La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel   Ven 10 Juin 2011 - 21:12


L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel


Ayant appartenu au dernier bourreau de Neuchâtel, cette épée est précieusement décorée, indiquant ainsi son caractère officiel. Elle est munie d’un pommeau sphérique en laiton et d’une garde recouverte de cuir. Une fine couche d’or couvre un côté de la lame sur 18 cm après la garde. Un fourreau de cuir protège la lame arrondie à son extrémité. Un bourreau au travail décore la partie supérieure de la lame.

Fabriqué à Ravensbourg (Wurtemberg), ce glaive porte une inscription allemande sur ses deux faces : "Die Herren steüren des Unheil, Ich exequire Ihr Endts Urtheil / Wan Dem Sinder wird Abgesprochen das Leben, So wird er mir unter meine handt gegeben"

Les hommes punissent le mal, j'exécute leur jugement ; lorsqu’au pécheur est déniée la vie, il est laissé entre mes mains.

La justice criminelle était l’apanage de 10 cours souveraines dont la plus importante était celle de Valangin. Certains crimes, le plus souvent des atteintes graves à la propriété ou des homicides, étaient punis de la peine de mort. Les condamnés étaient pendus, décapités, roués ou, plus rarement, brulés. Entre 1707 et 1806, parmi les 65 condamnés à mort, 27 furent décapités.

La tâche en revenait au bourreau, aussi appelé exécuteur des hautes œuvres. La décollation constitue la peine la plus fréquente à Neuchâtel. Elle est moins cruelle et moins infamante que la pendaison ou le supplice de la roue.

Malgré sa sinistre réputation et sa trace dans la mémoire collective, la peine de mort constitue au XVIIIe siècle une exception. Sur les 1007 condamnations prononcées par les tribunaux neuchâtelois entre 1707 et 1806, seules 65 prescrivent la peine de mort. Bien que les condamnations publiques soient encore un spectacle prisé, les mentalités évoluent sous l’influence des Lumières et le recours à la peine capitale se fait plus rare.

Le dernier bourreau de Neuchâtel, François Steinmeyer, meurt en 1847. L’Etat de Neuchâtel rachète alors ses trois glaives. La torture est supprimée en 1815 et la dernière exécution capitale a lieu en 1834. Il faut attendre cependant 1854 pour que la peine de mort soit officiellement abolie.

Vincent CALLET MOLIN
Société d’histoire et d’archéologie du canton de Neuchâtel





Epée du bourreau de Neuchâtel
18e siècle
Matière
acier, or, cuir, laiton
Dimensions
L: 112,5 cm l: 23 cm
Lieu de conservation
Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
AA 4008






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel   Ven 17 Juin 2011 - 15:51

S’agissant de la reproduction partielle de son article, Vincent Callet-Molin demande que soit clairement mentionnée l’adresse du site d’où il provient.
Un site plein d’intérêt que je recommande chaleureusement !

http://www.imagesdupatrimoine.ch/notice/article/lepee-du-dernier-bourreau-de-neuchatel.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel   Ven 17 Juin 2011 - 20:29




C'est par l'intermédiaire de celui-ci, que je suis arrivée sur le site d'un des partenaires du pays de Neuchâtel...Le Musée International de

l'horlogerie de la Chaux de Fonds, que je me ferai un plaisir d'aller visiter le week end prochain Smile avec d'autres curiosités à découvrir Cool

Bien amicalement,

Gaëtane Wink sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épée du dernier bourreau de Neuchâtel
» Le bourreau de Corse de 1870 à 1875
» Les petits travers des executeurs...
» Louis Ladurel - un des derniers bourreaux du bagne
» Le dernier Bill Gross de PIMCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: