La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montfaucon
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 50
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mer 16 Nov 2011 - 16:23

Robert François Damiens est né en 1715 près d’Arras dans une famille modeste. Son père est ouvrier agricole après avoir été un fermier ruiné. A l’âge de 8 ans il est valet de ferme et à l’âge de 16 ans, à la mort de sa mère, il est recueilli chez son oncle cabaretier à Béthune. Il exerce différents métiers et se marie en 1738 avec une cuisinière. Il perdra plusieurs enfants en bas âge et on le retrouvera avec sa femme et sa fille à Paris où il est domestique. Il exerce auprès de différents magistrats et conseillers du parlement de Paris. C’est là qu’au milieu de beaucoup d’opposants à Louis XV, cet esprit instable et influençable construit peu à peu son hostilité vis-à-vis du roi.

Le roi Louis XV n’était plus le « bien-aimé » en 1757. Sa popularité a beaucoup faiblie suite à la guerre de succession d’Autriche qui a couté très cher sans rien rapporter de positif à la France. Le peuple reproche au roi ses dépenses, sa relation avec la marquise de Pompadour et l’influence qu’elle a sur lui. Il était en conflit avec le parlement de Paris dont de nombreux membres viennent de démissionner en réaction à ses réformes. Les pamphlets orduriers circulent même à Versailles.



Le 5 janvier 1757, Damiens loue un chapeau et une épée à Versailles. Il entre au château comme des milliers de visiteurs qui viennent tous les jours solliciter une audience auprès du roi. On le voit discuter avec d’autres visiteurs. A 18 heures, Louis XV s’apprêtait à remonter dans son carrosse pour retourner à Trianon. Il s’était déplacé jusqu’au palais de Versailles pour voir sa fille Victoire qui était souffrante. Il faisait très froid et déjà nuit. Le roi est accompagné du Dauphin (le père du futur Louis XVI) et de son escorte.

Damiens bouscule les gardes et frappe le roi avec un canif. Le roi pense d’abord avoir été seulement frappé d’un coup de poing mais son côté est ensanglanté. Il crie : « Je suis blessé, c’est cet homme qui m’a frappé ». Le dauphin et quelques gardes s’emparent de Damiens. « Qu'on l'arrête et qu'on ne le tue pas » demande le roi.

Louis XV est transporté dans sa chambre et couché sur son lit. Il saigne, il pense qu’il va mourir. Il demande pardon à la reine, confie le royaume à son fils le Dauphin et reçoit les derniers sacrements. Son médecin finit par arriver, on lui fait une saignée.
Les médecins se rendent rapidement compte que la blessure est bénigne, profonde d’un centimètre seulement entre deux côtes, aucun organe n’a été touché. Le roi était chaudement habillé de nombreuses couches de vêtements qui ont freiné le coup. On craint quand même que le canif ne soit empoisonné et le roi gardera le lit quelques jours.

Si la blessure physique était superficielle, la blessure morale a été plus profonde.

Damiens n’a pas essayé de s’enfuir, on retrouve sur lui de l’argent et l’arme du crime : c’est un canif à deux lames. Damiens avait utilisé la plus courte, longue de 8 centimètres. Il est interrogé dans la salle des gardes de Versailles, il déclare ne rien regretter de son geste et avoir agit seul.

Rapidement, c’est la confusion à Paris, on dit d’abord que le roi est mort, on accuse les anglais, les jésuites, le parlement. Louis XV est plutôt enclin à pardonner mais à la suite de négociations et de tractations, c’est le parlement de Paris qui fut chargé le 15 janvier de l’instruction du procès et c’est pour régicide qu’il fut poursuivi.

Damiens fut alors transféré dans la nuit du 18 janvier à la conciergerie sous très bonne escorte. On l’emprisonne dans la cellule qu’a occupée Ravaillac. On le couche et on l’attache dans un lit de fer pour qu’il ne cherche pas à se suicider. Des médecins participent à sa surveillance et ses repas font l’objet d’un soin particulier pour éviter un empoisonnement.



Pendant l’instruction, il continue à déclarer avoir agit seul et ne pas avoir voulu tuer le roi : . « Je n’ai point eu l’intention de tuer le roi ; je l’aurais tué, si j’avais voulu ». On pense en effet qu’avec la plus grande lame de con couteau, le coup aurait pu être mortel. Il est condamné à subir la même peine que Ravaillac.

Le 28 mars à 7 heures du matin, il est conduit dans la salle de la question où on lui lit son arrêt de sentence. La légende veut qu’il ait dit : « la journée sera rude ».

Il a d’abord été condamné à recevoir la question ordinaire et extraordinaire comme dernier interrogatoire. Le supplice choisi était les « brodequins » qui ont été jugés moins risqués pour la vie de Damiens déjà rudement éprouvé par les tortures subies depuis le 5 janvier. Son pied est fermement enserré dans l’instrument de torture, il crie et donne l’impression de s’évanouir. Au bout d’une demi-heure, on applique le premier coin ; le supplice durera deux heures, un nouveau coin tous les quart d’heure, avant que les médecins jugent qu’il serait dangereux de continuer. Damiens est replacé sur le lit de fer en attendant l’exécution. Il n’a pas avoué de complicité même s’il a cité le nom d’un domestique qui lui a inspiré le crime.

Vers 15 heures, après s’être confessé, il fit amende honorable où il parut assez repentant. Ensuite, il fut conduit place de grève. Là, il demanda une nouvelle fois pardon, implora qu’on épargne sa femme et sa fille qui étaient étrangères à son geste et dit à nouveau qu’il avait agit sans complicité et ne faisait pas partie d’un complot. Il attendit 17 heures le début du supplice car tous les instruments n’étaient pas prêts.
On commença par lui bruler au souffre la main qui servit à frapper le roi : il poussa de terribles cris. Puis avec des tenailles, on lui arracha des morceaux de chair sur les jambes, les bras et le thorax, avant de verser sur ses plaies de l’huile bouillante, du plomb fondu, de la résine et de la cire brulante.

Puis vint le moment de l’écartèlement qui dura une demi-heure. Les bourreaux, sans expérience de cette torture eurent beaucoup de mal : aux quatre chevaux, il fallut en rajouter quatre autres. On dit que Damien ne mourra que lorsque le dernier bras a été arraché. On dit aussi que brun au début du supplice, ses cheveux sont devenus blanc avant la fin se son exécution qui a duré deux heures et ne s’est terminé qu’à la tombée de la nuit quand on a brulé son corps pour qu’il ne reste rien de lui.



Charles-Henri Sanson, celui-là même qui guillotinera plus tard le successeur de Louis XV, et qui participera à 3000 exécution, fait partie, à 18 ans, des bourreaux de Sanson, sous la direction de son oncle et sera durablement éprouvé par les souffrances de Damiens. Son oncle arrête son activité de bourreau après cette exécution désastreuse.

Marquise de Créquy nous raconte comment le roi a réagit à cette exécution. Le Roi fit des cris et s'enfuit quand il en entendit le rapport [de l’exécution], et j'ai su qu'il s'était réfugié dans l'oratoire de la feue Reine, où Laborde le trouva disant l'office des morts et priant le bon Dieu pour le repos de l'âme de son assassin. Le Maréchal et la Maréchale de Maubourg nous dirent le lendemain que le Roi n'avait pas voulu sortir de son appartement, qu'il avait refusé de faire sa partie, et qu'il avait eu les larmes aux yeux pendant toute la soirée.

la chemise de Damiens, le jour de son execution

Comme pour Ravaillac avant lui, il a été condamné à disparaitre, mais tout ce qui lui a été proche devait également disparaitre. Sa maison natale fut détruite avec interdiction de la reconstruire ; le propriétaire a été indemnisé. Sa famille la plus proche, sa femme, sa fille et son père ont été bannis du royaume et d’autres membre de sa famille ont être forcés à changer de nom.

Pour écrire ce petit article, j'ai utilisé différentes sources sur internet.

Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Fran%C3%A7ois_Damiens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_XV_de_France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marquise_de_Pompadour
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles-Henri_Sanson

Google Books :
http://books.google.fr/books?id=Yf8-AAAAcAAJ&dq=Robert%20Fran%C3%A7ois%20Damiens%20de%20ferriere&hl=fr&pg=PA70#v=onepage&q&f=false
http://books.google.fr/books?id=aMdCAAAAcAAJ&dq=Robert%20Fran%C3%A7ois%20Damiens&hl=fr&pg=PP7#v=onepage&q&f=false

et des sites d'histoire :
http://vivrelhistoire.com/crbst_89.html
http://www.coutumes-et-traditions.fr/medias/autrefois/annees/1757/texte-damiens.pdf
http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/crimes_et_proces_celebres/arrets_damien.htm
http://penelope.uchicago.edu/crequy/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1522
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Jeu 17 Nov 2011 - 12:57

Merci Montfaucon.


En fait cette exécution était politique. Louis XV n'avait rien demandé (et fut d'ailleurs horrifié par le supplice), mais c'est le parlement de Paris qui, accusé de vouloir lutter contre le roi, voulut ainsi se dédouaner en prononçant une sanction abominable.


@ Ancien: les bourreaux ne sont pas à blâmer. Lorsqu'il apprit l'horreur du supplice qu'il aurait à appliquer Sanson aurait poussé lui aussi des cris épouvantables et aurait voulu démissionner pour ne pas avoir à appliquer ce supplice.

Puis il se ravisa. Il savait que sa démission le condamnerait à mourir de faim. En effet, un ancien bourreau ne pouvait pas trouver de travail autre que dans les "hautes oeuvres".

Aussi, il paya fort cher l'un de ses aides (j'ai oublié le nom) pour que celui-ci fasse le sale boulot à sa place, Sanson se contentant d'assister (obligé de par la loi), mais ne prenant pas part au supplice.

Si je me souviens bien, ce Sanson-là dépendait d'une autorité de justice purement honorifique (rattachée au parlement? je ne me souviens plus) et, à ce titre, n'avait quasiment jamais exercé son art. Sa réaction d'horreur est donc compréhensible.


Il faut souligner que la haute société assista à cette exécution, dont je crois la marquise de Sévigné. A mon humble avis les plus horribles sont ceux qui ont prononcé le châtiment et ceux qui y ont assisté alors que rien ne les y obligeait.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Jeu 17 Nov 2011 - 17:48

CARNIFEX a écrit:

Il faut souligner que la haute société assista à cette exécution, dont je crois la marquise de Sévigné.
La haute société assista effectivement au supplice du régicide mais pas la marquise de Sévigné, morte en 1696. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1522
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Ven 18 Nov 2011 - 13:35

mea culpa. Embarassed Il me semblait bien qu'une personnalité connue était là (mais j'ai la flemme de chercher silent )

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Sam 3 Déc 2011 - 17:48

Parfaite illustration de ce que le "Siècle des Lumières" était en réalité une période sombre et violente.

Ceci étant, le Parlement de Paris, à la tête de la résistance au pouvoir royal, a sans doute voulu mettre Louis XV au défi de grâcier DAMIENS; le roi aurait pu (et dû) atténuer la rigueur du supplice par une "grâce partielle"; pourquoi ne l'a t'il pas fait ? mystère.

Louis XV n'était pas un roi particulièrement féroce et cruel, mais il commis de nombreuses erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1522
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mar 6 Déc 2011 - 12:55

Ce qui est curieux c'est le fait que le roi, ayant appris le déroulement du supplice, aurait poussé des hurlements et se serait renfermé après cela, comme s'il n'avait appris la réalité de la condamnation qu'après qu'elle ait eu lieu.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfaucon
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 50
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mar 6 Déc 2011 - 17:37

Dans la mentalité de l'ancien régime, le roi ne s'appartient pas, il appartient au royaume.
Louis XV aurait aimé pardonné pour l'agression dont il a fait l'objet mais il ne pouvait pas se le permettre.

Je pense que le parlement de Paris a eu très peur d'être impliqué dans l'attentat puisque Damien était un de leurs domestique et que c'est auprès d'eux qu'il s'est convaincu de l'attentat. Un ou deux d'entre eux auraient pu être écartelés avec lui. C'est surement pour ça qu'ils ont fait du zèle avec le malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1522
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mer 7 Déc 2011 - 20:06

C'est aussi mon avis, car un tel supplice ne correspondait plus aux moeurs de ce temps et je ne pense pas au sadisme des juges, mais bien plutôt à la volonté de se dédouaner en frappant un grand coup.

Le malheureux Damiens (qui était un déséquilibré et ne pouvait donc être jugé pénalement responsable) aura eu le malheur de se trouver mêlé à ces calculs politiques et d'en payer un prix abominablement élevé.

Tout ça pour un coup de canif! En plus il fut démontré qu'il utilisa la plus petite lame de son couteau et non la plus grande, preuve qu'il ne souhaitait pas tuer le roi.

Ce seul fait aurait dû suffire à écarter la peine de l'écartèlement...

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: La chemise de Damiens   Ven 16 Déc 2011 - 21:29

Je me demande où la chemise de Damiens serait-elle conservée ? je ne l'avais jamais vue.... confused


le  22/04/2015 :
Eh bien me revoilà, je viens de trouver une autre photo d'un vêtement porté par le régicide Damiens tiré d'un lien relatant d'où vient cet habit ! flower  bounce



Tiré du site : http://maria-antonia.justgoo.com/t2866-le-regicide-damiens


Dernière édition par Louison le Mer 22 Avr 2015 - 12:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mar 23 Oct 2012 - 22:23


Franck Ferrand revient sur l'attentat de Damiens dans l'émission "Au cœur de l'Histoire" d'aujourd'hui. Ses invitées : Évelyne Lever, historienne et Marion Sigaut, écrivain et historienne.

A télécharger éventuellement : l’émission est en ligne pendant quelques semaines seulement

Bonne écoute...


http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/LE-RECIT-L-attentat-de-Damiens-1285185/

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Massicot
Aide confirmé


Nombre de messages : 31
Age : 43
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Ven 26 Oct 2012 - 15:45

Il ressort de l'émission de Ferrand que Damiens n'était pas du tout un déséquilibré. La thèse inédite selon laquelle les moeurs coupables du Roi (accusé de pédophilie) conjuguées à l'enlèvement de sa fille par des notables de l'Hôpital Général pour y subir des sévices, ont précipité son geste, est intéressante. Elle demande confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Lun 24 Déc 2012 - 16:17

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54597899/f9.image


historia des annees 30 qui raconte l'affaire Damiens ,ses tortures et son execution affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : journaliste indépendant
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: madame de sévigné   Mer 26 Déc 2012 - 9:10

Adelayde a écrit:
CARNIFEX a écrit:

Il faut souligner que la haute société assista à cette exécution, dont je crois la marquise de Sévigné.
La haute société assista effectivement au supplice du régicide mais pas la marquise de Sévigné, morte en 1696. Smile


Elle avait assisté au supplice de la Brinvilliers, célèbre empoisonneuse.



http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/crimes_et_proces_celebres/brinvilliers.htm

http://www.lefigaro.fr/reportage/20070717.FIG000000024_les_empoisonneurs.html

http://www.bibliopoche.com/livre/La-marquise-des-ombres/25.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Lun 11 Mar 2013 - 16:15




Le supplice de Damiens

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Mer 3 Avr 2013 - 12:48






registre d'ecrou de Damien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 52
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   Jeu 4 Avr 2013 - 19:16




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757   

Revenir en haut Aller en bas
 
Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Damiens - auteur d’un attentat contre Louis XV - 1757
» Je vais porter plainte contre mon patron.
» A quoi tiennent les grandes décisions..P'tit Louis Sarko pauvre Bourcier?
» Tentative d'attentat A330-300 DELTA Airlines
» Faire face aux Ides d’octobre Contre le monétarisme, un système de crédit public

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: