La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Pierre-Just Marny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyg
Condamné à mort


Nombre de messages : 7
Age : 46
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Pierre-Just Marny    Dim 7 Aoû 2011 - 21:32

Pour info

Le plus ancien détenu de France, condamné à perpétuité dans les années 60 et qui a passé 48 ans derrière les barreaux, ne croyait plus sa libération possible: Pierre-Just Marny a été retrouvé mort, a priori à la suite d'un suicide, dimanche dans sa prison en Martinique.

Le prisonnier, qui avait eu 68 ans la veille, a été retrouvé inanimé dans sa cellule vers 4H30 du matin, "Assis sur une chaise" et accroché à un montant de son lit "avec une corde confectionnée à l'aide de ses draps", a déclaré à l'AFP Jean-Jacques Pairraud, directeur du centre pénitentiaire de Ducos.

C'est un détenu de son quartier qui a donné l'alerte, "via un dispositif d'interphonie, après l'avoir entendu dire ses adieux à un autre détenu", dans une cellule voisine, a-t-il précisé. Appelé sur place, le Samu a constaté le décès vers 5H00.

Surnommé la Panthère noire, Pierre-Just Marny avait été condamné à perpétuité pour meurtres en 1969 par la cour d'assises de Paris. Après de multiples changements d'établissement en métropole, il avait été transféré en 2008 en Martinique, d'où il était originaire et où un comité de soutien a popularisé son combat pour retrouver la liberté.

Un de ses anciens avocats, Me Léon-Laurent Valère, qui l'avait défendu lors de ses premiers démêlés avec la justice en 1963 dans l'île antillaise, s'est dit "surpris" à l'annonce de sa mort. A propos du probable suicide il a évoqué "un moment de faiblesse après tant d'années d'enfermement".

Me Valère a correspondu durant 35 ans avec Pierre-Just Marny. Il lui avait rendu visite il y a un mois et l'avait trouvé "un peu triste". "Il aspirait à sortir" a-t-il précisé, ajoutant qu'il avait fait une demande de grâce présidentielle avec ses avocats actuels. Une demande toujours en cours à l'heure de son décès.

Félix Vert-Pré, président d'Agir Sans Voir, une association de soutien aux mal-voyants (Marny était presque aveugle, ndlr) l'avait vu vendredi et avait même plaisanté avec lui. "Profondément touché", il attend des précisions sur les circonstances du décès. Une autopsie devra d'ailleurs préciser les causes exactes.

En 1963, âgé de 20 ans, issu d'une famille pauvre, Marny est condamné une première fois pour vol à deux ans de prison ferme. A sa sortie, en 1965, il parcourt l'île à la recherche de ceux qu'il soupçonne de l'avoir dénoncé. Et un braquage tourne mal. Armé d'un fusil, il tue deux hommes, dont un passant, et un bébé, touché par accident. La seule victime pour laquelle il a exprimé des remords, selon Me Valère. Quatre autres personnes sont blessées.

Finalement interpellé, il est emprisonné à Fort-de-France mais s'évade un mois plus tard avant d'être de nouveau retrouvé, dans un autre quartier de la capitale martiniquaise au bout de neuf jours de cavale.

Encerclé, et refusant de se coucher, il essuie les tirs des gendarmes, reçoit plusieurs balles au poumon et à l'abdomen. Une scène en pleine rue qui va retourner l'opinion publique en sa faveur. Trois jours d'émeutes s'en suivent et des renforts sont appelés pour ramener le calme. Rapidement emmené en métropole, Pierre-Just Marny est condamné en septembre 1969 à Paris à la prison à perpétuité. Il purge ses années de détention dans plusieurs prisons.

Après une violente tentative d'évasion, il est incarcéré dans une unité psychiatrique à Montfavet Vaucluse) où il passera 32 ans.

Il est finalement réintégré en détention normale en 2007 et transféré en Martinique en mai 2008. Il avait pu bénéficier d'une sortie de quelques heures cette année pour rendre visite à sa famille. Pierre-Just Marny n'avait pas d'enfant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
octave
Exécuteur cantonal
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 47
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: euh... objection votre honneur   Ven 12 Aoû 2011 - 17:38

faut pas exagerer non plus... alors voila ce matin en me levant, je ne savait meme pas qui était pierre just Marny,et j'ai entendu parler sur une radio d'information que le plus vieux prisonnier de france venait de se suicider dans sa cellule, j'entend un petit résumé pour situer l'affaire.je fonce voir un collègue antillais qui m'explique que c'est un "grand" truand antillais qui a voulu se venger de ses complices qui l'avait quelques peu "oublié", alors que lui n'avait balancer personne et avait payer pour tout le monde, et qu'il les avait tuer. Puis il me dit que qu'il y a aussi un enfant de deux ans et demi qui était mort d'une balle perdue.alors je recherche sur le net,et je tombe sur divers renseignements dont une déclaration de monsieur Marny très peu de temps après son arrestation, qui disait, la seule chose qui me fait mal au coeur c'est que j'ai tué un enfant, MAIS IL FALLAIT QUE JE ME VENGE;SIGNE LA PANTHERE NOIRE... Puis je tombe sur un site antillais, je lis les commentaires et j'en lis un très intéressant qui m'a paru sincère et vrai, d'un homme qui expliquait a quelques personnes qui semblait le prendre pour un héros, que lui l'avait très bien connu, qu'ils étaient amis avant toute cette affaire. il disait que cet homme était très "instable" psychologiquement, que tout ces amis d'enfance l'avait fuit, parce que tous avaient finis par en avoir plus ou moins peur. Donc cet homme explique qu'il travaillés tous les deux a repeindre le clocher d'une église, quand cet homme sans le faire exprès fait tomber sa truelle du haut de l'échaffaudage, Marny m'a regarder avec un regard noir et m'a dit, je pourrait te pousser et tu tomberai comme la truelle, je pourrait te pousser et te tuer. Je te tuerai un jour. La minute d'avant ils étaient amis d'enfance. GLOUPS, ca fait réflechir quand meme. Je n'invente rien je l'ai lu max il y a une demi heure.. Puis j'ai lu un autre article qui disait qu'il avait tiré sans raison sur le chauffeur de taxi qu'il venait de braquer, et qu'il avait tiré volontairement sur cet enfant dans les bras de sa mère. Alors qui croire? Ceux qui voudraient en faire une victime, un héros de la lutte anti colonniale pour reprendre ce terme que j'ai beaucoup lu. Je voit pas bien ce que la "lutte anti colonniale" vient f..... la dedans, (mais bon on n'est plus a une récupération (raciste?) près.) , ou ceux qui voudraient laisser dire que ce n'était qu'une sorte de fou dangereux? Qui dit vrai? Puis sa peine est elle si horrible que ca? a cette époque il a quand meme échappé a mr obrecht ou mr chevalier....... C'etait lequel en 65 confused Je n'affirme rien, car c'est vrai que ce matin je ne savait meme pas qui c'était... Mais tous ces gens qui prennent des airs éplorés et lui adresse leurs condoleances,pas un dans ce que j'ai lu n'a eu un mot pour ce pauvre gosse. Moi c'est a cet enfant que j'ai envie de dire Si quelqu'un pouvait nous éclairer.Honnetement....... Toute personne a droit aux circonstances atténuantes, encore faut il en avoir.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyg
Condamné à mort


Nombre de messages : 7
Age : 46
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Pierre-Just Marny    Ven 12 Aoû 2011 - 18:18

petites précisions que j'aurais du apporter dans mon premier post;

1) je ne plains pas cet homme, et je plain plutot cette famille endeuillée par la perte d'un si jeune enfant.

2) Vu, le parcours de vie de cet homme, je pense qu'il devait avoir des antécédants psychiatrique qui le rendait au mieux inapte à vivre sans soutient psychologique dans la vie courante,et au pire dangereux pour la socièté en étant non suivit par aucun service social ou médical.

3) Loin de moi de vouloir en faire un héros, il n'est pas un exemple positif pour aucune cause à défendre que ce soit...que ce soit colonial, raciste,politique ou religieux,cet homme n'à servit aucunes causes et ne doit pas être récupèré pour une cause. Et d'ailleurs parce qu'un enfant est mort, aucunes causes ne peut cautionner cet homme.

4) Mon post était fait à titre informatif, et non à titre "partisan". Il était justement neutre pour rester dans le cadre purement informatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre-Just Marny    Ven 12 Aoû 2011 - 19:41

Il faut reconnaître que bien souvent, les condamnés réussissent à se faire plaindre, alors que les victimes, pour elles: peau de balle ! Dur à comprendre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre-Just Marny    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre-Just Marny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CITATION....L ABBE PIERRE
» Pierre Carrot - vous connaissez ?
» Une énigme de Testou : Pierre-Louis Renard
» Pierre Mazué - 1894.
» Pierre Claret - Antoine Pons - 1827

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: