages.

Pour rester dans le sujet, après avoir étudié le cas Philippe Maurice, je me rends compte sans le moindre doute qu'il aurait été guillotiné si Giscard avait été reélu en 1981 : condamné pour meurtre d'un policier, sa tentative d'évasion s'étant soldée par de graves blessures pour un gardien...

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 10 Sep 2012 - 19:58

octave a écrit:
Carnifex, sans vous offenser je vous trouve un peu "rude" dans vos jugements, et toujours un peu du coté du manche.. Plus procureur qu'avocat en fait.. Je pense "personnellement" qu'il faut mettre les sentiments avant les textes, au risque de se, "déshumaniser", un peu dans le cas contraire... Ceci dit, je ne vous juge pas hein Wink ....... Moi Bontems , je ne peut m'empêcher de le voir comme (lui aussi), une victime de Buffet (fait ce que je te dit ou je te crève quoi...). Bontems? Peut être pas innocent (faut pas exagérer), mais pas coupable non plus. A quand une justice honnête et juste? Sans penser a se faire bien voir du ministère ou des médias? Ne croyez pas que je veuille me "fâcher" avec vous, mais je vous trouve un peu (trop?) procédurier et "radical". Cela dit sans offense ...

Je n'ai aucune rancune Octave. Toutes les opinions ont droit de citée sur ce forum.

Mieux: je comprends votre point de vue. Je crois aussi que Bontems n'avait pas l'intention que ça aille jusque là. Mais sa complicité, même passive, a permis cette issue fatale. Je reste persuadé que l'issue n'aurait pas été la même si Buffet avait agi seul.

Par ailleurs, je reste marqué par l'assassinat odieux du gardien et de l'infirmière, lesquels faisaient leur travail pour gagner leur croûte et avaient une famille. Sad

Dès lors, je comprends tout à fait qu'une grâce présidentielle aurait été écoeurante et incompréhensible pour tous ceux qui triment dans ce milieu.



_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Aide non qualifié


Nombre de messages : 20
Age : 37
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 12 Sep 2012 - 19:53

Bien le bonjour !

Je suis intéressé depuis longtemps sur cette affaire ( j'ai lu L' Abolition de Badinter), d'autant qu'elle fut jugée chez moi (Troyes).


Je signale également pour ceux qui ne le savent, je parcours ce forum depuis longtemps malgré le faible nombre de post. Je le connais bien ainsi que certaines affaires et points de vue de nombre d'entres vous.


Je serais bref.

Je ne comprends pas pourquoi l'éxécution de Bontemps n'émeut ou mollement en rien, alors qu'il n'a pas tué - c'est avéré-, et ... il demeure, subsiste encore et toujours un regain de violences, de déchaînements passionnés sur la culpabilité PLAUSIBLE de Ranucci ?

Voilà. Vous en conviendrez je ne fais le procès des deux hommes. Et je n'ai aucune certitude formelle sur la culpabilité de Ranucci, et, honnêtement Mesdames, Messieurs, que puis- je par rapport à celà ?

Pour conclure, selon moi le cas Bontemps devrait hautement soulever passion et rancoeur que - et ce peut être à juste titre- que le cas de Ranucci.

A se demander si d'éminence grises fondateurs de ce forum ne sont pas de la famille du défunt du 28/07/76 ? Cool
Mais je vous apprécie, loin de moi le propos polémique, je vous apprécie pour le travail effectué ici, juste je m'interroge. Je ne fais pas le procès de la justice, certains l'ont déjà fait ( cf L'aventure c'est l'aventure -Claude Lelouch.... 1972... Cool Cool ).

Tout de même Bontemps/Ranucci... La mort d'un enfant ferait toute la difference... Là, ce sont les vases communiquants. Et quid de Patrick Henry ( toujours à... Troyes).

En vous remerciant de vos réponses, je compte sur vous, discutons, débatons, car pour moi cette question est frappante.

Merci et salut ! Wink

Guillaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 13 Sep 2012 - 7:48

Bonjour !

Pour moi Roger Bontems n'aurait jamais dû aller à l'échafaud, et je ne chercherai pas à convaincre qui que ce soit.
Quant à Christian Ranucci, là aussi, cela a été discuté sur de nombreux posts et pour lui aussi, je trouve qu'il aurait dû avoir la grâce présidentielle.
Mais bon, rien ne pourra faire revenir ces deux hommes...ni les victimes de ces terribles affaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Photo prise par Jean Ker au moment du verdict   Sam 22 Sep 2012 - 18:19



29 juin 1972 - Le procès de Buffet et Bontems. Une photo extraordinaire prise par Jean Ker au moment du verdict
Source : ‘’Le carnet noir du bourreau’’ par Jean Ker aux Éditions Gérard de Villiers

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 27 Sep 2012 - 8:12

Merci Adelayde pour cette photo, sur laquelle on reconnait notamment :
- Thierry Levy, avocat de Claude Buffet
- Robert Badinter, avocat de Roger Bontemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: 50 ans de faits divers – Buffet et Bontems   Mar 30 Oct 2012 - 19:40


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 25 Nov 2012 - 20:49

Il y aura bientôt quarante ans...


Roger Bontems, pendant la guerre d'Algérie, a été parachutiste sous les ordres de Massu





Roger Bontems à son arrivée à la maison d'arrêt





Les parents de Guy Girardot arrivant au palais de justice






http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2012/11/25/et-pourtant-il-n-avait-pas-tue


http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2012/11/25/il-a-paye-sa-famille-aussi


http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2012/11/25/la-blessure-secrete-de-badinter


Sandrine Roussel, la fille de Guy Girardot


http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/affaire-buffet-bontemps-sandrine-roussel-je-nai-jamais-dit-papa






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 15 Avr 2013 - 20:08

ce soir sur planete justice:

50 ANS DE FAITS DIVERS - BUFFET ET BONTEMS : LES MUTINÉS DE CLAIRVAUX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 57
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 18 Avr 2013 - 20:30

Affaire Besimensky-Buffet.
Fevrier 1967 ( Premier crime )

Claude Buffet.







Mme Besimensky, sa première victime.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coupe-Coupe
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 64
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 19 Avr 2013 - 16:46

Une bien belle femme.........! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 19 Avr 2013 - 17:35

Avis partagé, Coupe-Coupe. Quel gâchis !

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2458
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 8 Déc 2013 - 21:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Sam 3 Mai 2014 - 11:40

A la première page de ce topic figure un extrait du livre de Robert Badinter L’exécution. N’y figure pas la réflexion de l’auteur quand il découvre la guillotine dressée dans la cour de la prison de la Santé. En voici le passage :
(Robert Badinter est devant l’entrée de la prison de la Santé. Il est accompagné de Philippe Lemaire, second avocat de Roger Bontems, de Rémy Crauste et Thierry Levy, avocats de Claude Buffet ).

____________________

« Nous pénétrâmes comme d’habitude par la petite porte sur le coté, par où passent les avocats, les visiteurs. J’avais gardé mon laissez-passer à la main. Quelques mètres encore, une autre porte à franchir. J’entrai dans la cour. La guillotine était là.
Je ne m’attendais pas à la trouver tout de suite devant moi. Je m’étais imaginé qu’elle serait cachée quelque part, dans une cour retirée. Mais c’était bien elle, telle que je l’avais vue, comme chacun de nous, sur tant de vieilles photographies et d’estampes. Je fus surpris cependant par les montants très hauts, très minces qui se découpaient sur la verrière, derrière elle. Par contraste, le corps de la machine me parut petit, comme un coffre assez court. Mais telle quelle, avec ses deux grands bras maigres dressés, elle exprimait si bien la mort qu’elle paraissait la mort elle-même, devenue chose, matérialisée, dans cet espace nu.

L’impression était encore reformée par le dais noir, immense, tendu comme un vélum ou un chapiteau sur toute la cour. Il cachait aussi la guillotine aux regards qui, d’en haut, auraient pu plonger sur elle. Ce dais, qui dérobait tout le ciel, transformait la cour en une sorte de salle immense, où la guillotine se dressait seule comme une idole ou un totem maléfique. Les aides s’affairaient autour d’elle. Le symbole était aussi machine, et cet aspect mécanique, utilitaire, confondu avec la mort qu’elle exprimait si fortement, rendait la guillotine ignoble et terrible.
Je passai à coté d’elle, me refusant à ralentir ou à presser le pas, à la contempler ou à l’esquiver. Elle était bien le terme de Clairvaux. Buffet ne s’y était jamais trompé.
Nous montâmes les marches, derrière elle. Les carreaux de la porte vitrée avaient été obscurcis par du papier bleu, collé sur les montants comme la défense passive l’exigeait pendant la guerre. Ainsi, ne pouvait-on voir de l’intérieur ce qui se passait dans la cour. Nous gagnâmes le bureau du directeur. Il était plein de monde. »


____________________

* Badinter Robert L’exécution, Grasset, Paris, 1973.
- Egalement en livre de poche (1976).
- Fayard, Paris, 1998. Edition revue et augmentée.
- Audio. Extraits choisis par Robert Badinter, lus par Charles Berling : http://borgniet.be/lexecution-badinter/
(Dernière piste (8) pour la prison de la Santé).
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Buffet et Bontems, les derniers exécutés à Paris   Mer 8 Avr 2015 - 18:26

Buffet et Bontems, les derniers exécutés à Paris

A la Une de L’Heure du crime, la prise d’otage sanglante à la prison de Clairvaux en septembre 1971 :

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/buffet-et-bontemps-les-derniers-condamnes-a-mort-parisiens-7777309476

Bonne écoute ! queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: reference   Jeu 9 Avr 2015 - 15:03

Le bourreau breton a écrit:
Raté à la brocante à Locronan ce matin, un livre/roman titré "l'abattoir national", ou quelque chose comme cela, représentant une belle veuve à demi-éclipsée par le titre rouge sur le devant de couverture, parlant de l'affaire Buffet et Bomtems, le résumé de la quatrième de couverture disant ceci (de mémoire Rolling Eyes ): "le...(jour de l'exécution de Bomtems), à 4 heures du matin, la mère de Roger Bomtems, atteinte d'une angine, se réveille brutalement, les poumons en feu, ayant eu la prémonition qu'il serait arrivé quelque chose à son fils chéri. A 7 heures du matin, le postier apporte une lettre confirmant ses craintes: son fils a eu la tête tranchée. C'est sur le cri déchirant qu'elle poussa que s'ouvre le récit."

Je dis raté car, l'ayant repéré parmi d'autres livres sur un étal, je comptais l'acheter au retour, et l'avais posé dans un coin discret.

Le temps de revenir après une quète (veine) d'outils de forge, le livre était parti avec un autre client, comme le dit le vendeur...  

Mais bon, au moins je suis tombé sur un beau livre traitant de l'histoire du couteau de Laguiole... Smile

Bonjour à tous

Le livre cité en référence est :


L'abattoir solennel Broché – 1 janvier 1972

de JEAN EGEN (Auteur

http://www.amazon.fr/Labattoir-solennel-JEAN-EGEN/dp/B006D9VMAO

amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 9 Avr 2015 - 19:02

Jean Egen, un ancien du "Canard enchaîné". Disparu, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 6 Mai 2015 - 10:14

Concernant l’exécution de Roger Bontemps, il faut rappeler que ce sera venant de la part de son avocat (Robert Badinter) le début de son combat pour abolir la peine de mort.
Ce sera le cas en 1981.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 57
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 12 Oct 2015 - 20:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 13 Oct 2015 - 12:57

Une foule agressive présente à l'exécution?

Les exécutions n'étant plus publiques à ce moment-là je pense que le journaliste voulait dire "lors du verdict".

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 13 Oct 2015 - 14:16

La dernière exécution publique a été celle d'Eugen Weidmann le 17 juin 1939.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 57
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 14 Oct 2015 - 4:46


Citation :
Une foule agressive présente à l'exécution? Les exécutions n'étant plus publiques à ce moment-là je pense que le journaliste voulait dire "lors du verdict

Oui.
Parce que la foule ne pouvait pas connaître exactement le jour de l'exécution et l'heure.
Et Buffet et Bontems, les parties prenantes, ils ne savent pas non plus ces détails.

Disent que Georges Pompidou rejette la grâce de Bontems, pour raisons politiques et de son réélection.....nous sommes en 1972.
Je pense qu'il a commis une grande injustice, dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diesirae
Condamné à mort
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 70
Localisation : Absurdie
Emploi : retraité
Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 1 Nov 2015 - 18:22

Citation :


Disent que Georges Pompidou rejette la grâce de Bontems, pour raisons politiques et de son réélection... nous sommes en 1972.
Je pense qu'il a commis une grande injustice, dans ce cas.

Injustice ? Non, je ne pense pas comme j'exclus la manoeuvre électorale.
Il faut bien retenir qu'ils auraient recommencé, en entrainant d'autres avec eux peut-être et qui peut dire alors le nombre d'otages et de morts que l'on aurait dénombré ?

Ces hommes n'avaient rien à perdre, ils le savaient, ils ont joué leur va-tout, ils ont perdu.
Ces hommes étaient perdus pour la société, jamais ils n'auraient pu être rééduqués.
Ils avaient tué, ils tueraient encore si l'occasion leur était donnée, ils venaient de le prouver.

Intéressant cet avocat, contre la peine de mort mais pour l'avortement... (autre débat, c'est vrai, mais je suis surpris de ce comportement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Lun 2 Nov 2015 - 9:36

Pour rappel : Bontemps n'avait PAS tué, et, n'était poursuivi que comme complice!
L'enquête l'a prouvé.
La décision du président Pompidou d'envoyer les deux hommes à la guillotine a pu aussi être influencée par la colère populaire suite à ce double meurtre odieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Buffet - Roger Bontems - 1972
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Buffet - Roger Bontems - 1972
» Tombes de Buffet et Bontems - 1972
» La peine de mort en Suisse
» Les fourgons des exécuteurs
» Tenues d'exécutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: