La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Docteur es guillotine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benny
Monsieur de Paris


Nombre de messages : 532
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Docteur es guillotine ?   Mer 27 Avr 2011 - 22:47

Bonjour,

Une réflexion peut-être un peu crime lèse-majesté. queen

Je me demande déjà quel état d'esprit il faut pour faire ce métier, même quand on vient d'une famille de bourreaux.
Je veux bien que le chef aie la "gloire" et soit une "star", mais l'aide de nième classe que personne ne connait ? Certains, assez âgés comme on le voit sur les photos, ne passeront jamais chefs.
Quand on sait qu'ils se battaient pour être chef ...

Quand je lis certains détails, je me dis que les chefs tout comme leurs aides ne devaient pas être vraiment futés, pour ne pas dire pire.
- Je lis que Desfourneaux ne savait pas faire les nœuds comme Anatole Deibler et devait utiliser plusieurs cordes au lieu d'une seule. Il ne faut quand même pas un bac+6 pour savoir faire le nœud qu'il faut, surtout quand on a vu son chef faire à multiples reprises et qu'on s'est, enfin je le suppose, entrainé ? Peut-être n'a-t'il pas eu l'idée de l'entrainement, en fait.
- Une remarque concernant l'exécution de Weidmann où il est dit que la guillotine était placée à 90° par rapport à la porte, obligeant à un quart de tour à droite, contrairement à la pratique de Deibler qui la plaçait face à la porte : plus rapide, plus simple, moins de difficultés. Même si on n'a jamais exécuté, et d'autant plus après plusieurs exécutions, comment peut-on encore faire une telle bêtise ? Pas futé le pauvre Jules-Henri !
- Il n'est pas le seul : les protestations et démissions de ses aides pendant l'occupation, je les trouve bien tardives. il leur en a fallu du temps pour réaliser !
- Je passe sur les problèmes de montage (Weidmann encore !). L'outil n'est quand même pas si compliqué à monter ! On voit des photos de Deibler dans son hangar, guillotine à poste : ils s'entrainaient bien, non ? Et la planche, pas un seul qui aie eu l'idée de l'essayer ? Il y a bien d'autres métier où on doit monter et démonter régulièrement une machinerie bien plus complexe sans faire autant de bourdes ! Je passe aussi sur les témoignages de remontrance du chef envers un aide qui aurait mal monté une pièce de la bécane. Un gamin de 5 ans avec ses mécanos fait des trucs plus compliqué ou un adulte qui monte une armoire normande !
- Les carnets bourrés d'erreurs. Pourtant les pages ne sont pas énormément remplies.
- Ainsi que : "il avait d'ailleurs une certaine joie simple du genre "il faut que le travail soit bien fait alors je tire bien le cou" qui était à la fois naive et étrangement primaire..." (http://guillotine.cultureforum.net/t994-la-fonction-de-photographe)


Dernière édition par Benny le Jeu 5 Jan 2012 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Docteur es guillotine ?   Ven 29 Avr 2011 - 13:53

Sur le premier point, au moins, la fonction avait à cette époque acquis un statut et un role social qui ne faisaient plus dudit bourreau un réprouvé. Ils faisaient partie d'un petit monde restreint, presque une caste, et ils en tiraient probablement une certaine fièrté. Idem pour la fonction de chef. La reconnaissance d'un travail comme aide sur un long moment devait pouvoir culminer avec cette nomination. Finalement, un "cursus" similaire à tout corps de métier...

Pour les compétences ou maladresses, là aussi, certains étaient habiles et rapides, d'autres plus laborieux ou plus négligents...Quant à l'entrainement, d'autres répondront mieux que moi, mais je dirais qu'ils se formaient plutot sur le tas, au fil des exécutions, plutôt qu'en faisant des exercices entre deux exécutions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Docteur es guillotine ?   Ven 6 Mai 2011 - 18:54

Mon cher Benny, il n'y a pas de lèse-majesté sur le Forum !!!
Quelques petites (et amicales) remarques en passant : Les exécuteurs, chefs y compris, cherchaient plutôt l'anonymat que la notoriété...ce qui explique du reste les tombereaux de mauvaise littérature et d'interviews imaginaires les concernant ! Il y a un lien sur ce sujet dans le forum, mais je n'arrive plus à le retrouver Embarassed
Le "ficelage" était du ressort des aides, le chef recevant le client "emballé", si j'ose cette horrible plaisanterie...Desfourneaux avait donc du se faire la main à ses débuts, tout comme Anatole d'ailleurs, lorsqu'ils n'étaient qu'aides.Je crois que c'est Roch qui avait une méthode très personnelle et assez compliquée pour cette opération.
En ce qui concerne la position de la bécane par rapport à la porte de la prison, elle me semble être fonction de la planéité du sol à cet endroit...Ce qui était vrai à Versailles en 1922 pour Landru ne l'était sans doute plus en 1939 pour Weidmann, le trottoir ayant sans doute été refait.Ne pas oublier que l'assemblage était vérifié au niveau et au fil à plomb.De plus, les photos de l'exécution des chauffeurs de la Drôme ou de celle d'Ughetto montrent que la machine était à 90° par rapport à la porte de la prison, et c'était pourtant Deibler le chef dans les deux cas...
A votre disposition pour en débattre, et très bonne soirée Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Docteur es guillotine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Docteur es guillotine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Docteur es guillotine ?
» Louis Menesclou - 1883
» La justice au Tonkin - Photos du docteur Hocquard
» Docteur Marcel Petiot - 1946
» Docteur Couty de la Pommerais - 1864

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: