La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Fesch - 1957

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Jacques Fesch - 1957   Jeu 2 Aoû 2007 - 10:10



J'avais lu un court résumé de cette histoire dans un autre livre consacré à la peine de mort et je me suis décidée à lire "Dans 5 heures, je verrai Jésus".

Livre assez bouleversant quand on passe à travers les écrits d'un homme qui sait qu'il va mourir et qui se tourne vers la religion. Cambrioleur d'occasion, au bout du rouleau après avoir voulu mener la grande vie et après avoir vécu une séparation (puis +/- réconciliation) avec sa femme juive suite aux pressions de sa famille antisémite, le jeune homme de 24 ans tente un coup foireux avec deux copains. Tout foire complètement et dans sa fuite éperdue et en panique, il tire au hasard (avec un revolver emporté "au cas où") - il avait perdu ses lunettes dans sa fuite et n'a tiré qu'à l'aveuglette - et par malheur, touche un des policiers qui était à sa poursuite.
Il fera trois ans de prison avant de passer en jugement et ce fut un procès houleux dû aux pressions du corps policier qui voulait voir venger son collègue.
Condamné à mort, il se tourne vers la religion et écrit un journal.
Le plus poignant sont les dernières pages, où il raconte que son avocat est venu, à sa demande, l'avertir la veille que son exécution serait pour le lendemain et le journal se termine vraiment quand il dit qu'il va stopper là car il entend des bruits inquiétants...
Un détenu qu'il avait cotoyé sans jamais le rencontrer (l'un au premier, l'autre au rez-de-chaussée, ils se parlaient via le vasistas de leurs cellules) raconte de manière tout aussi poignante comme Jacques Fesch est venu dire adieu aux autres détenus. Sa conversion avait été si totale qu'il était serein et que c'étaient les autres qui pleuraient en lui disant adieu. Et ledit détenu raconte encore comment, la dernière nuit, ils se sont parlés une dernière fois sans se voir et comment Fesch lui a encore dit "J'entends des bruits dans le couloir, je crois qu'il viennent, je crois que ça y est. Adieu".
Voilà une lecture qui m'avait marquée et je tenais à partager mes opinions avec vous. D'autres membres ont-ils lu ce livre ? study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Jeu 2 Aoû 2007 - 14:40

Indépendamment du crime, si j'en crois un article de Frederic Pottecher, la police avait menacé de se mettre en greve si Fesh n'était pas guillotinné.

Autant le crime est scandaleux autant l'attitude de la police dans cette affaire l'est également.

Serge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Jeu 2 Aoû 2007 - 14:58

Pottecher...Un grand journaliste , sans doute un des plus grands sur les affaires criminelles Exclamation
Il serait également à l'origine de l'histoire selon laquelle les surveillants de Clairvaux auraient menacé d'ouvrir les cellules de tous les détenus, puis la Centrale elle-même, si Buffet et Bomtemps étaient grâciés, afin de mettre en liberté tous leurs pensionnaires Question
Ne vous méprenez pas : J'ai la plus haute estime pour son professionnalisme, et me souviens fort bien de ses compte-rendus d'audience sur Europe 1 du procès Ranucci.J'avais 27 ans à l'époque.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mar 7 Aoû 2007 - 8:47

Je viens de commander "Assasaint : Jacques Fesch, l'histoire du bon larron moderne" de Gilbert Collard.

Vous connaissez ? study scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 10:45

C'est du Collard...

Je l'ai un peu parcouru, mais comme je n'aime pas l'auteur (un avocat-sangsue médiatique, bien qu'en 2e plan après Jacques Vergès), je ne me le suis pas procuré.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 12:58

Je suis à la page 44 et la lecture est passionnante dans le sens qu'on comprend mieux comment ce jeune homme en est arrivé au crime et à son coup foireux.
Amatrice de l'affaire Ranucci depuis très longtemps, j'avais aussi noté beaucoup de petites similitudes, telles que le jour de naissance (6 avril), le crime dans l'affolement (que le coupable soit Ranucci ou pas), le procès "inéquitable" à cause de l'opinion publique chauffée à fond et les policiers en soif de vengeance et un président de la république qui "comprend" mais qui n'ose pas braver la population en accordant la grâce.
Je continue ma lecture assidument car ce livre me plaît beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 13:15

Ce que je retiens de l'affaire Fesch, c'est que c'est l'opinion publique qui a eu sa peau.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 13:19

Sywan a écrit:
Ce que je retiens de l'affaire Fesch, c'est que c'est l'opinion publique qui a eu sa peau.

Tout à fait exact... Twisted Evil Evil or Very Mad No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 18:48

Comme elle a eu la peau de Ranucci Mad
Mais je dit ca sans vouloir lancer une polémique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 18:54

foudurail a écrit:
Comme elle a eu la peau de Ranucci Mad
Mais je dit ca sans vouloir lancer une polémique Wink

Je continue à être d'accord ! sunny Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 19:27

Ah non !!! Evil or Very Mad
Suffit avec CR, le sujet est verrouillé Shocked
Revenir en haut Aller en bas
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 19:33

Sorry, je ne voulais aucunement polémiquer Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 8 Aoû 2007 - 19:52

Mon cher Foudurail, c'est moi qui m'excuse !
Mon post était un peu sec, je le confesse! Embarassed Mais ayant été pris à partie sur un autre forum à propos de CR, en compagnie de Chantal (C'est surtout elle qui a trinqué What a Face ), je suis un peu nerveux sur le sujet Shocked Je n'ai pas du tout mal pris votre intervention, et je considère que la seule censure acceptable sur La Veuve ne doit concerner que des problèmes de forme et de courtoisie élémentaire.
Tout autre chose : Votre pseudo me laisse rêveur...Etes-vous passionné de chemin de fer ? Si oui, merci de m'envoyer un MP, car je suis gravement atteint de "ferroviphilie" Laughing En plus, la "Bécane" prenait le train du temps du Grand Anatole, et même de Desfourneaux, pour aller en province Wink
Bien amicalement et bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
foudurail
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Cheminot
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Jeu 9 Aoû 2007 - 19:05

Pas de problème Pierrepoint Wink

Serge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.foudurail.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 9:07

Bonjour, Chantal !
Je sais que l'affaire JF vous tient à coeur ( Ce n'est pas tout à fait mon cas Wink ...).Ai trouvé sur Abebooks le livre suivant :
" Lumière sur l'échafaud ", Augustin-Michel Lemonnier, Editions Ouvrières,
Paris, 1971. Disponible en Belgique (3 libraires), mais plus cher qu'en France What a Face
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
sehvor
Condamné à mort


Nombre de messages : 9
Age : 58
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 10:10

Bonjour,
personnellement, je possède les livres suivants sur le sujet :

Ecrits de J Fesch
* lumière sur l'échafaud
* cellule 18
* dans 5 heures, je verrai Jésus

Gilbert Collard
* Assa-saint

Gérard Droniou (fils de J Fesch d'une première liaison) :
* mon nom guillotiné

J'ai numérisé "lumière sur l'échafaud" et "cellule 18" (si ça intéresse quelqu'un en attendant de trouver la version papier ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 10:42

sehvor a écrit:
Bonjour,
personnellement, je possède les livres suivants sur le sujet :

Ecrits de J Fesch
* lumière sur l'échafaud
* cellule 18
* dans 5 heures, je verrai Jésus

Gilbert Collard
* Assa-saint

Gérard Droniou (fils de J Fesch d'une première liaison) :
* mon nom guillotiné

J'ai numérisé "lumière sur l'échafaud" et "cellule 18" (si ça intéresse quelqu'un en attendant de trouver la version papier ?)

Cela m'intéresserait... sunny study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno
Condamné à mort


Nombre de messages : 1
Age : 56
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 13:16

pierrepoint a écrit:
Mon cher Foudurail, c'est moi qui m'excuse !
Mon post était un peu sec, je le confesse! Embarassed Mais ayant été pris à partie sur un autre forum à propos de CR, en compagnie de Chantal (C'est surtout elle qui a trinqué What a Face ), je suis un peu nerveux sur le sujet Shocked Je n'ai pas du tout mal pris votre intervention, et je considère que la seule censure acceptable sur La Veuve ne doit concerner que des problèmes de forme et de courtoisie élémentaire.
Bonjour pierrepoint ou albert: pris à partie sur un autre forum à propos de CRanucci, en compagnie de Chantal voyons voir sa d'un peut de plus prés:
http://www.justice-affairescriminelles.org/forum/viewtopic.php?p=66054&highlight=#66054
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 19:17

Inutile de relancer la polémique quand elle est close (pour moi, en tout cas). Le seul point sur lequel je me suis sentie "prise à partie" est le fait que MOI, j'ai été bien accueillie et que je ne peux donc en aucun généraliser le mauvais accueil qu'aurait reçu Dalakhani. C'es tout et je ne pense pas que cela soit nécessaire de jeter de l'huile sur le feu pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 20:42

Bonsoir,
Je reviens de la "discussion" en question.

Oui, je l'avoue, Dalakhani a été mal reçu, pas question de le nier. Mais comme Ludivine l'a écrit, je lui ai parlé en privé quelque temps après et les excuses ont été mutuelles (moi pour l'avoir ejecté trop promptement, lui pour avoir été trop passionné) et sans nul doute sincères.
Après, eh ben, c'est Olivier qui s'est emporté, dommage.

Alors, je vous dis, n'allez pas lancer la polémique de la peine de mort. Tous les gens qui s'intéressent à l'affaire Ranucci ne sont pas forcément intéressés par la veuve, ils n'ont parfois de vraie opinion sur la guillotine que dans cette affaire uniquement.
Comme eux-mêmes ne viennent pas jouer les importuns ici, ne le faisons pas chez eux.

En étudiant et en rédigeant des affaires criminelles, plusieurs fois, j'ai trouvé que la condamnation à mort ou/et l'exécution avaient été des châtiments excessifs. Ranucci, bien sûr, Jacques Fesch, Philippe Maurice, Jacques Lerouge, Roger Bontems (ben oui)...

Dans d'autres, pas de regrets. Ou plutôt si : certains coupables n'ont pas eu ce qu'ils méritaient.
Que je vous dise tout de suite, je suis en train d'achever simultanément
"Les Grandes Affaires Criminelles du Val d'Oise" et "Les Grandes Affaires Criminelles des Hauts-de-Seine". Dans ce dernier, je relate l'affaire Vivier et Sermeus. Dans l'histoire, les deux ont du sang sur les mains. Sermeus a tiré le premier, Vivier a achevé les victimes. Pourtant, on n'a exécuté que le second. Pas juste, à mon avis.

Au passage, je remercie encore Ludivine d'avoir cité mes livres sur le forum d'affaires criminelles. Simple question, et répondez franchement : trouvez-vous à redire sur mon style ?
Je suis inquiet depuis que j'ai lu une critique internet de mon dernier bouquin, où mon écriture était assimilée à celle du "petit journal", et on l'on me reprochait d'user et d'abuser des exclamatives. C'est un peu logique, ma foi, mais cela ne démontrait pas une appréciation très enthousiaste.
Etant donné que j'aime bien satisfaire, si vous me dites ce que vous trouvez désagréable dans ma manière d'écrire, je tâcherai d'y remédier.

Merci.
Sur ce, bon appétit à ceux qui comme moi ont faim.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
bernard weis
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 71
Localisation : chili
Emploi : armurier...
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Ven 10 Aoû 2007 - 21:46

Bonsoir à tous et, bien sûr à Sylvain.....

--Je viens de recevoir par (E-Bay et Crépin-Leblond) deux ouvrages des Grandes Affaires Criminelles!.... Celles de la Seine Maritime et celles du Tarn....

-Je viens de terminer la lecture des G.A.C. du TARN.....
-Il s'agit là d'un ouvrage super-bien documenté, et vraiement captivant...
-Toutes mes felicitations!!!....

- De plus j'y ai remarqué que de temps en temps, surgissent quelques "pointes d'humour", qui pour mon opinion personnelle, sont indispensables dans ce genre d'ouvrage qui par essence, n'est pas particulièrement gai!... ...Cela détend l'atmosphère et rend la lecture franchement passionnante!!!....
--La clareté du texte, nous montre que Sylvain "est fait pour écrire et conter"... ... Et, bien-sûr, nous faire partager sa passion, basée sur les faits reels!!!.... Tout ceci, -je pense-, n'est un secret pour aucun des membres de ce forum!!!....
--Tous mes voeux les meilleurs pour notre ami!!!!!......

-Très sincèrement...
-Bernard...

-P.S....
-Quel dommage que je ne puisse être en France pour les dédicaces!!! Crying or Very sad
--Je vais aussi, -Bien-Sûr- commander les autres ouvrages des G.A.C., jusqu'à avoir la collection complète....

-Amitiés!!...
-B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mer 12 Sep 2007 - 17:49

Je viens de finir la lecture du livre du fils de Jacques Fesch, Gérard Droniou : Fesch, mon nom guillotiné. Le calvaire moral enduré par cet homme est hallucinant : abandonné par sa mère à 19 jours, sa mère ayant par la suite accepté une énorme somme d'argent afin de consentir à l'abandonner "officiellement" également, placé chez une maman d'accueil, Marie, il en est arraché à 5 ans pour être placé chez une famille nourricière où on le traite en esclave, devant à 7 ans faire trois kilomètres pour aller chercher trois litres de lait d'été comme d'hiver, pendant que les deux filles de la famille ne faisaient strictement rien, plus tard la DDASS lui refuse la lecture de son dossier alors que même le Président de la République avait marqué son accord, quand il retrouve enfin sa vraie famille, on l'accueille à bras ouverts jusqu'au moment où on découvre qu'il n'a jamais été adopté et on le prend alors pour un coureur d'héritage, sa propre mère n'a jamais accepté de lui parler, rongée par le remords, etc...
Lecture assez difficile pour une âme sensible comme la mienne mais je la recommande à tout le monde ! Je viens d'ailleurs de lire sur le site de la fnac que Gérard Droniou vient de sortir un second livre en 2005 : Rendez-moi mon nom...et je viens de le commander ! study

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Sam 15 Sep 2007 - 23:59

oï oï les amis  bounce

J'ai quelques photos sympas de Jacques Fesch à vous proposer  cyclops

5 liens images morts

Il s'est fait un peu caresser les oreilles le gamin au vu des coups pris sur la tête drunken . Je vais vérifier s'il ne m'en reste pas d'autres en archives.
Bon dimanche à tous  sunny
Revenir en haut Aller en bas
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Lun 17 Sep 2007 - 18:01

Un tout grand merci ! Vos photos retouchées sont bien claires et je ne les connaissais pas toutes. :cheers: bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   Mar 2 Oct 2007 - 7:26

Qui est la jeune dame qui l'embrasse à la sortie ? Je suppose que c'est sa femme Pierrette ? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Fesch - 1957   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Fesch - 1957
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacques Fesch - 1957
» three guillotine blades....
» André Obrecht
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade
» Jacques Lerouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: