La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Perpétuel recommencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1236
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Perpétuel recommencement   Ven 13 Juil 2007 - 1:18


"Le père des trois enfants retrouvés morts mercredi à son domicile de Montélimar (Drôme) a reconnu jeudi pendant sa garde à vue avoir noyé ses enfants de 4, 6 et 12 ans, un drame familial lié vraisemblablement à un divorce difficile.

Selon une source proche de l'enquête, le père, âgé de 37 ans, et qui avait été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi en Savoie, a fait ces aveux au cours de sa garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Valence, saisie de l'enquête.

"Sous réserve d'analyses complémentaires (...) au niveau des aveux du père, il apparaît clairement que les enfants ont été noyés", a indiqué cette source.

Le liquide, retrouvé dans une carafe entourée de quatre verres dans le salon de la maison du père, était jeudi en cours d'analyse "mais cela ne semble pas avoir eu un rôle quelconque" dans le décès des victimes, a-t-on ajouté de même source.

Plus tôt dans la journée, le procureur adjoint de la République de Valence, Gilbert Emery avait indiqué que le père avait "reconnu avoir tué ses deux filles et son fils, pour des raisons qui restent encore à préciser, mais dans un contexte de séparation conflictuelle".

© AFP

Des enquêteurs fouillent le 12 juillet 2007 à Chambéry la voiture d'un homme qui a avoué avoir tué ses trois enfantsMercredi, la mère, qui s'inquiétait que son mari ne lui ait pas ramené les enfants qu'il gardait pour le week-end, était allé au commissariat de Montélimar. Des policiers s'étaient ensuite présentés à la maison du père et avaient trouvé les corps sans vie des trois enfants, deux filles et un garçon, immergés dans la baignoire.

"Des écrits" avaient été retrouvés sur une table au domicile du père, évoquant "la garde des enfants ou son refus de les voir partir chez leur mère", selon Francis Montoy, vice-procureur de la République de Valence.

Le père, vraisemblablement pris d'un coup de folie, avait saccagé une partie de la maison et s'était enfui. Mais les enquêteurs ont rapidement retrouvé sa piste en Savoie, où il avait des attaches familiales et une maîtresse.

Une vingtaine de policiers ont réussi à procéder à son interpellation, sans résistance, alors qu'il discutait avec sa maîtresse dans la voiture de cette dernière, qui n'était apparemment pas au courant de la mort des enfants.

Le drame a choqué les voisins de la famille, installée depuis un an dans une petite villa située dans un quartier résidentiel très calme à l'ouest de Montélimar.

"On a entendu les pompiers ou la police arriver vers 16h00-17h00. Je pensais que c'était mon voisin cardiaque. C'est odieux, c'est horrible. Je ne connaissais pas les parents, mais je voyais jouer les enfants devant la maison", a indiqué Nicole Lombardo, une voisine de 57 ans.

© AFP

La maison où trois enfants ont été retrouvés morts, le 12 juillet 2007 à MontélimarLes professeurs des écoles où étaient scolarisés les enfants étaient également abasourdis.

"Le professeur principal de Samantha (l'aînée des tgrois enfants) était en larmes au téléphone quand il m'a appelé. Samantha était une jeune fille qui ne posait aucun problème, très bien intégrée, très polie. La maman nous avait prévenus que la phase de séparation se passait mal et que cela pouvait influencer le comportement de sa fille. Il n'en était rien et Samantha ne s'en plaignait pas", a expliqué Franck Bréhier, principal-adjoint du collège Europa.

"C'était des enfants pleins de vie qui avaient cette capacité d'oublier ce qui se passait chez eux. Ils avaient un comportement scolaire tout à fait correct", a confirmé Sonia Colin, directrice du groupe scolaire Grangeneuve, où étaient scolarisés les deux plus jeunes.

Selon le parquet, les autopsies auront lieu vendredi à Lyon et le père devrait être déféré devant le juge d'instruction vendredi en début d'après-midi."


Ca me désespère de voir que rien ne change : on croirait relire l'affaire Huquet, en 1922;

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Titus_Pibrac
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 647
Age : 50
Localisation : Italie, Venise
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Perpétuel recommencement   Mer 10 Sep 2008 - 22:42

Au risque de décevoir, si j'étais procureur et si la peine capitale existait, je ne la requérerais pas pour le coupable - sauf si c'était lui à la demander.

Je n'ose pas imaginer la charge épouvantable de remord d'une telle affaire.
Cela me fait aussi penser à cette affaire dont je ne me rappelle plus le nom et qui inspira un film de plus ou moins bon gou^t avec Daniel Auteuil - L'ennemi.

Là encore affaire épouvantablement triste pour le coupable survivant.

Autre affaire de ce type: ce malheureux qui a tué le mois dernier ses deux fils, leurs compagnes, et encore une personne avant de se suicider après une journée de fuite.


Par contre je la demanderais cent fois dans des affaires comme celles de Fourniret ou d'Allégre, du Chinois et de ses complices ou d'autres tueurs complétement fous. A éliminer avant récidive.

Qui a lu cette nouvelle de Kipling, se passant aux Indes, avec un cirque aux pentes sableuses où l'on ne peut remonter et où l'on jette des incurables, pour les y laisser mourir, en tirant sur ceux qui veulent s'échapper.

Je verrais bien comme ça la perpétuité.
En France cela n'existe quasiment pas - à part de très très rares cas particuliers de l'ordre du millième. Ce n'est pas dissuasif, cou^te infiniment cher, de me^me que de garder des gens en prison pour longtemps. Les cha^timents corporels - exposition, fouet, etc... avaient du bon.

Un pays riche me semble avoir gardé un bon équilibre - Singapour. C'est peut-e^tre en partie gra^ce à çà - dans tous les cas ça y a contribué indubitablement - que ce pays a dépassé notre pnb pro capita.

Je conçois aussi que la Chine soit assez sévére - c'est très facile d'arriver au b*rdel si on ne fait pas attention (mais mon opinion est très personnelle tongue tongue ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 49
Localisation : Rotselaar - Belgique
Emploi : secrétaire d'un avocat
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Perpétuel recommencement   Jeu 11 Sep 2008 - 7:47

Oui, la perpétuité pour le laisser en paix avec son remords...
Encore, est-ce parce qu'en tant que secrétaire d'un avocat, je baigne dans la matière indirectement, mais la justice... geek
Quelque part, ça me fait horreur, ces gens qui tuent leurs enfants et qui n'ont pas la "décence" de se suicider proprement après ! Ils veulent punir leur ex ? Qu'ils le fassent autrement qu'en ôtant la vie à des enfants qui n'ont rien demandé et surtout pas d'être là ! C'est même assez lâche car la lutte est inégale et c'est tout à fait risible de voir ceux qui se "suicident" après mais qui le font tellement sans conviction que ça rate et qu'ils s'en sortent ! Encore une fois, eux ils sortiront de prison (grâcé aux excellences de la justice) et les enfants, qui n'avaient rien fait à personne, ils n'ont pas reçu le droit de vivre ! Evil or Very Mad Twisted Evil Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Perpétuel recommencement   Jeu 11 Sep 2008 - 12:39

Le drame des enfants tués par leur père lors d'une séparation montre le caractère infiniment égoïste dudit père, dont le but n'est que de "se venger" du conjoint indirectement en le faisant souffrir moralement de façon atroce (surtout pour une mère): "Ah, tu veux me quitter? Eh bien je n'aurai pas les enfants, mais toi non plus parce que je vais les tuer!"
Evil or Very Mad
Perpéte réelle pour ces oiseaux-là.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perpétuel recommencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perpétuel recommencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antonio Pozzi - 1905
» Pierre Lecomte - dernier exécuté d’Henri-Clément Sanson - 1846

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CRIMES ET AFFAIRES RÉCENTES-
Sauter vers: