La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 30 Juil 2007 - 15:40

Je viens de recevoir par la poste le livre "Carnets d'exécutions" d'Anatole Deibler que je cherchais depuis des mois (j'avais consulté toutes les librairies on line, y compris ebay et il était partout indisponible) et que j'ai su trouver grâce à Pierrepoint, sur amazon (Merci ! Wink ). J'aimerais connaître vos impressions au sujet de ce livre que je vais tenter de dévorer en une seule traite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 30 Juil 2007 - 15:58

Le livre n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est qu'il est une copie d'environ 1/4 des carnets d'exécution de Deibler. Il est utile pour ceux qui veulent des précisions sur telle ou telle affaire... Et encore, si vous êtes intéressée par le déroulement d'une exécution, il faudra vous rabattre sur les compte-rendus postérieurs à 1930 pour avoir des détails (avant, Deibler n'en parlait pas du tout).
Par contre, ne vous fiez pas complètement aux précisions de Gérard Jaeger, il a fait plusieurs fautes dans l'ouvrage.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 30 Juil 2007 - 16:12

Et ces comptes-rendus postérieurs à 1930, ils se trouvent dans un ouvrage bien précis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 30 Juil 2007 - 17:14

Euh, je me suis mal exprimé.
Dans le livre "carnets d'exécutions", il n'y a qu'à partir de 1930 que vous obtiendrez des précisions sur les exécutions proprement dites.
Pour les exécutions antérieures, il faut se rabattre sur la presse d'époque.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Mar 31 Juil 2007 - 18:58

Sywan a écrit:
Le livre n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est qu'il est une copie d'environ 1/4 des carnets d'exécution de Deibler. Il est utile pour ceux qui veulent des précisions sur telle ou telle affaire... Et encore, si vous êtes intéressée par le déroulement d'une exécution, il faudra vous rabattre sur les compte-rendus postérieurs à 1930 pour avoir des détails (avant, Deibler n'en parlait pas du tout).
Par contre, ne vous fiez pas complètement aux précisions de Gérard Jaeger, il a fait plusieurs fautes dans l'ouvrage.

Vous avez entièrement raison. Je croyais ce livre fort intéressant et riche en détails "humains et psychologiques" entourant les exécutions, riche en "confidences" du bourreau au sujet de ses propres sentiments mais il est monotone et vraiment superficiel. J'en suis aux années 20 mais rien ne m'a encore remuée... study scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 6 Aoû 2007 - 7:37

Sywan a écrit:
Euh, je me suis mal exprimé.
Dans le livre "carnets d'exécutions", il n'y a qu'à partir de 1930 que vous obtiendrez des précisions sur les exécutions proprement dites.
Pour les exécutions antérieures, il faut se rabattre sur la presse d'époque.

Et cette presse d'époque, elle est consultable quelque part ? Ma demande rejoint un peu ce que j'écrivais dans un autre post au sujet de mon intérêt pour la guillotine et tout ce que l'entoure. J'aurais tant espérer pouvoir lire des états d'âme de part et d'autre : le psychologique du bourreau avant, pendant et après une exécution et le comportement du condamné...mais en effet, c'est comme vous dites, uniquement intéressant si vous vous intéressez aux affaires de l'époque. Les commentaires au sujet de la guillotine sont très sporadiques Neutral Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 6 Aoû 2007 - 10:40

Bonjour, Chantal !
En ce qui concerne les états d'âme des exécuteurs...Allez voir sur Wikipedia à l'article "Jean-François Heindereich" , pour Obrecht, le
Carnet Noir et l'ouvrage de Delarue ( cité aussi par Obrecht, mais de façon très claire ) donnent des renseignements.En particulier, voir dans le Carnet les notes manuscrites d'Obrecht , en fac-similé prises après sa première affaire en tant que "patron" (Ythier, à Marseille, fin 1951).
Toujours sur Wikipedia, l'origine de l'hématophobie de Louis Deibler, père d'Anatole, reprise dans la page que lui a consacrée Sywan.
Enfin, en ce qui concerne Desfourneaux, et en attendant l'ouvrage de référence de Sywan, le Directeur des Affaires Criminelles et des Grâces, Mr.Tétaud,parlait d'un homme "totalement insensible au genre de travail qu'il faisait".
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Et le couperet lui coupa la parole...    Mer 12 Oct 2011 - 15:29

Je n'ai pas découvert cet intéressant document, il m'a été transmis.

Société du 6 février 2003 « Et le couperet lui coupa la parole... » Par TOURANCHEAU Patricia


Sur quatorze petits carnets recouverts de toile beige, Anatole Deibler, bourreau malgré lui, a consigné à l'encre noire et au crayon papier des renseignements sur ses 395 guillotinés, numérotés de façon chronologique. De son écriture serrée aux majuscules stylées, ponctuée de fautes d'orthographe, l'exécuteur en chef a noirci huit «carnets de condamnation» et six «carnets d'exécution», ainsi désignés sur les étiquettes avec les dates tracées à l'encre rouge : «1885 à 1910.» Des croix rouges au crayon de couleur signent les «exécutés», des croix bleues les «commués», et les procès annulés sont rayés : «Cassé pour vice de forme.» Le rouge pour le sang. Le bleu pour la grâce.

Recopieur de chroniques judiciaires des journaux au départ, Anatole Deibler devient spectateur des procès d'assises, et ses relations d'audiences plus littéraires, avec une déférence appuyée pour les hommes de loi, de médecine et de religion. Et des commentaires personnels peu amènes sur les accusés. Comme si Anatole Deibler, qui a rechigné à perpétuer la tradition familiale, cherchait à se confronter aux horreurs perpétrées et aux noirceurs de ses futurs clients avant de se livrer à sa sale besogne qu'on appelait hautes oeuvres.

Sur les pages jaunies de 1906, 1907 et 1908, le trancheur de têtes désoeuvré sous la poussée des abolitionnistes a noté «Néant». Et dans la marge, «pendant trois années, essai de la suppression de la peine de mort». Puis Anatole Deibler a continué à raccourcir bandits de grands chemins et criminels passionnels, assassins pédophiles, voleurs, pirates, anarchistes, crapules, poseurs de bombes, parricides, empoisonneuses, cambrioleurs ou radicaux politiques. Selon son biographe, Anatole Deibler «préfère les condamnés qui meurent dignement» et «déteste les anarchistes qui meurent avec trop de bruit». L'«écorcheur» de la République a consigné d'inédites paroles ou attitudes de ces hommes et femmes à l'heure de la mort, le courage ou la peur, le «pas ferme» du résigné ou la «voix faible» du misérable pour un «adieu, la France», le cri d'innocence ou l'au revoir sonore. Il rapporte ces «moments suprêmes».

François Koenigstein, dit Ravachol. Exécuté à Montbrison le 11 juillet 1892. Condamné par la cour d'assises de la Loire pour incendie et pillage, violation de la sépulture d'une baronne, meurtre d'un ermite de 92 ans qui «vivait au milieu des montagnes et qui passait pour avoir un pécule assez rond», et deux doubles assassinats. «Cet individu, anarchiste, était précédemment condamné aux travaux forcés à perpétuité pour être l'auteur de plusieurs explosions de dynamite à Paris en 1892», écrit Anatole Deibler. A la fin, Ravachol «fit preuve de violence, disant n'avoir aucun regret de ses actes, insultant la bourgeoisie, magistrats et l'aumônier de la prison et sur le parcours de la porte de la prison à l'emplacement de l'échafaud, criant, chantant à tue-tête les mots orduriers. Criant au moment suprême, Vive l'anarchie».

Albert Bruneau, 33 ans, ancien vicaire d'Entrammes (Mayenne), a jeté le curé Fricot dans le puits du presbytère et lancé des bûches sur sa tête pour l'empêcher de remonter. Le tueur du «vénérable ecclésiastique» a volé «l'argent des messes et du bureau de bienfaisance». De surcroît, «l'abbé Bruneau fréquentait les maisons de prostitution de Laval et était connu pour un débauché». En 1894, l'assassin «marcha au supplice en disant son chapelet, s'arrêtant et faisant une génuflexion à chaque Ave Maria en s'écriant : "Jésus-Marie-Joseph Ayez pitié de moi !"»

Santo Jeronimio Caserio, 21 ans, anarchiste italien, condamné à mort pour l'assassinat du président de la République Sadi Carnot à Lyon le 24 juin 1894 d'un coup de poignard dans la poitrine «en criant "Vive la révolution !"». Le 16 août 1894, «pendant la toilette», Caserio «trembla de tous ses membres jusqu'au moment de l'exécution. Il eut cependant l'énergie pour crier : "Courage, camarades ! Vive l'anarchie"».

Joseph Vacher, 29 ans, vagabond tueur de jeunes bergers (quatre) et bergères (six), exécuté à Bourg (Ain) le 31 décembre 1898. «Sur le lieu de l'exécution, il ne voulut pas basculer du fourgon, se roula sur le plancher de la voiture en poussant des cris de fauve, refusant de marcher. On dut le porter à l'échafaud et le maintenir sur la planche à bascule.»

Paul Gorguloff, 37 ans, «agent provocateur soviétique» et «ex-président des fascistes russes», a tué de deux coups de colt le président de la République Paul Doumer le 6 mai 1932 à l'exposition des écrivains anciens combattants à Paris : «Dans le fond de ses poches, on découvrit des feuilles d'un ouvrage intitulé Souvenirs de Gorguloff qui assassina le président de la République française".» Le jour de son exécution, le 14 septembre 1932, «il fit preuve d'un certain courage, se contentant de dire "Oh ! sainte Russie!"»

André Spada, 37 ans, maquisard corse, passé à la guillotine en 1935. Ce meurtrier de gendarmes et de civils «simule la folie : "La justice des hommes m'est indifférente, puisque c'est Dieu qui m'a ordonné de l'affronter et que bientôt j'irai tout droit au ciel..." Au moment où on le prend par les bras pour l'entraîner vers la sortie, il dit : "Inutile de me tenir, je marcherai bien tout seul..." et après avoir embrassé le crucifix et le prêtre, le bandit au moment d'être basculé dit par deux fois, d'une voix assurée et claire : "Au revoir à tous!"».

Violette Nozière, l'empoisonneuse parricide, a réchappé de peu au châtiment suprême, au grand regret de l'exécuteur en chef qui moralise sur la fille trop libre à ses yeux, et sur les trois billets de 1000 francs volés à ses parents «inanimés» : «Pendant sept jours, l'abominable jeune fille fait une noce à tout casser, raccroche des jeunes gens au Champs-de-Mars... On l'arrête.» Anatole Deibler la traite de «jeune vicieuse» et rapporte ses mots au prononcé de la peine de mort, le 12 octobre 1934, devant la cour d'assises de la Seine : «"Laissez-moi ! Laissez-moi ! C'est honteux ! J'ai dit la vérité !" On l'emporte ; elle gesticule, elle griffe, elle mord, elle hurle : "Vous n'êtes pas pitoyable ; c'est honteux ! Je maudis mon père, je maudis ma mère !" Le défenseur de la misérable réussit, au comble de l'imbécillité, à faire signer à 10 jurés un recours en grâce.»

Pasquale Passera, 36 ans, exécuté à Saint-Mihiel le 24 octobre 1931, «samedi, temps pluvieux, 5 h 40». Maître maçon, Passera, «ayant fait de mauvaises affaires et criblé de dettes, songea au crime» et tua «avec une incroyable sauvagerie la femme d'un employé de chemin de fer et son fils». Les derniers instants, «il se tint très calme en attendant le petit jour, puis d'un pas décidé, il sortit de la prison, précédé du curé, lequel lui masquait la vue de la guillotine avec un crucifix qu'il embrassa deux fois. Mais lorsque les deux aides le poussèrent sur la planche bascule, il se plia en deux en se jetant à gauche de la planche fatale et se débattit pendant 2 à 3 secondes en criant : "Non ! Non ! Non ! Pas ça !" La chute du couperet lui coupa la parole».

Marius Chabrolles, 36 ans, exécuté le 20 septembre 1930 au Puy (Haute-Loire) pour le meurtre d'un enfant de 6 ans, «après lui avoir fait subir d'odieuses violences». En prison, Chabrolles «crânait sans cesse. Il disait : "Que voulez-vous que j'y fasse, il est mort, je ne peux pas le ressusciter." Les paroles de l'abbé n'éveillaient rien en lui. "Je suis libre-penseur", lui a-t-il dit un jour. A son réveil, il répondit d'un ton narquois : "Hé bien, nous irons ! Je n'ai pas pu crever pendant la guerre, je vais crever maintenant." Il ne cessa de prononcer des paroles de forfanterie. Il accepta une cigarette, demanda à boire, absorba un litre de vin et 3 verres de rhum. Il était ivre mort quand il sortit du greffe. Il fut porté par les aides et placé sur la planche à bascule, immobile comme un cadavre».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Jeu 13 Oct 2011 - 9:37

CHANTAL a écrit:
Je viens de recevoir par la poste le livre "Carnets d'exécutions" d'Anatole Deibler que je cherchais depuis des mois (j'avais consulté toutes les librairies on line, y compris ebay et il était partout indisponible) et que j'ai su trouver grâce à Pierrepoint, sur amazon (Merci ! Wink ). J'aimerais connaître vos impressions au sujet de ce livre que je vais tenter de dévorer en une seule traite !


C'est un livre publié en 2004, est si difficile de l'acheter??

Evidemment oui.......

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Jeu 13 Oct 2011 - 18:49

tsasapala a écrit:
CHANTAL a écrit:
Je viens de recevoir par la poste le livre "Carnets d'exécutions" d'Anatole Deibler que je cherchais depuis des mois (j'avais consulté toutes les librairies on line, y compris ebay et il était partout indisponible) et que j'ai su trouver grâce à Pierrepoint, sur amazon (Merci ! Wink ). J'aimerais connaître vos impressions au sujet de ce livre que je vais tenter de dévorer en une seule traite !


C'est un livre publié en 2004, est si difficile de l'acheter??

Evidemment oui.......

Bonsoir, tsasapala !
A l'heure où je vous écris, 4 exemplaires disponibles sur Amazon, à un prix raisonnable... Cool
A vous de voir !
Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Ven 14 Oct 2011 - 9:17

pierrepoint a écrit:
tsasapala a écrit:
CHANTAL a écrit:
Je viens de recevoir par la poste le livre "Carnets d'exécutions" d'Anatole Deibler que je cherchais depuis des mois (j'avais consulté toutes les librairies on line, y compris ebay et il était partout indisponible) et que j'ai su trouver grâce à Pierrepoint, sur amazon (Merci ! Wink ). J'aimerais connaître vos impressions au sujet de ce livre que je vais tenter de dévorer en une seule traite !


C'est un livre publié en 2004, est si difficile de l'acheter??

Evidemment oui.......

Bonsoir, tsasapala !
A l'heure où je vous écris, 4 exemplaires disponibles sur Amazon, à un prix raisonnable... Cool
A vous de voir !
Bonne soirée !


Evidemment NON, trop jeune comme publication....

Merci bien, top gun Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Ven 14 Oct 2011 - 9:29

Bonjour, tsasapala !
Je ne comprends pas votre réponse... Question Question Question
Les 4 exemplaires d'Amazon sont toujours disponibles...et ce livre est aussi sur le site de la fnac !
Une expédition en Italie est tout à fait possible, par Amazon en tous cas Cool
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Ven 14 Oct 2011 - 11:20

pierrepoint a écrit:
Bonjour, tsasapala !
Je ne comprends pas votre réponse... Question Question Question
Les 4 exemplaires d'Amazon sont toujours disponibles...et ce livre est aussi sur le site de la fnac !
Une expédition en Italie est tout à fait possible, par Amazon en tous cas Cool
Bonne journée !

Désolé Pierre,

c'est la faute de mon très rouillé français, apparemment je suis été un peu cryptique et je n'ai pas expliqué.
Chantal a dit que, après des mois de recherche, il n'avait pas trouvé ce livre.
J'ai été surpris qu'il était difficile de trouver sur Internet un livre publié en 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Ven 14 Oct 2011 - 11:27

tsasapala a écrit:
pierrepoint a écrit:
Bonjour, tsasapala !
Je ne comprends pas votre réponse... Question Question Question
Les 4 exemplaires d'Amazon sont toujours disponibles...et ce livre est aussi sur le site de la fnac !
Une expédition en Italie est tout à fait possible, par Amazon en tous cas Cool
Bonne journée !

Désolé Pierre,

c'est la faute de mon très rouillé français, apparemment je suis été un peu cryptique et je n'ai pas expliqué.
Chantal a dit que, après des mois de recherche, il n'avait pas trouvé ce livre.
J'ai été surpris qu'il était difficile de trouver sur Internet un livre publié en 2004.
Hi ! If you prefer english, I am at your disposal... Very Happy
This book is quite easy to find, and Chantal (a lady, by the way queen ) found it through Amazon whitout any problem !
If you need some extra help, please do not hesitate study
Have a nice day !
Revenir en haut Aller en bas
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Ven 14 Oct 2011 - 11:43

pierrepoint a écrit:
tsasapala a écrit:
pierrepoint a écrit:
Bonjour, tsasapala !
Je ne comprends pas votre réponse... Question Question Question
Les 4 exemplaires d'Amazon sont toujours disponibles...et ce livre est aussi sur le site de la fnac !
Une expédition en Italie est tout à fait possible, par Amazon en tous cas Cool
Bonne journée !

Désolé Pierre,

c'est la faute de mon très rouillé français, apparemment je suis été un peu cryptique et je n'ai pas expliqué.
Chantal a dit que, après des mois de recherche, il n'avait pas trouvé ce livre.
J'ai été surpris qu'il était difficile de trouver sur Internet un livre publié en 2004.
Hi ! If you prefer english, I am at your disposal... Very Happy
This book is quite easy to find, and Chantal (a lady, by the way queen ) found it through Amazon whitout any problem !
If you need some extra help, please do not hesitate study
Have a nice day !

Merci Pierrepoint! Mais non.....
Je veux "dépoussiérer" mon français,
et ce forum me donne l'occasion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tangara
Aide confirmé


Nombre de messages : 47
Age : 51
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Sam 4 Fév 2012 - 0:12

bonjour , pour heidenreich voir un des volumes de la collection"les personnages maudits de l'histoire, dans un des volumes , on traite de heidenreich,dans la partie de l'ouvrage intitulée" boureau de paris" : une sorte de biographie à la 1ere personne , ou des extraits de carnets , tres interessant , on y trouve entre autre l'execution de Dumollard , celle de De la pomeraye , le medecin empoisonneur, celle de Tropmann ...
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Sam 15 Déc 2012 - 14:43

Les Carnets d'exécution m'ont déçue : ils ne contiennent pratiquement que les infos données par ailleurs par la presse de l'époque... Ceci étant, Anatole-le-Grand méritait une place de choix dans ma bibliothèque (le rayon "Guillotine" s'est considérablement étoffé depuis mon inscription au forum !) queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Anatole    Dim 16 Déc 2012 - 13:47

Adelayde a écrit:
Les Carnets d'exécution m'ont déçue : ils ne contiennent pratiquement que les infos données par ailleurs par la presse de l'époque... Ceci étant, Anatole-le-Grand méritait une place de choix dans ma bibliothèque (le rayon "Guillotine" s'est considérablement étoffé depuis mon inscription au forum !) queen

Sous le contrôle des plus éminents Deibleirogues de ce Forum, je persiste à penser que ce livre est mauvais et que la biographie de Francois Foucart consacrée à notre ami Anatole est indépassable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Dim 16 Déc 2012 - 14:02

Merci Bill pour cette info ! Une biographie sérieuse et documentée d'Anatole-le-Grand, c'est ce que je recherchais. J'espère pouvoir me procurer le livre. queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Dim 16 Déc 2012 - 14:16


Anatole Deibler, profession bourreau - François Foucart. Je viens de commander le livre chez Amazon : 12,90 € ''comme neuf''.
Encore mille mercis, Bill ! sunny

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: deibler   Lun 17 Déc 2012 - 13:42

Adelayde a écrit:

Anatole Deibler, profession bourreau - François Foucart. Je viens de commander le livre chez Amazon : 12,90 € ''comme neuf''.
Encore mille mercis, Bill ! sunny

Il vous en prie : Bill parle de lui à la troisième personne comme Jules César et Alain Delon lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Lun 17 Déc 2012 - 20:17

Bill a écrit:
Adelayde a écrit:
Les Carnets d'exécution m'ont déçue : ils ne contiennent pratiquement que les infos données par ailleurs par la presse de l'époque... Ceci étant, Anatole-le-Grand méritait une place de choix dans ma bibliothèque (le rayon "Guillotine" s'est considérablement étoffé depuis mon inscription au forum !) queen

Sous le contrôle des plus éminents Deibleirogues de ce Forum, je persiste à penser que ce livre est mauvais et que la biographie de Francois Foucart consacrée à notre ami Anatole est indépassable.
Bonsoir à toute l'équipe !
Bill a raison...à cette nuance près : Le livre en question n'est pas vraiment mauvais, mais artificiel et mal structuré, son seul intérêt étant de mettre devant nos yeux voraces une partie d'un document brut, qui n'était pas destiné à la publication par ce saint homme d'Anatole .Ce n'est en aucun cas une biographie qui existe du reste sous la plume du même auteur sous le titre "Les 400 cous" (!), et qui, elle, est carrément mauvaise Au début de ce post, Nemo ex-Sywan a écrit très clairement ce qu'il faut retenir de cette compilation, qui a son intérêt beaucoup plus par les textes bruts que par les conclusions souvent discutables de G. Jaeger study
Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: anatole et françois    Lun 17 Déc 2012 - 21:46

pierrepoint a écrit:
Bill a écrit:
Adelayde a écrit:
Les Carnets d'exécution m'ont déçue : ils ne contiennent pratiquement que les infos données par ailleurs par la presse de l'époque... Ceci étant, Anatole-le-Grand méritait une place de choix dans ma bibliothèque (le rayon "Guillotine" s'est considérablement étoffé depuis mon inscription au forum !) queen

Sous le contrôle des plus éminents Deibleirogues de ce Forum, je persiste à penser que ce livre est mauvais et que la biographie de Francois Foucart consacrée à notre ami Anatole est indépassable.
Bonsoir à toute l'équipe !
Bill a raison...à cette nuance près : Le livre en question n'est pas vraiment mauvais, mais artificiel et mal structuré, son seul intérêt étant de mettre devant nos yeux voraces une partie d'un document brut, qui n'était pas destiné à la publication par ce saint homme d'Anatole .Ce n'est en aucun cas une biographie qui existe du reste sous la plume du même auteur sous le titre "Les 400 cous" (!), et qui, elle, est carrément mauvaise Au début de ce post, Nemo ex-Sywan a écrit très clairement ce qu'il faut retenir de cette compilation, qui a son intérêt beaucoup plus par les textes bruts que par les conclusions souvent discutables de G. Jaeger study
Bonne soirée !

Jean-Noel , tu as raison; j'ai confondu les deux opuscules du sieur Jaeger. Les 400 cous ! était particulièrement indigeste dans mon souvenir. Carnets d'exécution que je viens de feuilleter est la reprise des Carnets d 'Anatole D , du moins de certains , avec une introduction très peu convaincante. Elève Jaeger , 8 sur 20 ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   Jeu 20 Déc 2012 - 15:04

Nemo a écrit:
Le livre n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est qu'il est une copie d'environ 1/4 des carnets d'exécution de Deibler. Il est utile pour ceux qui veulent des précisions sur telle ou telle affaire... Et encore, si vous êtes intéressée par le déroulement d'une exécution, il faudra vous rabattre sur les compte-rendus postérieurs à 1930 pour avoir des détails (avant, Deibler n'en parlait pas du tout).
Par contre, ne vous fiez pas complètement aux précisions de Gérard Jaeger, il a fait plusieurs fautes dans l'ouvrage.
Je partage entièrement l’avis de Nemo. Voici, à titre d’exemple, quelques comptes rendus d’exécutions - parmi les plus "importantes" - relevées sur les six carnets d’Anatole-le-Grand.


Carnet 1 – Caserio, p. 76-77





Le « plus » des Carnets d’exécution : rien.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Carnet 2 – Liabeuf, p. 97-98





Le « plus » des Carnets d’exécution : rien.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Carnet 3 – Landru, p. 113-114




Le « plus » des Carnets d’exécution : rien.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Carnet 6 – Gorguloff, p. 225-226







Le « plus » des Carnets d’exécution, sachant qu’il manque deux à quatre feuillets que, par définition, on ne peut pas consulter : rien.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5694
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Dernier exécuté d’Anatole : Abdelkader Rakida   Ven 26 Juil 2013 - 17:15



Abdelkader Rakida, dernier exécuté d’Anatole-le-Grand le 24 janvier 1939 à Lyon





Sa 395ème exécution, 299ème en tant qu'exécuteur en chef

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carnets d'exécutions d'Anatole Deibler
» Le gendre d'Anatole Deibler
» Anatole Deibler
» Anatole Deibler at court cases ?
» La Veuve Marcel Chevallier - Anatole Deibler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: