La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cecco Sarocchi - 1825

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piotr
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 2469
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Cecco Sarocchi - 1825   Mar 12 Juil 2011 - 18:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Cecco Sarocchi - 1825   Dim 1 Avr 2012 - 15:41


Bonjour Piotr,

Je ne vois pas où se trouve l'article consacré à Cecco SAROCCHI sur la page :

http://poggiolo.over-blog.fr/8-categorie-10996748.html

Embarassed

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Cecco Sarocchi - 1825   Dim 1 Avr 2012 - 17:59

Les articles changent de pages au fur et à mesure que de nouveaux sont écrits. Il faut chercher dans les pages suivantes ou via Google : url générale du blog + "Sarocchi"

Ça conforte l'intérêt de quoter les textes et de ne pas seulement en donner l'url.

On trouve dans le blog ceci (page 6 maintenant) :
Citation :
DE LA DÉSERTION À L'ORGANISATION

Théodore POLI nacquit en 1797 à Guagno. Conscrit en 1816, il avait tiré un mauvais numéro et obtenu un sursis mais il fut rappellé le 11 novembre 1819.
Le brigadier PETIT, de la gendarmerie de Guagno, laissa passer le temps imparti et, après avoir promis de le laisser tranquille, l'arrêta cependant comme déserteur le 4 février 1820. Il le conduisit menotté à Ajaccio. Mais Théodore déserta rapidement pour de bon, se précipita à Guagno et le soir du 14 février 1820 abattit le gendarme qui festoyait chez un habitant.
Réfugié au maquis, il s'associa avec un contumace PELLEGRINI, dit BRUSCO, qui vivait près de Vico, puis avec les frères MULTEDO. Il en vint à créer une petite communauté de près de 150 bandits, dans la forêt d'Aïtone, sur laquelle il règnait en véritable dictateur. Lors de la création de cette organisation, près de Guagno, Cecco SAROCCHI proposa de tuer le bourreau pour porter un défi aux autorités. SAROCCHI, né en 1792 à Rusiu, avait été condamné 15 fois dont 4 à la peine de mort. Il avait obtenu des autorités un passeport pour s'exiler en Italie mais il voulait venger son ami ANCINO qui avait été guillotiné à Bastia à l'issue d'un procès que le bandit jugeait bâclé. Théodore ne voulut pas participer à cette action mais donna son accord.
http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-exploits-de-theodore-n-1-le-bourreau-de-bastia-57614887.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Cecco Sarocchi - 1825   Dim 1 Avr 2012 - 19:21

Merci Benny pour l'explication ! queen L'article est daté du Jeudi 28 octobre 2010, on pourra le retrouver facilement.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cecco Sarocchi - 1825   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cecco Sarocchi - 1825
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cecco Sarocchi - 1825
» Les exécutions capitales - étude de J-C Farcy pour Criminocorpus
» Louis-Auguste Papavoine - 1825
» Martin Dumollard - le tueur de bonnes - 1862

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: