La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peine de mort à Taiwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnold
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 57
Localisation : en Margeride
Emploi : Oui
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Peine de mort à Taiwan   Lun 5 Déc 2011 - 6:01

Une affaire fait grand bruit en ce moment à Taiwan parce qu’elle est emblématique du peu de cas que le régime faisait des droits de l’homme il y a quelques années, et de l’évolution que le pays est en train de connaître.

En 1996, une fillette de cinq ans nommée Xie Jian Shaan avait été violée et tuée à Taipei, la capitale de Taiwan. L’enquête avait conclu à la culpabilité d’un jeune appelé du contingent qui faisait son service dans l’Armée de l’Air, du nom de Chiang Kuo-ching [江國慶], rapidement condamné à mort et exécuté le 13 août 1997. Il n’avait que 21 ans.

Mais en mai 2011, le Bureau du procureur de Taipei a identifié le véritable assassin de la fillette. Il s’agissait de Xu Rongzhou, un soldat qui vient d’être condamné à 20 de prison médicalisée pour diverses agressions sexuelles à caractère pédophile.

Le jugement émis en 1997 par le Tribunal Militaire a été cassé, et au terme d’un procès en révision posthume, le non-lieu a été prononcé le 27 octobre dernier à l’égard de Chiang Kuo-ching. Sa mère s’est vue attribuer une indemnité de 131,85 millions de dollars taiwanais (3,25 millions d’Euros) parce que son fils avait été exécuté pour un crime qu’il n’avait pas commis.

Ce second procès a permis d’établir que les aveux faits en 1996 par Chiang Kuo-ching avaient été obtenus sous la torture et l’intimidation. Neuf responsables militaires en poste à l’époque ont été accusés de coups et blessures, intimidation et abus de position dominante. Parmi eux, Chen Chao-min [陳肇敏], commandant en chef de l’Armée de l’Air de la zone militaire de Taipei au moment des faits, a ensuite occupé le poste de ministre de la Défense. Il a été établi que, au terme d’une séance de coups, il a poussé Chiang Kuo-ching à signer ses aveux en lui assurant que cela lui vaudrait la clémence du Tribunal Militaire. On sait ce qu’il advint de cette fausse promesse.

Dans les premier temps du procès en révision, les neuf hommes ont argué qu’il y avait prescription, d’après l’article 25 du Code Civil taiwanais qui stipule qu’une faute commise il y a plus de dix ans ne pouvait pas donner lieu à des poursuites. Un projet de loi visant à écarter les homicides du champ d’application de l’article 25 devrait être prochainement adopté, mais il n’aura pas d’effet rétroactif.

Mais le procureur Ma Ying-jeou, bien décidé à faire de ce cas un cas d’espèce pour faire évoluer les pratiques judiciaires, a condamné les neuf officiers (aujourd’hui à la retraite) à régler eux-mêmes les indemnités à la mère de leur victime, puisqu’ils ne peuvent pas être poursuivis en justice pour les fautes qu’ils ont sciemment commises. Il est appuyé dans sa démarche par plusieurs organisations de défense des droits de l’homme à Taiwan.

Le vendredi 2 décembre, le Tribunal de Taipei a approuvé la décision de faire payer les indemnités aux neuf hommes, en précisant que, si ces derniers refusent de s’acquitter du versement des dommages et intérêts, le Tribunal de Taipei entamera une procédure civile à leur encontre.

Le Tribunal a en outre procédé à la saisie, à titre conservatoire, de tous les biens de l’ancien ministre de la Défense Chen Chao-min et de ses huit comparses. Les neuf ex-officiers continueront toutefois à percevoir leur retraite, a précisé le Ministère de la Défense.

Mais rien de tout cela ne rendra Chiang Kuo-ching à sa mère. Après cette affaire, le procureur Ma espère pouvoir faire évoluer le système judiciaire taiwanais pour éviter que de tels dénis de justice se reproduisent.

La peine de mort est toujours en vigueur à Taiwan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Peine de mort à Taiwan   Lun 5 Déc 2011 - 11:13

Arnold a écrit:
En 1996, une fillette de cinq ans nommée Xie Jian Shaan avait été violée et tuée à Taipei, la capitale de Taiwan. L’enquête avait conclu à la culpabilité d’un jeune appelé du contingent qui faisait son service dans l’Armée de l’Air, du nom de Chiang Kuo-ching [江國慶], rapidement condamné à mort et exécuté le 13 août 1997. Il n’avait que 21 ans.

Mais en mai 2011, le Bureau du procureur de Taipei a identifié le véritable assassin de la fillette. Il s’agissait de Xu Rongzhou, un soldat qui vient d’être condamné à 20 de prison médicalisée pour diverses agressions sexuelles à caractère pédophile.
affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnold
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 57
Localisation : en Margeride
Emploi : Oui
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Oui   Lun 5 Déc 2011 - 11:23

Adelayde a écrit:
[...]
affraid affraid affraid
Oui, ça fait beaucoup de morts pour rien...


Beaucoup de vies gâchées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Peine de mort à Taiwan   Lun 5 Déc 2011 - 12:58

Ils emploient la méthode américaine : on ne peut plus rien au pénal, foutons leur le max au civil.

Citation :
Chiang Kuo-ching avait été torturé pendant une séance d’interrogation musclée de 37 heures qui avait permis de lui arracher une fausse confession.

Citation :
il est exécuté le 13 août 1997 d'une balle dans la nuque après avoir été endormi par une piqûre

A noter cette réflexion :
Citation :
Un exemple pour d'autres pays, car, à Taïwan, les responsables et coupables sont les payeurs, pas les citoyens-contribuables.


http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/mirage-2000-de-taiwan-a-cote-une-105565
Avec les questions : pourquoi avoir voulu absolument faire condamner et exécuter le jeune homme. les bourreaux savaient bien qu'il était innocent. Que voulaient-ils protéger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peine de mort à Taiwan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peine de mort à Taiwan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peine de mort à Taiwan
» Peine de mort en Thaïlande -Siam
» Peine de mort en Corée du Nord
» Peine de mort en Palestine
» Peine de mort au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: DEATH PENALTY, PENA DI MORTE, TODESSTRAFE, etc...-
Sauter vers: