La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dix derniers guillotinés de France

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
die form
Condamné à mort


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Les exécutions sous la présidence de Giscard d'Estaing   Mer 20 Sep 2006 - 3:31

Bonjour j'aimerais savoir combien de condamnés furent exécutés dans les prisons française sous la présidence de giscard destaing?



http://site.voila.fr/guillotine/090306entiere.jpg

on percoit dans cette machinerie angoissante, une absence totale de pitié.. no mercy.. une encoche sur le bois par tête de pipe?

cet homme est encore en vie, ca lui arrive parfois de se rappeler ses souvenirs ? moi j'ai ordonné le passage sur le billot de tel et tel.. (refus de grâce)
giscard destaing est un homme qui sort de l'ordinaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
die form
Condamné à mort


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 3:33

on voit que c'est du bon travail de menuiserie. construit pour durer et couper, et couper.. en chêne premier choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
die form
Condamné à mort


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 3:45

c'est plus haut qu'un poteau télégraphique..

il parait que sous la présidence giscard destaing, les condamnés étaient enchainés aux pied et aux poignets 24 heures sur 24 pour endurcir leur mental et éviter qu'ils se débattent comme des bêtes terrifiées au dernier moment pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 61
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 3:57

Je crois que Valerie Giscard d'Estaing refusa la grace des deux derniers condamnes a mort executes en France. Il gracia au moins une douzaine de condamnes et il etait personellement oppose a la peine de mort dans tous les cas, sauf les crimes violents contre les enfants.

Jerome Carrein fut guillotine a Douai en Juin 1977
Hamida Djandoubi fut guillotine a Marseilles en Septembre 1977. C'est le dernier assassin guillotine en France.

George Pompidou refusa la grace a quatres condamnes de 1972 a 1976.


Dernière édition par le Mer 20 Sep 2006 - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Mox
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 12:05

Petite rectification :

VGE a été président de 74 à 81, trois condamnés ont été exécutés durant cette période : Ranucci (76), Carrein (77) et Djandoubi (77) dernier guillotiné de France (également le dernier exécuté en europe occidentale).

Trois condamnés exécutés durant la présidence de G. Pompidou : Bontemps et Buffet (72) et Ben Yanes (73)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mox
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 12:10

Il existait une législation très précise encadrant l'emprisonnement des condamnés à mort en sursis. Les entraves et les fers en faisaient partis (autrefois c'était la camisole de force) pour empêcher un suicide ou un geste désespéré ; de même que l'enfermement dans une cellule d'isolement spéciale, barreautée, constamment éclairée et surveillé par un gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mox
Aide confirmé
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 12:17

Le pouvoir de vie ou de mort était une prérogative (régalienne) du président : le droit de grâce (non justifiable). C'est un pouvoir considérable qui perdure encore. Difficile de dire ce qui ce joue dans la tête d'un homme qui détient cette puissance. Inconsciemment, il doit y avoir une jouissance formidable. Je pense que des considérations politiques et stratégiques, souvent opportunistes (actualité, opinion publique) sont plus significatives que la conviction intime de tels hommes dans leurs choix d'appliquer ou non cette peine définitive. Il y a la raison et le coeur, les politiciens les mélangent rarement.

Fernand Meysonnier est un homme (à la mentalité très particulière, à bien dres points) qui sort de l'ordinaire lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boisdejustice
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 61
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 20 Sep 2006 - 17:15

Merci Mox - Je ne me souvenais pas des dates de la presidence de VGE mais j'aurai du me rappeller que Mitterand etait au pouvoir en 1981 quand la peine de mort a ete abolie, donc VGE a ete elu au moins 7 ans plus tot en 1974... et Ranucci etant execute en 1976 (Derniere execution par Andre Obrecht) il a donc vu sa grace refusee par VGE.

En parlant de graces refusees, le President des Etats-Unis n'a pas ce pouvoir, par contre les gouveneurs de chaque Etat l'ont. Ainsi George Bush a refuse la Grace a presque une centaine de condamnes a mort au Texas avant de devenir president.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Henri
Bourreau départemental


Nombre de messages : 283
Age : 62
Localisation : Cambridge UK
Emploi : vacataire/temporaire/artiste
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 11 Oct 2006 - 17:24

Bonjour .

Sur ce document couleur montrant la guillotine dans la nature , qui est le monsieur? Un ancien executeur, ou un aide?
D'autre part, comme Piotr, je me demande aussi pourquoi on voit toutes ces encoches sur les montants...

Merci
Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1302
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 11 Oct 2006 - 17:57

Hello Henri

L'homme à côté da la guillotine, sur cette photo prise par mes soins le 09 mars dernier, c'est Fernand Meyssonnier, l'ancien aide-exécuteur d'Algérie et propriétaire de la guillotine.

Ce ne sont pas des encoches sur le bois, mais les effets du temps et de l'usure. Cette machine a quand même environ 115-120 ans, et elle a pris des chocs, elle a du être transportée dans des conditions plus ou moins convenables, etc...

Voilà.

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Valéry Giscard d'Estaing et la peine de mort   Dim 10 Oct 2010 - 17:55

On annonce pour mardi soir un documentaire sur le septenat de Valéry Giscard d'Estaing, suivi d'un entretien avec l'interressé.

Dans cet entretien, qui sera diffusé après le documentaire ("L'homme qui voulait être aimé", 22h15), il dit qu'il aurait "probablement" maintenu la peine de mort s'il avait été réélu en 1981, ce qui est , malgré l'"aversion profonde " pour la PDM qu'il avait confessé lors de la campagne présidentielle de 1974, relativement cohérent si l'on considère sa politique ultérieure.

Il serait interressant de savoir la décision qu'il avait prise au sujet de Philippe MAURICE et qu'il a remise sous pli cacheté à son successeur, et dont François MITTERRAND n'a jamais parlé.


voir le lien:


http://www.peinedemort.org/document.php?choix=4602
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colon
Condamné à mort


Nombre de messages : 9
Age : 40
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Lun 11 Oct 2010 - 11:26

salut

dans l'emission "un jour un destin" consacré a VGE , celui-ci revient sur le refus de la grace de ranucci, il dit qu'apres avoir bien lu le dossier il etait certain qu'il etait coupable....

il dit aussi que si il aurait été reelu en 1981 il n'aurait pas abolit la peine de mort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 13 Oct 2010 - 9:10

L'attitude de Valery Giscard d'Estaing par rapport à la peine capitale a toujours été ambiguë. D'une part, il a dit son « aversion profonde » pour la peine de mort. D'autre part, il l'a toujours maintenue et a affirmé qu'il ne la supprimerait jamais en particulier pour les crimes les plus graves. Parmi ses proches se comptaient de fervents partisans de la peine de mort comme son ministre de l'intérieur Michel Poniatowski dont on connaît les paroles au sujet du procès de Patrick Henry. Jean Lecanuet, garde des Sceaux du gouvernement Chirac, croyait à l'effet dissuasif de la peine capitale. J'ai l'impression que la position de Giscard sur le sujet s'est raidie au fil de son mandat à partir du moment où il a durci sa politique de sécurité. Durant la campagne présidentielle, il parle de vague de criminalité à réprimer. La question de l'abolition de la peine de mort ne pourra être posée dit-il que lorsque la criminalité et le sentiment d'insécurité des français auront baissé. De manière équivoque, il dit que le débat sera alors « nécessaire ».

Dans cette émission, Giscard revient sur le sujet avec sincérité. Il reconnaît qu'il n'aurait pas aboli la peine de mort s'il avait été réélu. Il justifie sa position par le fait qu'à ses yeux ce n'étaient pas le moment de poser la question, mais aussi par sa sensibilité personnelle qui le pousse naturellement à être du côté des victimes. Il se dit favorable à la peine de mort lorsque la victime est dans un état de faiblesse et cite l'exemple de femmes et d'enfants. Enfin, il dit qu'il ne regrette pas d'avoir rejeté la grâce de Ranucci parce qu'après avoir bien lu le dossier il ne fait aucun doute pour lui qu'il était coupable.

Concernant Philippe Maurice, je crois que chaque citoyen avait sa vie entre les mains en posant son bulletin dans l'urne. Sa grâce aurait été inimaginable en cas de victoire de Giscard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 13 Oct 2010 - 13:25

On peut se demander pourquoi Valery Giscard D'Estaing n'aurait pas gracié Philippe Maurice comme il a gracié Moussa Benzhara. Cependant si Giscard a accordé sa grâce dans un cas sur deux, ces grâces datent du début du septennat. La première exécution sous Giscard est celle de Ranucci en 1976 et la dernière grâce qu'il a accordée lui est de peu postérieure. J'aurais tendance à dire que l'affaire Ranucci suivie du procès de la peine de mort pour Patrick Henry raidissent l'attitude de Giscard. Ces deux affaires ont entraîné une violente émotion dans l'opinion publique et des réactions en faveur de la peine de mort chez des ministres du gouvernement. Dans le camp d'en face le combat pour l'abolition entre dans sa phase décisive après la première victoire emportée par Badinter en 1977. À partir de 1978, l'opposition multiplie des tentatives d'abolition vouées à l'échec, mais symboliques. Dans le même temps, le pourcentage de français favorable à la peine de mort augmente de manière spectaculaire. Le nombre de condamnations à mort suit la même courbe dans les années 79-80 même si beaucoup d'entre elles seront cassées et ne seront pas confirmées lors du second procès. Les historiens parlent d'un mouvement d'exaspération lié à la perspective d'une abolition de la peine de mort et à des faits divers qui ont chauffé à blanc l'opinion publique.

Ce climat politique très clivé rend difficile l'acte de gracier pour un président qui n'est pas abolitionniste. De toute façon, Giscard n'a jamais accordé sa grâce que dans des affaires moins médiatisées, c'est-à-dire des affaires où il est moins lié par l'émotion de l'opinion publique.

Tous ces éléments auraient joué contre la grâce de Philippe Maurice. Tout d'abord, le verdict qui le condamne est exceptionnel puisqu'il s'agit de la première condamnation à mort prononcée à Paris depuis 17 ans. Ce verdict est vu à l'époque comme révélateur du climat d'exaspération autour de la peine de mort. Ensuite, les faits touchent une catégorie particulière de victimes, des policiers. Les pressions pour la condamnation à mort furent vives, comme elles l'avaient été pour Jacques Fesch, et le verdict fut accueilli sous les applaudissements. La demande de grâce de Philippe Maurice serait arrivée sur le bureau de Giscard d'Estaing juste après sa réélection. Aurait-il pris le risque de mécontenter les policiers ? Aurait-il gracié un tueur alors que la sécurité était au coeur du programme du candidat Giscard et de la politique de la fin de son premier septennat ? Mais surtout Giscard aurait vaincu un candidat qui avait ouvertement dit que sa première mesure aurait été l'abolition de la peine de mort. Pour toutes ces raisons, gracier Philippe Maurice à l'orée de son second mandat aurait été un geste politiquement périlleux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 13 Oct 2010 - 13:39

Giscard a accordé la grâce à la moitié des condamnés à mort durant son mandat. Cependant, ces grâces sont surtout dans les premières années du septennat. Elles concernent des affaires qui ont eu un moindre retentissement. Gracier est plus difficile lorsque l'affaire a particulièrement touché l'opinion publique.

Mais surtout l'affaire Ranucci suivie du procès de Patrick Henry constituent un pivot.

Je me permets de faire le lien avec l'autre discussion où l'on parle du même sujet

http://guillotine.cultureforum.net/tout-ce-que-vous-voulez-f4/vge-et-la-peine-de-mort-t1700.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 13 Oct 2010 - 20:56

Je suis d'accord avec votre analyse concernant Ph. Maurice; je suis moi aussi convaincu qu'il avait décidé de "laisser la justice suivre son cours" le concernant, ce qui donne d'autant plus de valeur d'ailleurs à la manière dont ce condamné a réussi à s'amender et à se réinsérer. On est bien loin de Patrick HENRY quand on voit Ph. Maurice devenir chercheur en histoire médiévale !

Ceci étant, pour revenir sur le cas de Moussah BENZARA, il faut signaler que lorsqu'il est grâcié, VGE est en pleine tentative de rapprochement diplomatiques avec l'Algérie de BOUMEDIENNE, avec un arrière plan de crise pétrolière: il aurait été maladroit de guillotiner un Algérien dans ce contexte; de plus, des associations d'anciens Harkis s'étaient mobilisées en faveur de leur ancien camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Ven 15 Oct 2010 - 3:11

J'ai l'impression que Philippe Maurice et ses avocats ont douté de la grâce même malgré la victoire de Mitterand. Ils avaient même envisagé au cas où elle serait rejetée de jouer sur le vide juridique entourant le corps du condamné à mort. À cela s'ajoute la mauvaise plaisanterie d'un surveillant si je me souviens. Cela me donne envie de relire son livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Ven 15 Oct 2010 - 18:06

Je ne voudrais pas vous paraitre présomptueux en tant qu'ancien "client" de la guillotine, mais la peine de mort comme le reste de l'arsenal répressif n'est tributaire que d'une seule influence... celle des bulletins de vote espérés !

A quoi bon gloser sur le rapport de VGE à la mise à mort du larron quand on sait qu'il fit savoir à son ministre Bonnet ; "Je veux que cette affaire soit définitivement réglée dans les plus brefs délais"... Il parlait de Mesrine... il fut entendu, comme tout bon monarque dont l'expression des souhaits fait foi de diktat... Bonnet l'a clamé ouvertement... mais comme toujours, la presse héroique s'est bien gardée d'en faire ses choux gras !
Revenir en haut Aller en bas
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Dim 17 Oct 2010 - 12:53

Les avocats de Philippe MAURICE ( LEMAIRE et PELLETIER: des "pointures" de l'époque) étaient convaincus de la grâce en se rendant au traditionnel rendez vous de l'Avocat et du Président, à tel point que Philippe LEMAIRE a entamé son propos en disant à François MITTERRAND: "Monsieur le Président nous vous remercions de la décision que vous allez prendre".

Il est vrai qu'ils avaient combiné un plan B, mais seulement en cas de réelection de VGE et donc d'exécution. Il s'agissait de déposer une requête pour s'opposer à la levée d'écrou de PM (préalable à l'exécution) dans la mesure où il purgeait par ailleurs une peine perpétuelle prononcée à son encontre avant sa sanglante tentative d'évasion.

Pas idiot du tout, mais certainement le parquet aurait trouvé un moyen pour surmonter l'obstacle, et PM aurait subi l'exécution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Dim 17 Oct 2010 - 13:32

Il convient de ne pas trop "rêver" non plus sur le respect de la procédure par l'institution judiciaire.

Eric Dupont Moretti, baptisé par les procureurs de l'arrondissement judiciaire de Douai "terroriste des parquets" interpelle un jour le procureur de Valenciennes Bononi sur une violation flagrante de la procédure de sa part... Pour toute réponse Bononi, qui avait justement en main un C.P Dalloz se contenta de lever la jambe gauche et de se carrer l'ouvrage dans la raie des fesses... dans un couloir du palais... fait rigoureusement exact et qui se déroula en I987, juste avant le départ de Bononi pour une retraite dorée (pour services rendus !) sur la Côte d'Azur !
Revenir en haut Aller en bas
petite lucarne
Bourreau de village


Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mar 19 Oct 2010 - 9:51

fouche a écrit:
Les avocats de Philippe MAURICE ( LEMAIRE et PELLETIER: des "pointures" de l'époque) étaient convaincus de la grâce en se rendant au traditionnel rendez vous de l'Avocat et du Président, à tel point que Philippe LEMAIRE a entamé son propos en disant à François MITTERRAND: "Monsieur le Président nous vous remercions de la décision que vous allez prendre".

Il est vrai qu'ils avaient combiné un plan B, mais seulement en cas de réelection de VGE et donc d'exécution. Il s'agissait de déposer une requête pour s'opposer à la levée d'écrou de PM (préalable à l'exécution) dans la mesure où il purgeait par ailleurs une peine perpétuelle prononcée à son encontre avant sa sanglante tentative d'évasion.

Pas idiot du tout, mais certainement le parquet aurait trouvé un moyen pour surmonter l'obstacle, et PM aurait subi l'exécution.

Merci Fouche pour ce rappel.

Pouvez-vous me confirmer qu'un gardien a fait croire à Ph. Maurice que son recours en grâce était rejeté ? Il me semble me souvenir de cette anecdote cruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouche
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Jeu 21 Oct 2010 - 21:40

Cette cruelle anécdote a déjà été discutée dans ce forum et tenue pour vraie; personnellement je n'en sais rien. Il est certain que les gardiens de prison n'appréciaient pas ce "tueur de flics".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1567
Age : 47
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Les dix derniers guillotinés de France   Jeu 6 Oct 2011 - 18:23

Ci-après un article sur les 10 derniers guillotinés de France:

http://www.linternaute.com/actualite/magazine/derniers-guillotines-france/

Toujours la même reprise du "Réhabilitez-moi!" de Ranucci. C'est vrai que son avocat ça fait mieux que le "Vous ne voudriez pas que je vous félicite?" qu'il lui aurait adressé.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassius67
Aide non qualifié
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 41
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Mer 10 Oct 2012 - 19:27

Giscard accordait la grâce présidentielle pour des raisons humanitaires,Jean lecanuet le confirmait.Mais,pour les infanticides,non et non. Pour ces derniers,cela comportait la quasi-certitude de la mort. Je me permets de rappeler les 3 derniers condamnés à mort sous le septennat de Valéry-Giscard D'Estaing (1974-1981) I. Ranucci Christian: Guillotiné le 28/07/1976 à Marseille (13) à la prison des Baumettes par le bourreau André Obrecht,qui sera d'ailleurs sa dernière exécution en tant qu'exécuteur des hautes œuvres de la république. Après,son neuveu Marcel Chevalier prendra le flambeau pour officier aux deux dernières exécutions par la guillotine. II. Carrein Jérome: Guillotiné le 23/06/1977 à Douai (62) à la prison de Douai par le bourreau Marcel Chevalier. Nature des deux crimes: Infanticide. III. Djandoubi Hamida: Guillotiné le 10/09/1977 par le même bourreau à la prison des Baumettes à Marseille (13) Et qui passera à la postérité comme le dernier guillotiné de France et du monde. Nature du crime: assassinat d'elisabeth Bousquet et torture suivie de viol et prostitution forcée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   Jeu 11 Oct 2012 - 3:48

Cassius67 a écrit:
Giscard accordait la grâce présidentielle pour des raisons humanitaires,Jean lecanuet le confirmait.Mais,pour les infanticides,non et non. Pour ces derniers,cela comportait la quasi-certitude de la mort. Je me permets de rappeler les 3 derniers condamnés à mort sous le septennat de Valéry-Giscard D'Estaing (1974-1981)    I. Ranucci Christian: Guillotiné le 28/07/1976 à Marseille (13) à la prison des Baumettes par le bourreau André Obrecht,qui sera d'ailleurs sa dernière exécution en tant qu'exécuteur des hautes œuvres de la république. Après,son neuveu Marcel Chevalier prendra le flambeau pour officier aux deux dernières exécutions par la guillotine. II. Carrein Jérome: Guillotiné le 23/06/1977 à Douai (62) à la prison de Douai par le bourreau Marcel Chevalier. Nature des deux crimes: Infanticide. III. Djandoubi Hamida: Guillotiné le 10/09/1977 par le même bourreau à la prison des Baumettes à Marseille (13) Et qui passera à la postérité comme le dernier guillotiné de France et du monde. Nature du crime: assassinat d'elisabeth Bousquet et torture suivie de viol et prostitution forcée.
Non, Djandoubi n'est pas le dernier exécuté du monde. Aux states et surtout en chine, les exécutions continuent ! dans d'autres pays aussi, d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dix derniers guillotinés de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dix derniers guillotinés de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guillotine à Angers
» Derniers 100 mètres !!
» Hamida Djandoubi - le dernier guillotiné - 1977
» Les condamnés à mort, les guillotinés de la Révolution
» Bossus guillotinés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT :: Les carnets de Marcel Chevalier (1977-1981)-
Sauter vers: