La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 18:17

Pas d'activite sur le forum? Il ne faut pas se plaindre mais demarrer quelque chose. Aller fouiller dans les archives ou les vieilles biblioteques...

Voici deux photos et un document officiel qui se rapportent tous a la meme affaire... A vous d'identifier l'affaire et comment ses trois pieces sont reliees:







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 18:28

La bande à Bonnot qui abat un gendarme.

Vers quatre heures du matin, le chef de gare d'Angerville vient frapper à la porte de la gendarmerie. Deux malfrats, qui s'avéreront être des hommes de la bande à Bonnot, viennent de cambrioler la gare d'Orléans (Loiret) et se sont enfuis par le train. Ils sont descendus à Angerville et ont été vus en train de marcher vers Etampes. Le brigadier Dormoy, 36 ans, et le gendarme Sinet enfourchent leurs bicyclettes et pédalent le long de l'ancienne RN 20. Arrivés au lieu-dit les Soixante Miles à Guillerval, les deux militaires repèrent soudain deux individus suspects. Courageusement, le brigadier s'avance, sort son revolver et crie « Haut les mains. L'un des bandits éclaire alors le visage du gendarme avec sa lanterne. Ebloui, celui-ci ne peut distinguer le revolver du malfrat, qui tire une dizaine de fois. « Je suis bien touché », hurle le gendarme en s'écroulant, mortellement atteint. Pour s'en sortir, le gendarme Sinet, qui entend les balles siffler à ses oreilles, réussit à faire croire que d'autres gendarmes sont sur le point d'arriver. Le subterfuge fonctionne et les tueurs s'enfuient à travers champs. Entre-temps, les paysans, aidés par les militaires de la base aérienne voisine de Mondésir, ratissent la campagne, fouillant les bois et les meules de foin. La brigade d'Etampes est alertée de l'arrivée imminente des deux malfaiteurs. Une première échauffourée éclate près de l'église Saint-Gilles. Là encore, les fuyards s'en sortent et foncent dans les marais. Cette fois, c'est l'hallali. Pris au piège, l'un d'eux préfère se tirer une balle dans la tête. Son complice, un certain Joseph Renard, est arrêté un peu plus loin, à la gare d'Etréchy. A l'époque, cette affaire fit grand bruit et provoqua une émotion considérable dans toute la région parisienne. Pour la première fois en France, un monument à la gloire de la gendarmerie sera d'ailleurs érigé à Angerville. Il est inauguré en juillet 1914, une semaine avant le début de la Première Guerre mondiale. Auparavant, à l'endroit où il est tombé, une stèle, toujours visible au bord de la RN 20, avait déjà été édifiée en mémoire du brigadier martyr. On peut y lire que « Le 31 janvier 1912 a été tué par un bandit Elie-Jules Dormoy, brigadier de gendarmerie à Angerville, tué en service commandé. Sa mort est un exemple. » ANGERVILLE, BRIGADE DE GENDARMERIE, JEUDI MATIN. La plaque inaugurée porte le nom d'Elie-Jules Dormoy (en médaillon). En 1912, le patron de la gendarmerie d'Angerville était tombé sous les balles d'un gang, tristement célèbre à l'époque.









Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 19:08

Mes enigmes sont trop faciles ou bien Archange est trop fute. Bravo!
Il avait de bons indices sur le mandat d'arret...
L'affaire est decouverte, maintenant qui est le bonhomme sur la photo et que represente la seconde photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 19:35

Ils étaient deux de la bande : Joseph RENARD et un complice, Alexandre BRITANNICUS.

La photo est celle de la victime : le brigadier DORMOY.

Quant aux impacts de balles... vraisemblablement il y a eu mitraillage quand ils se sont enfuis en train.


L'assassin, Joseph RENARD



La victime, le brigadier DORMOY




Rappelons brièvement cette tragique affaire.



Dans la nuit du 30 au 31 janvier 1912, deux employés de la gare d'Orléans qui poursuivaient des cambrioleurs, le chef de gare M. Raymond et un laveur, furent blessés par eux à coup de revolvers. Les malfaiteurs, au nombre de deux, eurent ensuite le temps de prendre aux Aubrais un train qui les descendit à Angerville (Seine-et-Oise) où le brigadier de gendarmerie Dormoy et le gendarme Sinet se mirent à leur poursuite, à bicyclette.
Tous deux avaient dépassé Monerville, lorsqu'ils aperçurent de loin deux individus porteurs de valises et dont l'un allumait de temps à autre une lampe électrique pour reconnaître le chemin.
— Haut les mains ! cria le brigadier Dormoy.
Pour toute réponse, l'un des bandits braqua sa lampe sur les deux gendarmes. En même temps, les malfaiteurs firent feu de leurs revolvers à dix ou douze reprises.
Le brigadier, mortellement atteint, tomba entre les bras de Sinet, auquel il eut à peine la force de murmurer : « Mon pauvre Sinet, je suis bien touché. » Et il expira. Le gendarme Sinet essuya encore quelques coups de feu, sans être atteint.


Les bandits gagnèrent Etampes, où leur présence signalée donna lieu à une chasse mouvementée qui dura toute
la matinée.
A plusieur reprises des fusillades furent échangées à travers champs. Enfin, l'un des bandits fut tué au Petit-Saint-Maur. Mais, son camarade s'échappa encore et après une course échevelée, croyant avoir dépisté ses poursuivants, il allait prendre le train à la gare d'Etrechy, lorsque le gendarme Vérot, de Chamarande, se jeta sur lui et l'arrêta.
C'était Joseph Renard : il prétendit d'abord se nommer Oscar Wild.
L'identité du second bandit, celui qui avait succombé, fut également des plus difficiles à établir. Longtemps, on crut qu'il s'appelait Alexandre Lebourg, déserteur. Mais ce dernier fut retrouvé et l'on finit par savoir que le bandit tué, était un autre déserteur, Alexandre Britannicus, anarchiste en relations avec la bande Bonnot.
Joseph Renard, né à Iguerande (Saône-et-Loire), en 1885, était lui-même un insoumi, condamné pour ce fait à neuf mois de prison.
A l'audience de la cour d'assises, à Versailles, Renard eut une attitude effacée.
Son interrogatoire ne fut guère qu'un long monologue du président, auquel il ne répondit que d'une voix à peine intelligible. Il reconnut tous les faits de l'accusation, mais il affirma toutefois n'avoir jamais visé les gendarmes. S'il tira, ce fut uniquement pour protéger sa fuite.
Il avoua également avoir fréquenté Garnier, Monier dit Simentoff, de concert avec qui il commit un cambriolage à Allais.



Revenir en haut Aller en bas
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1451
Age : 59
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 20:16

Je considere l'enigme resolue. C'est bien l'affaire Renard mais ce n'est pas le Brigadier Dormoy mais l'autre anarchiste qui s'est suicide plutot que de se faire prendre: Alexandre Britannicus.

Il a bien des trous de balles dans un wagon de troisieme classe qui etait gare sur une voie en gare d'Orleans. Je crois qu'il s'agit d'impacts fait par les armes des deux malfaiteurs qui ont tires sur le sous-chef de gare, Raymondi, et son employe, Martin. Tous deux grievement blesses d'apres l'acte d'accusation.

Renard a ete guillotine a Versailles le 1er Fevrier 1913.

Bravo Archange!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Lun 20 Fév 2012 - 21:00

Unetrès belle énigme, Bois de justice. queen Elle n'était pas évidente mais Archange est très fort !

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Köpter
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 87
Localisation : bretagne
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Mar 21 Fév 2012 - 10:51

Ben j'arrive trop tard !!!
Merci en tout cas pour la lecture et bravo pour la qualité des documents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   Jeu 5 Juil 2012 - 16:25


La fiche qui retrace les méfaits de Joseph-Léon Renard dit "Bouquet"


_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une énigme de Boisdejustice : Alexandre Britannicus - Joseph Renard
» Une énigme de Boisdejustice : Les bandits en auto des Aubrais
» Une énigme de Boisdejustice : Favier - Deviot - Boursier
» Une énigme de Boisdejustice : Louise-Angèle Villette, épouse Vallée
» L'énigme d'Einstein!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: