La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Robespierre - 1794

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 51
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Mer 4 Déc 2013 - 18:59

Je suis en contact avec lui et lui ai demandé cet après midi pour le côté gauche car moi aussi je me suis posé la même question...

Voici sa réponse:


(...)La dépression sur le côté gauche est plutôt un effet de l'illumination et de la musculature de la joue, mais c'est vrai que dans cette zone se trouve la blessure. Nous en sauront plus en 2014. Probable accès au masque d'origine...(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthex
Aide non qualifié


Nombre de messages : 22
Age : 37
Localisation : Perpignan
Emploi : Chargé d'enseignement et de recherche en droit public
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Mer 4 Déc 2013 - 19:10

Information très intéressante. Je vous remercie pour les recherches entreprises ainsi que pour le fait de nous les faire partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Dim 8 Déc 2013 - 18:17

Superbe et magnifique lien comportant des photos sur Robespierre 3D, c'est émouvant ! On dirait qu'il est en chair et en os !! I love you  I love you  I love you 
Malgré sa vérole, sa maladie,  il gardait ses beaux traits aux yeux clairs !    

Bravo tof1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Dim 15 Déc 2013 - 14:15

Enfin ! Robespierre a trouvé sa tête ! Un Robespierre en chair et en os après 219 ans !  bounce   I love you

 

A partir du site : http://www.tuxboard.com/le-visage-de-robespierre/

Un autre lien de Le Parisien : http://www.leparisien.fr/reactions/sciences/robespierre-a-retrouve-sa-tete-13-12-2013-3406091.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARNIFEX
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1498
Age : 46
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Dim 15 Déc 2013 - 20:13

Je l'imaginais plus maniéré, précieux, voire efféminé, tout le contraire de Danton dont finalement il a le même aspect.

_________________
Potius mori quam foedari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Lun 16 Déc 2013 - 20:55

Robespierre avait ce visage ci au jour de sa mise à mort, n'oubliez pas CARNIFEX qu'il avait souffert milles morts ce qui avait rendu un visage boursouflé de souffrances, de fatigue extrême et de maladie. En vérité, Robespierre avait une toilette très recherchée, une toilette raffinnée ....Un homme élégant !  Smile 
Ce visage avait été tiré à partir du masque qui était marqué de telles indices dont je viens de parler  Smile 
Robespierre était tout le contraire de Danton qui était bien monstrueux !  Mad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Mar 17 Déc 2013 - 22:28

Tiens ! j'ai eu un déclic dans la tête  bom 
Si le masque mortuaire de Robespierre ne laisse pas de marque de blessure à la mâchoire gauche par balle, elle aurait peut-être été servie de son vivant !!!  Question drunken 
Qu'en dites-vous chers amis les Bourreaux ?  Question Question 



A partir du site : http://sitesdejamy.skynetblogs.be/archive/2006/03/28/masques-mortuaires.html

Car si la mâchoire était éclatée, il ne serait pas évident de pouvoir modeler le visage de l'Incorruptible.....  Suspect En plus, regardez son sourire qui flotte sur son visage paraissant calme....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 61
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Mer 18 Déc 2013 - 20:43

http://www.toonpool.com/cartoons/Robespierre!_194374


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Jeu 19 Déc 2013 - 15:16

Une image saisissante, Gaëtane !
Je suis heureuse de retrouver l'avatar du visage de Rimbaud adolescent.  santa

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 61
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Jeu 19 Déc 2013 - 17:18

Adelayde a écrit:

Je suis heureuse de retrouver l'avatar du visage de Rimbaud adolescent.  santa


Arthur Rimbaud, un de mes poètes préférés  study  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filomatic
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 56
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Jeu 19 Déc 2013 - 23:34

Edmond Van Daële comme Maximilien Robespierre, dans le film "Napoleon" 1927 (Abel Gance).
(Non loin de sa configuration actuelle) :   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 51
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 21 Déc 2013 - 18:28

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20131219.OBS0257/les-pathologies-de-robespierre-revelees-par-la-reconstitution-en-3d-de-son-visage.html


Je suis conscient que certains d'entre nous ne croit pas au masque mortuaire ... néanmoins c'est intéressant et recoupe pas mal de témoignages de cette époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: ROBESPIERRE...   Sam 21 Déc 2013 - 19:03

tof1 a écrit:
http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20131219.OBS0257/les-pathologies-de-robespierre-revelees-par-la-reconstitution-en-3d-de-son-visage.html


Je suis conscient que certains d'entre nous ne croit pas au masque mortuaire ... néanmoins c'est intéressant et recoupe pas mal de témoignages de cette époque...
Chère et illustre Mâme Mimi !
Le post de notre ami tof1 me plonge dans une grande perplexité  Question 
Si l'on ouvre le lien, on apprend que l' Incorruptible souffrait d'une sarcoïdose..., or je croyais que tout débat politique était banni sur notre beau forum que le monde entier nous envie   
En plus, et toujours selon ledit lien, une des expertes évoquées ne serait autre qu'une demoiselle Grossholtz, patronyme bien connu dans les dynasties d'exécuteurs...Plus sérieusement, je pense que nous pouvons avoir des doutes raisonnables sur l'authenticité dudit masque - au niveau de sa confection "à chaud" - ce qui n'empêche pas d'écouter honnêtement ceux qui penchent pour son authenticité   
Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 51
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 21 Déc 2013 - 19:24

clown clown  sur la deuxième phrase!!!

J'ai bien précisé le doute qui existe envers certains de nos membres..

La "mâme"dont vous parlez est m'dame Tussaud(y'a des doutes c'est certain...  )



Mais c'est un sujet qui est intéressant que l'on y croit ou pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 21 Déc 2013 - 23:11

pierrepoint a écrit:
Plus sérieusement, je pense que nous pouvons avoir des doutes raisonnables sur l'authenticité dudit masque - au niveau de sa confection "à chaud" - ce qui n'empêche pas d'écouter honnêtement ceux qui penchent pour son authenticité

Avis partagé Pierrepoint, il ne faut pas confondre Histoire et histoire-fiction.  

Rien de sérieux dans cette affaire : l'authenticité du masque ne se fonde sur aucun élément probant.

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 34
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 21 Déc 2013 - 23:43

Et pourtant...
comme le souligne Pierrepoint, c'est une demoiselle Grosholtz que cette célèbre Mme Tussaud.
Ses liens avec les exécuteurs -tous plus ou moins liés par le sang ou les alliances - ne pourraient-ils expliquer l'aisance avec laquelle elle aurait pu avoir accès aux têtes des exécutés ?
Certes, les consignes devaient être strictes, mais le statut des bourreaux n'a jamais changé : à eux de superviser l'inhumation des cadavres !
Alors, de là à imaginer Sanson laissant sa lointaine cousine pratiquer ses moulages à la sauvette...

_________________
"Je suggère qu'on lui coupe la tête sans ménagement dès dimanche prochain, mais si possible après 17 heures, afin que j'aie le temps d'aller aux vêpres. (Pierre Desproges)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Histoire et roman   Dim 22 Déc 2013 - 12:01

Il est possible d’échafauder mille et une hypothèses sur un point d'Histoire. En l'absence d'éléments probants, les hypothèses restent des hypothèses.

Alexandre Dumas père écrivait : "Qu'importe de violer l'Histoire, pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants !"
Le romancier laisse libre cours à son imagination, l’historien analyse avec logique et rigueur des faits avérés.

Mme Tussaud aurait-elle pu, en raison de ses liens avec les exécuteurs, avoir accès aux têtes des exécutés ? Dans l’affirmative, à celle de Robespierre ? Ces deux questions restant sans réponse, rien ne permet d’authentifier le masque de Maximilien.
 
santa 

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthex
Aide non qualifié


Nombre de messages : 22
Age : 37
Localisation : Perpignan
Emploi : Chargé d'enseignement et de recherche en droit public
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Lun 23 Déc 2013 - 14:42

Bonjour à tous.

Certains d'entre vous ont-il comme moi perdu deux soirées à regarder le téléfilm "une femme dans la révolution" dans lequel Alex Lutz (que je préfère largement en Liliane dans le petit journal) incarne Robespierre?

Assez décevant dans l'ensemble, ne serrait-ce que par les nombreuses incohérences historiques qui jalonnent la production et le fait qu'aucune scène d'exécution (sans doute faute de moyens) n'ait été représentées, alors même que C.H. Sanson est l'un des personnages principaux de l'histoire, et du fait que Robespierre ait été présenté sous un angle on ne peut plus caricatural.

Bref, encore un triste exemple démontrant que le cinéma ne parvient toujours pas à digérer et à reproduire de manière convenable la période révolutionnaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Lun 23 Déc 2013 - 15:27

Arthex a écrit:
Bref, encore un triste exemple démontrant que le cinéma ne parvient toujours pas à digérer et à reproduire de manière convenable la période révolutionnaire…
Je partage tout à fait votre avis, Arthex.    santa

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Lun 23 Déc 2013 - 19:38

Gaëtane a écrit:
http://www.toonpool.com/cartoons/Robespierre!_194374



L'image est saisissante ! Un Robespierre tenant sa tête !!  bounce I love you Very Happy flower

Bravo Gaëtane !!  santa 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 15 Fév 2014 - 16:02

cyclops   drunken 




A gauche : Anonyme, moulage en cire du masque mortuaire de Robespierre, XIXe siècle


Tiré du site : http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=docbig&id_document=19027
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tof1
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 51
Localisation : MONTPELLIER
Emploi : transport routier
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Sam 15 Fév 2014 - 16:08

Waouh!!! jamais vu !!!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louison
Exécuteur régional
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Dim 16 Fév 2014 - 11:21

tof1 a écrit:
Waouh!!!  jamais vu !!!

   


Merci tof1  sunny flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5655
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: De la science à la fantaisie : de la tête de Robespierre...   Dim 16 Fév 2014 - 14:52


De la science à la fantaisie : de la tête de Robespierre et de quelques autres…

Au début de l'année 2013, Philippe Froesch réalisait une modélisation 3D du chef d'Henri IV. Elle couronnait la publication – controversée – de « l'énigme du roi sans tête ».
Quelques mois plus tard, Maximilien de Robespierre retrouve lui aussi un visage numérique.
Bientôt les Descartes, Dante, Sade, Napoléon, Jules César, Franklin, Marie-Antoinette viendront grossir les rangs des hommes tirés d'un oubli bien théorique.
Quelle est l'origine de cette soudaine résurrection ? De nouvelles avancées scientifiques ? De nouveaux arguments paléo pathologiques ? Tout au plus, pouvons-nous y voir une simple campagne de numérisation de matériels historiques qui ne dit pas son nom. Il serait d'ailleurs abusif d'y voir une quelconque démarche historique : les études spécifiques à cette discipline sont, dans les cas présentés par Philippe Froesch, totalement absentes. On sait ce qu'il en est du cas d'Henri IV, il en est de même pour Robespierre. Par conséquent que penser du résultat produit ? Empreint d'interprétations sur un matériel sujet à caution, nous devons probablement le ranger dans la catégorie « vue d'artiste » faute d'une réelle méthode éprouvée.

ROBESPIERRE ET SA TÊTE

« Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres,
Et son crâne, de fleurs artistement coiffé
Oscille mollement sur ses frêles vertèbres.
O charme d'un néant follement attifé. »


Nous ne nous étendrons pas davantage sur les analyses pathographiques relative à la tête d'Henri IV. La représentation de Robespierre nécessite une mise au point similaire au regard de la présentation erronée qui en est faite.
En effet, comme l'indique Antoine de Baecque, il ne peut pas exister de véritable représentation de l'Incorruptible :
« Non seulement, contrairement aux légendes véhiculées de-ci de-là, aucun masque mortuaire de Robespierre n'a été saisi dans la cire, ni avant ni après l'exécution, mais, de plus, on trouve dans les archives des deux comités, le Comité de salut public et le Comité de sûreté générale, une ordonnance du 10 thermidor relative à la dépouille des conjurés. Celle-ci recommande ‘ l'acquisition d'une grande quantité de chaux’, dont, précise-t-on ensuite, une couche substantielle sera étendue sur les restes des tyrans pour les corrompre et empêcher de les diviniser un jour. Une série de mesure est donc prise dans l'immédiateté de l'événement. Il s'agit de hâter la disparition définitive des cadavres des robespierristes, de corrompre l'Incorruptible : la décomposition des corps est accélérée, la fosse commune des Errancis étroitement surveillée, tout comme la rue du Rocher qui y mène, pour éviter tout vol de ‘reliques’, et l'empreinte mortuaire a été empêchée, contrairement à d'autres exécutions de guillotinés célèbres, au cours desquelles les bourreaux ont été moins regardants. »
Par ailleurs, un détail aurait dû être explicité lors de la présentation de cette image : Robespierre a eu la mâchoire fracturée par une balle tirée, soit par le gendarme Charles-André Merda (venu l'arrêter), soit par lui-même. L'ensemble des témoignages de l'époque souligne la gravité de cette mutilation
Comment se fait-il qu'il n'y en ait aucune trace sur le masque présenté et qu'il paraisse paisiblement endormi ?
Robespierre, extraordinairement pâle, baissait les yeux en montant sur l'échafaud, et penchait sur sa poitrine sa tête, que rendait horriblement difforme le linge sale et dégoutant de sang qui l'enveloppait. Cette difformité sous laquelle il se présentait aux yeux de ses concitoyens au dernier moment de sa vie, paraissait à l'homme même le moins religieux un châtiment du ciel. Un tyran, en effet, qui après s'être baigné dans le sang, en était tout souillé en descendant au tombeau, témoignait d'une manière frappante que la justice divine exerçait sur lui sa terrible vengeance, et voulait inspirer une grande horreur de ses assassinats. Sur l'échafaud, Robespierre eut une nouvelle souffrance à endurer. Le bourreau avant de l'étendre sur la planche où il allait recevoir la mort, lui arracha brusquement l'appareil mis sur ses blessures. La mâchoire inférieure se détacha alors de la supérieure, et, laissant jaillir des flots de sang, fit de sa tête un objet monstrueux. Et lorsqu'ensuite cette tête eut été abattue, et que l'exécuteur la tenant par les cheveux la montra au peuple, elle présenta l'image la plus hideuse que l'on puisse se peindre.

TRAÇABILITE ET PERSPECTIVES

Comme dans le cadre de l'étude de la fausse tête d'Henri IV, le contexte historique a été complètement négligé. Il est facile de présenter une figure légendée « Robespierre » mais que sait-on de sa traçabilité ? La pièce servant de base à ce travail est une copie d'un « original » (lui-même douteux) du musée de cire de Madame Tussaud à Londres. Matériel qui n'a pas été examiné de l'aveu même des chercheurs et qui est d'ailleurs largement sujet à caution comme il a été dit...
De plus, à la fin du XVIIIème siècle, il était d'usage de contrefaire – moyennant rétribution – des copies ou de faux moulages des personnages importants. La pièce exhibée ici échappe-t-elle à cette pratique ? Il conviendrait de s'en assurer avant toute attribution hasardeuse.
Malgré les doutes relatifs à ce masque funéraire, Philippe Charlier se risque à établir un diagnostic sur un personnage qui ne laisse personne indifférent : en effet, son souvenir est encore vivace dans la région qui l'a vu naître et dont la municipalité continue de perpétuer le souvenir. Une association – « l’Association des Amis de Robespierre - pour le bicentenaire de la Révolution » existe même depuis 1987, publie un bulletin trimestriel, « L'Incorruptible », et milite pour la création d'un musée arrageois dédié à Robespierre.
Au lieu de créer une nouvelle galerie des grotesques chère à Montaigne, il conviendrait sans doute de structurer une réelle étude pathographique autour de l'Incorruptible. En effet, sa filiation est connue depuis sa publication par Didier Bouquet, généalogiste émérite bien connu des salles d'archives. Ainsi, par sa parentèle, Robespierre pourrait faire l'objet d'une recherche donnant toutes les garanties de sérieux et de traçabilité des échantillons. Si son corps a été altéré dès son exécution, les dernières avancées scientifiques pourraient peut-être servir à établir son génome mitochondrial ou à clarifier les doutes quant à quelques cousins.
Revenons au cœur du dossier. Ce masque est connu depuis de nombreuses années. Déjà en 2008, les Amis de Robespierre (évoqués supra) publiaient « Cinquante portraits de Robespierre » où il est représenté avec toutes les réserves quant à son authenticité. Le 27 décembre, Philippe Froesch souhaite se justifier. Ses arguments reposent sur trois points :
• le dénigrement des représentations de l'époque : « Bien évidemment, une représentation iconographique d’époque n’est que l’interprétation d’un visage faite par un artiste peintre ou un sculpteur. Représenter un visage n’est pas chose facile : les axes, proportions, volumes et textures peuvent très facilement prêter à confusion » ;
• la possibilité de réalisation du masque par Mme Tussaud ;
• la minoration des effets du tir dans la mâchoire. Il est étrange d'affirmer que l'ensemble des portraits contemporains sont mauvais et semble être une constance de cette équipe de recherches. Nous avions déjà signalé la faiblesse de cette démarche dès 2010. Pour ce qui est de la réalisation du masque, non seulement rien ne permet de l'affirmer mais comme il a été dit supra, son façonnage est des plus douteux. Enfin, analyser un tir sur une tête que l'on n'est pas capable d'identifier avec certitude ne mène à rien. Se baser sur ses propres conclusions pour affirmer que le témoignage de Galart de Montjoye est faux (cf. supra) est parfaitement ridicule. Où est la recherche historique préalable ? Où sont les éléments de traçabilité de ce masque ? Où est l'enquête amenant une argumentation solide ? De simples spéculations semblent en tenir lieu au mépris de la méthode historique.
Enfin, l'intérêt de cette numérisation débridée est-il purement scientifique ou historique ?
Philippe Froesch apporte la réponse : « Cette méthode de reconstitution faciale de personnages célèbres est aussi utilisée en vue d'une série télé, produite par des sociétés espagnole et britannique. »
Le moteur de cette recherche n'est dont pas pathographique mais est seulement mue par un teasing médiatique visant à promouvoir une fiction. Amalgamer des éléments hétérogènes, c'est peut-être la magie du cinéma mais pas celle de l'historien ...

Thomas DELVAUX, décembre 2013


http://www.morinie.com/J&E_8.pdf

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilayrou
Bourreau départemental
avatar

Nombre de messages : 214
Age : 56
Localisation : Bretagne
Emploi : HS
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   Lun 17 Fév 2014 - 17:47

Quelqu'un sait-il ici si Robespierre se rendait souvent à Trianon entre 1789 et 1791 (il fut juge de Paix de Versailles en 1790 et visitait les Amis de la Constitution de la ville).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robespierre - 1794   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robespierre - 1794
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robespierre - 1794
» Antoine Lavoisier - chimiste - 1794
» Discussion autour de la prison :MA Robespierre - REIMS
» Nicolas Blaise - 1794
» Georges-Jacques Danton- 1794

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: