La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Femmes avocats - humour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5705
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Femmes avocats - humour   Sam 22 Jan 2011 - 21:06

Une série de quinze cartes postales humoristiques































Les mentions figurant au verso des cartes nous ont tout d'abord laissé penser qu'il s'agissait d'une série de cartes postales de propagande de la période de l'"État français", mais les indications fournies spontanément par M. M. Le Peuc'h (Michel Le Peuc'h, Paimpol, enseignant en Lycée Professionnel à Guingamp, Économie-Gestion, collectionneur de Cartes postales anciennes), nous ont permis de rectifier cette erreur, d'apporter d'importants éléments de compréhension et d'information et enfin de compléter la série des clichés.

Cette série de 15 cartes postales a été éditée en 1900 par Royer (Nancy), clichés de Morinet (photographe à Nantes)[1]. Des clichés similaires du photographe ont été repris ensuite par un autre éditeur, Bergeret (cf. infra, "Ressource Internet" dans la rubrique "Compléments bibliographiques"). Le verso est réservé à l'adresse (jusqu'en 1904, la correspondance du côté de l'adresse est interdite et les éditeurs laissent un espace à cet effet au recto) ; le bilinguisme peut correspondre à la zone géographique visée pour la diffusion.

La série correspond à l'actualité, puisque c'est en 1900 que Mlle. Jeanne Chauvin (1862-1926), docteur en droit depuis 1892 [2], enseignante [3] et militante de l'émancipation féminine [4] obtient son inscription à l'Ordre des avocats du barreau de Paris. Elle s'était présentée pour prêter le serment devant la Cour d'Appel de Paris en 1897, mais elle avait été refusée, parce que la loi n'autorisait pas (i.e. explicitement) aux femmes l'exercice de dette profession virile. Ses démarches [5] échouent donc jusqu'à la loi du 1er décembre 1900 qui, sous l'impulsion de R. Viviani et R. Poincaré, répare l'injustice en autorisant positivement l'accès des femmes à la profession d'avocat. Jeanne Chauvin, inscrite au barreau le 9 décembre 1900, prête serment le 19 décembre suivant, précédée de peu par Mme Petit-Balachovsky (inscrite le 4 décembre 1900, prête serment le 13 décembre suivant)[6].

La loi du 1er décembre 1900 suscite de vives réactions misogynes et un grand nombre de parodies et de caricatures dont la présente série est une illustration.[7]

Cette série ne poursuit donc pas d'autre but que celui qui préside à la rédaction de La cité des femmes par Aristophane : il ne s'agit pas de valoriser les femmes, mais de vitupérer les hommes (cf. n°15).
Les thèmes du mercantilisme (n°5), de la corruption des moeurs (n°13), des affaires et du gouvernement (cf. n°14°15 et n°6, même les femmes peuvent prétendre aux plus hautes fonctions publiques), de la dette nationale (n°14), des grèves et de l'urbanisme comme autant de plaies, l'antiparlementarisme sous-jacent enfin, teintent toute cette "Belle époque " (cf. dans cette même rubrique : Caricatures, illustrations et dessins de presse des années 1890-1900).

L'exaltation des vertus féminines se teinte d'ironie lorsque l'on invoque "une idiote ou une affreuse guenon" (n°5), ou lorsque les pleurs de l'enfant (cf. n°8°9) — la maternité continue de définir la femme dans ce contexte — interrompent la plaidoirie pro domo ou parodie de plaidoirie.

Notes.
[1] : Cf. Cartes Postales et Collection, n°209, mai-juillet 2003 (Contact).
[2] : Cf. J. Chauvin, Faculté de droit de Paris. Des Professions accessibles aux femmes, en droit romain et en droit français, évolution historique de la position économique de la femme dans la société. Thèse pour le doctorat... soutenue le... 2 juillet 1892... par Jeanne Chauvin..., Paris, A. Giard et E. Brière, 1892, in-8°, 302 p. (autre éd. Paris, A. Giard et E. Brière, 1892, in-8°, 296 p.).
[3] : Cf. Chauvin Jeanne, Cours de droit professé dans les lycées de jeunes-filles de Paris…, par Jeanne Chauvin... (préf. de E.-L.-A. Colmet de Santerre), Paris, V. Giard et E. Brière (Petite encyclopédie sociale, économique et financière, 12), 1895, VII-437 p., 19 cm (autre éd. : Paris, V. Giard et E. Brière, 1908, in-18, VII-289 p.).
[4] : Cf. J. Chauvin, Proposition de loi sur la capacité des femmes d'être témoin dans les actes publics ou privés, par Mlle Jeanne Chauvin..., Paris, 21, rue Gazan (publications de l'Avant-Courrière), 1893, in-8°, 7 p., et Proposition de loi sur la capacité des femmes mariées de disposer du produit de leur travail ou de leur industrie personnels, par Mlle Jeanne Chauvin..., Paris 21, rue Gazan (publications de l'Avant-Courrière), 1893, in-8°, 5 p.
[5] : J. Chauvin est soutenue, en 1898, par La Fronde (journal féministe et féminin, fondé par M. Durand, à Paris, 9 décembre 1897).
[6] : Cf., par exemple, Le Petit journal, supplément illustré du dimanche 23 décembre 1900, « La première femme-avocat. Prestation de serment de Madame Petit » (i.e. Mme Petit-Balachovsky, inscrite le 4 décembre 1900, prête serment le 13 décembre suivant).
[7] : Contra, Cartes Postales et Collection, n°209, mai-juillet 2003 (Contact), qui considère qu’il s’agit d’une série féministe.

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://partages.univ-rennes1.fr/files/partages/Recherche/Recherche%2520Droit/Laboratoires/CHD/Iconographies/FemmeAvocat/Femme-avocat%252004LP.jpg&imgrefurl=http://www.chd.univ-rennes1.fr/fr/documents-de-reference/iconographies/FemmeAvocat/04/&usg=__TdRo3aKlPAQ9YC0EeXzFNH-1BIg=&h=1340&w=1040&sz=288&hl=fr&start=7&zoom=1&um=1&itbs=1&tbnid=dp8Lm0j9nc6pNM:&tbnh=150&tbnw=116&prev=/images%3Fq%3D1900%2Bpremi%25C3%25A8re%2Bfemme%2Bavocat%26um%3D1%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26sa%3DG%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26channel%3Ds%26tbs%3Disch:1&ei=MA07TaqnMseW8QOX0f2bC


Dernière édition par Adelayde le Dim 8 Avr 2012 - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jihem
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Localisation : annecy, haute savoie
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Femmes avocats - humour   Sam 22 Jan 2011 - 21:31

Intéressante série !
Pour info, les deux personnages cités (Krüger et Villebois) ,sont liés à l'Afrique du Sud et plus particulièrement à la guerre des Boers. Kruger fut le président du Transvaal, Villebois est mort à la bataille de Boshof...Ils sont cités dans cette série en raison de leur symbolique anti britannique..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Femmes avocats - humour   Dim 23 Jan 2011 - 16:06

Ah oui, bonne série de CPA. Et dire aussi que les femmes n'ont eu le droit de vote qu'après le guerre 40, sans compter le reste ! En tant qu'avocate, ne pas oublier Marguerite Dilhan, première femme à plaider en cours d'assisses, en novembre 1903 (barreau de Toulouse), et qui a fait l'objet d'un petit topic sur le forum. Certaines sources indiquent que c'est Maria Verone, du barreau de Paris, qui est le première femme a avoir plaidé en cours d'assisses, en 1908, comme par exemple La grande histoire de la lutte des femmes : http://www.journeedelafemme.com/histoire-acces-pouvoir-politique-des-femmes-1.htm . mais c'est bien une erreur.
Quant aux Boers, que nous rappelle Jihem, je me souviens que l'on parlait d'eux entre copains pour les chauffeurs de taxi par rapport à la police qui les surveillait On prononçait : boères. Plus tard, j'ai appris que cette appellation provenait de l'argot bourres (policiers) mais ce mot était déjà passé pour nous, les appellations "flics" et "poulets" étant les plus usitées, ainsi que "cognes", mais moins souvent. Les chauffeurs de taxis Russes, émmigrés, serait à l'origine de cette prononciation de "boères". Voir sur le net à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Femmes avocats - humour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Femmes avocats - humour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes avocats - humour
» la retraite des femmes
» Femmes et créatrices d'entreprise : zoom sur les aides
» Témoignage femmes entrepreneurs pour mon memoire
» mabrouk les sages femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: TOUT CE QUE VOUS VOULEZ-
Sauter vers: