La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Chevalier de La Barre - 1766

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Le Chevalier de La Barre - 1766   Lun 21 Déc 2009 - 22:54

Dans un genre similaire à la même époque il y eu le chevalier De La Barre qui fut exécuté pour sacrilège. Pour cela, il eut la langue et le poing coupé puis fut décapité avant que sa dépouille ne fut brûlée.
« Je ne croyais pas qu’on pût faire mourir un gentilhomme pour si peu de chose » auraient été ses dernières paroles.

Source Wikipêdia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-Jean_Lefebvre_de_La_Barre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Lun 21 Déc 2009 - 23:00

Sans commentaire,mon cher,sans commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Lun 21 Déc 2009 - 23:08

Il obtint toutefois une réparation à titre posthume et bien tardif:
Une rue du 18e arrondissement à Paris porte son nom......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 0:36

... et ça lui fait une belle jambe, comme on dit Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 19:53

Elie Köpter a écrit:
Dans un genre similaire à la même époque il y eu le chevalier De La Barre qui fut exécuté pour sacrilège. Pour cela, il eut la langue et le poing coupé puis fut décapité avant que sa dépouille ne fut brûlée.
« Je ne croyais pas qu’on pût faire mourir un gentilhomme pour si peu de chose » auraient été ses dernières paroles.
Source Wikipêdia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-Jean_Lefebvre_de_La_Barre
Wink Il faut parfois se méfier de wikipédia (et d'autres sources qui copient d'autres sources qui avaient avaient copié d'autres sources etc.) et recouper plusieurs fois sur un sujet par des sources approchant au plus près de la réalité (ce qui ne met pas toujours à l'abri inexactitudes quand même). L'erreur de Wiki est, soit qu'il a copié une autre source, ou qu'il se soit fondé uniquement sur l'arrêt d'Abeville et non pas sur le deuxième, de Paris, qui était définitif.
____________________________________________________________________________________________________________________________

L'instance qui trancha en dernier sur la condamnation à mort du chevalier fut le Parlement de Paris, dont la sénéchaussée d'Abeville dépendait judiciairement, le chevalier de la barre ayant fait appel du premier jugement d'Abbeville. Le parlement de Paris, dans son arrêt du 4 juin 1766, confirma, l'arrêt du 28 février 1766 rendu par la sénéchaussée d'Abeville contre le chevalier de la Barre mais y apporta des modifications : l'amputation du poignet ne figurait plus dans l'arrêt et le chevalier ne devait plus être brûlé vif mais mis au bûcher, seulement après sa décapitation. Ne figurait plus que l'amende honorable et la mutilation de la langue. Celle-ci ne se fera pas, l'exécuteur n'ayant effectué qu'une simulation (probablement sur ordre). Le chevalier refusera même de faire amende honorable devant l'église, et elle sera prononcée à sa place.

* L'arrêt du parlement de Paris (ou des extraits les plus importants) se trouve dans plusieurs livres de cette époque. Par exemple dans :

Louis Alexandre Devérité ( 1743-1818).
« Recueil intéressant sur l'affaire de la mutilation du crucifix d'Abeville, arrivé le 9 août 1765, et sur la mort du chevalier de la Barre pour servir de supplément aux causes célèbres». 1776. Londres.
Voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56848012.r=chevalier+de+la+barre.langFR

On peut ajouter que l'exécution du chevalier de la Barre souleva une forte réprobation en France, et quasi unanime en Europe, beaucoup s'attendant à une grâce royale.




Statue du chevalier, dans le square du Sacré-Coeur.
Installée en 1905, elle fut retirée de son socle en 1941 pour être fondue. Le livre, en bas de la statue, figure celui de Voltaire « Dictionnaire philosophique » qui fut trouvé chez le chevalier et brûlé avec ce dernier. Après la mort du Chevalier, voltaire tenta de le réhabiliter, mais il échoua.




Monument à la mémoire du chevalier, à Abbeville (Somme).




Détails du bas relief. Le chevalier avait été soumis à la question ordinaire et extraordinaire.




La banale statue du chevalier, installée en 2005, en remplacement de l'ancienne.
Une association internationale milite pour que la réplique de l'originale soit réalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 20:11

Le lien "Gallica" est très intéressant,merci Mercattore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 22:31

mercattore a écrit:
Elie Köpter a écrit:
Dans un genre similaire à la même époque il y eu le chevalier De La Barre qui fut exécuté pour sacrilège. Pour cela, il eut la langue et le poing coupé puis fut décapité avant que sa dépouille ne fut brûlée.
« Je ne croyais pas qu’on pût faire mourir un gentilhomme pour si peu de chose » auraient été ses dernières paroles.
Source Wikipêdia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-Jean_Lefebvre_de_La_Barre
Wink Il faut parfois se méfier de wikipédia (et d'autres sources qui copient d'autres sources qui avaient avaient copié d'autres sources etc.) et recouper plusieurs fois sur un sujet par des sources approchant au plus près de la réalité (ce qui ne met pas toujours à l'abri inexactitudes quand même). L'erreur de Wiki est, soit qu'il a copié une autre source, ou qu'il se soit fondé uniquement sur l'arrêt d'Abeville et non pas sur le deuxième, de Paris, qui était définitif.
____________________________________________________________________________________________________________________________

L'instance qui trancha en dernier sur la condamnation à mort du chevalier fut le Parlement de Paris, dont la sénéchaussée d'Abeville dépendait judiciairement, le chevalier de la barre ayant fait appel du premier jugement d'Abbeville. Le parlement de Paris, dans son arrêt du 4 juin 1766, confirma, l'arrêt du 28 février 1766 rendu par la sénéchaussée d'Abeville contre le chevalier de la Barre mais y apporta des modifications : l'amputation du poignet ne figurait plus dans l'arrêt et le chevalier ne devait plus être brûlé vif mais mis au bûcher, seulement après sa décapitation. Ne figurait plus que l'amende honorable et la mutilation de la langue. Celle-ci ne se fera pas, l'exécuteur n'ayant effectué qu'une simulation (probablement sur ordre). Le chevalier refusera même de faire amende honorable devant l'église, et elle sera prononcée à sa place.

* L'arrêt du parlement de Paris (ou des extraits les plus importants) se trouve dans plusieurs livres de cette époque. Par exemple dans :

Louis Alexandre Devérité ( 1743-1818).
« Recueil intéressant sur l'affaire de la mutilation du crucifix d'Abeville, arrivé le 9 août 1765, et sur la mort du chevalier de la Barre pour servir de supplément aux causes célèbres». 1776. Londres.
Voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56848012.r=chevalier+de+la+barre.langFR

On peut ajouter que l'exécution du chevalier de la Barre souleva une forte réprobation en France, et quasi unanime en Europe, beaucoup s'attendant à une grâce royale.




Statue du chevalier, dans le square du Sacré-Coeur.
Installée en 1905, elle fut retirée de son socle en 1941 pour être fondue. Le livre, en bas de la statue, figure celui de Voltaire « Dictionnaire philosophique » qui fut trouvé chez le chevalier et brûlé avec ce dernier. Après la mort du Chevalier, voltaire tenta de le réhabiliter, mais il échoua.






Monument à la mémoire du chevalier, à Abbeville (Somme).




Détails du bas relief. Le chevalier avait été soumis à la question ordinaire et extraordinaire.




La banale statue du chevalier, installée en 2005, en remplacement de l'ancienne.
Une association internationale milite pour que la réplique de l'originale soit réalisée.
Revenir en haut Aller en bas
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 22:53

Oui Mercattore???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 23:33

Ben, je ne sais pas ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Pibrac
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 59
Localisation : Guyane française
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mar 22 Déc 2009 - 23:53

Ce n'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   Mer 23 Déc 2009 - 9:50

Merci Mercattore d'avoir apporté des précisions quant à cette terrible histoire.
J'aurais dû peut-être plus approfondir le sujet !
Mais mon intention était simplement de rajouter un exemple supplémentaire à notre cruauté occidentale à une époque pas si loin de la nôtre.
Nos voisins britanniques étaient redoutables aussi à cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Le chevalier de La Barre   Mer 23 Déc 2009 - 10:42

Oh, vous savez Élie, votre post a servi à réveiller notre mémoire sur le Chevalier de la Barre et puis ce n'est pas toujours évident de cerner la vérité, même en approfondissant. Et pour le Chevalier, on est servi Smile , la majotité des infos sur le net indiquant qu'il a eu le poing coupé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Chevalier de La Barre - 1766   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Chevalier de La Barre - 1766
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chevalier de La Barre - 1766
» Impression de code barre sur le bon de livraison
» Ajouter/Reduire nombre article via code barre
» 20$2Surf , super barre de surf.
» code barre sur produits finis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: