La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Fesch - 1957

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Bernardino
Aide non qualifié


Nombre de messages : 19
Age : 65
Localisation : Sud-Est
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 30 Sep 2016 - 13:59

CARNIFEX a écrit:
Juridiquement cela me parait impossible car la demande est basée sur une attitude positive du condamné après les faits.

Jacques FESCH a commis une faute. Il a payé sa dette à la société par sa condamnation à mort et s'est racheté aux yeux de son dieu en acceptant son sort. Le réhabiliter signifierait que l'on considère que son crime ne mérite plus la mort. Or, à l'époque des faits pareil crime méritait la mort d'après nos lois d'alors.

Si mes convictions privées m'incitent à penser (et à souhaiter) qu'il a été réhabilité "là-haut", je suis opposé à une réhabilitation ici-bas car ce serait revenir sur une décision judiciaire prise sur des éléments qui ne souffrent pas de remise en cause (la culpabilité et le libre arbitre au moment des faits).

Sinon cela me parait être la porte ouverte à tout et n'importe quoi.

De toute façon, pour un chrétien, la rédemption est plus importante que la réhabilitation.

Tout à fait d'accord: sur le plan pénal, c'est du n'importe quoi.
Toutefois, je respecte votre opinion privée. L'Eglise Catholique pourra prendre position mais cela ne m'émeut pas car je ne suis pas croyant.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernardino
Aide non qualifié


Nombre de messages : 19
Age : 65
Localisation : Sud-Est
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 30 Sep 2016 - 15:01

TomAix a écrit:
En effet 2008 ,toutefois des soldats fussilés pour l'exemple ont pu avoir une réhabilitation (mais c'était il y a un siècle , le CPP n'était pas le même ,c'etait des tribunaux militaires et non une cour s'assises).

Pour les juristes ou personnes s'interessant au droit français il y a avec la QPC de l'affaire Fesch un élément très passionnant.Hâte de savoir le résultat de cette QPC


En ce qui concerne les fusillés pour l'exemple de la 1 ère Guerre Mondiale, le dossier de réhabilitation "COLLECTIVE" , j'insiste bien sur les majuscules dans le mot "collective" (c'est la demande des trotskistes de salon) la patate chaude se passe de Président à Président depuis un certain temps. Ce dossier est actuellement sur le bureau de notre Président François Hollande, mais il sortira pour gagner quelques voix....
Je vous invite à lire certains dossiers sur le site "Mémoires des Hommes". Certaines personnes ne méritent pas d'être réhabilitées (en mémoire de icelles et ceusses qui sont décédés); et pourtant, je suis contre la peine de mort.  

En ce qui concerne d'autres personnes qui ont été condmnées à mort et executées, ce sont des exemples très passionnants pour les juristes
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TomAix
Bourreau de village


Nombre de messages : 54
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Sam 1 Oct 2016 - 13:04

En effet une réhabilitation collective n'est pas souhaitable ;il faut traiter au cas par cas.Il ne faut pas oublier qu'on trouve des meurtriers ou des espions.Concernant Fesch il ne méritait pas une condamnation si lourde mais une réhabilitation n'est pas souhaitable cela remettrait en cause notre droit selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Lun 3 Oct 2016 - 18:12

Jacques Pradel revient aujourd'hui sur l'affaire Jacques Fesch.

Ses invités : Gérard Fesch, fils de Jacques Fesch ; Elisabeth Fleury, journaliste à RTL ; Louise Colcombet, journaliste au Parisien et Eric Dupond Moretti, avocat de Gérard Fesch.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-jacques-fesch-7785090202

L'émission est téléchargeable. Bonne écoute !    queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Gérard Fesch, fils d’assassin, fils de saint   Ven 14 Avr 2017 - 16:17

Gérard Fesch, fils d’assassin, fils de saint, est l'invité de Jacques Pradel aujourd'hui :

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/gerard-fesch-fils-d-assassin-fils-de-saint-7788071666

Bonne écoute !

queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5672
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mar 13 Juin 2017 - 17:31

Hondelatte raconte - Jacques Fesch, saint et assassin :

http://www.europe1.fr/emissions/hondelatte-raconte/hondelatte-raconte-jacques-fesch-saint-et-assassin-3359909

Bonne écoute !    queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Fesch - 1957
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Jacques Fesch - 1957
» three guillotine blades....
» André Obrecht
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade
» Jacques Lerouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: