La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la musique avant toute chose !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 23 Sep 2011 - 17:25

tsasapala a écrit:


Chopin études op.10 e op.25 puor piano
Beethoven (toutes les oeuvres)
Rossini La pie voleuse e
le Barbier de Seville (tout a memoire, de la premiere a la dérniere mot)
....et Andrea Chenier, l'unique opéra ou on voit la guillotine.....

Beethoven !sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 23 Sep 2011 - 22:05

Adelayde a écrit:

Aujourd’hui, c’est l’automne...


http://www.youtube.com/watch?v=fZ5NMZaNT0E

Antonio Lucio Vivaldi - concerto n° 3 en fa majeur, op. 8, RV 293, « L'automne »
Itzhak Perlman au violon.



sunny I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 23 Sep 2011 - 22:10

Panoramix a écrit:
En revenant à Jean FERRAT, mon nom s'écrit avec un R de moins que lui. Je n'ai pas l'air de la montagne, moi; Seulement l'air de Nantes. lol!
En revenant de Nantes etc, etc................................


Cher Panoramix, écoute tout de même ceci Very Happy Cool Wink


http://www.youtube.com/watch?v=oEkynEoMihc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: La complainte des Apaches   Mar 4 Oct 2011 - 20:52



La complainte des Apaches, chanson de la série télévisée "les brigades du Tigre", diffusée de 1974 à 1983.

http://www.youtube.com/watch?v=XUMyQbfN23c&NR=1

http://www.youtube.com/watch?v=kEtFTjP47RE


Paroles

Incognito, vos flics maintenant sont devenus des cerveaux
Ni grands, ni gros, ils ont laissé leurs vélos, leurs chevaux
En torpédo, de vrai casse-cous à 35 au chrono
M'sieur Clemenceau, c'est plus réglo, c'est la mort du boulot

Pendant c'temps là dans vos salons
Pour voir des horreurs qui ne vaudront
Sûrement pas un radis
C'est moi qui vous l'dis
Monsieur Picasso,
Il y a des dames aux diams gros comme des pruneaux.

Fous du boulot, 24 heures sur 24, frais et dispos
De vrais robots, toujours à l'affût, jamais au repos
De face, de dos, profil, ils ont nos bobines en photo
M'sieur Clemenceau, pensez à nos femmes et à nos marmots

Pendant ce temps-là dans les romans
Certains nous racontent comment
Faire un casse tranquillement
Pour tuer le temps
J'voudrais les y voir
À notre place pour n'pas en prendre pour 20 ans

Interprétée par Philippe Clay
Auteurs compositeurs Henri Djian et Claude Bolling (1974)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Mer 5 Oct 2011 - 11:15



Avant d'aller à l'échafaud......


deux des plus grands:

Franco Corelli

http://www.youtube.com/watch?v=ugmbFrXksas


Placido Domingo

http://www.youtube.com/watch?v=q1Mb7NVKsz4&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La rouille   Jeu 13 Oct 2011 - 18:54


La rouille


http://www.dailymotion.com/video/xaiv5r_maxime-leforestier-la-rouille_music




L'habitude nous joue des tours :
Nous qui pensions que notre amour
Avait une santé de fer.
Dès que séchera la rosée,
Regarde la rouille posée
Sur la médaille et son revers.

Elle teinte bien les feuilles d'automne.
Elle vient à bout des fusils cachés.
Elle rongerait les grilles oubliées
Dans les prisons, s'il n'y venait personne.

Moi, je la vois comme une plaie utile,
Marquant le temps d'ocre jaune et de roux.
La rouille aurait un charme fou
Si elle ne s'attaquait qu'aux grilles.

Avec le temps tout se dénoue.
Que s'est-il passé entre nous,
De petit jour en petit jour ?
À la première larme séchée,
La rouille s'était déposée
Sur nous et sur nos mots d'amour.

Si les fusils s'inventent des guerres
Et si les feuilles attendent le printemps,
Ne luttons pas, comme eux, contre le temps.
Contre la rouille, il n'y a rien à faire.

Moi, je la vois comme une déchirure,
Une blessure qui ne guérira pas.
Notre histoire va s'arrêter là.
Ce fut une belle aventure.

Nous ne nous verrons plus et puis...
Mais ne crois pas ce que je dis :
Tu sais, je ne suis pas en fer.
Dès que séchera la rosée,
La rouille se sera posée
Sur ma musique et sur mes vers.

J. P. Kernoa, Maxime Le Forestier – 1972
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Jeu 13 Oct 2011 - 20:41

Ah...Maxime Lefoxterrier... flower
Curieux personnage, très attachant, gagnant à être connu : Autant sa période militante et baba-cool est, à mes yeux, hyper-pénible, autant son Brassens revisité est une véritable merveille, et, pour avoir eu le plaisir de le voir en scène, je dis
En plus, ce galopin est propriétaire d'un superbe cheval de course, trotteur attelé, "Rachmaninov Seven", et je ne saurais trop vous engager à encourager au PMU cette sympathique bébête...entraînée et drivée par J.M. Bazire, qu'en mon for intérieur je surnomme le Deibler des hippodromes...au motif qu'il exécute la concurrence avec une grande sûreté de main et une remarquable rapidité !
Allons, restons sérieux, je ne voudrais pas que Maîtresse Adelayde me soupçonne de vouloir faire le bookmaker, tel feu Dédé Obrecht au cynodrome de Courbevoie
Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: ERA VOXIFERA   Lun 24 Oct 2011 - 17:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tsasapala
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 55
Localisation : Marche - L'Italie dans une Region!
Emploi : zoologiste
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 4 Nov 2011 - 19:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La chanson de Craonne   Sam 12 Nov 2011 - 16:55

Au lendemain du 11 novembre, la chanson de Craonne

La Chanson de Craonne (du nom de la commune de Craonne) est une chanson de tradition orale, chantée par des soldats entre 1915 et 1917. Interdite par le commandement, une de ses versions est publiée en 1919 par Paul Vaillant-Couturier sous le titre de Chanson de Lorette.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chanson_de_Craonne

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour écouter la chanson

http://www.dailymotion.com/video/x30dzv_chanson-de-craonne

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La chanson de Craonne - Paroles

Quand au bout d'huit jours, le r'pos terminé,
On va r'prendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile.
Mais c'est bien fini, on en a assez,
Personn' ne veut plus marcher,
Et le coeur bien gros, comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots.
Même sans tambour, même sans trompette,
On s'en va là haut en baissant la tête.

Refrain:
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes.
C'est bien fini, c'est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C'est à Craonne, sur le plateau,
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C'est nous les sacrifiés !


Huit jours de tranchées, huit jours de souffrance,
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve.
Soudain, dans la nuit et dans le silence,
On voit quelqu'un qui s'avance,
C'est un officier de chasseurs à pied,
Qui vient pour nous remplacer.
Doucement dans l'ombre, sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes.

au Refrain

C'est malheureux d'voir sur les grands boul'vards
Tous ces gros qui font leur foire ;
Si pour eux la vie est rose,
Pour nous c'est pas la mêm' chose.
Au lieu de s'cacher, tous ces embusqués,
F'raient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendr' leurs biens, car nous n'avons rien,
Nous autr's, les pauvr's purotins.
Tous les camarades sont enterrés là,
Pour défendr' les biens de ces messieurs-là.

au Refrain

Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront,
Car c'est pour eux qu'on crève.
Mais c'est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s'ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l'plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Sam 12 Nov 2011 - 17:43

On arrive mieux à comprendre pourquoi elle a été interdite. Oser s'en prendre oux décideurs qui, eux, font la guerre à (grande) distance, et dans un fauteuil ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Le Plateau de Californie Chemin des Dames   Sam 12 Nov 2011 - 22:07

Le Plateau de Californie situé au coeur du Chemin des Dames est, tout comme Verdun, un lieu emblématique de la Première

Guerre Mondiale...


http://fr.wikipedia.org/wiki/Plateau_de_Californie


Survol virtuel du Chemin des Dames d'Ouest en Est


http://www.chemindesdames.fr/pages/visite.asp


Source : Forum Pages 14/18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Il peut pleuvoir...   Sam 26 Nov 2011 - 15:10

Il peut pleuvoir...

Une chanson de Jacques Brel que j’aime infiniment. Une chanson de pluie, d’amour, de jeunesse et d’espoir…



Pour écouter la chanson

http://www.youtube.com/watch?v=iqy49kBsu54

Les paroles

Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi, je m'en fiche
J'ai ma mie auprès de moi
Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi je m'en fiche
Car ma mie c'est toi

Et au soleil là-haut
Qui nous tourne le dos
Dans son halo de nuages
Et au soleil là-haut
Qui nous tourne le dos
Moi, je crie bon voyage

Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi, je m'en fiche
J'ai ma mie auprès de moi
Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi je m'en fiche
Car ma mie c'est toi

Aux flaques d'eau qui brillent
Sous les jambes des filles
Aux néons étincelants
Qui lancent dans la vie
Leurs postillons de pluie
Je crie en rigolant

Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi, je m'en fiche
J'ai ma mie auprès de moi
Il peut pleuvoir sur les trottoirs
Des grands boulevards
Moi je m'en fiche
Car ma mie c'est toi

Et aux gens qui s'en viennent
Et aux gens qui s'en vont
Jour et nuit tourner en rond
Et aux gens qui s'en viennent
Et aux gens qui s'en vont
Moi, je crie à pleins poumons

Il y a plein d'espoir
Sur les trottoirs des grands boulevards
Et j'en suis riche
J'ai ma mie auprès de moi
Il y a plein d'espoir
Sur les trottoirs des grands boulevards
Et j'en suis riche
Car ma mie c'est toi,
C'est toi...

Jacques Brel, 1955


Dernière édition par Adelayde le Sam 26 Nov 2011 - 16:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Sam 26 Nov 2011 - 20:17

ancien a écrit:
A que j'aime se grand Jacque, Flamand qui dètestait les flamingants
Jacques Brel détestait les cons de tous bords, qu'ils soient de Flandres ou d'ailleurs... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: La maison natale de Jacques Brel   Sam 26 Nov 2011 - 22:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Dim 27 Nov 2011 - 15:43

Je crois pour ma part que ça allait beaucoup plus loin, Ancien... comme beaucoup de poêtes, d'artistes de talent, Jacques Brel se voyait avant tout comme un citoyen du monde... Tout comme Brassens ou Ferret.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 2 Déc 2011 - 10:55



Dù qu'i sont ?

Magnifique chanson écrite par Guy DUBOIS, interprété par Renaud

Images extraites du film "Germinal" de Claude Berry




http://www.youtube.com/watch?v=_-zr1zIuC3o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Ven 2 Déc 2011 - 16:41

L'Canchon-Dormoire


Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main.

Ainsi l'aut' jour, eun pauv' dintelière,
In amiclotant sin p'tit garchon
Qui d'puis trois quarts d'heure, n'faijot qu'braire,
Tâchot d'lindormir par eun' canchon.
Ell' li dijot: Min Narcisse,
D'main t'aras du pain d'épice
Du chuc à gogo
Si t'es sache et qu'te fais dodo.

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main.

Et si te m'laich eun'bonn' semaine,
J'irai dégager tin biau sarau,
Tin patalon d'drap, tin gilet d'laine
Comme un p'tit milord te s'ras farau
J't'acaterai, l'jour de l'ducasse
Un porichinel cocasse,
Un turlutu,
Pour jouer l'air du capiau-pointu.

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main

Nous irons dins l'cour Jeannette-à-Vaques,
Vir les marionnett's. Comme te riras,
Quand t'intindras dire: un coups pou Jacques
Pà d'porichinel qui parl' magas.
Te li mettra din s'menotte,
au lieu d'doupe, un rond d'carotte
it'dira merci
Pins' comme nous arons du plaisi

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main

Et si par hasard sin maite s'fâche,
Ch'est alors Narcisse; que nous rirons!
sans n'avoir invi', j'prindrai m'nair mache
J'li dirai sin nom et ses sournoms,
J'li dirai des faribolles
I m'in répondra des drôles;
Infin un chacun
Vera deux pesta'c au lieu d'un

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main

Allons serr' tes yeux, dors min bonhomme
J'vas dire eun' prière à P'tit-Jésus
Pou'qui vienne ichi, pindant tin somme,
T'fair' rêver qu'j'ai les mains plein d'écus,
Pour qu'i t'apporte eun'coquille,
Avec du chirop qui guile
Tout l'long d'tin minton
Te pourlèqu'ras tros heur's de long

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main

L'mos qui vient, d'Saint'Nicolas ch'est l'fête.
Pour sûr, au soir, i viendra t'trouver.
It f'ra un sermon, et t'laich'ra mette
In d'zous du ballot, un grand pannier.
I l'rimplira, si tes sache
d'séquois qui t'rindront bénache,
San cha, sin baudet
T'invoira un grand martinet.

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main

Ni les marionnettes, ni l'pain n'épice
N'ont produit d'effet. Mais l'martinet
A vit rappagé l'petit Narcisse,
Qui craignot d'vir arriver l'baudet
Il a dit s'canchon dormoire
S'mèr, l'a mis dins d'nochennoire
A r'pris son coussin,
Et répété vingt fos che r'frain.

Dors min p'tit Quinquin Min p'tit pouchin min gros rojin
Te m'fras du chagrin si te ne dors point ch'qu'à d'main


Alexandre DESROUSSEAUX (1820-1892)


http://www.youtube.com/watch?v=4ZrdaDjgZHU


http://www.youtube.com/watch?v=N36HrplXTPg










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Dim 4 Déc 2011 - 8:07



J'ENTENDS SIFFLER LE TRAIN


http://www.youtube.com/watch?v=3xyhrbtlR3w


Paroles


J'ai pensé qu'il valait mieux
Nous quitter sans un adieu,
Je n'aurais pas eu le coeur de te revoir.
Mais j'entends siffler le train,
Mais j'entends siffler le train,
Que c'est triste un train qui siffle dans le soir.

Je pouvais t'imaginer
Toute seule, abandonnée,
Sur le quai, dans la cohue des "au-revoir".
Et j'entends siffler le train,
Et j'entends siffler le train,
Que c'est triste un train qui siffle dans le soir.

J'ai failli courir vers toi,
J'ai failli crier vers toi,
C'est à peine si j'ai pu me retenir.
Que c'est loin où tu t'en vas,
Que c'est loin où tu t'en vas,
Auras-tu jamais le temps de revenir ?

J'ai pensé qu'il valait mieux
Nous quitter sans un adieu,
Mais je sens que maintenant tout est fini.
Et j'entends siffler ce train,
Et j'entends siffler ce train,
J'entendrai siffler ce train toute ma vie.


Richard ANTHONY 1962








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Ni Dieu, ni maître   Jeu 8 Déc 2011 - 20:04



Ni Dieu, ni maître

La cigarette sans cravate
Qu'on fume à l'aube démocrate
Et le remords des cous-de-jatte
Avec la peur qui tend la patte

Le ministère de ce prêtre
Et la pitié à la fenêtre
Et le client qui n'a peut-être
Ni Dieu ni maître

Le fardeau blême qu'on emballe
Comme un paquet vers les étoiles
Qui tombent froides sur la dalle
Et cette rose sans pétales

Cet avocat à la serviette
Cette aube qui met la voilette
Pour des larmes qui n'ont peut-être
Ni Dieu ni maître

Ces bois que l'on dit de justice
Et qui poussent dans les supplices
Et pour meubler le sacrifice
Avec le sapin de service

Cette procédure qui guette
Ceux que la société rejette
Sous prétexte qu'ils n'ont peut-être
Ni Dieu ni maître

Cette parole d'Evangile
Qui fait plier les imbéciles
Et qui met dans l'horreur civile
De la noblesse et puis du style

Ce cri qui n'a pas la rosette
Cette parole de prophète
Je la revendique et vous souhaite
Ni Dieu ni maître


Léo FERRE



http://www.youtube.com/watch?v=hyZunha-aAw





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Jeu 8 Déc 2011 - 21:03

Ma-gni-fique, Gaëtane ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Mar 13 Déc 2011 - 20:28



Excellent programme !

Bonne soirée sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   Dim 18 Déc 2011 - 8:39



Les funérailles d’antan


Jadis, les parents des morts vous mettaient dans le bain
De bonne grâce ils en f'saient profiter les copains
" Y a un mort à la maison, si le coeur vous en dit
Venez l'pleurer avec nous sur le coup de midi... "
Mais les vivants aujourd'hui n'sont plus si généreux
Quand ils possèdent un mort ils le gardent pour eux
C'est la raison pour laquell', depuis quelques années
Des tas d'enterrements vous passent sous le nez

Mais où sont les funéraill's d'antan ?
Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
De nos grands-pères
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits macchabées, macchabées, macchabées, macchabées
Ronds et prospères
Quand les héritiers étaient contents
Au fossoyeur, au croqu'-mort, au curé, aux chevaux même
Ils payaient un verre
Elles sont révolues
Elles ont fait leur temps
Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes funèbres
On ne les r'verra plus
Et c'est bien attristant
Les belles pompes funèbres de nos vingt ans

Maintenant, les corbillards à tombeau grand ouvert
Emportent les trépassés jusqu'au diable vauvert
Les malheureux n'ont mêm' plus le plaisir enfantin
D'voir leurs héritiers marron marcher dans le crottin
L'autre semain' des salauds, à cent quarante à l'heur'
Vers un cimetièr' minable emportaient un des leurs
Quand, sur un arbre en bois dur, ils se sont aplatis
On s'aperçut qu'le mort avait fait des petits

Mais où sont les funéraill's d'antan ?
Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
De nos grands-pères
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits macchabées, macchabées, macchabées, macchabées
Ronds et prospères
Quand les héritiers étaient contents
Au fossoyeur, au croqu'-mort, au curé, aux chevaux même
Ils payaient un verre
Elles sont révolues
Elles ont fait leur temps
Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes funèbres
On ne les r'verra plus
Et c'est bien attristant
Les belles pompes funèbres de nos vingt ans

Plutôt qu'd'avoir des obsèqu's manquant de fioritur's
J'aim'rais mieux, tout compte fait, m'passer de sépultur'
J'aim'rais mieux mourir dans l'eau, dans le feu, n'importe où
Et même, à la grand' rigueur, ne pas mourir du tout
O, que renaisse le temps des morts bouffis d'orgueil
L'époque des m'as-tu-vu-dans-mon-joli-cercueil
Où, quitte à tout dépenser jusqu'au dernier écu
Les gens avaient à coeur d'mourir plus haut qu'leur cul
Les gens avaient à coeur de mourir plus haut que leur cul


Paroles: Georges Brassens. Musique: Georges Brassens 1960 © Editions musicales 57




http://www.youtube.com/watch?v=3fj6Jx0KMo4





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Barco negro   Lun 16 Jan 2012 - 16:43

Barco negro

Une chanson que j'aime infiniment, interprétée par Amalia Rodrigues.

http://www.youtube.com/watch?v=GdJYzzyO7nc

Barque noire

Je me suis réveillée ce matin près de toi en tremblant
Car j’avais peur d’être moins belle qu’hier
Mais tes yeux m’ont dit non
Lorsque tu as ouvert la porte
Le soleil glissait au ras de la mer
Et ta barque noire dansait dans la lumière
Debout sur les rochers je t’ai vu hisser la voile
Et virer vers le large avec un grand geste joyeux de la main

Les femmes qui prient le soir sur le rivage
Disent que tu n’es jamais revenu
Les folles mon Amour les folles

Tu n’es jamais parti
Tu es partout autour de moi comme toujours
Dans le vent qui jette le sable sur les vitres
Dans l’eau qui chante sur le feu
Dans la chaise vide qui me regarde
Dans l’ombre du foyer
Dans la chaleur du lit
Dans le creux de mon épaule

Tu es toujours là, toujours là, toujours là...

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt


Dernière édition par Adelayde le Mer 9 Oct 2013 - 18:24, édité 1 fois (Raison : Lien mort)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5709
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Jeux interdits   Dim 29 Jan 2012 - 16:51

Jeux interdits

Une romance et un film magnifiques. sunny

http://www.youtube.com/watch?v=LafUQYHSnhU



_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la musique avant toute chose !   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la musique avant toute chose !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage au point mort avant l''arret
» Les 20 questions essentielles avant de se mettre à son compt
» Toute nouvelle parmis vous...
» Creer l'entreprise 1 an et demi avant son activité
» Les 20 questions essentielles avant de se mettre à son compt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: