La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Abolition - film

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Ven 14 Oct 2011 - 14:50

Panoramix a écrit:
Je ne suiq pas d"accord avec Adelayde. Toute personne qui paye de sa tête, sa dette envers la société, a droit à un minimum de respect. Même si c'est le dernier des "salauds" !
La tenue des bourreaux et le respect dû au supplicié sont deux choses différentes qu’il convient de ne pas mélanger. Il est vrai que pas mal de personnes ne saisissent pas la nuance et ont tendance à considérer que, contrairement au dicton : « l’habit fait le moine ». Le respect c’est un état d'esprit, une façon de se comporter.
Au cas particulier, la question posée porte sur la tenue des bourreaux (costume ou bleu de chauffe, voir messages précédents) et non sur le respect qui est dû au condamné.
À mes yeux, le contraste entre la tenue « chicos » des exécuteurs (costard, cravate, chapeau haut-de-forme ou melon) et la tenue « débraillée » du condamné (col de chemise découpée, cheveux hirsutes) permet de théâtraliser l’exécution : les bourreaux ont un look de parfaits gentlemen ; le supplicié, un look de sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Ven 14 Oct 2011 - 15:45

Peut-être que si la peine de mort existait encore, on verrait des exécuteurs en jeans baskets pour l'hiver, ou bermuda tongs pour l'été !
Tenues bien entendu politiquement correctes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucerne
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 63
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Ven 14 Oct 2011 - 15:48

Ceci dit, je pense plutôt que la tenue correcte des exécuteurs était un signe de respect envers la Justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Ven 14 Oct 2011 - 16:45

lucerne a écrit:
Peut-être que si la peine de mort existait encore, on verrait des exécuteurs en jeans baskets pour l'hiver, ou bermuda tongs pour l'été !
Tenues bien entendu politiquement correctes Very Happy
S'ils sont mignons... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Ven 14 Oct 2011 - 16:56

lucerne a écrit:
Ceci dit, je pense plutôt que la tenue correcte des exécuteurs était un signe de respect envers la Justice.
Je suis d'accord avec vous, Lucerne.
Le tenue des bourreaux n'est pas à mes yeux une marque de respect pour le supplicié - qui, franchement, n'en a rien à... - mais, comme la tenue des magistrats aux Assises, une marque déférence à l'égard de la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: extraits du film relatifs à l'exécution   Lun 31 Oct 2011 - 8:21

Pour ceux que ça intéresse, j'ai mis en ligne quelques courts extraits de ce film, qui se rapportent à la condamnation et à l'exécution de Bontems.
( Arrow la durée de mise à disposition des fichiers est de 30 jours )

Dans l'ordre chronologique du film :

http://dl.free.fr/vYHVZnVje
Verdict de condamnation à mort de Buffet et Bontems à la cour d'assises de l'Aube.

http://dl.free.fr/nCCUwXJBe
Information de l'avocat par le parquet pour la date d'exécution

http://dl.free.fr/tsIcZaR1A
Montage et vérification de la guillotine, choix de l'ordre de passage

http://dl.free.fr/m3N56GHK6
Réveil et annonce du rejet de grâce

http://dl.free.fr/gLBJlOVdb
Exécution de Bontems, nettoyage et évacuation


Quelques remarques en passant :

Lieu

En raison de l'interdiction de tourner dans les prisons, l'exécution n'a évidemment pas été filmée dans la cour d'honneur (située entre le portail principal et le bâtiment administratif) de la prison de la Santé (Paris 14ème).

Guillotine

Dans la première séquence (quand les 2 avocats de Bontemps entrent dans la cour d'honneur), la lame est montée dans le bon sens (angle aigu à gauche du cou, du point de vue du condamné), puis lorsque la caméra passe côté bascule, la lame est montrée montée à l'envers. Certainement pour que la partie aiguisée du tranchant soit bien visible à l'image.

En partie basse de la bascule, un marche-pied qui n'a jamais existé en métropole, sauf dans la guillotine de cinéma dite Lelouch.

La petite estrade en bois est sortie de l'imagination du réalisateur, on se demande bien quelle utilité elle pourrait avoir, sauf à faire ressortir la guillotine dans le film.


Exécuteurs

Les 2 exécuteurs-adjoints réalisent le montage de la guillotine et sont donc en bleu de chauffe, l'exécuteur en chef, qui vérifie le fonctionnement est en costume noir, chemise blanche cravate.

Les adjoints restent en bleu de chauffe pendant l'exécution, alors que l'exécuteur en chef a troqué sa veste de costume pour une blouse grise.

On retrouve les adjoints en bleu de chauffe dans le film "Le pull-over rouge". Il semble que ce détail vestimentaire ait été mentionné par Paris Match, dont les reporters n'ont évidemment jamais assisté à une exécution, mais celà aurait pu être rapporté au journal par des témoins directs.

Buffet et Bontems ont été exécutés sous la direction d'André Obrecht, qui avait 73 ans (!) à l'époque, alors qu'on a prêté à l'exécuteur en chef, les traits d'un jeune gars d'à peine 40 ans et de petite taille.
Il était assisté pour cette exécution par Marcel Chevalier, qui avait 51 ans, donc les acteurs qui représentent les exécuteurs-adjoints dans le film semblent tous les 2 trop jeunes pour le représenter.


Exécution

Le condamné Bontemps a les mains liées par une grosse corde, mais ses chevilles restent libres (pour Ranucci, on avait lié les mains et les pieds).

La position du second exécuteur-adjoint à droite de la bascule n'est pas crédible et gènerait le déversement du corps dans le panier.

La durée entre le basculement et la chute du couperet est d'environ 3 secondes, durée cohérente avec le coup de main et la grande expérience d'André Obrecht.

Grosse incohérence, aucun panier ne figure à l'image, seulement deux cercueils en bois brut clair. Les pompes funèbres n'étaient pas conviées sur place lors d'une exécution, et on voit mal les exécuteurs adjoints procéder à une mise en bière.
( et comment mettre en bière un cadavre en train de se vider de son sang ? )

Certains ont relevé la quantité importante de sang sur le sol de la cour, mais l'adjoint qui nettoie a sans doute déjà versé quelques seaux d'eau sur le sol, et étale la flaque en frottant.
Ce nettoyage est ridicule No et n'a aucune chance de parvenir à faire disparaître les traces. L'utilisation d'un jet d'eau au tuyau aurait été plus vraisemblable.

A noter qu'on ne voit aucune trace de projection de sang sur toute l'estrade en bois, ni sur les bleus de chauffe des 2 adjoints, ce qui est peu crédible vu leur position lors de la chute du couperet.

Conclusion

Ambiance assez bien restituée,
mais de nombreuses incohérences (pour les connaisseurs), pour les besoins de l'image et du rendu cinématographique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Bontems


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5638
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Lun 31 Oct 2011 - 14:55

Une excellente analyse, brossman ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Lun 31 Oct 2011 - 15:30

Autre séquence oubliée, qui aurait pu rajouter une certaine dramatisation dans la mise en scène :
Absence de de "toilette" du condamné : coupe des cheveux tombant sur la nuque, découpe du col de chemise.
Bontems est envoyé direct à la guillotine après avoir été ligoté aux poignets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Lun 31 Oct 2011 - 15:33

ancien a écrit:
Chez moi ça ne marche pas ??? Sad
Qu’est ce qui ne marche pas ?
Le téléchargement des fichiers AVI ou bien leur lecture ?

Dans le second cas, vous pouvez utiliser un lecteur de vidéos comme MPlayer ou VLC.

Il faut télécharger les fichiers sur dl.free.fr par le lien "télécharger ce fichier" sur votre disque dur,
Puis lancer un lecteur de vidéo sur ces fichiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Lun 31 Oct 2011 - 17:00

Au fait, Est-ce que les reporters "experts" de Paris Match, ou, de toute autre publication du même accabit, auraient, par hasard, indiqué la façon dont Buffet est mort ? Car pour faire une exécution réussie, il y a 3 impératifs:
1° une bécanne en parfait état de marche.
2° Une équipe d'exécuteurs compétents.
3° un ou des condamnés courageux devant la mort.

Pour le troisiéme point, ne pas oublier que la vue de la Veuve avait de quoi foutre les foies aux plus courageux § affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
brossman
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 48
Localisation : ------------ Photo de la carte professionnelle d’André OBRECHT, en hommage au dernier grand exécuteur français --------------------------
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Lun 31 Oct 2011 - 18:34

Citation :
1° une bécanne en parfait état de marche.
2° Une équipe d'exécuteurs compétents.
Pour les points 1 et 2, je n’ai aucun doute, André Obrecht étant aux commandes.

Citation :
3° un ou des condamnés courageux devant la mort.
Buffet a du y aller avec courage et abnégation, car c’est lui qui a souhaité que lui soit appliquée la peine de mort (et il a tout fait pour entraîner Bontems, qui n’en demandait pas tant, avec lui dans le même supplice)

Citation :
Pour le troisiéme point, ne pas oublier que la vue de la Veuve avait de quoi foutre les foies aux plus courageux
Evidemment, l’administration faisait en sorte que le condamné n’aperçoive pas la guillotine, sinon dans les 8 à 10 dernières secondes de son existence, grâce à la rapidité des exécuteurs.

Les formalités et le cérémonial précédant l’exécution étaient organisés dans un local séparé.
Le condamné ne buvait pas le verre de rhum, ni ne fumait sa dernière cigarette au pied de la guillotine, comme on a pu parfois le lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Mar 1 Nov 2011 - 10:52

Il y a quand même eu des "craneurs" ayant défailli à la vue de la Bécane. affraid pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Mar 1 Nov 2011 - 18:16

Je crois que Badinter lui même se pose toujours la question ! Pour moi, je pense que c'était pour satisfaire l'opinion publique, et, l'administration pénitentiaire. Mais bon................... affraid
Revenir en haut Aller en bas
tangara
Aide confirmé


Nombre de messages : 47
Age : 51
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Jeu 22 Déc 2011 - 2:44

quand on pense que sous François 1er les faux monnayeurs étaient condamnés à être bouillis en huile, cela devait être terrible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaz
Aide confirmé


Nombre de messages : 36
Age : 53
Date d'inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Sam 24 Déc 2011 - 23:44

Dis moi tangara, ça fart ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tangara
Aide confirmé


Nombre de messages : 47
Age : 51
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Dim 25 Déc 2011 - 0:13

je ne comprends pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glaz
Aide confirmé


Nombre de messages : 36
Age : 53
Date d'inscription : 24/12/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Dim 25 Déc 2011 - 0:42

Eh oui tangara, ceux qui se faisaient gauler à faire de la fausse
mornifle passaient leurs derniers moments à frétiller comme des beignets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tangara
Aide confirmé


Nombre de messages : 47
Age : 51
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: L'Abolition - film   Dim 25 Déc 2011 - 2:10

oui, j'ai bossé aux archives de Toulouse sur le cas d'une bande de faux monnayeurs vers 1520, , seuls les 2 plus coupables ont ete condamnés à frire, les autres furent pendus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Abolition - film   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Abolition - film
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Azeffoun ( Tizi Ouzou) : Coup d’envoi du festival du film amazigh ...
» Audiovisuel (voix-off, photo, film, créa logo, peinture...)
» Le film de la semaine!!
» Un condamné à mort s'est échappé - film de Bresson
» polémique autour du très malthusien "HOME" de yann Arthus Bertrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA MACHINE DANS L'IMAGINAIRE-
Sauter vers: