La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La découpe du col de chemise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: La découpe du col de chemise   Jeu 26 Jan 2012 - 16:01

Un question que je me pose depuis un petit moment, d'où vient la pratique du découpage du col de la chemise du condamné lors de la toilette?
Quelqu'un a t il l'info?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Jeu 26 Jan 2012 - 19:16

Fin 1700, on avait des chemises très ouvertes, à lacet, sans col qu'on peut ouvrir très large.
A un moment a dû se poser la question avec l'arrivée des cols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisole
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 42
Localisation : auvergne
Emploi : régleur emballage cosmétique
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Jeu 26 Jan 2012 - 19:49

Oui d'accord, mais un couperet qui tranche une tête, doit bien pouvoir arracher le col a moins qu'il y ait eu des incidents.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Jeu 26 Jan 2012 - 20:58

Non : le tissu est solide et très souple donc difficile à couper.

A essayer chez soi : quand on tend une pièce de tissu (drap, chiffon) , on peut le couper avec un couteau facilement.
Faites de même sans tendre le tissu : impossible : il entoure la lame sans être coupé (jusqu'au moment où il fini par se trouver tendu).
Dans notre cas, c'est comme couper la chair avec une lame entourée de tissu : ça ne coupe pas, c'est pire qu'une lame émoussée. Au pire, ça écrase.

Des incidents, il y en a eu suffisamment sans col. Comme quoi, même une lame bien aiguisée tombant de haut ne suffit pas toujours. Et pour la même raison : la peau est élastique.
Avec un col, il y aurait eu plus de raté.

Autre chose dans le même ordre d'idée : pourquoi la toilette et la tonte de la coiffure ?

Benny a écrit:
La vie ne tient pas à un cheveu mais à une masse de cheveux. En effet si aujourd'hui le catogan n'est plus trop à la mode il a été fort utile, explication :

Le catogan en effet nous vient d'un militaire, colonel ou général Catogan au XVIIIème siècle qui voyant les chevelures longues et surtout gênantes de ces soldats s'est demandé comment il pouvait s'en servir. A force de réflexion il s'est aperçu que les cheveux serrés étaient excessivement résistants, suffisamment pour bloquer un coup d'épée ou du moins empêcher une décapitation.

On a tendance à croire que toutes les innovations proviennent des inventions militaires, encore une fois l'histoire nous rattrape et la mode a elle aussi subit les avancées techniques de la guerre...



Un bel exemple, indécapitable !

D'où la toilette nécessaire avant le passage à l'acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Ven 27 Jan 2012 - 8:40

Dans le même ordre d’idée on coupait aussi les cheveux qui tombaient sur la nuque, pour éviter tout glissement de la lame.

La lame de la guillotine a une épaisseur d’environ 7 mm de large, et n’est pas aiguisée comme une lame de rasoir au niveau du biseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Sam 28 Jan 2012 - 13:03

brossman a écrit:
Dans le même ordre d’idée on coupait aussi les cheveux qui tombaient sur la nuque, pour éviter tout glissement de la lame.

La lame de la guillotine a une épaisseur d’environ 7 mm de large, et n’est pas aiguisée comme une lame de rasoir au niveau du biseau.

Ah ! un détail interessant ! je ne savais pas que la lame de la n'est pas aussi affutée que la lame de rasoir .... donc il pouvait y avoir des incidents comme pour le cas de louis xvi, vu qu'il avait le cou court et large.... pale pale
merci de votre info brossman flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Sam 28 Jan 2012 - 13:24

niavlys1980 a écrit:
Quel incident ? Il n'y a jamais eu d'incident concernant l'exécution de Louis XVI.

Bonjour niavlys1980, je vous demande de vous reporter a "Execution de Louis XVI" dans "Les condamnés à mort" ... Smile vous verrez et vous jugerez vous même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1498
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Lun 30 Jan 2012 - 18:58

Je crois que Niavlys1980 veut dire que ce récit n'est qu'une légende. Vu la foule présente à ce moment il y aurait forcément eu de nombreux témoins oculaires de la boucherie et les récits n'auraient pas manqué.

Il semble que le plus grand nombre ne vit qu'une exécution rondement menée...

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 56
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Ven 14 Fév 2014 - 7:38

Sur Marcel Chevalier:
Citation :

Le 04 novembre 1958, Obrecht le prend comme aide officiel. Delville sera son premier guillotiné. Ne manquant pas de courage ou de répartie, il n'hésite pas à defendre, revolver au poing, son oncle et les aides, contre des sympathisants FLN, durant la série d'exécutions lyonnaises. Il est néanmoins réprimandé par Obrecht, lors de l'exécution de Georges Rapin, où il commet deux erreurs : il empoche le col découpé et omet de mettre le panier à coté des bois de justice.
Sentant l'heure de la retraite de son oncle approcher, il prend une série d'initiatives qui indiquent clairement son ambition.

Je ne comprends pas le première erreur.
Pouvez-vous m'expliquer, s'il vous plaît ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1498
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Ven 14 Fév 2014 - 13:05

Il ne s'agit pas d'une erreur technique mais de "bienséance", la col de chemise découpé étant une sorte de trophée (même si je n'aime pas ce terme ici) réservé à l'exécuteur en chef.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Dim 16 Fév 2014 - 9:22

Un peu comme les oreilles et la queue pour le torero ?  Rolling Eyes What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Dim 16 Fév 2014 - 11:49

CARNIFEX a écrit:
Il ne s'agit pas d'une erreur technique mais de "bienséance", la col de chemise découpé étant une sorte de trophée (même si je n'aime pas ce terme ici) réservé à l'exécuteur en chef.

Mes respects, Monsieur l'Administrateur    !!!
Si l'on en croit Gérard Jaeger et/ou Frédéric Armand (lequel des deux a copié sur l'autre  Question   study  ) dans leurs ouvrages consacrés aux exécuteurs, le papa du Grand Anatole, donc Louis Deibler, avait un vestiaire spécial à la Roquette, où il entreposait les vêtements de ses clients - après les avoir réglementairement "étêtés", bien sûr - dûment étiquetés (les vêtements, pas les clients   )...son fils et successeur semblant avoir mis fin à cette pratique assez bizarre, survivance d'un droit remontant au Moyen-Âge, en tout cas, je n'en ai pas retrouvé trace.A noter aussi que ni Heidenreich ni Roch, prédécesseurs de Louis Deibler, ne paraissent avoir eu une telle vocation de fripier...
Je crois donc que la réaction négative d'Obrecht est plutôt à interpréter comme  : "pas de récupération de reliques à des fins plus ou moins douteuses" que comme un empiètement sur ses prérogatives.
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Dim 16 Fév 2014 - 14:56

Benny a écrit:
Un peu comme les oreilles et la queue pour le torero ?  Rolling Eyes What a Face 
Je pense que oui, Benny...   

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Dim 16 Fév 2014 - 15:03

pierrepoint a écrit:
Je crois donc que la réaction négative d'Obrecht est plutôt à interpréter comme  : "pas de récupération de reliques à des fins plus ou moins douteuses" que comme un empiètement sur ses prérogatives.
Bonne journée !

Je partage ton avis, Pierrepoint.   queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1498
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   Dim 16 Fév 2014 - 18:19

C'est bien possible, en effet, Pierrepoint.  

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La découpe du col de chemise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La découpe du col de chemise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La découpe du col de chemise
» Coupe d'Algérie...
» FINALE COUPE D'ALGERIE 2010.
» Histoires de bourreaux - site de Jourdan Coupe-Tête
» Coupe d'Algerie:pour une finale inedite...CRB/ESS...01 mai 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: