La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Claude Buffet - Roger Bontems - 1972

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
cosmos
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 45
Localisation : Paris
Emploi : cadre supérieur
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 21 Aoû 2007 - 14:04

Bonjour, nouvellement arrivé, je voudrais savoir si nos spécialistes ont des anecdotes particulières sur les condamnés de Clairvaux, à savoir Buffet et Bontems.
Les 2 ont eu affaire à la Veuve, alors que semble t-il, un seul avait tué lors de l'émeute de la prison.
Je sais également que l'un d'eux s'était converti ou reconverti à la religion catholique peu avant sa mort.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 21 Aoû 2007 - 14:59

L'article de l'Express en 1972 donnait un detail interessant regardant l'ordre d'execution. On a decider d'executer Bontems avant Buffet pour ne pas lui donner le faux espoir qu'il aurait beneficie de la grace presidentielle. Bontems insistait qu'il n'avait pas "de sang sur les mains" bien qu'il avait tenu les otages pendant que Buffet les egorgeait. Bontems etait un criminel de petite envergure, pas tres malin et facile a influencer. Buffet etait bien plus intelligent et n'avait pas eut beaucoup de mal a manipuler son complice. Suite au verdict, Buffet a annonce qu'il se suicidait par la Guillotine, il se considerait "un mort en surcit"et qu'il allait voir Dieu (C'est lui qui s'est reconverti a la religion avant de mourir, mais pas au meme point que Jacques Fesch). Il a ecrit a George Pompidou en lui demandant de ne PAS lui accorder la grace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 22 Aoû 2007 - 14:14

Je vous conseille à ce sujet la lecture de "L'Abattoir solennel" de J.Egen. Le livre n'est pas entièrement consacré à l'affaire mais on y parle longuement avec les parents de Bontems et son avocat Philippe Lemaire.

Ce livre-ci est également excellent :


Etes-vous certain que Bontems tenait les otages pendant que Buffet les égorgeait ? Je dois dire que ce détail m'échappe... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 23 Aoû 2007 - 7:46

Citation :
Etes-vous certain que Bontems tenait les otages pendant que Buffet les égorgeait ? Je dois dire que ce détail m'échappe.

C'est la version d'Obrecht/Ker dans "Le Carnet Noir du Bourreau", page 263
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 23 Aoû 2007 - 9:08

Bonjour à toute l'équipe !
Selon Delarue, qui est une source sérieuse, je pense, Bontems a été condamné pour " Complicité d'homicides volontaires ".Or la loi punit le complice comme l'auteur principal, c'est encore le cas aujourd'hui.A partir du moment où la Cour a rejeté les circonstances atténuantes pour Bontems, le verdict devenait quasi-automatique.Voir le récit du prononcé de ce verdict dans Badinter, l'avocat dit qu'il a compris la sentence avant même qu'elle soit annoncée officiellement par le Président.
Bonne journée Smile
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 30 Aoû 2007 - 17:58

Bontems n'était probablement pas ce qu'on appellerait "un ange" mais il faut dire qu'il a joué de malchance dans sa vie.

Après avoir fait la guerre d'Algérie, il est devenu moniteur parachutiste. Avec quelques économies, il s'achète une moto mais a un accident qui délimitera la suite de sa vie : diverses fractures et déplacement des vertèbres cervicales. L'armée le rejette car "endommagé" et il se retrouve nase à ne rien faire.

A la suite d'un enième visite médicale, il rate le car du retour et ayant un peu forcé sur l'alcool, il décide "d'emprunter" la voiture d'un type garé à Epinal. Mais il se fait prendre et les juges seront sans pitié : 18 MOIS DE PRISON ! Evil or Very Mad

Rempli de rancoeur et d'amertume, déboussolé et ne trouvant pas de travail, il dérape à nouveau quelque temps plus tard : il prend un taxi, le fait stopper, éjecte le chauffeur, repart, braque un bistrot pour le contenu de la caisse. Bon, c'est pas rien mais le patron du café s'en tire sans bobo, le revolver était en bois et Bontems s'est fait prendre comme un débutant. Et bien ...20 ANS DE PRISON !!

On connaît la suite après l'émeute de Clairvaux : LA GUILLOTINE alors qu'il n'avait pas de sang sur les mains.

Je cite enfin une phrase d'une des lettres écrites à ses parents : "Ils m'ont enterré vif pour me rendre sage. Mais ils m'ont rendu fou"... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L' exécution de Bontems par Badinter   Dim 20 Jan 2008 - 14:12

L'Exécution, Grasset, Paris, 1973, Livre de Poche n° 3454.

1
A trois heures, le réveil sonna. J'étais allongé dans l'obscurité, ma femme près de moi. Nous nous taisions, depuis longtemps. Je me levai. J'usai les minutes à des préparatifs, à des gestes apaisants de ménagère. Je fis couler un bain brûlant, je mis de l'eau sur le feu. Je me rasai longuement. Je choisi avec soin un complet sombre, une chemise pâle, une cravate unie. C'était dérisoire, et cependant, je ne pouvais m'empêcher de penser qu'il fallait faire honneur à Bontems, qu'il fallait s'habiller avec respect pour voir un homme mourir, que c'était une politesse nécessaire. Je me demandais à l'instant si on allait lui rendre son pantalon, sa chemise, pour qu'il aille à la mort dans ses vêtements, et non dans le hideux costume pénitentiaire. Quand je fus prêt, j'allai à la fenêtre. J'ouvris les rideaux. Pas un bruit ne montait de l'avenue. Les réverbères luisaient dans la nuit. Il avait dû pleuvoir.
L'Exécution, Livre de Poche n°3454, pp. 209-210

2
Mais l'administration veillait. Bientôt cinq heures. Il fallait faire vite. Le directeur, courtoisement, me prit à part. Il y avait un problème. Lequel donc? Qui allait-on exécuter en premier? Buffet ou Bontems? Une voix à côté de moi suggéra Buffet. Il y était préparé, il n'y aurait pas d'histoires. Je dis au directeur que j'allais en parler avec mes amis. C'était à nous de choisir. Nous nous retirâmes dans le couloir. Je posai la question. L'accord se fit aussitôt. Buffet attendait la mort. Bontems la grâce. Buffet ne pouvait fléchir. Quelle serait la réaction de Bontems ? Il fallait donc pour lui que l'attente soit la plus brève possible, que les choses aillent vite, très vite. Bontems passerait le premier. Je rapportai notre décision au directeur de la Santé. Il me regarda, parut préoccupé, mais ne dit rien. Peut-être avions-nous empiété sur la prérogative du bourreau, ou bien était-il choqué que ce soit les avocats qui décident du tour de mort de leurs clients? Nous étions au-delà de ces délicatesses. Nous avions gagné quelques minutes de moins à vivre pour Bontems. C'était notre succès, le seul.
Ibidem, p. 214

3
Bontems revient vers nous. Nous reprîmes encore une fois notre marche. Devant la porte vitrée, celle qui ouvrait sur la cour, une chaise était posée. Devant elle, nous nous arrêtâmes. Le gardien-chef, qui avait donné la cigarette, s'approcha, une bouteille à la main. C'était du cognac, Bontems accepta, vida le gobelet d'un seul trait. «Il est bon », remarqua-t-il. Le surveillant dit «Oui» en regardant la bouteille. Et puis, à partir de cet instant, tout alla très vite. Le bourreau s'approcha. Bontems lui appartenait totalement enfin. Les aides, en bleu de chauffe, entourèrent Bontems. Il fut assis sur la chaise, ligoté, redressé, on tirait sur les liens à coups secs. Philippe lui parlait, il hochait la tête. Il fut empoigné. Philippe l'étreignit, je l'embrassai à mon tour. Déjà on l'entraînait. Je tendis la main vers lui, vers cette épaule nue, mais il était happé, emporté. La porte s'ouvrit. Philippe laissa échapper une plainte, la seule. Je me détournai. Nous entendîmes le claquement sec de la lame sur le butoir. C'était fini. ...

De l'autre côté du boulevard Arago, j'aperçus ma femme qui venait vers moi. Je lui ai sûrement souri. Nous avons échangé quelques mots. Nous sommes partis aussitôt. Ma femme conduisait doucement. Les rues étaient vides, comme moi. J'essuyai la glace de mon gant. Il n'y avait plus rien à faire, à dire. C'était fini, voilà tout, fini l'affaire Bontems.
Ibidem, pp. 218-219, p. 220
Revenir en haut Aller en bas
marini
Bourreau de village


Nombre de messages : 94
Age : 68
Localisation : Lot et Garonne
Emploi : Avocat
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 20 Jan 2008 - 18:14

Merci pour ce texte si dépouillé et si juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 20 Jan 2008 - 18:26

Ce texte est en effet de ceux qui marquent pour longtemps la mémoire... Sad No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Abbé Cane
Aide non qualifié


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 22 Jan 2008 - 1:17

C'est apparemment une tradition universelle, une loi non-écrite respectée en tous temps et en tout lieu : en cas d'exécution multiple, on commence toujours par les "moins coupables".

Peut-être par miséricorde, pour abréger leur angoisse. Ou au contraire pour augmenter celle des "davantage coupables"...

Ainsi, lorsque les auteurs de l'attentat de 1835 contre Louis-Philippe (attentat raté, mais qui fit 19 morts dans la foule) ont été guillotinés l'année suivante, les comparses Pépin et Morey y sont passés en premiers ; le chef de la bande, Giuseppe Fieschi, a entendu deux fois le couperet tomber avant d'aller en tâter à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 22 Jan 2008 - 10:20

Dans ce cas-ci, ce fut pour éviter l'angoisse supplémentaire de l'attente car il espérait la grâce puisqu'il n'avait tué personne. Dans l'affaire Bonnot, on a guillotiné selon l'âge : le plus jeune d'abord... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 22 Jan 2008 - 10:24

Mais Meysonnier raconte des choses horribles à ce sujet : des types horrifiés par la vision du cadavre sans tête dans le panier (et qui pour s'échapper, avait finalement glissé dans le panier sur le cadavre) et des cas où on avait oublié de retirer la première tête de la bassine sous la lunette.... pale affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 22 Jan 2008 - 13:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mar 22 Jan 2008 - 13:36

VIDÉO TÉLÉ.

Positions de diverses personnalités sur la peine de mort, dont une partie consacrée à l'affaire Buffet-Bontems.

Archives de 1975.

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&mc=Bontemps,%20Roger&num_notice=1&total_notices=8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Jeu 17 Avr 2008 - 12:14

En mémoire des deux victimes et de la peine des Parents (début de l'article).

Les Français hurlent leur haine, et seule la mort saurait les contenter. Le lundi 26 juin 1972, à Troyes, la police fait s'écarter la foule pour livrer passage au fourgon contenant Buffet et Bontems.
Quatre jours de débats houleux s'ensuivent ; le ministère public est formel : la mort pour les deux assassins.

Le verdict est sans appel : Buffet est condamné à mort pour double assassinat, Bomtems, pour complicité d'assassinat, est condamné à la même peine. Sous les cris de joie de la foule, un fourgon particulier quitte Troyes : deux condamnés à mort se trouvent à l'intérieur. Les condamnés, juste après le jugement, sont transférés à Paris, dans la maison d'arrêt de la Santé.

La France choquée par les deux meurtres continue après le verdict à se passionner pour l'affaire : une double exécution n'arrive que rarement, et la dernière fois que la guillotine a fonctionné à Paris remonte au 17 mars 1964. Bontems est confiant : ses deux avocats le feront gracier, c'est évident, ils le lui ont dit.

De peur de mauvais traitements de la part du personnel pénitentiaire Bomtens est transféré à la maison d’arrêt d’Auxerre en attente de son éventuelle éxécution à La santé. Je l’ai connu à cette époque, la garde de ce condamné à mort a été mon premier travail, je venais tout juste d’être affecté à cet établissement après mon passage à l’école d’administration pénitentiaire de Fleury Mérogis.

L’administration avait recruté, en plus, pour la circonstance deux  surveillants auxiliaires. Une des deux cellules de punition au sous-sol (mitard avec une porte pleine, un petit sas et une grille intérieure) avait été aménagée sommairement.

La porte pleine devais rester ouverte et la lumière allumée 24 heures sur 24 afin de veiller à ce que le condamné à mort ne tente pas de mettre fin à ses jours avant que la justice accomplisse son œuvre. Une petite table et une chaise étaient placées devant la gille de la cellule et nous nous relayons en permanence jour et nuit pour la surveillance. Pour la promenade journalière avec la présence d‘un gradé, un triangle avait été tracé au sol dans la cour et Bontens devait marcher sur ces lignes pour effectuer sa promenade. Bomtens ne s’est jamais manifesté ou dit un mot, il est vrai qu’il espérait bénéficier du recours en grâce du président de la république.

Le pourvoi en cassation, refusé par Buffet, est rejeté pour Bontems par Georges Pompidou.
Mardi 28 novembre 1972. Il est 5 heures 20. L'affaire des mutinés de Clairvaux, qui a débuté dans le sang de deux victimes, s'achève dans le sang des deux coupables.


Dernière édition par mercattore le Dim 22 Fév 2009 - 19:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jackdu30
Condamné à mort


Nombre de messages : 1
Age : 57
Localisation : NIMES
Emploi : fonctionnaire territorial
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: nouvel arrivant   Ven 8 Aoû 2008 - 11:08

Bonjour à tous et à toutes,

Je m'appelle Jacky j'ai 49 ans je vous lis depuis plusieurs mois dejas et je suis ravi de vous rejoindre.

J'ai le sentiment d'avoir à faire à des historiens cela me plait particulierement.

Je vais essayer dans un futur proche de vous donner quelques informations concernant l'execution de Clairvaux par le biais d'un surveillant en poste à cette époque.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 8 Aoû 2008 - 13:32

Bonjour, Jack, Smile

Bienvenue sur le site.
Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 8 Aoû 2008 - 14:28

Bienvenue sur le forum.

Parlez vous de l'execution des "assassins de Clairvaux" qui a eut lieu a La Sante en 1972? Il y a tres peu d'informations sur les dernieres executions vu le "black out" total impose par le system judiciaire. On a le recit de Badinter qui etait l'avocat de Bontemps. Je serais tres interesse d'avoir un temoignage direct d'un gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 8 Aoû 2008 - 20:58

Bienvenue à bord !Tous les témoignages sont bienvenus, comme je vous l'ai écrit par MP, surtout sur une affaire aussi polémique...Quant à l'exécution Buffet/Bontemps en elle même, la presse réputée "sérieuse" s'en est donné à coeur joie, alors tout témoignage de 1° main est précieux study ...
Bonne soirée à toute l'équipe !
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 20 Aoû 2008 - 11:23

Bienvenue ! Si vous avez posté les détails quelque part, merci de me le faire savoir car ça faisait un moment que je n'étais plus venue vous dire bonjour, alors je ne voudrais pas avoir raté une chose qui m'intéresse. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Mer 20 Aoû 2008 - 19:53

Content de vous revoir, Chantal, et je ne dois pas être le seul ! sunny flower I love you
En ce qui concerne le témoignage rapporté par Jack, nous sommes en attente des détails, mais laissons-lui le temps d'interviewer son témoin...
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Sam 27 Sep 2008 - 18:25

mercattore a écrit:


Extrait du récit de Maître Badinter :


Mais l'administration veillait. Bientôt cinq heures. Il fallait faire vite. Le directeur, courtoisement, me prit à part. Il y avait un problème. Lequel donc? Qui allait-on exécuter en premier? Buffet ou Bontems? Une voix à côté de moi suggéra Buffet. Il y était préparé, il n'y aurait pas d'histoires. Je dis au directeur que j'allais en parler avec mes amis. C'était à nous de choisir. Nous nous retirâmes dans le couloir. Je posai la question. L'accord se fit aussitôt. Buffet attendait la mort. Bontems la grâce. Buffet ne pouvait fléchir. Quelle serait la réaction de Bontems ? Il fallait donc pour lui que l'attente soit la plus brève possible, que les choses aillent vite, très vite. Bontems passerait le premier. Je rapportai notre décision au directeur de la Santé. Il me regarda, parut préoccupé, mais ne dit rien. Peut-être avions-nous empiété sur la prérogative du bourreau, ou bien était-il choqué que ce soit les avocats qui décident du tour de mort de leurs clients? Nous étions au-delà de ces délicatesses. Nous avions gagné quelques minutes de moins à vivre pour Bontems. C'était notre succès, le seul.

Un autre son de cloche.

En effet, dans une émission récente de télé sur l'affaire Buffet-Bontems (je cite de mémoire, mais assez fidèlement) il était dit par une voix off :

On demanda aux avocats de "choisir" le condamné qui devait être exécuté le premier. Après concertation, ils répondirent qu'ils ne savaient pas. L'administration désigna Bontems.

Je pense que Maître Badinter a vu cette émission puisqu'il y participait. Comment se fait-il, alors, qu'il n'ait pas fait rectifié ce commentaire qui est en contradiction avec ce qu'il qu'il a vécu, selon son livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Dim 28 Sep 2008 - 22:59

Je n'ose pas vous répondre.

C'est à dire que Mai^tre Badinter est le complice d'une escroquerie depuis plus de trente ans. Mais je suppose qu'il y croit lui-me^me. On ne se refait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   Ven 10 Oct 2008 - 9:22

Titus_Pibrac a écrit:
Je n'ose pas vous répondre.

C'est à dire que Mai^tre Badinter est le complice d'une escroquerie depuis plus de trente ans. Mais je suppose qu'il y croit lui-me^me. On ne se refait pas.

Pourtant, il paraîtrait "logique" d'avoir choisi Bontems pour passer en premier. Il est bien expliqué pourquoi dans son livre : Buffet souhaitait mourir et était donc indifférent. Bontems souhaitait s'en sortir et le faire passer en premier lui a valu quelques minutes de moins à crever de trouille dans l'attente de son tour... pale affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JosephM
Condamné à mort


Nombre de messages : 2
Age : 63
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Buffet and Bontemps under the black tent   Mer 7 Jan 2009 - 17:01

This is my first posting to the forum, and I wish to extend my thanks to the moderator for having allowed me to join.

The guillotine was always fascinating to me, having seen it depicted in various films and having read certain written accounts, factual and fictitious. As a teenager in the late 1960's, however, I was under the misapprehension that the death penalty had been abolished in France. Ergo, it came as quite a shock to me when, one chill and foggy November evening in 1972, I heard Walter Cronkite on the CBS News read the story on Buffet and Bomtemps having been executed earlier that day in Paris.
Needless to say, I went right out and bought the evening newspapers to learn what else I might !

One of the wireservice accounts of the double execution made quite an impression on me, as the journalist spoke of "the half-full moon shining down on the frosty streets" as a hearse left Sante Prison bearing the two mens' coffins for burial. Few details of the actual executions were disclosed, but that was the first I knew anything of The Widow being erected under a black tent to thwart any curious onlookers who might try scurrying up a tree or lamp pole in an effort to watch.

The following week the executions were the subject of an article in Time Magazine, wherein it was mentioned that two other murderers had recently been sentenced to death in France. The story mentioned the anguish of conscience suffered by the president in disposing of their appeals for clemency. As fate would have it, one of those two prisoners would die on the guillotine the following May.

These are but a few random memories by an American with a longstanding interest in the subject at hand. I am very much looking forward to participating in this venue with others far more knowledgable as I have dozens of questions and would like to learn much more.

Thank you,

Joseph M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claude Buffet - Roger Bontems - 1972   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Buffet - Roger Bontems - 1972
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Buffet - Roger Bontems - 1972
» Tombes de Buffet et Bontems - 1972
» La peine de mort en Suisse
» Les fourgons des exécuteurs
» Tenues d'exécutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: