La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bourreau corse victime de sa propre veuve ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le bourreau breton
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 23
Localisation : Plonévez-Porzay (à coté de Douarnenez), Finistère (29)
Emploi : Etudiant dans les Métiers de l'Enseigne et de la Signalétique (MES)
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Bourreau corse victime de sa propre veuve ?   Ven 6 Juil 2012 - 10:30

Bonjour à tous,

Récemment, en feuilletant un vieux numéro de la revue "Excalibur", magazine consacré aux couteaux, je suis tombé sur un article traitant de la vendetta, la "vengeance corse", où l'honneur de toute une famille est lavé dans le sang des ennemis de ladite famille.

Ce sujet n'étant pas l'un de mes favoris, je me suis contenté de survoler distraitement le texte avant de tomber sur une anecdote à propos de l'un des bandits corses les plus tristements célèbre, je cite:

(...)Théodore Poli, le "roi de la montagne", qui décapita le bourreau de Bastia avec sa propre guillotine;(...)

Ma question porte donc sur l'identité du mystérieux bourreau corse qui finit sa carrière à la lunette de sa propre veuve, qui était-il? Comment ce drame est-il arrivé? Avez-vous d'autres exemples dans l'histoire de bourreaux ayant terminé leur carrière de façon semblable, hormis Capeluche?

Pardonnez-moi pour les maigres indices, mais l'article ne donne pas d'autres indices, surtout temporels (XIX ème siècle),on ne connait que le nom du meurtrier et la ville de résidence de la victime, Bastia.

Merci,

Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Bourreau corse victime de sa propre veuve ?   Ven 6 Juil 2012 - 11:53

Une recherche Google sur "Théodore Poli" donne pas mal d'infos.

Citation :
Aux actifs de Poli, on raconte l'assassinat en pleine rue de Bastia, du bourreau chargé de l'exécution de son complice "le poète" Mascaroni et la délivrance de ce dernier au moment où les gendarmes le conduisent pour son exécution sur la place Saint Nicolas,
http://www.tarrano-bonicardo.com/bandits/07_poli.htm
Citation :
Aussi à Bastia, au milieu de rue, en plein jour, les hommes de Poli ont tué le bourreau qui devait exécuter l’un de ses complices, le bandit Mascaroni, surnommé le «Poète», puis ils l’ont enlevé même du lieu de l’exécution de la place Saint Nicolas à Bastia.
http://amecorse.wordpress.com/2012/06/27/la-legende-corse-du-monte-tretorre-des-bandits-corses-et-roumains/
Assassin du bourreau, oui, mais avec sa veuve ? De jour, en pleine rue, je pense qu'on en parlerais bien plus qu'une évocation dans un magazine.

Flaubert et Mérimée l'ayant inclus dans leurs livres, se méfier des légendes.

Un autre raid contre le bourreau de Bastia ?
http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-exploits-de-theodore-n-1-le-bourreau-de-bastia-57614887.html
Citation :
LE RAID DE BASTIA
Le 24 janvier 1824, Louis SIMALIOT, exécuteur des hautes œuvres de Bastia, accompagné de son aide Martin ALVIDA, qui était aussi son gendre (il avait épousé sa guillotine fille Marie-Esther), s'en alla à la chasse à l'étang de Chiurlino. Tombé dans une embuscade tendue par Cecco SAROCCHI, Pascal GAMBINI et Jean-Baptiste TORRE, SIMALIOT réussit à s'échapper. ALVIDA resta entre les mains des ravisseurs.
Ceux-ci demandèrent 300 écus. Au moment du versement de la rançon, SAROCCHI et ses complices furent arrêtés. Le corps d'ALVIDA fut retrouvé ensuite, à Furiani, égorgé d'un coup de poignard le 2 février. SAROCCHI fut guillotiné le 31 mai 1825 sur la place Saint Nicolas, par SIMALIOT lui-même.

Théodore mourut le 5 février 1827 (et non pas en 1831 comme le datent certains sites) après de nombreux méfaits (dont ce blog contera bientôt quelques exemples) mais il n'était directement pour rien dans l'affaire du bourreau (ou plutôt de l'aide-bourreau).
et ici : http://books.google.fr/books?id=-L4BAAAAYAAJ&pg=PA424&lpg=PA424&dq=%22Th%C3%A9odore+Poli%22+bourreau&source=bl&ots=wzX6EEA5XK&sig=w7hFOOaEoUQ7674XNd4qpzIOtxA&hl=fr&sa=X&ei=fLT2T_usAur80QXOhtiuBw&ved=0CE8Q6AEwAw#v=onepage&q=%22Th%C3%A9odore%20Poli%22%20bourreau&f=false


Dernière édition par Benny le Sam 7 Juil 2012 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le bourreau breton
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 23
Localisation : Plonévez-Porzay (à coté de Douarnenez), Finistère (29)
Emploi : Etudiant dans les Métiers de l'Enseigne et de la Signalétique (MES)
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Bourreau corse victime de sa propre veuve ?   Sam 7 Juil 2012 - 12:10

Merci de ces renseignements fichtrements instructifs, Benny! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bourreau corse victime de sa propre veuve ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bourreau corse victime de sa propre veuve ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bourreau corse victime de sa propre veuve ?
» Le bourreau de Corse de 1870 à 1875
» la FED va émettre sa propre dette
» ECHO d'une employée victime du droit !
» L'Amour Propre vu par Charles CHAPLIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: