La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon   Sam 15 Jan 2011 - 21:29

Branchery - Parrot - Le crime de Langon

Extrait du Petit Journal n°856 du 14 Avril 1907
Branchery et Parrot étranglent M. Monget dans la cave du café de la Gare.
« Ce café de la gare de Langon, tenu par les époux Branchery, était une véritable caverne de brigands. A présent que le meurtre de M. Monget a attiré sur ses hôtes l'attention et les curiosités de la justice, on commence à voir se dessiner le rôle tenu par chacun des affiliés de la bande sinistre qui tenait là ses sanglantes assises. »
« Le chef incontesté était ce Branchery, tenancier de l’auberge, type de bellâtre robuste et paresseux. Il tenait là une sorte d’école professionnelle pour cambrioleurs et assassins ; il enseignait à ses disciples l’art de crocheter une serrure, d’enfoncer une porte et de faire aux patients les coups de la cravate et du père François. Il se tenait au courant des progrès de la science spéciale qu’il enseignait, et donnait même des leçons de jiu-jitsu.
Sa femme, Lucia, l’aidait dans ses entreprises ; et, parmi ses fidèles acolytes, il comptait Parrot, son garçon de salle, un gaillard violent et déterminé, habitué à obéir aveuglément au patron, et les frères Gazol, contrebandiers de leur état.
Voilà dans quel milieu M. Monget, le malheureux agent d’assurances, vint échouer. Attiré par les charmes de Lucia Branchery, il fut d' abord frappé d’un coup de marteau par Parrot qui le rata, puis par Branchery qui l’assomma à demi. Leur coup fait, les deux bandits descendirent l’homme dans la cave, et là, ils l’achevèrent en l’étranglant à l’aide d’une corde dont ils tenaient les deux extrémités. Monget mort, ils requirent l’aide de Gazol et se débarrassèrent du cadavre en le jetant dans la Garonne.
On sait que les révélations d'Henriette Courèges, la servante des Branchery, ont amené l’arrestation des assassins.
Les propos de ceux-ci devant le juge d’instruction sont des plus typiques et montrent bien quel est l’état d’esprit de ces misérables. Ils ne s’émeuvent pas autrement à l’idée du châtiment qui leur est réservé.
Parrot, ayant tout avoué, fut confronté avec Branchery qui refusait encore de parler.
- Bah ! mon vieil Eugène lui dit-il d’un ton cynique, crache tout, va ! Nous en serrons quittes pour aller voir le pays des singes... On ne guillotine plus !...»
« On ne guillotine plus !... » Voilà la grande raison des bandits ; voilà la cause de cette recrudescence de crimes ; voilà le secret de tant de cynisme !... On ne guillotine plus, se disent les assassins... A quoi bon nous gêner ?...
Nous pouvons assassiner, on ne nous tuera pas.
Et nos humanitaires à tous crins auront encore, après cela, l’aplomb de proclamer l’inutilité et l’immoralité de la peine de mort !»
http://beneze17.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=35:crime-langon

"Les grandes affaires criminelles de Gascogne" par Par ❤Sylvain Larue I love you pages 87 à 102
Condamnés à mort par la Cour d'assises de Gironde (26-29 février 1908), ils ont été graciés par le président Fallières.
http://books.google.fr/books?id=ygCE1_zWbQkC&pg=PA87&lpg=PA87&dq=branchery+et+parrot+langon&source=bl&ots=I3MdC6-EPV&sig=FLXTh2KsMzmIVATDgLUrhbH48bc&hl=fr&ei=a_wxTdLVEsHF4gbMlZzzCg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDUQ6AEwAg#v=onepage&q=branchery%20et%20parrot%20langon&f=false

La maison du crime


Le crime


La Rochelle Le départ pour le bagne






Dernière édition par Adelayde le Sam 19 Oct 2013 - 14:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe69
Bourreau de village
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 51
Localisation : MAISONS ALFORT 94
Emploi : Gendarmerie
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon   Lun 17 Jan 2011 - 13:06

Bonjour,
Jolie série de cartes de forçats nomméscomme je les aime.
J'ai une ou deux cartes photos de cette affaire de LANGON.
Je les scannerai.
Cdt
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëtane
Monsieur de Paris
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 62
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon   Sam 17 Déc 2011 - 20:31

Rocher où fut jeté M. Monget





Le Parquet sur les rochers pendant les recherches du corps de M. Monget






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon   Sam 17 Déc 2011 - 20:35

Curieux. La vision de ces photos me fait monter un air de Brassens à l'esprit; "Les funérailles d'antan"... A croire qu'il n'y avait que ce genre de distraction pour rassembler les "élites" Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5708
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Mort Branchery au bagne   Sam 19 Oct 2013 - 14:56





Publication 1913

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eugène Branchery - Henri Parrot - Le crime de Langon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges-Henri Sautton - Le crime de Choisy-le-Roi
» Henri Laval dit "Bébert" - Dernière exécution publique à Nantes - 1920
» Henri Vidal - tueur de femmes
» je me presente je m'appelle henri
» Jean-Jacques De Moor – le crime de la rue Monjol - 1891

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT-
Sauter vers: